Index du forum
Index du forum Index du forum
Fandom La bibliothèque Le cadeau Spirou du mois La vidéo du mois Blog Inedispirou

- Inedispirou Inedispirou 15e année Inedispirou La bibliothèque Inedispirou Inedispirou Rechercher


 



Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Marcel DENIS
MessagePosté: ven 21 oct 2011 15:23 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 68
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6740
Photos: 4000
Localisation: 29000 Quimper
Dans les jours qui vont suivre, c?est Marcel Denis qui sera l?invité de notre rubrique consacrée aux auteurs connus ou méconnus du journal de Spirou. L?abord de ce personnage intéressant et attachant se fera en 3 phases :

- une vue rétrospective de la vie et l??uvre de Marcel Denis ;
- une interview ;
- des extraits de l??uvre dessinée.

En espérant que vous apprécierez ce dossier
Prof Pigling

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Marcel DENIS
MessagePosté: sam 22 oct 2011 21:44 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 68
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6740
Photos: 4000
Localisation: 29000 Quimper
Image


Marcel Denis fait partie de ces illustres méconnus dont la participation au journal de Spirou n?a pourtant pas été anodine.

Né le 15 février 1923 à Monceau-sur-Sambre en Belgique, Marcel Denis débute sa carrière en 1940 dans le petit vingtième, pour lequel il réalise « Pip, scout modèle ».
Parallèlement, de 1944 à 1952, Marcel Denis réalise des illustrations et des dessins de presse pour de nombreux journaux et revues belges dont La défense sociale, Le moustique (célèbre journal des éditions Dupuis pour lesquels « travailleront » Fantasio et Seccotine), L'optimiste, etc.

En 1947, il publie « Les aventures du professeur Vianros » dans l'hebdomadaire L'optimiste. A partir de cette même année 1947, il réalise dans l'hebdomadaire La défense sociale les aventures de Jim et Bill Blutterson détectives et du professeur Perkins. Trois épisodes seront publiés : « la poudre silencieuse », « la fusée et le secret du fellah ». L'épisode « la poudre silencieuse » sort en album aux éditions Excelsior en 1948.

Il entre aux éditions Dupuis en 1952 en tant que lettreur puis comme illustrateur et metteur en page, et particulièrement, aux côtés de Charles Degotte et de Paul Deliège, au studio de dessin qu?ouvre Maurice Rosy.

C?est par l?intermédiaire de Rosy, alors directeur artistique chez Spirou, que Marcel Denis entre en 1957 dans l?atelier de Franquin, où il réalise les scénarios de deux courts épisodes de Spirou et Fantasio : "le Marsupilami passe l'éponge" et "les patins téléguidés », épisodes destinés au Spirou poche offert en échange de points Spirou collectés dans le journal (On sait que seul le n°1 verra le jour : celui contenant l?histoire avec le siphon, et qui sera baptisée a posteriori « Le marsupilami passe l?éponge » dans « Et Franquin créa la gaffe » ; la seconde aventure restant dans les cartons pendant de nombreuses années). Son style graphique transparaît néanmoins dans le dessin, laissant à supposer sa participation probable à l?encrage.

En 1958, il sera remplacé, au sein de l?atelier, par Jean Roba qui faisait alors ses débuts et qui aidera surtout Franquin sur les aventures de « Spirou et Fantasio » parues dans le quotidien Le Parisien Libéré : « Tembo Tabou », « Spirou et les hommes-bulles » et enfin « Les petits formats », avant de créer ses propres séries : « Boule et Bill » (en 1959) et « La Ribambelle » (en 1962).
Curieusement, l?idée de cette bande de gamins fut donnée par André Franquin, toujours en 1957, à un autre débutant, Jo-Ël Azara, lequel venait chercher conseil auprès de lui : et c?est Marcel Denis qui s?occupera du scénario du récit de quatre pages « Opération ciseaux », la véritable première aventure de La Ribambelle (illustrée donc par Azara), qui paraîtra dans Spirou en 1958. Ce n?est que cinq ans plus tard que Roba reprend ce concept, se faisant aider a scénario par Vicq, Yvan Delporte, Maurice Tillieux et Jidéhem : retrouvant ainsi toujours la même bande de joyeux copains !

