Spirou et Fantasio n° 56 - LA MORT DE SPIROU - Par Guerrive, Abitan & Schwartz

L'actualité de la série Spirou et Fantasio

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
Maxibon
Administrateur
Administrateur
Messages : 1093
Enregistré le : mer. 27 juil. 2011 18:01
Localisation : Maine et Loire

Re: Spirou et Fantasio n° 56 - LA MORT DE SPIROU - Par Guerrive, Abitan & Schwartz

Message par Maxibon »

Je relais ici une interview et de nouveaux visuels du tome 56 à paraître, publié sur Spirou.com
Spirou et Fantasio : Come-back à Korallion
Publié le 01/04/2022

Nouveaux auteurs, nouvelles aventures ! Benjamin Abitan, Sophie Guerrive et Olivier Schwartz vont faire s'envoler Spirou et Fantasio vers notre époque moderne tout en les replongeant dans la mythique cité sous-marine des Hommes-bulles... Après de nombreuses révélations dans le journal Spirou, ils lèvent d'autres voiles sur ce projet-événement !

Image

Benjamin, quel est ton parcours de lecteur, avec Spirou ?

Benjamin Abitan : Enfant, je n'avais pas la télé et ma mère m'emmenait une fois par semaine à la bibliothèque de La-Penne-sur-Huveaune, dans les Bouches-du-Rhône. J'y ai lu tous les Spirou dans l'ordre ainsi que la plupart des albums du rayon BD. À tel point qu'à 13 ans, j'avais décidé de devenir auteur ! Ma génération a découvert Spirou par les albums de Tome et Janry. Mais mon Spirou à moi c'est celui de Franquin. Quoi qu'il en soit, le personnage et l'amour de la BD m'ont toujours accompagné, même si j'ai travaillé pour d'autres médias, en particulier la radio.

Sophie Guerrive :
Même chose pour moi : j'ai passé beaucoup de temps à lire des classiques de la BD à la bibliothèque municipale, au nombre desquels Calvin et Hobbes et Mafalda, deux sources d'influence pour moi. Avant d'attaquer notre scénario, j'ai lu ou relu beaucoup de Spirou. Comme je connaissais bien "Le repaire de la murène" et "Spirou et les hommes-bulles", les images sous-marines de Korallion, m'étaient restées familières.

Benjamin Abitan : Travailler à deux scénaristes sur un album prolongeant "Spirou et les hommes-bulles" est cohérent, car à l'époque la logique studio était très présente, dans la création de Spirou ! Roba est par exemple crédité sur l'album des hommes-bulles et on sait à quel point Jidéhem était lui aussi actif sur la série. Sophie est déjà connue, dans le monde de la BD. Mais voir un illustre inconnu comme moi s'emparer de Spirou est finalement assez logique. Franquin, lorsqu'il est arrivé sur la série, n'était pas très connu ! Cela fait partie de la tradition de Spirou et Fantasio de permettre à des auteurs de s'y révéler.

Image

Comme Franquin, vous vous êtes amusés à utiliser l'équipe de Dupuis et de la rédaction de Spirou, dans votre album.

Sophie Guerrive : Gaston Lagaffe a bercé mon enfance. C'était donc un vrai plaisir d'utiliser des personnages comme Lebrac et Mademoiselle Jeanne. Nous n'avons toutefois pas représenté Stéphane Beaujean, directeur éditorial de Dupuis, dans notre album, alors qu'un personnage aux fonctions presque similaires s'y trouve. Cela aurait été bizarre tant Stéphane a été impliqué dans l'écriture de notre histoire.

Benjamin Abitan : Jouer avec Lebrac ou encore Mademoiselle Jeanne, c'était comme plonger les mains dans une caisse de Playmobils, même si j'aurais adoré les sortir tous ! Un autre de mes regrets est de ne pas avoir écrit l'album, même pour partie, à la rédaction de Spirou. Les aventures de Spirou et Fantasio ont souvent été nourries par celles de la rédaction et inversement !

Olivier Schwartz : J'ai adoré dessiner Mademoiselle Jeanne. Dans Gaston elle était un peu godiche. J'ai gardé ça mais en essayant aussi d'en faire une belle fille. Deux pages avec elle ont été supprimées du scénario, alors que j'avais déjà réalisé des crayonnés assez profonds. Dommage ! Lebrac, en revanche, ne m'a pas inspiré. Je préfère Monsieur Boulier ou De Mesmaeker !
Spirou et Fantasio Tome 56

Image

On sent par contre que tu as pris beaucoup de plaisir à t'emparer de Champignac.

