Cette semaine dans le journal de Spirou j'ai aimé...

L'actualité du journal qui va avec la série

Modérateurs : Maxibon, Modérateurs

Avatar du membre
Napo972
Spiroutiste Démoniaque
Spiroutiste Démoniaque
Messages : 343
Enregistré le : jeu. 5 mai 2022 19:10
Localisation : Barsac Sauternes

Re: Cette semaine dans le journal de Spirou j'ai aimé...

Message par Napo972 »

richard a écrit : dim. 6 août 2023 13:04 Réponse à Napo972
Les 4 pages du roman photo, comme d'autres auparavant, mettent en scène les membres de la rédaction, les mêmes qui apparaissent chez les Fabrices, car contrairement à Gaston, ce sont de vrais personnes.
En ce qui concerne La bête, je vais te les envoyer quand je les aurai lu, donne moi l'adresse.
Merci de ta réponse Richard et de ta proposition pour La Bête !(je t'ai répondu en message privé).

Concernant le roman photo, j'ai vérifié le spécial vacances de 2022,il n'y en avait pas.

Avouons qd même qu'il n'est pas trop passionnant de voir ces photos sur 4 pages d'illustres inconnus,surtout quand on voit chaque semaine leurs bévues et mensonges dans notre beau journal... :rogntudj:
"Quand je lis des Bd,je m'intéresse beaucoup plus au dessin qu'au scénario. C'est surtout par paresse.
Pour moi la BD passe d'abord par le dessin".
Extrait interview André Franquin pour le fanzine "Esquisse" en 1990. :turbo:
Avatar du membre
Napo972
Spiroutiste Démoniaque
Spiroutiste Démoniaque
Messages : 343
Enregistré le : jeu. 5 mai 2022 19:10
Localisation : Barsac Sauternes

Re: Cette semaine dans le journal de Spirou j'ai aimé...

Message par Napo972 »

heijingling a écrit : sam. 5 août 2023 17:28 Numéro 4451 du 02/08/2023

Ici la présentation illustrée par jeepcook viewtopic.php?t=230&start=2469
heijingling a écrit :
L'Obélisque L'astérisque après les onomatopées
:priere: :priere:
heijingling a écrit :
Les Fabrice assument pleinement cette semaine avec leur bricolage à la Rube Goldberg
Franchement, semaine après semaine,l'aire des Fabrice brille de mille 🔥... :sortie:
heijingling a écrit :
De belles pages muettes dans Poltron Minet. Cédric Mayen, à l'instar des Beka, peut être un bon scénariste pour enfants quand il ne parle pas et ne fait pas de dialogues. Ou bien faut-il plutôt complimenter le dessinateur, Madd?
C'est que la page 7,surtout,est très belle et si parlante.
Mais une fois de plus,des planches avec des bulles sans fin.

Problème évident de calibrage des textes, page 6 notamment avec 3 cases avec des "doubles bulles " pour un personnage.
Et regarde les pages 8 et 9!trop de textes tuent le dessin,pourtant réussi, mais "étouffé"... :rogntudj:
heijingling a écrit :
Un très bon récit court de Cyrille Pomès, Adopte une MIFA (le titre résume le sujet)

À ce propos, Spirou étant à la base un journal pour enfants, je suis déçu que n'aient pas été publiés dans le journal deux excellent titres de la nouvelle collection pour enfants de Dupuis, Les ondines (beau nom soit dit en passant), soit Gosse et les berges, et L'incroyable mademoiselle Bang, .
Pourquoi Spirou ne publie pas cela plutôt que des ersatz des tendances graphiques, narratives et politiques à la mode?
Du mal avec le récit de Pomès.
J'ai toujours cette barrière du dessin qui,s'il ne me plaît pas du tout comme ici,me bloque pour rentrer dans le récit et éventuellement apprécier l'histoire.

Concernant les deux titres enfants auxquels tu fais allusion,je vais essayer de les trouver en rayons pour me faire une opinion,car je ne connais pas ces séries.

