Index du forum
Index du forum Index du forum
Fandom La bibliothèque Le cadeau Spirou du mois La vidéo du mois Blog Inedispirou

- Inedispirou Inedispirou 15e année Inedispirou La bibliothèque Inedispirou Inedispirou Rechercher


 



Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 90 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: jeu 24 jan 2013 13:07 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 68
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6740
Photos: 3997
Localisation: 29000 Quimper
ImageImageImage
ImageImageImage
ImageImageImage
©Dupuis
Péchés de jeunesses, Spirou n° 1910 daté du
21 novembre 1974.


Cette fois c?est l?épisode de « L?héritage de Spirou » qui est
proposé en « nouveauté », alors qu?en page 3 on trouve
également un ancien Gaston puisque, faute de nouvelles
planches, ce sont de vieux gags qui sont republiés pour
assurer une présence de Gaston dans le journal.

On comprend que c?est de cela que se moque Franquin avec
son dessin de marge, surtout lorsqu?on sait combien il était
critique vis-à-vis de son propre travail et encore plus de ses
débuts sur Spirou.

Là encore, les couleurs ont été refaites et la mise en page
revue en pages de 5 strips pour la publication an albums
standards.

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: mer 6 mar 2013 11:28 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 68
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6740
Photos: 3997
Localisation: 29000 Quimper
ImageImage
ImageImage
ImageImage
©Dupuis
Natacha, Spirou n° 1928 daté du
27 mars 1975.


Nouveau récit de Natacha, sur un scénario de Mitteï :
Double vol? Ce scénario, basé sur le double sens du
mot vol : voler en avion et dérober quelque chose,
va conduire Natacha vers un rôle pour le moins
inhabituel de sa part : elle va ni plus ni moins se
transformer en pirate de l'air de l?avion sur lequel
elle effectue son vol, et le détourner sur l'Allemagne.
Le commandant Turbo, pour une foisi, n'a jamais
vu ça.

En arrivant sur le tarmac, Natacha prend possession
d'une Porsche qui visiblement l'attendait. Un message
avec des instructions est scotché sur le volant.
Comment tout cela va-t'il finir ? En 22 planches !

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: mar 12 mar 2013 11:42 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 68
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6740
Photos: 3997
Localisation: 29000 Quimper
ImageImage
ImageImage
ImageImage
©Dupuis
La ford T, Spirou n° 1930 daté du
10 avril 1975.


Dernière lubie de Marc Lebut : trouver du pétrole grâce
à un pendule? et ça marche ! Oui ça marche sauf que
Marc Lebut trouve du pétrole en des lieux pour le moins
normaux : sous le jardin du voisin Goular, normal, c?est
sa cuve à fuel qui se trouve à cet endroit ; dans le
moteur de la voiture du même Goular, normal encore,
plus loin, dans les citernes d?une station service. Bref
les découvertes de Lebut font des dégâts mais ne font
pas avancer la recherche pétrolifère.

Au lieu de s?en tenir là, Marc Lebut décide d?aller voir
ce qui se trouve en bord de mer. Un quiproquo fera
croire à nos chercheurs de pétrole que la mer en est
remplie? non pas dans ses sous sol, mais dans son
eau elle-même. De là à l?idée de vendre de l?eau de mer
comme si c?était du carburant, il n?y a pour Marc Lebut
qu?un seul pas? un grand pas vers les ennuis.

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: jeu 14 mar 2013 19:21 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 68
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6740
Photos: 3997
Localisation: 29000 Quimper
ImageImage
ImageImage
ImageImage
©Dupuis
Yoko Tsuno, Spirou n° 1932 daté du
24 avril 1975.


Retour de Yoko Tsuno et retour des vinéens, qui ont
décidé de quitter leur repaire sous-terrain pour
rejoindre enfin leur planète. Fidèle à sa promesse,
Khâny ne souhaite pas quitter la terre sans dire adieu
à Yoko et à ses amis du trio de l?étrange. C?est donc
dans un coin désertique que Yoko, Vic et Pol attendent
l?arrivée de leur amie, quand apparaît l?astronef
vinéen?