Olivier Schwartz : Champignac, je l'ai bien senti dès le début. J'aime convoquer dans ma tête des gens que je connais ou des acteurs, afin de mieux rentrer dans mes personnages. Ce qui est étrange, c'est que parfois je pense même à plusieurs personnes à la fois, utilisant un nez, une jambe... Il faut croire que Champignac m'a évoqué beaucoup de gens que j'apprécie. Quand je dessine Spirou, je ne pense par contre à personne. Ou plutôt, pour être précis, au Spirou de Franquin et de Chaland.

Et Fantasio ?

Olivier Schwartz : J'ai essayé de lui faire une tête différente de celle créée par Franquin. Je trouvais qu'il avait la même tête que Spirou, mais en chauve et blond. Pour moi, la tête en forme de brioche, c'est pour Spirou. Fantasio, c'est une tête d'œuf, c'est d'ailleurs ainsi que Frank Le Gall et Émile Bravo l'ont croqué avant moi ! Quand je dessine Fantasio, je pense au colocataire de Hugh Grant dans "Coup de foudre à Notting Hill". Et quand je dessine Spip, je pense à moi ! Car il s'agit d'un petit bonhomme observateur, qui essaye toujours de rigoler. Tour à tour lâche ou courageux, il est aussi très gourmand et plein de défauts !

Image

Image

Image

Image

Image

Image
- Cette quête a dû être terrifiante !
- Ça, ce n'était pas de la crotte de campagnol, comme on dit dans notre jargon d'aventuriers.
Avatar du membre
Vito
Spiroutiste Dégourdi
Spiroutiste Dégourdi
Messages : 33
Enregistré le : mar. 9 nov. 2021 19:41

Re: Spirou et Fantasio n° 56 - LA MORT DE SPIROU - Par Guerrive, Abitan & Schwartz

Message par Vito »

Cela faisait longtemps que je n'avais pas été aussi enthousiaste à l'idée de lire un nouveau Spirou.
En particulier, les couleurs vives et l'atmosphère méditerranéenne de Cap Rose me semblent très réussis.
J'ai récupéré le numéro spécial du beau journal, avec les 5 premières planches de l'histoire, mais à partir de maintenant ce sera plus difficile car je me suis forcée à attendre la publication en album pour lire la suite...
En ligne
Avatar du membre
Trichoco
Administrateur
Administrateur
Messages : 4451
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 19:02
Localisation : Reims

Re: Spirou et Fantasio n° 56 - LA MORT DE SPIROU - Par Guerrive, Abitan & Schwartz

Message par Trichoco »

Merci à max pour ces docs.

Sinon, les abonnés ou les autres, que pensez-vous de ce début d'aventure?

Je m'exprimerai surtout sur les dessins, bien que les dialogues me paraissent un peu moins "forcés" que ceux de Vehlmann et Morvan. Difficile à dire ce que je pense du scénar pour le moment.

Je me doutais un peu que Schwartz dessinerait Spirou de la même façon que dans ses albums avec Yann, et c'est vrai que je n'aime pas trop ce Spirou dans la série-mère.

Mais j'aime tout le reste de ses dessins pour le moment. C'est très bien fini, rempli de détails, et surtout, c'est moderne. Il réussit bien à ce dosage tant vanté de tradition et modernité. De mon point de vue, Spirou est une série qui a vocation à être moderne en ancrée dans son temps (d'ailleurs les auteurs précédents n'ont pas dérogé à la règle non plus, il est vrai). Je me méfie un peu des discours qui parlent de tradition car à mon sens, c'est une façon de faire qui risquerait de figer Spirou. Et là, chez Schwatz, ce dosage fonctionne. La station-service du numéro du 13 avril est très représentative de cette façon de faire : d'un côté, elle a un look rétro, mais on y trouve de la nourriture indutrialo-bio, et elle propose une borne électrique.

Je suis aussi très content d'ENFIN revoir des voitures dans le décor. Certaines ont des formes un peu bizarre, mais je suis content de croiser des Tesla, des 208, des Audi moderne (bon j'aime pas cette marque, mais c'est un autre sujet), etc.

Bref, je m'accomode très bien de design des personnages vu la qualité générale du dessin.

Et les couleurs sont top!
#TeamFournier #TeamTinlot
Avatar du membre
Zig Homard
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2253
Enregistré le : ven. 11 févr. 2011 14:35
citation : A.D.S. en avant !
Localisation : 72
Contact :

Re: Spirou et Fantasio n° 56 - LA MORT DE SPIROU - Par Guerrive, Abitan & Schwartz

Message par Zig Homard »

Trichoco a écrit : sam. 9 avr. 2022 20:05 Merci à max pour ces docs.

