Petit lexique du collectionneur de BD

vos collections, vos recherches, vos ventes, vos questions...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Mr Coyote
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 1648
Enregistré le : sam. 7 juil. 2007 00:07
citation : Import - export
Localisation : La Louvière, Belgique
A remercié : 1 fois
A été remercié : 7 fois
Contact :

Petit lexique du collectionneur de BD

Message par Mr Coyote » ven. 17 sept. 2010 21:39

Image

I) Petit lexique du collectionneur de BD

BDM : du nom de leurs auteurs initiaux Bera Denni Mellot, le nom des auteurs du catalogue encyclopédique dans lequel figurent les cotes des albums, périodiques, figurines, etc. Cet ouvrage est édité tous les deux ans. Contient près de 35000 cotes & descriptions. La bible du Collectionneur.

N&B : Noir et blanc, tout simplement

EO : Edition Originale. Attention l'EO est la première édition d'un livre mais il peut y avoir une EO belge, une EO française, une EO N&B, une EO couleur, etc, notamment pour les tintin.

DL : Dépôt Légal. C'est la date à laquelle est enregistrée l'album à la Bibliothèque Nationale. Cette indication est donc suivie du mois et de l'année. Cette mention n'est pas obligatoire en Belgique. Cette notion est une base importante (mais non la seule) pour identifier une EO, contrairement au copyright [noté ©] qui est parfois extrêmement fantaisiste. Le cas le plus célèbre étant celui des Tintin ©1947 ou ©1949. Bien des collectionneurs débutant croient avoir acquis un album de cette époque alors qu'il peut avoir 10 ans de plus. C'est la raison pour laquelle le BDM a choisi d'identifier les éditions au regard de leur 4ème plat.

ISBN : International Standard Book Number : Numéro d'enregistrement attribué lors du DL

Comment fonctionne un ISBN?
afficher le calquetexte et images peuvent être placés ici

Les dix chiffres de chaque ISBN sont divisés en quatre groupes, par ex. ISBN 0-123-45678-9

Le premier groupe sert à identifier le groupe national, linguistique ou le secteur géographique ou autre auquel le livre se rattache. L'indication du groupe est attribuée par une agence internationale responsable de la numérotation normalisée du livre. Sa longueur varie d'un groupe à l'autre, en fonction du nombre d'ouvrages produits par le groupe en question. Le premier segment peut avoir de un à cinq chiffres.

Le deuxième groupe de chiffres indique l'éditeur. L'indication de l'éditeur est attribuée, à l'intérieur du groupe, par l'agence désignée à cette fin. Sa longueur varie d'un éditeur à l'autre en fonction du nombre d'ouvrages publiés par l'éditeur intéressé. Le deuxième segment peut avoir de deux à sept chiffres et désigne toujours l'éditeur. Un préfixe ne peut désigner que l'éditeur du livre et il ne peut être attribué à aucune autre personne ou à aucun autre organisme ayant participé à la création, à la production ou à la distribution de ce livre.Éditeurs à qui des préfixes ont été attribués. Des préfixes ont été attribués à tous les éditeurs luxembourgeois actifs, importants ou non, qui publient à des fins lucratives ou non. Le dernier chiffre est une vérification mathématique de la précision de l'ISBN.

Le troisième groupe indique le titre, la reliure ou l'édition d'un titre. Si l'ouvrage comprend plus d'un volume ou d'une édition. Ce numéro peut comprendre six, cinq, quatre, trois, deux chiffres ou un seul, d'après le nombre de chiffres composant le préfixe de l'éditeur qui le précède.

Le dernier chiffre est le chiffre de contrôle de l'indication du groupe. Le préfixe de l'éditeur et le numéro de l'ouvrage font neuf chiffres au total. Comme un numéro de l'ISBN est toujours formé de dix chiffres, il reste encore un chiffre à ajouter : le "chiffre de contrôle". Le chiffre de contrôle est calculé sur le module 11 avec des pondérations de 10 à 2 Utilisation du chiffre romain X plutôt que du chiffre arabe 10. Il peut arriver, après vérification par le module 11, que le chiffre de contrôle soit un 10. On ne peut cependant utiliser ce chiffre car l'ISBN comporterait alors onze chiffres au lieu de dix. C'est pourquoi le 10 est toujours remplacé par le chiffre romain X. De cette façon, tous les numéros de l'ISBN ont une longueur uniforme de dix chiffres. Le chiffre de contrôle est un moyen d'empêcher un ordinateur d'accepter un "mauvais numéro" et de livrer un document autre que celui qui a été demandé. L'expérience a démontré que l'interversion des chiffres est la source d'erreurs la plus fréquente. Le module 11 détecte en pratique toutes ces interversions, de même que les erreurs de transcription résultant de l'utilisation d'un chiffre complètement erroné. Grâce à ce système, plus de quatre-vingt-dix pour cent des erreurs entièrement fortuites sont repérées.

