Le blog de Franquin

L'actualité de la BD en général

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
polloetwilde
Blogueur BD
Blogueur BD
Messages : 323
Enregistré le : dim. 8 avr. 2007 11:30
Localisation : Bordeaux
Contact :

Le blog de Franquin

Message par polloetwilde » mar. 28 oct. 2008 19:43

Pour ceux qui ne connaitraient pas encore l'éditeur de webcomics Foolstrip, il existe sur leurs portail une BD lisible en feuilleton tous les jeudi s'appelant Le blog de Franquin. Dessiné par Turalo sur un scénario de Piak, on y suit les aventures de Franquin, qui s'ennuyant dans son cimetière décide d'ouvrir un blog BD.
La première saison est déjà disponible en album.

Image

A lire absolument (et pas juste parce que ce sont des copains ;))

Ah oui, lisez aussi le blog du blog de Franquin


Mon FTP est tout cassé...
[url]http://www.20six.fr/polloetwilde[/url]

Avatar du membre
augustin
Spiroutiste Dépravé
Spiroutiste Dépravé
Messages : 239
Enregistré le : mer. 4 juin 2008 19:06
citation : Je ne suis pas pessimiste, je suis réaliste.
Localisation : Vallée des bannis

Message par augustin » mer. 29 oct. 2008 23:27

Un album de 20 pages ?
(En mémoire de "Spirou à Cuba", j'ajouterai désormais un PS : :mur: à tous mes messages)

Et le rideau rouge se referma prestement sur cette admirable représentation des "Discours d'Augustin".

Avatar du membre
polloetwilde
Blogueur BD
Blogueur BD
Messages : 323
Enregistré le : dim. 8 avr. 2007 11:30
Localisation : Bordeaux
Contact :

Message par polloetwilde » jeu. 30 oct. 2008 14:45

24 pages avec les bonus...
Mon FTP est tout cassé...
[url]http://www.20six.fr/polloetwilde[/url]

Avatar du membre
spifan is back !!!
Spiroutiste Confirmé
Spiroutiste Confirmé
Messages : 519
Enregistré le : mer. 26 mars 2008 13:29
Localisation : Annecy
Contact :

Message par spifan is back !!! » ven. 31 oct. 2008 20:33

et ça coute combien ?
Mon blog, mon univers, mes lapins...

http://leblogdejlavorel.blogspot.com/

Avatar du membre
polloetwilde
Blogueur BD
Blogueur BD
Messages : 323
Enregistré le : dim. 8 avr. 2007 11:30
Localisation : Bordeaux
Contact :

Message par polloetwilde » sam. 1 nov. 2008 11:39

6€. Il y a le liens pour le commander dans mon premier message.
Mon FTP est tout cassé...
[url]http://www.20six.fr/polloetwilde[/url]

Avatar du membre
clermont
Spiroutiste Dépravé
Spiroutiste Dépravé
Messages : 236
Enregistré le : sam. 29 déc. 2007 16:59
Localisation : Canada

Message par clermont » ven. 21 nov. 2008 18:28

6euros pour 24 pages?Mais c'est de l'arnaque en plus ont la déja lu sur internet pourquoi avoir un album(où visiblement il n'est meme pas cartonné et avec peu de contenu).

Avatar du membre
polloetwilde
Blogueur BD
Blogueur BD
Messages : 323
Enregistré le : dim. 8 avr. 2007 11:30
Localisation : Bordeaux
Contact :

Message par polloetwilde » dim. 8 nov. 2009 12:11

Image

Image

Pour ceux qui ne seraient pas au courant de "l'affaire" du blog de Franquin, voici la lettre de Éric Derian, dessinateur de cette série:
Depuis quelques jours, un fait divers secoue le Landerneau de notre petit monde de l'édition BD, à l'origine duquel se trouve mon travail en collaboration avec Piak, le recueil en livre de notre série "Le Blog de Franquin"…