Marcel Denis poursuit donc sa route et, toujours dans Spirou, il crée les frères Clips en 1958, qu?il animera jusqu?en 1969.

Image Image

On retrouve dans cette série la thématique préférée de Marcel Denis : celle des héros créant des catastrophes. Ici deux inventeurs, pleins de bonne volonté, dont les trouvailles tournent systématiquement au drame. Dans cette même veine loufoque et cataclysmique, avec Jidéhem, Franquin et Roba sous le pseudonyme commun de Ley Kip, il réalise en 1959 le scénario de "l'île au Boumptérix", mettant en scène un oiseau pondant des ?ufs explosifs.
Image

Suggéré à Charles Dupuis par Rosy alors que Will s?en est allé au Lombard comme Directeur artistique, Marcel Denis réalise également, en 1960 et 1961 deux épisodes de Tif et Tondu : «Tif et Tondu à Hollywood » et « Ne tirez pas sur Hippocampe ».
Image

Marcel Denis dessinera enfin plusieurs mini-récits (de 1960 à 1964), scénarisera trois aventures d? Hultrasson le Viking (de 1964 à 1967) et deux du Vieux Nick et Barbe-Noire (de 1968 à 1970), des héros créés graphiquement par Marcel Remacle.

Souffrant de graves problèmes de santé, après une opération à c?ur ouvert, il finit par laisser complètement tomber la bande dessinée, métier trop incertain, pour se réorienter vers l?imprimerie et la peinture.

Marcel Denis est décédé le 18 mars 2002 à Lobbes.

Sources : Journal de Spirou, Wikipedia,bédéthèque.com,bdoubliées.com. Toutes les ullustrations sont ©Dupuis

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Marcel DENIS
MessagePosté: sam 22 oct 2011 21:50 
Avatar de l’utilisateur
Spiroutiste Accompli
Spiroutiste Accompli
Hors ligne

Enregistré le: ven 27 avr 2007 23:53
Messages: 617
Pigling-Bland a écrit:
En espérant que vous apprécierez ce dossier

:ok:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Marcel DENIS
MessagePosté: ven 28 oct 2011 13:28 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 68
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6740
Photos: 4000
Localisation: 29000 Quimper
Ci-après, une interview que Marcel Denis a accepté de donner en septembre 2001. Cette interview provient du site brusselsbdtou, interview que vous trouverez reproduit dans son intégralité (j?ai laissé l?introduction même si elle fait double emploi avec l?article précédent). Je remercie vivement ce site pour cette intéressante discussion.

Prof. Pigling


Marcel Denis a collaboré avec Franquin, Jidéhem et Roba, écrit des scénarios pour "Spirou", créé "Les frères Clips", dessiné deux aventures de "Tif et Tondu" et collaboré avec Marcel Remacle sur "Hultrasson" et "Le vieux Nick et Barbe Noire". C'est un vrai bonheur de le connaître, il respire la bonne humeur et est plein d'humour. Bien qu'il ait arrêté la BD depuis 1969 et que ce milieu lui soit devenu totalement étranger, il a très gentiment accepté de répondre à nos questions.


BdTour : Après votre passage dans des journaux comme "La libre belgique", "Le moustique" et "Le soir illustré", vous entrez chez "Dupuis" comme lettreur. Vous écrivez quelques temps après deux scénarios pour Franquin, pour des histoires courtes de "Spirou". Comment s'est fait la transition entre lettrage et scénario ?