Et oui,tu as raison,la rédaction massacre de plus en plus notre beau journal de spirou, en ne puisant pas nombre de séries, inconnues du magazine, dans l'incroyable vivier du catalogue Dupuis...
heijingling a écrit :
Ainsi, La bête de Frank Pé et Zidrou serait bien meilleur sans les références qui parasitent la lecture (que vient faire ce Tintin (joué par une jeune femme, comme en témoignent ses hanches et ses cils?) fasciné par le marsupilami en devanture du grand magasin L'Innovation?) et la morale symbolique maniée à la truelle.
Bon,ce doit être dans le tome 2 en cours de prépublication ,cette scène me disant rien dans le 1.
J'attends donc de découvrir ce tome pour comprendre ton interrogation. :menfin:
heijingling a écrit :
L'autre histoire courte est un nouvel épisode de L'agence casting BD...en moins drôle et inventif toutefois.
Je plussois :spirou: :dors:
heijingling a écrit :
Et deux dernière surprises, pub pour l'album Tête de pioche (déjà parue dans le 4444),... un roman-photo estival d'une page avec Zidrou et Nix
Deux mauvaises surprises me concernant...:
-Pub Dargaud
-Roman photo (encore après celui du special vacances !),qui ne déclenche en moi aucune esquisse de sourire,mais qui fait bien faire plaisir à leurs amis et intimes (donc on se fout grave des lecteurs).

Pour finir j'apprécie toujours autant les strips de Bercovici. :spirou:
"Quand je lis des Bd,je m'intéresse beaucoup plus au dessin qu'au scénario. C'est surtout par paresse.
Pour moi la BD passe d'abord par le dessin".
Extrait interview André Franquin pour le fanzine "Esquisse" en 1990. :turbo:
heijingling
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1216
Enregistré le : ven. 13 déc. 2019 13:46

Re: Cette semaine dans le journal de Spirou j'ai aimé...

Message par heijingling »

Napo972 a écrit :On notera également les dessins plus que repoussant des récits de Falzon(?),et Bouzard.
Falzon peut avoir un dessin quasi réaliste, assez épuré, comme dans son ouvrage le plus connu, Alt-life, https://www.cestplusquedelasf.com/podcasts/alt-life, et aussi très caricatural, comme dans cet exemplaire de Spirou.
Napo972 a écrit : Ensuite,le surveillant rêveur, monsieur Boniface, très présent dans le tome 1,semble en effet être un clin d'œil à André Franquin.
J'ai eu le même sentiment que toi,et j'ai du lire une interview de l'auteur à ce propos.
Enfin que veux tu dire en qualifiant "d'esbrouffe" le dessin de l'auteur ? :menfin:
Confirmation, après lecture d'une interview, que ce monsieur Boniface (allusion fine à l'Institut Saint-Boniface où Franquin a fait ses études primaires, sans doute...) est bien une personnification de Franquin, qui est par ailleurs encore plus présent dans le tome 2.
Frank Pé est très talentueux, mais il en fait un peu trop dans la grandiloquence par les couleurs excessives, en surlignant l'expressivité des personnages. Je le préfère dans la délicatesse des premiers Broussaille ou ici, lorsque le petit format le contraint à se modérer.
Napo972 a écrit :Une histoire de Spirou, en nouveauté annoncée pour septembre, non prépubliée dans le journal...de Spirou!. :flic:
Prépubliée depuis 2 mois dans l'immanquable ,cette revue a mis ce mois ci la clé sous la porte,avec le numéro 149.
Je ne verrai donc pas la fin du récit (au demeurant très moyen et non captivant,malgré le talent de Dany, que je trouve sous utilisé ici).
Ce Spirou de Dany est maudit, après l'avoir attendu tant d'années, voila que le magazine qui le publie met la clé sous la porte avant d'avoir achevé sa publication :houba:
Napo972 a écrit :Concernant les deux titres enfants auxquels tu fais allusion,je vais essayer de les trouver en rayons pour me faire une opinion,car je ne connais pas ces séries.
Au vu de ce que tu exprimes de tes goûts, je crains que le dessin de Yoon-sun Park et celui de Lucas Méthé ne te rebutent quelque peu. Dans les deux cas, leur sujet est très original et traité de façon sensible et intelligente. Lucas Méthé, par son dessin, retourne un peu aux sources de la BD, comme Willhelm Busch https://www.lambiek.net/artists/b/busch.htm ou Gustave Verbeck https://www.lambiek.net/artists/v/verbeck.htm
Tu peux te faire une idée ici:
https://www.dupuis.com/gosse-et-les-ber ... me-1/94606
https://www.dupuis.com/l-incroyable-mad ... bang/94609
Napo972 a écrit :Bon,ce doit être dans le tome 2 en cours de prépublication ,cette scène me disant rien dans le 1.
C'est en effet dans l'épisode du Spirou de cette semaine.
Napo972 a écrit :Deux mauvaises surprises me concernant...:
-Pub Dargaud
-Roman photo (encore après celui du special vacances !),qui ne déclenche en moi aucune esquisse de sourire,mais qui fait bien faire plaisir à leurs amis et intimes (donc on se fout grave des lecteurs).
Je n'ai pas dit que c'étaient de bonnes surprises pour moi non plus... :ouah:
" Monólogo significa el mono que habla solo." Ramón Gómez de la Serna dans ses Greguerías.
richard
Spiroutiste Démoniaque
Spiroutiste Démoniaque
Messages : 335
Enregistré le : mar. 30 avr. 2013 09:09
citation : Eviv Bulgroz
Localisation : Paris
Contact :

