Index du forum
Index du forum Index du forum
Fandom La bibliothèque Le cadeau Spirou du mois La vidéo du mois Blog Inedispirou

- Inedispirou Inedispirou 15e année Inedispirou La bibliothèque Inedispirou Inedispirou Rechercher


 



Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: mer 29 nov 2017 01:10 

Import - export
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 44
Enregistré le: sam 7 juil 2007 00:07
Messages: 1628
Photos: 3
Localisation: La Louvière, Belgique
Il y avait encore une poignée de libraires qui accordent des réductions allant jusqu'à 20% sur les BD. Et bien, zut, ou Rontûdjûûûûûûû comme l'aurait si bien dit Gaston, encore un petit mois et c'est terminé. Le décret apporte cependant un aspect positif : la fin de la différence de prix sur les livres autres que les BD (par exemple "Le livre des inventions" de Gaston, sorti le mois dernier coûte 6 euros de plus en Belgique qu'en France, soit environ 12 à 13% de plus). Il est donc temps pour les Belges de se dépêcher à compléter les séries BD en cours avant qu'il n'en soit terminé avec les réductions.

RTBF a écrit:
Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé à l'unanimité mercredi soir (18 octobre 2017) un projet de décret introduisant le prix unique du livre en Belgique francophone.

Les livres édités en France ne pourront en conséquence plus être vendus plus cher chez nous, comme c'est le cas aujourd'hui. Attendu depuis pas moins de 35 ans, le décret s'appliquera aux livres de langue française, qu'ils soient sur support papier ou numérique, à l'exclusion des magazines, des journaux ou encore des ouvrages d'occasion.

La nouvelle législation impose à tout éditeur ou importateur de fixer un "prix public" pour tous ses livres vendus en Wallonie et à Bruxelles. Durant deux ans (un an pour les BD), les revendeurs ne pourront accorder des ristournes qu'à hauteur de 5% maximum. Au-delà, de ce délai, le prix de vente sera libre. Les manuels scolaires et les livres vendus aux écoles et bibliothèques pourront toutefois bénéficier de réductions plus importantes.

Le nouveau décret vise à aider les libraires indépendants, confrontés depuis des années à la concurrence jugée déloyale des grandes surfaces qui vendent souvent les romans comme produits d'appel. Le texte vise de la sorte à préserver la pluralité des canaux de vente et la création littéraire. Il programme aussi la fin graduelle, dès 2019, de la "tabelle", ce mécanisme anachronique qui fait que les livres français sont vendus chez nous 10 à 15% plus cher que dans l'Hexagone.


Source


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: mer 13 déc 2017 14:37 

Import - export
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 44
Enregistré le: sam 7 juil 2007 00:07
Messages: 1628
Photos: 3
Localisation: La Louvière, Belgique
Surréaliste, vous avez dit surréaliste ?

Citation:
Comme tout est un peu compliqué en Belgique, il n’y pas une seule loi mais 2, car cette compétence est devenue celle des communautés depuis 2014 : une pour la Flandre, mise en place le 1 janvier 2017, et une pour la communauté française (Wallonie + Bruxelles) qui entrera en vigueur le 1 janvier 2018. Le souci est que Bruxelles est une région bilingue, il faudrait donc y appliquer les 2 lois dans les librairies qui proposent des ouvrages dans les 2 langues.
Problème : la loi flamande prévoit une remise maximale de 10% pendant 6 mois, la francophone une ristourne de maximum 5% pendant 2 ans (1 an pour les BD). Donc devant la difficulté de concilier les 2, le Ministre fédéral de l’économie, Kris Peeters, a décidé de laisser les libraires bruxellois libres de fixer le prix de vente de leurs livres.
En pratique pour les bandes dessinées

Vous achetez en Wallonie : -5% de remise max, comme en France, et ce pendant 1 an. Après le prix redevient libre.

Vous achetez vos BD en Flandre : -10% max pendant 6 mois. Après prix libre.

Vous achetez vos albums à Bruxelles : si la librairie, le supermarché ou le site de vente en ligne propose des livres dans les 2 langues (et on ne doute pas que ceux qui voudront appliquer de substantielles réductions en auront), pas de prix unique, donc prix libre.

Le prix unique du livre est censé protéger les petites librairies contre le dumping que peuvent se permettre des grandes surfaces ou des sites de ventes en ligne sur certains best-sellers.

En Belgique cependant, la bande dessinée a toujours bénéficié de réductions plus importantes que les autres livres, surtout dans les librairies spécialisées. Et ce pour des raisons historiques. Dans les années 80, la librairie Bédéscope s’installe Chaussée de Wavre à Bruxelles. A l’époque, cette rue est, de par ses loyers peu élevés, le refuge de plusieurs librairies BD dont la plus connue est La Bande Des Six Nez. Pour se démarquer de ses concurrents, le jeune libraire applique une remise de 20% sur les bandes dessinées neuves. Le système fonctionne et les autres libraires sont contraints de faire de même. Avec la propagation de l’enseigne Bédéscope dans la partie francophone du pays, c’est finalement toute la communauté française qui est touchée… au grand bonheur des amateurs de BD.

Même si Bédéscope a disparu et que le nombre de points de vente spécialisés a bien diminué en quelque 35 ans, nombre de librairies spécialisées pratiquent encore des réductions allant de 10 à 20% sur les BD. En Wallonie, ce sera fini à partir du 1 janvier 2018, mais pour ce qui est de la capitale belge, elle restera le paradis pour les bédéphiles puisque le système actuel se poursuivra… Une situation surréaliste… à la belge.


Source


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: mer 21 fév 2018 20:01 

Import - export
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 44
Enregistré le: sam 7 juil 2007 00:07
Messages: 1628
Photos: 3
Localisation: La Louvière, Belgique
Voici une info RTBF pour la région de Bruxelles-Capitale :

Citation:
La Flandre l'avait fait, la Fédération Wallonie-Bruxelles aussi… mais la question se posait toujours pour Bruxelles, où on vend des livres tant en français qu'en néerlandais.

Selon le Conseil d'Etat, un accord de coopération devait intervenir entre le fédéral, la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Flandre. Cet accord est intervenu hier (mardi), il doit encore être formalisé.

Le principe sera que la loi flamande s'appliquera aux livres néerlandophones, et celle de la Fédération Wallonie-Bruxelles aux livres francophones. L'application de ce prix unique entrera en vigueur début 2019.
sauf que la plupart des libraires l'appliquent déjà, soi-disant par solidarité envers leurs collègues wallons. :menfin:


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers



Rechercher:
Aller à:  
News News Plan de site Plan de site SitemapIndex SitemapIndex Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
Site sous php-BB Premod Référencement SEO 3.0.12 Powered by phpBB-SEO& phpBB © 2014 phpBB Group

Traduit par phpBB-fr.com
phpBB SEO