Je suis aussi très content d'ENFIN revoir des voitures dans le décor. Certaines ont des formes un peu bizarre, mais je suis content de croiser des Tesla, des 208, des Audi moderne (bon j'aime pas cette marque, mais c'est un autre sujet), etc.

Bref, je m'accomode très bien de design des personnages vu la qualité générale du dessin.

Et les couleurs sont top!
Complètement d'accord !...
En plus, Schwartz adore dessiner de belles bagnoles (il a quand même "déterré" la Beleine d'Arzens, faut l'faire !! (même si l'idée vient sûrement de Yann au départ))...
Alors, oui, une Tesla dans le décor... bravo !!

ça change aussi de Bravo, qui dessine des "bagnoles", mais simplement "réalistes", pas réelles...
Λ - (Poly-censuré par l'un ou l'autre admin !!) " _ _ . . . ! " - Dissident, il va sans dire...
heijingling
Spiroutiste Avancé
Spiroutiste Avancé
Messages : 707
Enregistré le : ven. 13 déc. 2019 13:46

Re: Spirou et Fantasio n° 56 - LA MORT DE SPIROU - Par Guerrive, Abitan & Schwartz

Message par heijingling »

Je suis aussi séduit par les couleurs, par ce mélange de tradition et modernité, et par cette Turbot que j'avais qualifiée de karmannesque dans le sujet "cette semaine dans Spirou j'ai aimé". Pour le reste...

J'aurais beaucoup aimé l'aimer, aimer enfin un Spirou pas exceptionnel mais normal, face à la déferlante Bravo. Schwartz est un dessinateur sans personnalité, mais je me disais qu'au moins il allait assurer techniquement, or, il gère mal les perspectives, ce qui est gènant car il fait pas mal de gandes cases en plongée. Et donc, sur un axe horizontal, Fantasio est bien plus grand que Spirou, alors qu'en plongée ils semblent souvent avoir la même taille, ou bien ils ont des membres déformées. Ainsi page 6 case 2, sauf à avoir le poignet cassé, la position de la main de Spirou est impossible, ou encore, page 7, Spip est aussi petit que les pieds du comte de Champignac, alors qu'il lui arrive aux genoux dans la case suivante; Et puis, ce n'est pas du dessin d'observation mais du dessin selon d'autres dessins, ce qui ne serait pas dérangeant si certaines expressions, comme plusieurs regards du comte, ne sonnaient pas faux.

Quant au scénario, j'aime bien ce que fait Sophie Guerrive, et ne connais pas l'autre auteur, mais ici, si l'histoire partait bien, elle piétine maintenant. Nous en sommes page 18, et Spirou et Fantasio viennent seulement d'arriver à Korallion, pour y faire on ne sait trop quoi, après avoir lu un reportage un peu enthousiaste, pas assez critique, selon eux, de Seccotine sur le sujet, mais qu'y aurait-il à critiquer? On ne le sait, hormis de vagues rumeurs d'une espèce invasive dans les environs, et la présence de Zorglub, qui s'y dissimulerait, tout ces indices sont trop timides pour être palpitants. Et pourquoi foncent-ils à Korallion au lieu de simplement demander des explications à Seccotine?

Enfin, ce qui me choque vraiment, est que cette soi-disant espèce invasive, ce "scandale écologique", ces "sales bestioles", sont désignées, ce seraient des limules. On en voit d'ailleurs une dans l'ombre d'un couloir, page 18. Or loin d'être une espèce invasive, les limules sont au contraire menacées de disparition. La limule n'étant pas un animal très connu, la première information que nombre de lecteurs auront sur elle est qu'il faut la combattre, alors qu'elle devrait être au contraire protégée. Sauf tour de magie scénaristique, j'aurai du mal à digérer cette dangereuse irresponsabilité.
" Monólogo significa el mono que habla solo." Ramón Gómez de la Serna dans ses Greguerías.
Avatar du membre
DESPERA
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 3826
Enregistré le : mar. 16 janv. 2007 19:28
Localisation : 13
Contact :

Re: Spirou et Fantasio n° 56 - LA MORT DE SPIROU - Par Guerrive, Abitan & Schwartz

Message par DESPERA »

Je n'ai encore rien lu si se n'est ce qui traine sur internet car je me suis désabonné du journal il y a quelques mois. Je n'aurai jamais cru faire ça un jour, au bout d'au moins 25 ans, mais je n'y trouvais plus du tout mon compte à l'exception de quelques petites choses...