Le trio ne le sait pas encore, mais ils vont eux aussi
aller sur Vinéa. Sur cette planète seront remises en
marche des cellules d?hibernation mises en place lors
du cataclysme qui avait obligé les vinéens à quitter
provisoirement leur planète.
Parmi ces hibernées se trouve la mère de Khâny, mais
le temps s?étant figé pour elle, Khâny se trouve
finalement physiquement jumelle de sa mère, alors que,
rappelons le, sa véritable s?ur jumelle est Poky, restée
enfant parce que sortie d?hibernation 15 ans après
Khâny?

Interrogé sur ces complications temporelles portant sur
deux personnages, Leloup s?expliquait ainsi :

« J'ai placé Poky pour [?] apporter un peu de fraîcheur
et de jeunesse dans un monde trop organisé. Je me suis
dit que c'était un petit personnage complémentaire qui
allégerait le côté technique. Puis, je me suis rendu
compte que les enfants s'identifiaient à elle et elle a
commencé à véritablement exister
».

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: jeu 21 mar 2013 11:37 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 68
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6740
Photos: 3997
Localisation: 29000 Quimper
ImageImage
ImageImage
ImageImage
©Dupuis

Natacha, Spirou n° 1935 daté du 15 mai 1975.

L?épisode « Double vol » se termine pour Natacha. C?est le moment des explications, car c?est bien elle qui a détourné l?avion, pas un sosie, pas non plus une femme portant un masque, remake de la mauvaise tête?

Pourquoi a-t-elle commis cet acte insensé ? Ira-t-elle en prison ? Epousera-t-elle Walter ? Pour le savoir, achetez l?album, vous ferez plaisir une fois à M. Boulier, une autre fois à François Walthéry et puis enfin une fois à vous-même en le lisant?

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: jeu 28 mar 2013 10:53 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 68
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6740
Photos: 3997
Localisation: 29000 Quimper
ImageImage
ImageImage
ImageImage
©Dupuis
Les petits hommes, Spirou n° 1938 daté du
5 juin 1975.


Une fois de plus, les petits hommes font la couverture
(intérieure), pour une histoire complète cette fois :
« la maison vide ». Rien de bien excitant : les petits
hommes font du parachutisme et atterrissent par
malchance dans une maison. Les propriétaires étant
absents, la maison est gardée par un chien et une
personne vient juste donner à manger à l?animal et
faire une lessive.
Naturellement Renaud et son copain n?arriveront pas
à sortir de la maison à cause du chien. S?étant caché
dans le lave-linge, ils se retrouveront même lavés à
leur insu.
Bref un scénario palpitant? déjà lu dans une
série genre Sibylline ou autre.

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: mar 16 avr 2013 10:53 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 68
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6740
Photos: 3997
Localisation: 29000 Quimper
ImageImage
ImageImage
ImageImage
©Dupuis

Jess Long, Spirou n° 1945 daté du 24 juillet 1975.

Lorsqu?il crée le personnage d?Ange Signe pour le magazine « Ima », Tillieux se souvient de « La grotte hantée », scénario de Félix qu?il avait écrit en 12 planches. Comme souvent pour les aventures de ce personnage, Tillieux avait du accélérer la fin
de l?épisode pour tenir dans le format imposé par Héroic Albums du récit complet en 12 planches (même si l?auteur contourna plusieurs fois cette contrainte en racontant une aventure en 2 épisodes, voire même 3 avec le triptyque « Les chevaliers de
l?Apocalypse », « On a volé des cerveaux » et « L?effroyable armée »).
Tillieux profite donc de cette opportunité pour reprendre l?intrigue initiale mais en la développant sans contrainte.
Cela donnera « Le démon vert », une aventure en 32 planches.

C?est sur cette base qu?est réécrit ce sujet pour donner « La grotte aux crabes » destiné à Arthur Piroton pour Jess Long. Comme chaque fois que Tillieux écrit pour son ami Piroton, l?adaptation consiste à plus ou moins actualiser le scénario mais aussi à écrémer le récit des gags qui allaient pour Félix ou Ange Signe, mais qui n?ont pas leur place dans Jess Long.

Il en ressort une histoire certes bien construite mais qui semble revenir aux thèmes plus fantasmagoriques des premiers Jess Long. Le résultat sonne un peu juste, comme si après quelques récits naviguant dans le mélo, Tillieux cherchait encore comment poursuivre la série sans se répéter et sans tomber dans un « système » narratif. Il semble qu?il ait trouvé la réponse dès le récit suivant « Le saut de la mort », avec une aventure totalement inédite, à la fois palpitante sans être larmoyante.

