Tournoi 2023 - Le combat des magazines

Enigmes à résoudre et prix à gagner. Duels thématiques. A vous de jouer!

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
Vito
Spiroutiste Débordé
Spiroutiste Débordé
Messages : 106
Enregistré le : mar. 9 nov. 2021 19:41

Re: Tournoi 2023 - Le combat des magazines

Message par Vito »

Gaston Lagaffe a écrit : mar. 17 janv. 2023 11:15 Une question: est-ce qu'il y a des groupes en particuliers où vous ne connaissez presque rien ?
J'ai de la chance, je connais beaucoup de séries de presque tous ces magazines. Mais l'Écho me prend au dépourvu. En dehors de Barbarella et de Mr Natural du bon Crumb, je ne pense pas avoir jamais abordé ses autres titres !
Avatar du membre
Franco B Helge
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1265
Enregistré le : sam. 23 sept. 2017 02:01
Localisation : Florida, Argentina
Contact :

Re: Tournoi 2023 - Le combat des magazines

Message par Franco B Helge »

Gaston Lagaffe a écrit : mar. 17 janv. 2023 11:15 Une question: est-ce qu'il y a des groupes en particuliers où vous ne connaissez presque rien ?
Dans mon cas particulier, je ne suis naturellement pas un élément de référence. Je connais plusieurs personnages et leurs séries, mais exclusivement ceux qui sont arrivés sur l'album, puisque peu ou rien n'est arrivé en temps réel des kiosques européens aux kiosques les plus au sud de Palombie :mrgreen:

La meilleure occasion a été la diffusion tant mentionnée de Spirou Ardilla, plus tard Fuera Borda ( de Bruguera, je pense ), avec plus de matériel franco-belge pour enfants et adolescents. Et quelques exemplaires pour adultes de Blue Jeans, Cairo, Totem, El Víbora, Cimoc et Metal Hurlant, tous venus d'Espagne ( et en espagnol à partir de là ) et avec six mois de retard... Et, quand je dis qu'ils venaient d'Espagne, je veux dire que j'ai fait peu attention à quand ils apparaissaient les copyright des auteurs et des éditeurs pour en déduire de quelle publication originale provenait ledit matériel.

Et cela parle de très peu de matériel.
Quand j'en ai appris le plus, c'est en rattrapant le matériel auquel j'ai pu accéder à la médiathèque de l'Alianza Francesa à Buenos Aires, plus proche de nos jours ...

Et j'ajoute à tout cela : la volumineuse et généreuse liste dressée par Gaston me permet d'entrevoir et de découvrir dans quelles publications quotidiennes apparaissent les séries ou personnages que je connais. Tel est le cas de Corto Maltese à Vaillant / Pif Gadget, pour citer un cas que j'ignorais.

Merci pour votre attention ... :wink:
Mesdamas et les chevalieros: Pardonnez-muá mon francés !
Avatar du membre
Vito
Spiroutiste Débordé
Spiroutiste Débordé
Messages : 106
Enregistré le : mar. 9 nov. 2021 19:41

Re: Tournoi 2023 - Le combat des magazines

Message par Vito »

Franco B Helge a écrit : mar. 17 janv. 2023 18:28 Et j'ajoute à tout cela : la volumineuse et généreuse liste dressée par Gaston me permet d'entrevoir et de découvrir dans quelles publications quotidiennes apparaissent les séries ou personnages que je connais. Tel est le cas de Corto Maltese à Vaillant / Pif Gadget, pour citer un cas que j'ignorais.
Dans le cas précis de Corto Maltese, c'est grâce au magazine Pif Gadget qu'il est devenu un personnage "en série" de la bande dessinée.
Le personnage a fait ses débuts en 1967 dans le premier numéro du magazine Sgt. Kirk, publié par un éditeur génois.
La première histoire, " Une ballade de la mer salée ", est un long récit choral. Corto devient le véritable protagoniste à partir de 1970, dans les courts récits publiées dans Pif Gadget.
Corto Maltese est donc aussi un héros de la bande dessinée française, et mérite de figurer sur cette liste !
heijingling
Spiroutiste Avancé
Spiroutiste Avancé
Messages : 835
Enregistré le : ven. 13 déc. 2019 13:46