C'est la confrontation de deux parties, chacune de bonne foi, qui ont une idée différente sur le même sujet : André Franquin.
D'un côté, il y a "nous" (les auteurs, Piak et Turalo, mais en première ligne les co-éditeurs Drugstore (Groupe Glénat) et Foolstrip), qui avons de notre avis fait acte d'hommage à l'œuvre de l'auteur comme à l'auteur lui-même… Sur un ton décalé, certes, mais avec humour et respect.
De l'autre, il y a Marsu Productions, qui représentent à la fois l'œuvre de l'auteur et ses ayant-droits, et défendent ici leurs intérêts d'un point de vue moral. Ils s'opposent par principe au sujet de notre série, et ont le droit de le faire puisqu'il sont "propriétaires" du nom Franquin, en temps que marque déposée. Il est important de préciser qu'il ne s'agit pas de leur part d'une offensive intéressée, puisqu'il ne réclament aucune contrepartie pécuniaire : ce n'est vraiment pas une histoire de gros sous, comme certaines personnes le soupçonnent.
Et dans l'ordre des choses, ce sont eux qui ont gain de cause.
En conséquence, ils ont demandé au Groupe Glénat de retirer le titre de la vente et de leur catalogue, ce à quoi ne peuvent plus s'opposer nos éditeurs.

Au commencement, nous avions créé cette série pour une diffusion sur le net en association avec les éditions numériques Foolstrip.
On savait que l'on flirtait avec le risque de réactions de la part des ayant-droits d'André Franquin, mais nous comptions sur le contenu de notre travail pour jouer en notre faveur et nous affranchir de tout soupçon sur nos intentions avant la moindre sanction.
Nous en étions toujours là lorsqu'il s'est agi de penser à une édition "physique" du travail publié sur le site : nous n'avions eu aucun écho officiel ni officieux consécutifs à la diffusion sur internet, qui s'est quand même étalée sur près de 2 ans… Le "Blog de Franquin" était alors largement diffusé et recueillait même les témoignages de passionnés qui étaient encore alors très défiants sur le sujet abordé dans nos pages, mais finalement agréablement surpris à la lecture de notre récit.
S'il fallait, après la publication du livre, aborder ce sujet avec quelques personnes froissées, nous avions la naïveté de croire qu'il serait possible de trouver un terrain d'entente raisonnable sur la simple lecture de notre travail…
Nous n'avions pas prévu cette dimension de "marque déposée", qui stoppe aujourd'hui net nos efforts.
Pour contourner le problème, si nous avions pu l'anticiper, aurait-il fallu que nous atténuions notre prétention d'hommage au profit d'une expression satirique assumée et ne jamais nommer expressément notre personnage "Franquin", mais "Franquinou" ou "André F." ?
Cette option m'aurait semblé hypocrite et je ne me serais pas reconnu dans cette démarche.

Hélas, de l'aveu de Jean-François Moyersoen, responsable de Marsu Productions, il semble que la diffusion du titre et son écho dans la presse aient pu heurter la famille Franquin, et je ne peux que sincèrement m'en désoler et m'en excuser ici.
Ce n'était bien évidemment pas le but de notre travail, et ce résultat malheureux est forcément dû à notre maladresse. Nous avons pourtant fait de notre mieux, sans autre prétention que de faire une bande dessinée dans une tradition proche de cet "âge d'or" que nous aimons, pour faire rire et se souvenir…
Pas par le biais le plus facile, mais en toute bonne foi.
En 1994, André Franquin gratifiait mon premier album, pourtant malhabile et bien vert, d'une préface généreuse et bienveillante… J'ai peut-être présumé que cet accueil exceptionnel dans le métier m'affranchirait de toute présomption, c'était une autre maladresse.

Le retrait du livre est la conséquence malheureuse d'une incompréhension, et me semble logique en terme de "réparation", même s'il s'agit de renvoyer aux oubliettes 2 ans de travail.
S'il me reste un seul regret, c'est que la décision de Marsu Productions soit une décision de principe et pas le résultat d'une lecture avisée de notre livre.

Par contre, il reste nos éditeurs qui nous ont fait confiance, qui nous ont accompagnés et qui ont investi, humainement et financièrement, dans la production et la diffusion de notre travail. Ça ne sera pas sans conséquence, puisqu'il faut appeler un chat, un chat, sur la santé d'une petite structure comme Foolstrip qui a proportionnellement misé gros sur nous, et je ne peux que m'en sentir doublement mal-à-l'aise : la sanction est lourde.