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: mar 23 avr 2013 09:51 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 68
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6740
Photos: 3997
Localisation: 29000 Quimper
ImageImage
ImageImage
ImageImage
©Dupuis
Tif et Tondu, Spirou n° 1948 daté
du 14 août 1975.


Tif et Tondu continuent leur périple dans la jungle
birmane en compagnie de la Comtesse Amelie
d?Yeu et des autres accompagnateurs, qui meurent
ou disparaissent tranquillement chacun leur tour.
Un pont suspendu qui sent le sabotage, ça rappelle
« Le gorille a bonne mine », sauf qu?ici un des
accompagnateurs de la mission va vérifier l?état de
l?édifice? qui va s?écrouler, mais pas pour faire un
mort de plus? cette chute va permettre de
découvrir un temple ancien?
Approcherait-on du but ?


Et n?oubliez pas, vous pouvez retrouver l?intégrale de ces marges commentées ainsi que la couverture de référence sur inedispirou/La bibliothèque dans la galerie Franquin http://www.inedispirou.com/bibliotheque ... debut=1756

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: mer 8 mai 2013 10:01 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 68
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6740
Photos: 3997
Localisation: 29000 Quimper
ImageImage
ImageImage
ImageImage
©Dupuis
Khéna, Spirou n° 1955 daté du
2 octobre 1975.


Nouvelle aventure pour Khéna et le Scrameustache
qui, de retour sur terre, installent sur le toit de la
maison de l?oncle Georges le matériel qui permettra
à Khéna de rester en contact avec le Continent des
deux lunes.
C?est en montrant à l?oncle Georges comment
fonctionne cet équipement qu?ils remarquent un
vaisseau qui s?approche de la Terre. A l?aide de ses
appareils, le Scrameustache comprend qu?il s?agit
d?un engin automatique. Il peut en déduire le lieu
objectif, et c?est le Québec.
Les voilà donc partis au Québec ... Ce sera
l?occasion de faire connaissance avec des êtres
extra-terrestres nouveaux : les Accusmalas .
Visiblement Gos profite du thème extra terrestre
pour créer des personnages originaux. Ici ce sont
des espèces de petits dinosaures roses qui se
tiennent debout sur leurs pattes arrière? Le
lecteur fait connaissance d?un couple très
caricatural dans ses comportements : la femelle
est une mégère dominatrice et le mâle peureux et
veule. Cela n?est pas sans rappeler les personnages
féminins mis en scène par Hergé : toujours des
laiderons insupportables.


Et n?oubliez pas, vous pouvez retrouver l?intégrale de ces marges commentées ainsi que la couverture de référence sur inedispirou/La bibliothèque dans la galerie Franquin http://www.inedispirou.com/bibliotheque ... debut=1756

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: jeu 23 mai 2013 10:13 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 68
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6740
Photos: 3997
Localisation: 29000 Quimper
ImageImage
ImageImage
ImageImage
©Dupuis
Foxy Lady, Spirou n° 1962
daté du 20 novembre 1975.


Foxy Lady revisite la fameuse histoire du joueur
de flute de Hameln, célèbre légende allemande et
conte des frères Grimm. Il s?agissait, dans la légende,
d?un homme qui, en jouant de la flûte, libéra la ville
de Hameln de tous ses rats.
Ici c?est un joueur mystérieux qui, en jouant de la
flûte, vide les villes? de ses habitants. Une fois les
habitants envoûtés, rien n?est plus facile pour les
hommes de Foxy Lady, car c?est bien elle qui a
manigancé cette affaire, de piller les maisons.

Mais il se trouve que dans l?histoire qui nous est
contée, la ville vidée est celle où se trouvent
Garonne et Guitare, Garonne qui dort avec des
boules Quies et qui, de ce fait, ne subit pas
l?envoûtement.
Nos deux héros décident de contrer Foxy Lady en
faisant appel à une garnison de militaires
manoeuvrant dans une ville proche. Mais l?action
échoue? Foxy Lady arrivera-t-elle à ses fins ?


Et n?oubliez pas, vous pouvez retrouver l?intégrale de ces marges commentées ainsi que la couverture de référence sur inedispirou/La bibliothèque dans la galerie Franquin http://www.inedispirou.com/bibliotheque ... debut=1756

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: mar 18 juin 2013 09:30 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 68
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6740
Photos: 3997
Localisation: 29000 Quimper
ImageImage
ImageImage
ImageImage
©Dupuis
Radar le robot, Spirou n° 1974 daté
du 12 février 1976.


