Rob Peters

Tout ce que vous vouliez savoir et ne pas savoir sur les auteurs du beau journal de Spirou, les connus et les moins connus. Ces portraits sont rendus parfois à l'occasion d'anniversaires, parfois lors du décès d'un auteur, hélas...

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
Spad
Spiroutiste Accompli
Spiroutiste Accompli
Messages : 619
Enregistré le : dim. 23 déc. 2012 10:53
Localisation : A mi-chemin entre Champignac et Moulinsart

Re: Rob Peters

Message par Spad »

Image
© Peters 1978
Image
© Peters 1978
Image
© Peters 1978
Image
© Peters 1978
Image
© Peters 1978
Image
© Peters 1978
Image
© Peters 1978

Ainsi se termine la collaboration de Rob peters avec le journal de Spirou.
... que ma pipe et ma montre sont des appareils photographiques.

jdperdrix
Nouveau Spiroutiste
Nouveau Spiroutiste
Messages : 1
Enregistré le : mar. 6 sept. 2016 20:07

Re: Rob Peters

Message par jdperdrix »

Merci pour cette intégrale (?) de Rob Peters. Ca faisait longtemps que je cherchais les récits de Monsieur Plume et de Sir Charles Apple. Ils avaient fait sur moi une grosse impression. Dans ma famille les "Pas de fouet-batteur, monsieur Plume" et le fameux "US Army crocodile cric" étaient devenus célèbres. Hélas, les numéros de Spirou furent perdus dans un déménagement et je ne parvenais pas à remettre la main dessus... C'est fait aujourd'hui avec de nombreux bonus. Merci encore !
Au passage, je suis presque certain que Monsieur Plume est le même que le héros du poète et dessinateur belgo-français Henri Michaux, né à Namur en 1899. D'ailleurs, Michaux et Peters se sont peut-être rencontrés au cours d'un "voyage artificiel"...


Voici un extrait d'une aventure de Plume :

Et si, à Rome, il demande à voir le Colisée : « Ah ! Non. Écoutez, il est déjà assez mal arrangé. Et puis après Monsieur voudra le toucher, s’appuyer dessus, ou s’y asseoir… c’est comme ça qu’il ne reste que des ruines partout. Ce fut une leçon, mais, à l’avenir, non, c’est fini, n’est-ce pas. »
...
Mais il me dit rien, il ne se plaint pas. Il songe aux malheureux qui ne peuvent pas voyager de tout, tandis que lui, il voyage, il voyage continuellement.

Plume (1938) : Plume voyage

Répondre

Retourner vers « Les auteurs du journal de Spirou, portraits et hommages »