Re: Tournoi 2023 - Le combat des magazines

Message par heijingling »

Moi, je ne suis pas du tout Vécu/Glénat, ces trucs plus ou moins historico-fantastiques, mais tu as mis le haut du panier, et comme tu y a rajouté Gomme et Circus, j'en connais au final plutôt pas mal.
Et Pif est connu pour avoir publié nombre d'excellentes séries mais très peu d'albums.
" Monólogo significa el mono que habla solo." Ramón Gómez de la Serna dans ses Greguerías.
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2405
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Tournoi 2023 - Le combat des magazines

Message par Gaston Lagaffe »

heijingling a écrit : mer. 18 janv. 2023 12:28 Moi, je ne suis pas du tout Vécu/Glénat, ces trucs plus ou moins historico-fantastiques, mais tu as mis le haut du panier, et comme tu y a rajouté Gomme et Circus, j'en connais au final plutôt pas mal.
Ouais ton premier message sur un topic présentant un tournoi et tu demande pas de mettre une série j'ai du faire un bon boulot. :mrgreen:

Pour Vécu il faut dire que dans les années 90 ça devient presque un catalogue (un album au complet dans un numéro avec des extraits d'autres albums) et c'est pas comme ça que je vois un magazine de bd. D'ailleurs la plupart des titres de cette collection que j'ai choisi sont paru au début dans Circus.

De tout façon je comptais pas trop en mettre vu que les séries réalistes sont moins populaires sur le forum. C'est pour ça que j'ai surtout mis les plus connus ou fait par des auteurs connus alors qu'en humoristique il y a des trucs comme m le magicien ou William lapoire.
Team (à suivre) Team Pilote Team Fluide Glacial
Avatar du membre
Franco B Helge
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1265
Enregistré le : sam. 23 sept. 2017 02:01
Localisation : Florida, Argentina
Contact :

Re: Tournoi 2023 - Le combat des magazines

Message par Franco B Helge »

Vito a écrit : mer. 18 janv. 2023 12:00 [ ... ] Corto devient le véritable protagoniste à partir de 1970, dans les courts récits publiées dans Pif Gadget. [ ... ]
Ah ... Je comprends la contribution de Pif Gadget. Il était à l'origine de la publication périodique de l'œuvre de Pratt avec ce personnage, lorsqu'elle s'est finalement résolue comme le spin-off des aventures du sinueux Raspoutine, et de son partenariat avec Le Moine ...

Les premières aventures du Corto que j'ai lues - vers 1974 et en castillan -, sont ces courtes aventures, d'environ 12 ou 14 pages ( ... maintenant je vois qu'elles venaient à l'origine de Pif Gadget ) et qui sont les mêmes publiées en Argentine par le magazine Skorpio, des Ediciones Récord, une maison d'édition qui a su fournir - pour ces années et un peu plus - des séries et des auteurs argentins au magazine italien LancioStory, d'autre part ... :smile:

La classica confraternita italo-argentina nel campo dei fumetti :joie: :wink:
Mesdamas et les chevalieros: Pardonnez-muá mon francés !
Avatar du membre
Vito
Spiroutiste Débordé
Spiroutiste Débordé
Messages : 106
Enregistré le : mar. 9 nov. 2021 19:41

Re: Tournoi 2023 - Le combat des magazines

Message par Vito »

Franco B Helge a écrit : mer. 18 janv. 2023 19:20 ...qui sont les mêmes publiées en Argentine par le magazine Skorpio, des Ediciones Récord, une maison d'édition qui a su fournir - pour ces années et un peu plus - des séries et des auteurs argentins au magazine italien LancioStory, d'autre part ... :smile:

La classica confraternita italo-argentina nel campo dei fumetti :joie: :wink:
C'est vrai, les magazines Skorpio-LancioStory ont apporté les BD sud-américaines en Italie... Ils ont été publiés sans interruption depuis 1977, existe realmente una fraternidad italo-argentina del cómic !
Nous espérons également voir El Eternauta, Dago et Mort Cinder participer au tournoi de 2024 ! :joie:
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2405
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Tournoi 2023 - Le combat des magazines

Message par Gaston Lagaffe »

Vito a écrit : mer. 18 janv. 2023 22:00 Nous espérons également voir El Eternauta, Dago et Mort Cinder participer au tournoi de 2024 ! :joie:
El Eternauta c'est ça ?

https://www.bdtheque.com/series/2271/l-eternaute-1969

Aucune idée c'est quoi Dago. :mrgreen: Breccia est déjà représenté dans ce tournoi avec Perramus et je pense que c'est assez. Pour les auteurs non-francophones, je pense limiter leur présence à genre une série sauf s'ils ont été juste scénariste comme Trillo.
Team (à suivre) Team Pilote Team Fluide Glacial
Avatar du membre
Franco B Helge
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1265
Enregistré le : sam. 23 sept. 2017 02:01
Localisation : Florida, Argentina
Contact :

Re: Tournoi 2023 - Le combat des magazines

Message par Franco B Helge »

Vito a écrit : mer. 18 janv. 2023 22:00 C'est vrai, les magazines Skorpio-LancioStory ont apporté les BD sud-américaines en Italie... Ils ont été publiés sans interruption depuis 1977, existe realmente una fraternidad italo-argentina del cómic !
:joie: :joie: :joie:
Mesdamas et les chevalieros: Pardonnez-muá mon francés !
Avatar du membre
Franco B Helge
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1265
Enregistré le : sam. 23 sept. 2017 02:01
Localisation : Florida, Argentina
Contact :

Re: Tournoi 2023 - Le combat des magazines

Message par Franco B Helge »

Gaston Lagaffe a écrit : mer. 18 janv. 2023 23:27 El Eternauta c'est ça ?

https://www.bdtheque.com/series/2271/l-eternaute-1969
Bonne enquête, Gaston !..., sauf que cette version est une recréation faite en 1969 de l'histoire originale écrite par H G Oesterheld et dessinée par Francisco Solano López en 1957, sous la forme d'une série de parution périodique, pendant deux ans, pour Hora Cero, un magazine hebdomadaire lancé par Oesterheld lui-même.

Cette version de '69 a une réalisation étrange, car c'était une initiative d'un magazine hebdomadaire d'intérêt public, qui a eu l'idée audacieuse de publier El Eternauta mais dans une version résumée, convoquant Alberto Breccia - qui avait récemment fait une vie romancée d'El Che, avec Oesterheld -.

Le moment d'expérimentation de l'expressionnisme artistique que Breccia avait traversé à cette époque signifiait que cette version de '69 n'avait pas le meilleur accueil parmi le public de lecture de ce magazine, plus habitué aux potins du spectacle ou aux événements mondains légers. En vérité, c'était un non-sens d'essayer de publier ce matériel artistique dans ce magazine ..., en plus de la charge politique révolutionnaire pour laquelle Oesterheld était militant - très éloigné du profil du lecteur de cet hebdomadaire -, qui a conduit à couper et en accélérant les dernières instances de l'histoire, qui ont laissé une version intéressante du point de vue artistique ( car ce sont les moments les plus sombres et les plus expérimentaux de Breccia ), mais déficiente et incomprise du point de vue narratif ...
Mesdamas et les chevalieros: Pardonnez-muá mon francés !
Avatar du membre
Vito
Spiroutiste Débordé
Spiroutiste Débordé
Messages : 106
Enregistré le : mar. 9 nov. 2021 19:41

Re: Tournoi 2023 - Le combat des magazines

Message par Vito »

Gaston Lagaffe a écrit : mer. 18 janv. 2023 23:27 Aucune idée c'est quoi Dago. :mrgreen:
Je tenais pour acquis que Dago était un personnage de renommée mondiale, car il est l'une des bandes dessinées les plus lues et les plus populaires en Italie. Il n'existe probablement pas d'édition française, ce qui est dommage !