Avec la réédition de l?épisode sans nom, rebaptisé
ultérieurement « Radar le robot », Thierry Martens
propose ainsi le quatrième et dernier récit de ce qui
composait l?album carré devenu my-thique « Spirou
et Fantasio ».
Outre que cela ravissait les amateurs de cette série
et de Franquin dont les moyens financiers ne
permettaient pas l?acquisition de cet album déjà très
coté, cette publication comblait enfin une lacune
que les aléas de l?édition avaient créée. En effet,
l?album « Quatre aventures de Spirou et Fantasio »,
resté globalement disponible grâce à quelques
rééditions et devenu le n° 1 de la série, s?ouvrait sur
« Les plans du robot », suite directe de « Radar le
robot », que la majorité des lecteurs ne connaissait
pas. Même si cette suite pouvait se lire séparément,
il y avait là comme une incongruité.
Enfin cela allait permettre de découvrir cette
séquence nocturne sublime dans laquelle Radar
poursuit Spirou dans la neige. Ce n?est sans doute
pas pour rien que ce personnage pourtant éphémère
et ancien reste encore si vivant auprès de nombreux
lecteurs.

Et n?oubliez pas, vous pouvez retrouver l?intégrale de ces marges commentées ainsi que la couverture de référence sur inedispirou/La bibliothèque dans la galerie Franquin http://www.inedispirou.com/bibliotheque ... debut=1756

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: jeu 20 juin 2013 07:24 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 68
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6740
Photos: 3997
Localisation: 29000 Quimper
ImageImage
ImageImage
ImageImage
©Dupuis
Papyrus, Spirou n° 1976 daté
du 26 février 1976.


Après une première aventure proposée dans
le journal en plusieurs épisodes courts,
Papyrus revient cette fois-ci avec une
véritable histoire à suivre : « Le maître des
trois portes ».

Le Nil se tarit, risquant d?entraîner ainsi la
famine en Egypte. Papyrus et Théti-Chéri
sont mission-nés par le Pharaon pour
essayer de comprendre pourquoi. Très vite
l?expédition remonte le Nil quand soudain, ô
surprise, l?équipe découvre que loin de se tarir,
le Nil est en crue, mais toute cette eau
s?engouffre dans la montagne, comme attiré
hors de son lit. De fil en aiguille, Papyrus va
se trouver dans une succession d?épreuves et
de dangers : attiré par un Oryx semblant surgir
de nulle part, il deviendra le maître des 3 portes
en ayant vaincu un dragon à 4 têtes et finira par
découvrir sous terre une cité insoupçonnée?

Lorsqu?on lit des critiques de cet album, souvent
faites a posteriori vu qu?à cette époque internet
n?existait pas , elles sont souvent mauvaises. En
réalité il s?agit là d?un excellent album, avec une
construction extrêmement savante.

Ce qui peut dérouter le lecteur traditionnel de
Papyrus, disons celui qui a commencé à découvrir
cette série au détour des années 80 voire 90, c?est
que De Gieter, à cette époque, privilégie le
fantastique et l?irrationnel dans une sorte d?Egypte
magique et probablement fantasmée, alors que la
série s?oriente par la suite plutôt sur des bases
historiques et réelles, même si le fantastique reste
présent comme « assaisonnement ».

Dans ce deuxième tome donc, l?histoire semble
avancer de façon décousue et anarchique,
enchaînant les évènements, et c?est seulement à
la fin que tout s?éclaire, fait sens et se complète,
comme un puzzle. C?est à mon sens un des albums
parmi les plus réussis de la série Papyrus. Cela
signifie peut-être que, bien que les albums soient
indépendants, il est peut-être préférable de lire la
série dans l?ordre.


Et n?oubliez pas, vous pouvez retrouver l?intégrale de ces marges commentées ainsi que la couverture de référence sur inedispirou/La bibliothèque dans la galerie Franquin http://www.inedispirou.com/bibliotheque ... debut=1756

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 90 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, 8  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Trichoco et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers



Rechercher:
Aller à:  
News News Plan de site Plan de site SitemapIndex SitemapIndex Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
Site sous php-BB Premod Référencement SEO 3.0.12 Powered by phpBB-SEO& phpBB © 2014 phpBB Group

Traduit par phpBB-fr.com
phpBB SEO