La rubrique à Lebrac n°7: le grand Meaulnes de Bernard CAPO

Modérateur : Modérateurs

Répondre

"Le Grand Meaulnes" adapté par Bernard Capo est-il un incontournable 2011 ?

OUI
1
50%
NON
1
50%
 
Nombre total de votes : 2

Avatar du membre
Parker
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1220
Enregistré le : ven. 18 sept. 2009 20:51
citation : Papy was a rolling stone
Localisation : France

La rubrique à Lebrac n°7: le grand Meaulnes de Bernard CAPO

Message par Parker » ven. 25 nov. 2011 12:24

LA RUBRIQUE A LEBRAC Image
N°7- 25 Novembre 2011



"Le grand Meaulnes" d'Alain-Fournier, adapté par Bernard Capo.
Editions Casterman :


"Tout ce paysage paisible - l'école, le champs du père Martin, avec ses trois noyers, le jardin dès quatre heures,
envahi chaque jour par des femmes en visite- est à jamais, dans ma mémoire, agité, transformé par la présence
de celui qui bouleversa toute notre adolescence et dont la fuite même ne nous a pas laissé de repos ..."

Image

"Sur le front de la Meuse, trois mois après le début de ce qui deviendra la Grande Guerre, git un jeune lieutenant anonyme. Il n'a que 27 ans.
Les balles ont emporté celui dont le corps ne sera identifié qu'en 1991, Henri-Alban Fournier. Mieux connu sous le nom d'Alain-Fournier, ce jeune homme est l'auteur d'un seul roman publié, lLe grand Meaulnes, récit romantique inspiré de sa vie marquée par le département du Cher, à Epineuil-le-Fleuriel où il vécut enfant, et par son amour éperdu et sans retour pour une belle jeune fille qu'il nommait Yvonne de Galais.
Favori finalement éconduit du prix Goncourt 1913, Le grand Meaulnes bouleversera des millions de lecteurs pendant des décennies, il est classé à la neuvième place des cents meilleurs livres du XXè siècle.
Bernard Capo est un passioné de l'écrivain Alain-Fournier, dont il partage l'amour et la fascination pour cette région de France. Qui mieux que lui pouvait adapter pour la première fois Le grand Meaulnes en bande dessinée?"
(extrait du 4ème de couverture)

"Je me suis mis à écrire simplement, directement, comme une de mes lettres, par petits paragraphes serrés et voluptueux, une histoire assez simple qui pourrait être la mienne" écrit Fournier à sa soeur dans une lettre de septembre 1910. C'est vrai que cette histoire est largement inspirée par ses souvenirs personnels. Notamment cette rencontre fortuite avec une belle jeune femme sortant du Grand Palais le 1er juin 1905.

Je ne vais pas vous raconter cette histoire d'amour et son épilogue ainsi que les péripéties des deux personnages principaux Augustin Meaulnes et François Seurel (le narrateur). Ca se découvre! (pour ceux qui n'ont pas lu le roman)

Pour le reste, c'est toujours un gros risque de traduire un roman célèbre sous la forme si particulière d'une bande dessinée, et les puristes pourraient crier au scandale. Personnellement j'ai découvert une BD exceptionnelle tant par le respect de l'auteur Alain-Fournier (devenu ainsi scénariste) que par le traitement graphique de Bernard Capo. Les paysages de la Sologne sont bien rendus ainsi que l'ambiance romantique et les caractères passionnés des jeunes héros.

C'était une gageure d'arriver en une soixantaine de pages à restituer l'atmosphère de ce livre unique.

Bernard Capo réussit à nous faire rentrer dans la psychologie des personnages ce qui n'était pas évident à priori avec la technique de la BD où l'action traduit par l'effet visuel prime souvent sur l' aspect psychologique. Le dessinateur a utilisé souvent des effets panoramiques dans ses planches permettant de traduire les belles descriptions de paysages d'Alain Fournier. Cette astuce permet également de placer pas mal de texte dans les vignettes sans que cela pèse trop (à l'inverse de certains albums de E.P Jacobs).


Image

Image

Une très bonne idée également de reproduire dans le corps de l'histoire les 3 lettres d'Augustin qui nous font complètement entrer dans les tourments internes du personnage, tout comme François Seurel à qui elles sont destinées ...

Image

La maquette de l'album est très réussie avec un texte d'introduction justifiant la démarche, et un dossier de 8 pages en fin de volume.

Je ne peux que conseiller de lire cet album (voire encore mieux le roman, ... et l'album)



Chers spiroutistes, j'attends dès à présent vos commentaires. Et vos votes.

signé : Lebrac, en direct de la Rédaction


Bizmut Klodomir ! ... ( Hubuc "la vie est un songe")
------------------------

Mister B
Spiroutiste Dépravé
Spiroutiste Dépravé
Messages : 215
Enregistré le : mer. 22 juin 2011 12:53
Localisation : Rennes

Re: La rubrique à Lebrac: le grand Meaulnes

Message par Mister B » dim. 27 nov. 2011 16:29

C'est le Fournier de SPIROU et CRANNIBALES ?

Avatar du membre
maxibon
Administrateur
Administrateur
Messages : 1040
Enregistré le : mer. 27 juil. 2011 18:01
Localisation : Maine et Loire

Re: La rubrique à Lebrac: le grand Meaulnes

Message par maxibon » dim. 27 nov. 2011 17:11

non voyons, lui c'est Jean Claude !! :menfin: ;)
- Cette quête a dû être terrifiante !
- Ça, ce n'était pas de la crotte de campagnol, comme on dit dans notre jargon d'aventuriers.

Avatar du membre
Parker
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1220
Enregistré le : ven. 18 sept. 2009 20:51
citation : Papy was a rolling stone
Localisation : France

Re: La rubrique à Lebrac: le grand Meaulnes

Message par Parker » dim. 27 nov. 2011 17:14

Mister B a écrit :C'est le Fournier de SPIROU et CRANNIBALES ?
Non, l'auteur du grand Meaulnes n'a écrit qu'un livre et a été tué il y a bien longtemps maintenant.
Bizmut Klodomir ! ... ( Hubuc "la vie est un songe")
------------------------

Répondre

Retourner vers « La rubrique à Lebrac »