Comment l'écrire?
Lorsqu'un numéro international normalisé du livre est écrit ou imprimé, il doit être précédé des lettres "ISBN" et chaque segment doit être séparé du suivant par un espace ou un tiret, comme dans les exemples donnés ci-après.
ISBN 2 87980 000 5 ou ISBN 2-87980-000-5



HC : Hors Commerce. Par définition ils ne sont pas vendus mais donnés (sauf après sur Ebay bien sûr) Par exemple tirage réservé aux journalistes, à des abonnés, à des proches de l'auteur, etc.

TT : Tirage de Tête

TL : Tirage Limité

TT/TL : LA grande différence!

La question qui a rendu fous de nombreux novices en matière de collection de BD!

Tout d'abord, pour bien mettre les choses au point, vous allez me dire : mais où est le probleme? Tout simplement parce que tout le monde confond les deux!

A la base, lorsque les TT et les TL ont été créés, le TT devait être un beau tirage de luxe paru AVANT l'EO classique de l'album (généralement un ou deux mois). Et présentant des différences avec cette EO (couverture différente, dos toile, grand format, dossier, etc.). Un dossier de presse offert avec l'album n'est pas un TT, par exemple, car paru à la même date que l'album et pas avant.
Le TL, quand à lui était un simple tirage (de Luxe, aussi) de l'album, à tirage limité à un certain nombre d'exemplaires, également différent de l'EO (croquis complémentaires, dossiers, grand format, etc.) ces TL peuvent édités par des éditeurs différent de l'éditeur propriétaire du ©. Ce sont souvent aussi des tirages initiés par des libraires ou réseaux de libraires (Album, Canal BD, etc.) Vous allez me dire, les TT aussi sont à tirage limité, mais la difference est qu'un TL est réalisé APRES ou à la MEME DATE que l'EO et le TT AVANT.

Le problème a prit sa source à partir du moment ou les collectionneurs et les libraires eux même se sont mis à utiliser ces deux termes de façon abusive, et que tout le monde s'est embrouillé avec les TT/TL. De nos jours, il n'est pas rare de voir un album, pourtant qualifié de TT sortir deux mois après l'EO de l'album! Ces deux termes ont donc été si souvent mélangés qu'ils ont actuellement beaucoup moins de sens qu'avant, mais la vrai différence se situe sur la date de sortie.



II) Petit lexique des termes techniques de l'édition

1er plat : c'est ce que la plupart des gens appellent la couverture, c'est à dire ce qui apparaît au recto de l'album, c'est là que figure le titre, le nom de la série le cas échéant, le nom de l'éditeur et, en principe, un dessin. Lorsqu'on tourne ce premier plat pour consulter la page de garde (parfois numérotée 3), la partie cartonnée de gauche est appelée de second plat.

4ème plat : On retourne l'album pour y voir derrière par exemple les autres titres de la série ou un petit résumé. Cette partie est le quatrième plat.

Dos : C'est la partie qui relie le premier et le quatrième plat et sur laquelle on peut lire souvent le titre, le nom des auteurs, etc. Les dos toilés rouge du Lombard sont célèbres (aucune indication dessus), les dos ronds, les dos carrés, etc.

Tranche : C'est la partie à l'opposé du dos. C'est la coupe de massicot des pages.

Cahier : La technique de reliure la meilleure est celle des cahiers, c'est-à-dire que les pages sont assemblées par exemple en cahiers de 8 ou 16 pages (ce qui explique les formats des albums : 32 pages, 48 pages, 56 pages, 64 pages). Chaque cahier est cousu (ou agrafé) et les cahiers sont reliés ensembles et solidarisés aux 4 plats de couverture. Certains albums sont réalisés avec des pages collées au dos. C'est une technique meilleure marché mais si l'album est maltraité les pages se défont.

Pelliculage : Revêtement plastifié appliqué sur le 1er et sur le 4ème plat pour en renforcer la solidité.

Coiffes : Ce sont les parties supérieures et inférieures de l'album. celles qui sont plus facilement détériorées avec le temps à cause des frottements.

Coins : Partie de couverture opposée au dos (coins piquants, coins émoussés…). ce sont ces coins, entre autres, qui doivent être très bien protégés lors des envoies postaux.

Album cartonné : Lorsque la couverture est rigide. Attention : de nombreux E-Bayeurs peu connaisseurs donnent des indications erronées. Dans le cas d'albums comme certains Johan et Pirlouit, Tif et Tondu, Barbe Rouge, Blueberry, etc. ça change tout.

Album broché : Lorsque la couverture est souple

... Si d'autres définitions vous intéressent, questionnez-moi, je les ajouterai.

