La BD sur les murs du Brabant Wallon

Généralités sur la BD

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Mr Coyote
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 1622
Enregistré le : sam. 7 juil. 2007 00:07
citation : Import - export
Localisation : La Louvière, Belgique
Contact :

La BD sur les murs du Brabant Wallon

Message par Mr Coyote »

Après Charleroi et Bruxelles, je vous propose une visite virtuelle de la province située entre ces deux villes : le Brabant Wallon. C'est un nid d'auteurs de bande dessinée. C'est là qu'ont résidé notamment Hergé, Jacques Martin et Edgar P. Jacobs. Et c'est toujours le lieu de résidence de Cauvin, Bob De Groot ou Philippe Geluck notamment.

La visite commence à Tubize (certains disent que la ville possède sa propre chaîne de télévision :bravo2: ) avec un mur de Servais :

Image

Déesse blanche, déesse noire. C'est le nom de la fresque murale de l'école fondamentale du boulevard Georges Deryck. Cette fresque est la première d'une série de dix qui orneront des pignons dans tout le centre de Tubize. Elle a été réalisée par les artistes d'Art Mural - à qui l'on doit déjà les fameuses façades à Bruxelles - sur la base de Jean-Claude Servais. C'est à ce dernier que sera consacré l'ensemble du parcours dont la réalisation prendra près de cinq ans. Tubize veut ainsi redorer son image ternie par son passé industriel. (Texte : Le Soir).

Six ans plus tard, les murs de la ville ne comptent toujours qu'une seule des 10 fresques prévues.

A Lasne, l'imposante tombe d'Edgar P. Jacobs à l'entrée du cimetière, rue du Champ aux Vignes (la publication de photographies de tombe peut être un sujet délicat. C'est pourquoi ces photos sont cachées en tant que spoilers. Vous avez donc la possibilité de les afficher ou pas) :
Spoiler
A Limal, la statue de Cubitus :

ImageUn sourire béat. Des yeux plissés, du dernier coup qu'il vient sans doute de commettre. Un ventre repu, comme à son habitude. Depuis le 3 octobre 2002, Cubitus salue de sa patte gauche les automobilistes qui transitent devant la place Albert Ier de Limal. Et cherche du regard son maître Dupa.

Luc Dupanloup était venu chercher le calme dans le Brabant wallon, il y a plus de 30 ans. Il y est décédé inopinément en novembre 2000, des suites d'une hémorragie cérébrale. La statue de terre glaise blanche a été érigée en son honneur, sous l'impulsion des éditions du Lombard et de la ville de Wavre, qui ont tenu à lui rendre hommage.

L'oeuvre a été réalisée par Luc Cauwenberghs. Le sculpteur n'est pas novice en la matière. Cubitus vient en effet allonger la liste des personnages de bande dessinée déjà figés par ses soins. (Tintin, Espadon, Néron...)

La découverte de la statue s'est déroulée sous les applaudissements et les regards émerveillés d'une centaine d'enfants et d'adultes, qui n'auraient manqué l'événement pour aucun os du monde. Dupa était vraiment un type qui avait une carrure, lance l'un d'eux. Un type de chez nous. De nombreux auteurs de BD étaient aussi présents pour l'occasion.

Cubitus a planté sa niche en plein centre de Limal, sur la Place Albert I. Une place de choix pour Dupa, acteur de la vie associative locale. Dans le coin, l'homme était autant apprécié pour sa simplicité et sa jovialité, que pour être le papa de Cubitus. Il se mettait ainsi régulièrement à la disposition des uns et des autres.

En 1996, à l'occasion du centenaire de la bande dessinée, il s'était ainsi impliqué dans l'organisation du festival « BD en BW ». Il accepta également de faire partie de la Confrérie du Stofé, d'être président d'honneur de l'association « les amis de Cubitus », association qui s'occupe de gérer l'adoption d'un animal de maître à maître...

"Il adorait Limal", reconnaît son épouse Liliane Dupanloup. "Les vacances, c'était là aussi qu'il les passait. Malheureusement pour moi, quelques fois ! Quand il devait aller à Wavre, c'était déjà tout une expédition ! Je ne vois pas où l'on aurait pu mettre cette statue ailleurs qu'ici. Autour de cette place, ce sont ses magasins".· (Texte : Catherine Pleeck pour Le Soir)

A Wavre, la fresque Yoko Tsuno (située 82 rue des Déportés) :

Image

Image

A Céroux-Mousty : la maison d'Hergé

Image

Image

Image

A noter que Ferrières est un quartier situé à cheval sur les communes de Court-Saint-Etienne, Céroux-Mousty (ville d'Ottignies) et Bousval (commune de Genappe). Le genre de situation idéale pour recevoir du courrier ou des colis :party: C'est donc la dénomination "Céroux-Mousty" qui est la plus correcte.

A Louvain-la-Neuve, le tout récent musée Hergé, 26 rue du Labrador (cette rue ne possède que ce numéro)

Image

Image

Image

Gaston et Largo Winch dans les rues de Louvain-la-Neuve (rue des Wallons et Place des Sciences)

ImageCe dessin est issu de la couverture du Journal de Spirou n°1573 du 06/06/1968.

Image

D'autres fresques sur les murs de Louvain-la-Neuve

Image

Image

... dont une de Roger Somville :

Image

... et une de Frank Pé (Bom - Les Baleines Publiques) :

Image

Enfin, les couloirs du hall sportif de Blocry (toujours à Louvain-la-Neuve) sont décorés sur le thème de la BD. Des photos viendront compléter ce sujet mais vous pouvez déjà consulter le site de Sanza pour les découvrir.

Répondre

Retourner vers « La Bande Dessinée en général »