[b]Marcel Denis :[/b] Eh bien, quelques temps après mon entrée chez "Dupuis" comme lettreur (pour les textes en néerlandais), j'ai fait la connaissance de Jidéhem et de Van Schelle (le coloriste de "Modeste et Pompon"). Grâce à Jidéhem, j'ai rapidement fait la connaissance de Franquin qui avait de temps à autres besoin d'aide pour son studio. J'y allais de temps en temps et je regardais Franquin travailler, il me donnait des conseils et m'apprenait le métier. Il ne me payait pas mais j'ai appris énormément avec lui. Puis, il a eu besoin de scénarios et comme j'étais quelqu'un d'imaginatif, il s'est adressé à moi. J'ai écris pour lui "Le marsupilami passe l'éponge" et "Les patins téléguidés". C'était des histoires courtes qui étaient destinées aux publications de "Troisfontaines" et qui étaient éditées en petits albums publicitaires offerts avec des points. Mais cela a été un échec commercial et ces publications se sont arrêtées par la suite.

BdTour : Pourquoi ne pas écrire de scénarios pour les albums de "Spirou et Fantasio" ?

Marcel Denis : Franquin s'en sortait très bien tout seul et puis Rosy, Jidéhem et Roba l'aidaient déjà. Mais par contre, suite à mes deux scénarios pour "Spirou" qu'il avait bien aimé (quoi qu'il rajoutait toujours l'un ou l'autre gag que je n'avais pas prévu, mais cela collait toujours parfaitement ! c'était un génie, Franquin), Franquin m'a proposé d'écrire le scénario d'une histoire d'oiseau qui lâche des oeufs explosifs. C'est ce que j'ai fait, j'ai écris le scénario de "L'île au Boumptérix", dessiné par Franquin, Jidéhem et Roba, et que nous avons publié sous le pseudonyme de "Ley Kip", traduisez "L'équipe", encore une idée farfelue mais très drôle de Franquin.

BdTour : Lorsque Will quitte "Spirou" pour "Tintin" en 1960, Maurice Rosy, alors Directeur artistique du journal "Spirou", créateur de Monsieur Choc et scénariste de "Tif et Tondu", vous propose de reprendre les personnages, avez-vous hésité à le faire ?

Marcel Denis : Pas du tout. C'était une grande chance de le faire et aussi de travailler avec Maurice Rosy, qui était un homme charmant, toujours prêt à aider, il ne critiquait jamais. Bien que mon style était très éloigné de celui de Will, il n'a pas hésité et m'a proposé de dessiner "Tif et Tondu". J'aurais été fou de ne pas accepter ! Nous avons fait deux histoires ensemble "Tif et Tondu à Hollywood" et "Ne tirez pas sur Hippocampe". Puis Will est revenu et a repris le dessin des personnages. J'ai été très déçu mais il fallait me faire une raison. Ceci dit, Rosy est un homme très généreux avec qui j'ai eu beaucoup de plaisir à travailler. "Dupuis" n'a pas publié mes deux histoires, le style était trop éloigné de celui de Will selon eux ...

BdTour : Après avoir créé votre propre série "Les frères clips", vous travaillez avec Marcel Remacle sur la série "Hultrasson le Viking". Après trois albums, c'est Vittorio qui reprend le dessin avec Tillieux au scénario. Pourquoi avoir abandonné la série ?

Marcel Denis : C'est une longue histoire mais pour résumer, Remacle avait un caractère épouvantable et nous nous sommes disputé quelques planches avant la fin de l'encrage du troisième album "Hultrasson perd le nord". Il a fini l'encrage seul et nous avons arrêté de collaborer ensemble. La série a été reprise par Vittorio et Tillieux puis nous nous sommes réconcilié et j'ai encore réalisé une histoire courte de "Sépadeffasson", un personnage de la série "Hutrasson". Puis avons travaillé ensemble sur deux épisodes de "Le Vieux Nick et Barbe Noire". Puis, nous nous sommes définitivement brouillés et perdus de vue.

BdTour : Vous ne vous êtes jamais revu ?