Merci à tous ceux qui sont venus nous exprimer leur soutien, publiquement sur nos pages, via messages privés ou mails, à ceux qui se sont émus du sort de notre livre ou qui s'en sont simplement fait l'écho plus ou moins subtilement sur leurs sites ou blogs.
Il convient maintenant de calmer le jeu en respectant, sinon la volonté d'André Franquin, celle de ceux qui parlent aujourd'hui en son nom et pour qui le respect de sa mémoire est une mission et une conviction sincère.

Eric "Turalo" Dérian
Voici également un lien vers la réponde de son éditeur Foolstrip:
Après la demande de retrait de l’album Le Blog de Franquin par Marsu Productions, la société gérant les droits de l’oeuvre du créateur de Gaston Lagaffe avait envoyé un communiqué que j’ai publié hier. Ce soir, c’est l’éditeur original de la bande dessinée de Piak et Turalo, Foolstrip, qui diffuse sa vision de l’événement. Voici donc son communiqué.

« Il y a plus d’un an, nous entamions la publication sur Internet d’une bande dessinée dont nous étions très fiers, comme toutes les bandes dessinées que nous publions mais à un titre supplémentaire : celle-ci rendait hommage à un auteur qui est particulièrement cher à la plupart des gens qui travaillent à Foolstrip : André Franquin.

Cette bande dessinée intitulée
« Le blog de Franquin » était scénarisée par Piak et dessinée par Eric « Turalo » Dérian.

Elle connut sur le web un certain succès, au point qu’elle donna d’abord lieu par nos soins à une publication papier d’un premier épisode (à la diffusion plutôt confidentielle compte tenu des standards des grandes maisons d’édition) puis à une co-édition de la version intégrale du premier tome avec les prestigieuses éditions Glenat/Drugstore.

Nous avions tout lieu de nous réjouir : le travail de deux de nos auteurs allait accéder à une reconnaissance plus large encore et c’est avec fierté et confiance que nous envisagions l’avenir de cette série.

Bien évidemment nous avions envisagé le fait que certains problèmes juridiques puissent se poser, aussi nous étions-nous renseignés. Pas assez, hélas, pour vérifier que le nom même de l’auteur auquel nous rendions hommage en le transformant en héros de bande dessinée ne soit déposé, tant il nous semblait incroyable qu’on puisse déposer le patronyme d’un artiste comme une marque.

Quelques jours à peine après la sortie de l’ouvrage nous apprîmes que les ayants droit de l’Oeuvre d’André Franquin réclamaient à ce titre ( le nom de Franquin était bel et bien déposé) le retrait de l’ouvrage.

Il semblerait que les raisons de cette demande soient tout à fait respectables, Jean-François Moyersoen, le responsable de Marsu Production ayant expliqué à Eric Dérian que Franquin lui-même n’aurait pas voulu la publication de cet ouvrage et que la diffusion du titre et son écho dans la presse aient pu heurter la famille Franquin. A l’instar du dessinateur du blog de Franquin nous en sommes véritablement désolés et nous en excusons avec sincérité.

Qu’il nous soit toutefois permis également de dire que nous sommes encore plus désolés de devoir retirer cet ouvrage de la vente et d’expliquer pourquoi cette décision nous parait pas justifiée malgré tout.

Tout d’abord, est-il besoin de le dire,
« Le Blog de Franquin » est tout à la fois une œuvre de fiction, un hommage et un ouvrage humoristique. Son héros n’est pas exactement André Franquin mais un personnage de bande dessiné (très librement) inspiré de lui, un reflet dans l’imaginaire de nos auteurs, ainsi qu’un anti-héros dont les aventures sont prétextes à des gags. Encore une fois nous maintenons que le fait de donner à un auteur de bandes dessinées humoristique un alter-ego lui-même héros de bande dessinée humoristique et explorant une frange moderne de l’art séquentiel ( les blogs) soit un hommage. Nous le maintenons très sincèrement et il nous a semblé, de plus que cet hommage était approprié. Ajoutons qu’à aucun moment les auteurs ne sont orduriers, cyniques, méchants ou simplement vulgaires vis-à-vis de ce dessinateur que nous admirons ni d’aucun autre des personnages s’inspirant d’auteurs ayant réellement existé.