Le best-of de la rubrique du Prof Pigling, par Juho & Pigling Bland
Modifié en dernier par Mr Coyote le ven. 17 sept. 2010 22:53, modifié 3 fois.



En ligne
Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 6930
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
A été remercié : 13 fois

Message par Pigling-Bland » ven. 17 sept. 2010 22:36

A ce sujet j'ai écrit dans divers endroits de ce site des articles traitant directement de collections (comme par exemple tout une liste de dos ronds Dupuis etc.) Peut-être serait-il pertinent de regrouper tout ça dans une même rubrique collection, non ?
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !

Avatar du membre
Mr Coyote
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 1648
Enregistré le : sam. 7 juil. 2007 00:07
citation : Import - export
Localisation : La Louvière, Belgique
A remercié : 1 fois
A été remercié : 7 fois
Contact :

Message par Mr Coyote » ven. 17 sept. 2010 22:47

Envoie-moi les liens par MP. Je verrai ensuite si on peut regrouper tout cela ou mettre les articles en évidence par des hyperliens.

En ligne
Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 6930
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
A été remercié : 13 fois

Message par Pigling-Bland » ven. 17 sept. 2010 22:58

voici déjà un lien :
http://www.inedispirou.com/forum/re-les ... onds#47612

il faudra que je recherche d'autres, je me souviens avoir écrit un long truc historique sur les innommables...

je verrai ça....

Chose bizarre dès que je recherche un sujet sur forum ça me déconnecte et je dois remettre mon identifiant et mon mot de passe alors que je coche la connexion automatique
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !

En ligne
Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 6930
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
A été remercié : 13 fois

Message par Pigling-Bland » ven. 17 sept. 2010 23:17

j'ai retrouvé aussi le truc sur les innommables, c'est en plusieurs morceaux sur l'historique de cette série... je ne sais pas si ça vaut le coup d'être mis là dans le coin du collectionneur mais c'est vrai que rassembler toutes les interventions didactiques serait peut-être intéressant...
a une époque j'avais commencé de faire un truc comme ça mais ça a tourné court...voici le lien innommables:
http://www.inedispirou.com/forum/image- ... 9fde#48045

Je crois avoir fait aussi quelque chose sur Chaland mais je n'en suis plus tres sur (je ne suis pas frere en Chalanderie pour rien). J'aimerais bien aussi faire un truc assez savant sur Tillieux... Gil Jourdan Felix et Gil Jourdan, des trucs quoi.
Sur la restauration des albums abîmés aussi... du reste je crois que Nicolas avait aussi écrit des trucs là dessus
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !

En ligne
Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 6930
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
A été remercié : 13 fois

Message par Pigling-Bland » sam. 18 sept. 2010 12:05

En fait ce que j'aurais aimé sur ce site c'est un lieu où l'on trouve des informations (pas sous forme de discussions, mais sous forme un peu de fiches, comme j'ai fait pour les dos ronds Dupuis en EO et pour l'article sur tous les Spirou avant les dos carrés) documentaires plus particulièrement orientés sur notre cible : Spirou et Fantasio et, par extension, le journal et Dupuis.
Je trouve aussi que, par exemple, pour un site considéré comme "la référence de Spirou et fantasio", n'avoir pas présenté dans la base de données QUE des EO est une incongruité.

Du reste je trouve que la base de donnée est également très en deça, si l'on compare à celle de BDGest... je pense que le minimum serait que les couvertures soient dans l'ordre, en EO et belles (ce qui, par contre, n'est pas le cas sur BDGest où certaines couvertures ont été prises d'apres des albums en mauvais état...)

voici quelques réflexions puisqu'un nouvel administrateur est arrivé... Qu'en pensent les autres ?
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !

Avatar du membre
Mr Coyote
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 1648
Enregistré le : sam. 7 juil. 2007 00:07
citation : Import - export
Localisation : La Louvière, Belgique
A remercié : 1 fois
A été remercié : 7 fois
Contact :

Message par Mr Coyote » sam. 18 sept. 2010 13:27

Pigling-Bland,

si tu peux continuer à "nourrir" le site comme tu l'as fait par le passé, n'hésite pas à le faire car le forum et le site vivent par les interventions et les articles des membres. Ensuite, les articles peuvent être déplacés plus ou moins facilement du forum vers le site (partie accessible via le menu déroulant en haut à gauche) car ces deux parties sont construites selon la même technique, qui permet d'inclure mise en forme, images, hyperliens, affichage de fiches d'album (actuellement HS) et peut-être par la suite de l'audio et de la video. C'est une question de mise en forme et de mise en page, où, avec quelques idées, tout ou presque est possible.

Mr Coyote

Répondre

Retourner vers « collectionner les bandes dessinées »