Marcel Denis :
Si, il y a une dizaine d'années, nous nous sommes rencontrés à la messe et il est venu me parler. Nous sommes allés boire un verre et nous nous sommes remémorés le bon vieux temps. S?il n'avait pas fait le premier pas, je ne lui aurais jamais adressé la parole. Il avait du bon quand même, Marcel. Et puis, je suis le parrain de sa fille ...

BdTour : Quand vous avez quitté Remacle vers la fin des années 60, vous comptiez continuer dans la BD ?

Marcel Denis : Pas vraiment. En fait, quand j'ai arrêté, je souffrais de graves problèmes de santé et j'ai été opéré à c?ur ouvert. Quand j'ai eu terminé ma convalescence, je ne voulais pas être à charge de ma famille s?il m'arrivait quelque chose et j'ai décidé de quitter la BD, métier incertain où je travaillais comme indépendant et j'ai opté pour l'imprimerie, en tant que salarié, ce qui me semblait plus sûr en cas de problème.

BdTour: Pourquoi vous orienter ensuite vers la peinture ?

Marcel Denis : Vous savez, en chaque dessinateur de BD, il y a un peintre qui sommeille ! J'ai été mis au chômage technique chez cet imprimeur où je travaillais après y avoir passé de nombreuses années. Pour occuper mon temps je suis retourné à l'académie des Beaux- Arts où j'ai suivi des cours de peinture et je me suis mis à peindre.

BdTour : Comment voyez-vous la BD dans 20 ans ?

Marcel Denis : Dans 20 ans, je serai six pieds sous terre ! Je ne sais pas du tout comment cela va évoluer ... est-ce que le magazine "Spirou" sera encore là ... je ne pense pas mais je pense que l'évolution sera aussi marquante qu'entre la BD du début des années 80 et la BD actuelle mais elle sera toujours là ... tant que les gens auront besoin de rêver, et je suis sûr qu'ils en auront encore besoin.

BdTour : Pensez-vous qu'internet et BD forment un bon mariage ?

Marcel Denis : J'ai vaguement entendu parler d'internet mais je n'y connais absolument rien. Mais je suppose que çà doit être plutôt positif, comme tout autre outil de communication.


Propos recueillis par Stéphane L. (Septembre 2001)

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Marcel DENIS
MessagePosté: ven 28 oct 2011 16:36 

A.D.S. en avant !
Avatar de l’utilisateur
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Hors ligne

Enregistré le: ven 11 fév 2011 15:35
Messages: 1632
Photos: 8
Localisation: 72
Pigling-Bland a écrit:
Marcel Denis sera l?invité de notre rubrique consacrée aux auteurs connus ou méconnus du journal de Spirou. [...]

En espérant que vous apprécierez ce dossier
Prof Pigling

Oh oui... Merci, Pigling-Bland, de nous avoir permis de découvrir cet Artiste attachant, dont, j'avoue, je ne connaissais pas beaucoup plus que le nom, pour l'avoir croisé au détour de telle ou telle Aventure de Spirou...
Merci encore !... :merci: :spirou:

_________________
Λ - Dissident, il va sans dire...


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Marcel DENIS
MessagePosté: mar 1 nov 2011 13:10 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 68
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6740
Photos: 4000
Localisation: 29000 Quimper
Et pour terminer ce dossier Marcel Denis, voici un récit complet des Frères Clips paru dans Spirou n° 1092 daté du 19 mars 1959 (on peut agrandir en cliquant sur le petit + en haut à gauche de chaque page). Cest une merveille de plus ©Dupuis.

Image
Image

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Marcel DENIS
MessagePosté: mer 7 mar 2012 11:55 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 68
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6740
Photos: 4000
Localisation: 29000 Quimper
Une autre BD de marcel Denis parue dans Spirou n°1498 daté du 29 décembre 1966, loufoque comme toujours, mais avec un gag imprévu en plus : à Spirou ils se sont trompés dans le prénom de l'auteur et l'ont rebaptisé Maurice ... ce récit est, comme de bien entendu ©Dupuis.