Pour ce qui est de l’avis qu’André Franquin aurait eu sur l’ouvrage nous n’avons malheureusement pas eu la chance d’avoir avec lui la proximité qu’a pu avoir Jean-François Moyersoen et nous respectons évidemment son avis sur la question. Le notre diffère cependant parce qu’il nous a semblé en tant que simple lecteur que Franquin était un homme éminemment ouvert d’esprit, capable d’autodérision et farouche défenseur de la liberté d’expression. En témoignent son Oeuvre, l’humanisme, la générosité et les valeurs éminemment positives qui s’en dégagent. En témoignent également diverses prises de positions dont par exemple le fait qu’il prit, avec d’autres auteurs dont Roba, la défense de Yann et Conrad dans les années 80 lorsqu’une partie des auteurs de Spirou qui avaient eu le malheur (ou bien l’honneur ?) d’être la cible des moqueries et des attaques des deux trublions dans les haut de pages du magazine intriguèrent à diverses reprise pour qu’ils soient sanctionnés.

Un homme comme le Franquin que nous connaissons n’aurait pas, nous semble-t-il, demandé le retrait d’une œuvre, fut-elle inspirée de lui, ne serait-ce qu’au nom de la liberté d’expression.

Comme le rappelait Turalo, le retrait d’un ouvrage auquel nous croyions et dont nous étions fiers, n’est pas sans conséquence sur une structure de la taille de la notre. Des conséquences financières et logistiques, évidemment, mais aussi des conséquences morales puisque nous avons tous donné pour que cet ouvrage accède à la reconnaissance qui, à notre avis, lui était dû et que nous ne sommes pas simplement éditeurs pour l’argent mais aussi parce que nous avons une passion pour la bande dessinée. Et que cette passion implique que nous ayons des convictions, parmi celle-ci, la liberté d’expression.

Nous voici donc doublement sanctionnés d’abord par le retrait de l’ouvrage, puis par sa raison qui fait de nous le contraire de ce que nous croyons être : des personnes qui ne respecteraient pas André Franquin .

Vincent Demons, Anthony Marechal, Eric Vidal et toute l’équipe de Foolstrip. »
Source : http://www.bodoi.info/news/2009-11-05/r ... trip/24739

et celui de Marsu-production
Suite à un mail de Marsu Productions, je publie leur communiqué ci-dessous. La société qui gère les droits de l’oeuvre d’André Franquin présente son texte comme un « droit de réponse » à mon article informant du retrait de la vente de l’album de Turalo et Piak, Le Blog de Franquin. « Nous avons été sincèrement étonnés par le caractère subversif de votre texte à notre égard (sans compter la promo gratuite faite à cet album) », m’écrivent-ils… Sans subversion aucune, voici donc les explications de Marsu Prod.

« Précisions sur la demande de retrait de la vente du Blog de Franquin

Nous avons expressément demandé aux éditions Glénat de retirer de la vente l’album Le Blog de Franquin paru le 14 octobre dernier.

Nous n’avions pas été prévenus de la mise en vente de cet ouvrage qui, au-delà de l’usurpation du nom de Franquin dans un but commercial, paraît pour beaucoup outrepasser les limites du bon goût et du respect de la mémoire de l’auteur décédé.

Nous précisons que cette démarche s’est faite avec le plein accord des auteurs (Piak et Turalo) et de l’éditeur Drugstore. Marsu Productions n’en retire aucun bénéfice commercial, son seul but étant que la mémoire d’André Franquin soit respectée comme il se doit.

Nous espérons que cette démarche consensuelle évitera une polémique stérile et permettra de laisser en paix un homme qui ne demandait que ça.

Marsu Productions »


En conclusion, rappelons ce que Turalo me disait au moment de la publication d’un extrait du très drôle Blog de Franquin sur BoDoï: « Ce n’est qu’un hommage. Le principe n’est pas d’attaquer ces personnalités telles qu’elles étaient de leur vivant. Nous voulons éviter la polémique et l’humour noir, et préférons porter un regard tendre sur nos personnages. »
Source : http://www.bodoi.info/news/2009-11-04/r ... ions/24689
Mon FTP est tout cassé...
[url]http://www.20six.fr/polloetwilde[/url]

Répondre

Retourner vers « L'actualité de la Bande Dessinée »