Rubrique à Lebrac n°9 La douceur de l'enfer Olivier Grenson

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 7743
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
Contact :

Rubrique à Lebrac n°9 La douceur de l'enfer Olivier Grenson

Message par Pigling-Bland »

LA RUBRIQUE A LEBRAC Image
N°9- 20 mars 2012


"La douceur de l'enfer", de Olivier GRENSON... , Editions du Lombard, collection Signé


Image
© Le Lombard


Après le tome 1 paru en 2011, voici la seconde partie de ce one shot paru dans la collection Signé, prestigieuse collection des éditions du Lombard, sorte de pendant à Aire Libre de Dupuis et Long Courrier de Dargaud.
Billy Summer, un jeune américain habitant San Francisco est dans une passe difficile avec sa petite amie Emily alors même qu?elle vient de perdre l?enfant qu?elle portait.
L?enfance de Billy a été marquée par le deuil : ses parents et de sa petite s?ur sont décédés dans l?incendie de leur maison. Seul Billy en a réchappé, et c?est sa grand-mère Martha qui l?a élevé . Seule, car son mari parti faire la guerre en Corée et n?en est jamais revenu.
Porté disparu? jusqu?à ce que, 52 ans plus tard, ses ossements soient retrouvés lors de travaux et identifiés formellement grâce à sa plaque d?identification et à son alliance. Martha est alors invitée à Séoul pour une cérémonie de remise de médaille posthume.
C?est dans ce contexte que commence l?album d?Olivier Grenson, alors que Martha vient d?être conduite à l?hôpital suite à un malaise. Son état rend impossible son déplacement à Séoul , celle-ci demande à son petit fils de la représenter à la commémoration. Elle mourra peu de temps après.
Billy, qui adore sa grand-mère, ne peut lui refuser cette requête. C?est aussi l?occasion pour lui de mettre un peu d?écart entre lui et Emily et da faire le point sur sa vie.
Avant de partir, il fouille parmi les vieilles photos et les lettres précieusement conservées de sa grand-mère et découvre la tragédie de cette guerre. Il est aussi troublé par des souvenirs douloureux qu?il reflue au plus profond de lui. Ces émotions sont pourtant loin de ce qu?il va découvrir en Corée?
Cet album va bien entendu montrer une fois de plus les horreurs de la guerre mais cette guerre et la transmission de la Mémoire servent plutôt de trame de fond pour ratisser plus largement.


Image
La douceur de l?enfer tome 2 planche 54 cases 2 et 3
© Le Lombard


L?album va s?intéresser surtout aux aspects psychologiques des personnages : de Billy, bien entendu, que des souvenirs enfouis torturent, mais aussi son grand père, que l?on découvrira bien vivant, en Corée du Nord, donc dans la Corée communiste, mais pire encore, au service du dictateur Kim Jong Il.

Image
La douleur de l?enfer tome 2 planche 56 case 3
© Le Lombard


Billy découvrira que l?histoire officielle en cache une autre, et que si son aïeul a eu une trajectoire inattendue, juger de celle-ci de façon manichéenne n?a pas de sens. La vie est toujours plus compliquée que les grandes théories : les vicissitudes du destin, un grand amour, un pays qu?on a quitté et qui ne vous reconnaitrait plus et même vous condamnerait... c?est cela la vie de Théodore Sommer, le grand-père de Billy. C?est ce qui apparaîtra lorsque les deux hommes se rencontreront sur la zone démilitarisée de Panmunjom séparant les deux Corée.
Cet album se lit très facilement, un peu comme un thriller. Il est servi par un dessin très agréable et diverses allégories qui donnent à l?ensemble un aspect beaucoup plus harmonieux que le précédent one shot de l?auteur, « la femme accident », paru dans la Collection Aire Libre de Dupuis, et qui était traité avec un graphisme beaucoup plus rigide.


Image

La douceur de l?enfer tome 2 planche 38 case 1
© Le Lombard

C?est par ailleurs le premier album d?Olivier Genson en tant qu?auteur complet, et c?est une réussite servie également par de très belles couleurs.

Chers spiroutistes, j'attend dès à présent vos commentaires. Et vos votes.

signé : Lebrac, en direct de la Rédaction
Membre de la team Gil Jourdan
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !
Avatar du membre
Horto
Modérateur
Modérateur
Messages : 1061
Enregistré le : jeu. 20 oct. 2005 14:02
citation : A diamond, it's just a rock?
Localisation : Bruxelles-Londres
Contact :

Re: Rubrique à Lebrac n°9 La douceur de l'enfer Olivier Gren

Message par Horto »

Je n'ai pas lu mais tes illus et le résumé donnent envie.
Sac à papier!
http://joelondres.blogspot.com
Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 7743
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
Contact :

Re: Rubrique à Lebrac n°9 La douceur de l'enfer Olivier Gren

Message par Pigling-Bland »

Horto a écrit :Je n'ai pas lu mais tes illus et le résumé donnent envie.
Franchement je suis assez réservé sur le dessin de Grenson que je trouve souvent trop raide et là je me suis laissé tenté car j'y ai déjà trouvé plus de souplesse, et l'histoire est excellente.
Membre de la team Gil Jourdan
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !
Répondre

Retourner vers « La rubrique à Lebrac »