Image

Image

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Marcel DENIS
MessagePosté: jeu 8 mar 2012 17:27 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 68
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6740
Photos: 4000
Localisation: 29000 Quimper
C'est dans le n° 1134 du 7 janvier 1960 que les lecteurs de Spirou découvrent cette annonce d'une nouvelle aventure de Tif et Tondu à paraître dès la semaine suivante, mais, surprise, ce n'est pas un dessin signé Will mais Marcel Denis... Qu'est-ce à dire ?
Will, fâché avec Dupuis est en effet parti aux éditions de la concurrence où il a un poste de Directeur artistique. Heureusement il reviendra et reprendra les aventures de Tif et Tondu après deux épisodes signés Marcel Denis : "Tif et Tondu à Hollywood", et "Ne tirez pas sur hippocampe". deux épisodes qui, dénaturant trop la série par leur côté rocambolesque, ne furent pas repris en albums.

Image
©Dupuis

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Marcel DENIS
MessagePosté: jeu 15 mar 2012 19:48 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 68
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6740
Photos: 4000
Localisation: 29000 Quimper
Un gag des frères Clips en une seule page, publié dans le n° 1465 date du 12 mai 1966 :

Image
©Dupuis

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Marcel DENIS
MessagePosté: dim 24 juin 2012 16:49 
Avatar de l’utilisateur
Spiroutiste Débrouillard
Spiroutiste Débrouillard
Hors ligne

Enregistré le: sam 23 juin 2012 23:56
Messages: 16
Je voudrais tenter une petite réhabilitation des "Tif et Tondu" de Marcel Denis. Je ne connais pas ces deux histoire depuis longtemps : lorsque j'ai découvert mes premiers album de T & T il y a fort fort longtemps, la "parenthèse Marcel Denis" était tout bonnement ignorée (de même que la période Dineur). J'ai découvert les rééditions de "la Vache qui médite" (gloire et respect aux micro-éditeurs !), et, contrairement à une idée qui traine sur d'autre forum, ces deux histoires sont d'après moi loin d'être mauvaises et ont au contraire un délicieux parfum Spirou early-sixties. Alors bien sûr, y a pas Choc..., et l'humour burlesque est assez différent de celui du tandem Rosy-Will.
Mais le récit est bien mené, avec ces multiples péripéties (qui renoue avec la période Dineur... mais en beaucoup mieux dessiné), et au risque de faire hurler sur ce forum, certaines des histoires Will-Rosy mettant en scêne Choc ne sont pas si géniales que ça (Choc au Louvre... le titre est beaucoup plus excitant - Belphégor ! - que le résultat). Alors même si on est loin des chef d'oeuvre de la série (pour moi, "le grand combat" a été un vrai... Choc étant jeune !), il est tout de même dommage de voir ces deux histoires injustement oubliées...

_________________
"Ce qu'il dit est peut-être bête, mais il le dit en Chiriki !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Marcel DENIS
MessagePosté: dim 24 juin 2012 17:11 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 68
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6740
Photos: 4000
Localisation: 29000 Quimper
snoss a écrit:
contrairement à une idée qui traine sur d'autre forum, ces deux histoires sont d'après moi loin d'être mauvaises et ont au contraire un délicieux parfum Spirou early-sixties. Alors bien sûr, y a pas Choc..., et l'humour burlesque est assez différent de celui du tandem Rosy-Will.