Bref, tout ça pour dire que j'achèterai l'album à sa sortie et je donnerai mon avis à ce moment là. Si ça me plait, je continuerai. Si ce n'est pas le cas, je me satisfairai de "la colère du Marsupilami" comme dernier tome de la série. Je trouve que retrouver le marsu est une belle conclusion.

Mais pour être franc, je ne suis pas super emballé par ce que je vois et lis de vous.
J'espère me tromper.
Avatar du membre
Zig Homard
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2253
Enregistré le : ven. 11 févr. 2011 14:35
citation : A.D.S. en avant !
Localisation : 72
Contact :

Re: Spirou et Fantasio n° 56 - LA MORT DE SPIROU - Par Guerrive, Abitan & Schwartz

Message par Zig Homard »

DESPERA a écrit : sam. 16 avr. 2022 22:27 Je n'ai encore rien lu si se n'est ce qui traine sur internet car je me suis désabonné du journal il y a quelques mois.
Mais pour être franc, je ne suis pas super emballé par ce que je vois et lis de vous.
J'espère me tromper.
Il y a "ailleurs" d'autres retours plus positifs, heureusement !... :spirou: ;) :D
(perso, je suis de toute façon trop "accro" au style de Schwartz.... mais j'aime bien le début de l'histoire !
Un "vrai" Spirou, je dirais, dans une ambiance générale joyeuse... :smile: )
Λ - (Poly-censuré par l'un ou l'autre admin !!) " _ _ . . . ! " - Dissident, il va sans dire...
heijingling
Spiroutiste Avancé
Spiroutiste Avancé
Messages : 707
Enregistré le : ven. 13 déc. 2019 13:46

Re: Spirou et Fantasio n° 56 - LA MORT DE SPIROU - Par Guerrive, Abitan & Schwartz

Message par heijingling »

Je répondais juste à Trichoco sur ce que je pense de ce début d'aventure. Si elle commençait bien , je trouve que maintenant elle se traine et la progression de l'intrigue est vaine et artificielle, mais nous n'en sommes que (ou déjà) à la page 18, il peut encore y avoir des renversements de situation et de points de vue. Par exemple, que la limule a été injustement accusée :spip:
" Monólogo significa el mono que habla solo." Ramón Gómez de la Serna dans ses Greguerías.
heijingling
Spiroutiste Avancé
Spiroutiste Avancé
Messages : 707
Enregistré le : ven. 13 déc. 2019 13:46

Re: Spirou et Fantasio n° 56 - LA MORT DE SPIROU - Par Guerrive, Abitan & Schwartz

Message par heijingling »

Gaston Lagaffe a écrit : C'est moi ou c'est moins bien que ce que fait Schwartz habituellement ? J'ai l'impression qu'il a bâclé un peu sous la pression de sortir un Spirou le plus vite possible. :shock:
J'ai l'impression que tu as raison, ils ont mis la pression sur les auteurs pour que la nouvelle histoire débute dans le numéro spécial 100 ans, mais ceux-ci n'ont pu tenir le rythme, résultat, l'histoire s'arrête au sixième épisode au bout de seulement 25 pages sur un artificiel "fin de la première partie" :menfin:
Je ne suis pas fan de Bravo, mais au moins les différentes parties de son Spirou sont vraiment consistantes et pensées.
Et quand la parution de QRN a été interrompue en 1961, le journal avait eu la politesse d'en donner la raison aux lecteurs.Le respect se perd, j'vous l'dit :rogntudj:
" Monólogo significa el mono que habla solo." Ramón Gómez de la Serna dans ses Greguerías.
Napo972
Nouveau Spiroutiste
Nouveau Spiroutiste
Messages : 3
Enregistré le : jeu. 5 mai 2022 19:10

Re: Spirou et Fantasio n° 56 - LA MORT DE SPIROU - Par Guerrive, Abitan & Schwartz

Message par Napo972 »

Et le spirou de bravo la semaine prochaine dans le journal, alors que celui donc de schwartz est interrompue à sa moitié...
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2307
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Spirou et Fantasio n° 56 - LA MORT DE SPIROU - Par Guerrive, Abitan & Schwartz

Message par Gaston Lagaffe »

La troisième partie du Spirou de Bravo n'avait pas déjà interrompu pour je ne sais quelle raison ? Et là il y a la quatrième partie qui commence alors que l'album sort dans 15 jours.

Spirou ça devient plus compliqué à suivre que ce qui se passait au début des années 80. :ouah:
Vive Gil Jourdan !
Répondre

Retourner vers « L'actualité de Spirou »