Sur BDGest j'ai trouvé cette page, avec le meilleur cycle correspondant aux 40 premiers albums en italien. D'innombrables albums ont été produits et il est pratiquement impossible de tout suivre.
https://www.bedetheque.com/serie-52683- ... comix.html

La série, publiée en Argentine depuis 1980, et réalisée par Robin Wood et Alberto Salinas, se concentre sur les événements centraux de l'histoire européenne du XVIe siècle.
Dago est un noble vénitien nommé Cesare Renzi, fils aîné et héritier de la famille Renzi, dignitaires de la République vénitienne. Suite à un complot, sa famille est exterminée et il est jeté à la mer. César est sauvé par un navire de pirates turcs qui le vendent comme esclave ; on lui donne le nom de "Dago", à cause de la dague plantée dans son dos. Il s'affranchit de l'esclavage grâce au pirate ottoman Khayr ad-Din Barberousse, puis rejoint le corps des Janissaires, l'élite des combattants turcs ; il y est surnommé le "Janissaire noir" en raison de la couleur de ses vêtements, mais surtout de son âme.
Il commence à élaborer sa vengeance, et si au cours de ses aventures il rencontre Dracula, Soliman le Magnifique, François Ier de France, Charles Quint, il finit par être impliqué dans le sac de Rome.

Si vous tombez par hasard sur ce premier cycle, je vous le recommande... notamment l'épisode du sac de Rome est particulièrement épique, bien écrit et bien dessiné !
heijingling
Spiroutiste Avancé
Spiroutiste Avancé
Messages : 835
Enregistré le : ven. 13 déc. 2019 13:46

Re: Tournoi 2023 - Le combat des magazines

Message par heijingling »

Vito a écrit :Je tenais pour acquis que Dago était un personnage de renommée mondiale, car il est l'une des bandes dessinées les plus lues et les plus populaires en Italie. Il n'existe probablement pas d'édition française, ce qui est dommage !
Il y a clairement des mondes étanches dans la BD (comme dans d'autres domaines culturels). Des personnages franco-belges célébrissimes dans les pays francophones sont inconnus ailleurs. Seuls Tintin et Astérix ont une (petite) renommée internationale, et Les Schtroumpfs, grâce aux films et dessins animés produits par les Etats-unis d'Amérique. Seuls certains mangas et comics ont une vraie renommée internationale.
Gaston Lagaffe a écrit :
heijingling a écrit :Moi, je ne suis pas du tout Vécu/Glénat, ces trucs plus ou moins historico-fantastiques, mais tu as mis le haut du panier, et comme tu y a rajouté Gomme et Circus, j'en connais au final plutôt pas mal.
Ouais ton premier message sur un topic présentant un tournoi et tu demande pas de mettre une série j'ai du faire un bon boulot. :mrgreen:
Disons que je suis moins sensible concernant Vécu ou Tintin que Spirou, du coup, je pinaille moins :ouah: Mais ouais, tu a fait un sacré boulot. Respect.
Gaston Lagaffe a écrit :De tout façon je comptais pas trop en mettre vu que les séries réalistes sont moins populaires sur le forum. C'est pour ça que j'ai surtout mis les plus connus ou fait par des auteurs connus alors qu'en humoristique il y a des trucs comme m le magicien ou William lapoire.
William Lapoire, c'est parfois rigolo mais mineur, alors que M le magicien est excellent, on ne peut pas comparer (voila, la pinaille arrive :ouah: ), et il me semble que Massimo Mattioli est vraiment connu en Italie (Vito confirmera ou infirmera)
" Monólogo significa el mono que habla solo." Ramón Gómez de la Serna dans ses Greguerías.
Répondre

Retourner vers « Concours et tournois »