je crois qu'en effet l'erreur est souvent de vouloir comparer cette période Marcel Denis avec la période Will/Rosy qui l'encadre. La force de Marcel Denis c'est son humour totalement débridé. On retrouve cet humour dans les 2 Tif et Tondu.
Will a un style graphique merveilleux et les scénarios qu'il a dessinés (ceux de Rosy, Tillieux et Desberg, car ceux de Dineur sont assez édifiants) jouent beaucoup avec l'insolite, le fantastique ainsi que sur les décors qui sont souvent de véritables chef-doeuvres à eux seuls.
On n'est pas dans la même optique ni le même genre d'auteurs. Je pense que s'ils n'ont pas été édités en albums chez Dupuis c'est à cause de cette comparaison qui, immanquablement aurait été faite. Pas parce que c'était absolument mauvais.

snoss a écrit:
Mais le récit est bien mené, avec ces multiples péripéties (qui renoue avec la période Dineur... mais en beaucoup mieux dessiné), et au risque de faire hurler sur ce forum, certaines des histoires Will-Rosy mettant en scêne Choc ne sont pas si géniales que ça (Choc au Louvre... le titre est beaucoup plus excitant - Belphégor ! - que le résultat). Alors même si on est loin des chef d'oeuvre de la série (pour moi, "le grand combat" a été un vrai... Choc étant jeune !), il est tout de même dommage de voir ces deux histoires injustement oubliées...


Ou, le grand combat est aussi pour moi le meilleur scénario de Rosy. Quant aux décors que Will a créés pour cette occasion, c'est du grand Will.
Dans les Tillieux, celui qui pour moi valorise le plus le dessin de Will, c'est "Sorti des abîmes", même s'il y en a d'autres qui sont excellents, et de Desberg c'est "Swastika" à cause de ces décors de forêt amazonienne et "Magdalena", encore dans le domaine du fantastique et magistralement dessiné.

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Marcel DENIS
MessagePosté: dim 24 juin 2012 18:24 

Papy was a rolling stone
Avatar de l’utilisateur
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Hors ligne
Âge: 71
Enregistré le: ven 18 sep 2009 20:51
Messages: 1231
Photos: 382
Localisation: France
snoss a écrit:
Je voudrais tenter une petite réhabilitation des "Tif et Tondu" de Marcel Denis. Je ne connais pas ces deux histoire depuis longtemps : lorsque j'ai découvert mes premiers album de T & T il y a fort fort longtemps, la "parenthèse Marcel Denis" était tout bonnement ignorée (de même que la période Dineur). J'ai découvert les rééditions de "la Vache qui médite" (gloire et respect aux micro-éditeurs !), et, contrairement à une idée qui traine sur d'autre forum, ces deux histoires sont d'après moi loin d'être mauvaises et ont au contraire un délicieux parfum Spirou early-sixties. Alors bien sûr, y a pas Choc..., et l'humour burlesque est assez différent de celui du tandem Rosy-Will.
Mais le récit est bien mené, avec ces multiples péripéties (qui renoue avec la période Dineur... mais en beaucoup mieux dessiné), et au risque de faire hurler sur ce forum, certaines des histoires Will-Rosy mettant en scêne Choc ne sont pas si géniales que ça (Choc au Louvre... le titre est beaucoup plus excitant - Belphégor ! - que le résultat). Alors même si on est loin des chef d'oeuvre de la série (pour moi, "le grand combat" a été un vrai... Choc étant jeune !), il est tout de même dommage de voir ces deux histoires injustement oubliées...


Assez d'accord sur tout ce qui vient d'être dit. Mais j'avoue qu'à l'époque je n'avais pas véritablement mordu dans le style de ces histoires de Tif et Tondu par Marcel Denis. Un peu la même impression que pour S&F après Franquin ... pour le coup, une page semblait vraiment tournée.

_________________
Bizmut Klodomir ! ... ( Hubuc "la vie est un songe")
------------------------


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Trichoco et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers



Rechercher:
Aller à:  
cron
News News Plan de site Plan de site SitemapIndex SitemapIndex Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
Site sous php-BB Premod Référencement SEO 3.0.12 Powered by phpBB-SEO& phpBB © 2014 phpBB Group

Traduit par phpBB-fr.com
phpBB SEO