Re: Cette semaine dans le journal de Spirou j'ai aimé...

Message par richard »

Napo972 a écrit : dim. 6 août 2023 20:54
richard a écrit : dim. 6 août 2023 13:04
Merci de ta réponse Richard et de ta proposition pour La Bête !(je t'ai répondu en message privé).
Pas trouvé ce m p, comment est-ce que ça se consulte ?
En ligne
Avatar du membre
Trichoco
Administrateur
Administrateur
Messages : 4615
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 19:02
Localisation : Reims
Contact :

Re: Cette semaine dans le journal de Spirou j'ai aimé...

Message par Trichoco »

En cliquant sur "messages privés" en haut à gauche du forum.
#TeamFluide #TeamSuperdupont
richard
Spiroutiste Démoniaque
Spiroutiste Démoniaque
Messages : 335
Enregistré le : mar. 30 avr. 2013 09:09
citation : Eviv Bulgroz
Localisation : Paris
Contact :

Re: Cette semaine dans le journal de Spirou j'ai aimé...

Message par richard »

En haut à gauche j'ai Fao ce qui n'a rien à voir
heijingling
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1216
Enregistré le : ven. 13 déc. 2019 13:46

Re: Cette semaine dans le journal de Spirou j'ai aimé...

Message par heijingling »

Les messages privés sont en haut à droite, à côté du nom et du panneau d'utilisateur.
(Et c'est FAQ, pas Fao).
" Monólogo significa el mono que habla solo." Ramón Gómez de la Serna dans ses Greguerías.
Avatar du membre
Napo972
Spiroutiste Démoniaque
Spiroutiste Démoniaque
Messages : 343
Enregistré le : jeu. 5 mai 2022 19:10
Localisation : Barsac Sauternes

Re: Cette semaine dans le journal de Spirou j'ai aimé...

Message par Napo972 »

heijingling a écrit : dim. 6 août 2023 15:06
Napo972 a écrit :Boule et Bill auraient pu aussi occuper la page 2 du journal, en lieu et place du "laborieux " et insipide "Elliot au collège "...
Et dans ce cas, où mettront-ils Gaston? :ouah:
J'ai été entendu !!! :spirou:

Dans le Spirou de la semaine prochaine, (avec le retour des Tuniques bleues), Boule et Bill sont en page 2! :merci:
"Quand je lis des Bd,je m'intéresse beaucoup plus au dessin qu'au scénario. C'est surtout par paresse.
Pour moi la BD passe d'abord par le dessin".
Extrait interview André Franquin pour le fanzine "Esquisse" en 1990. :turbo:
richard
Spiroutiste Démoniaque
Spiroutiste Démoniaque
Messages : 335
Enregistré le : mar. 30 avr. 2013 09:09
citation : Eviv Bulgroz
Localisation : Paris
Contact :

Re: Cette semaine dans le journal de Spirou j'ai aimé...

Message par richard »

Comment le sais tu sans être abonné ?
Avatar du membre
Napo972
Spiroutiste Démoniaque
Spiroutiste Démoniaque
Messages : 343
Enregistré le : jeu. 5 mai 2022 19:10
Localisation : Barsac Sauternes

Re: Cette semaine dans le journal de Spirou j'ai aimé...

Message par Napo972 »

richard a écrit : ven. 11 août 2023 17:49 Comment le sais tu sans être abonné ?
Je vais sur bdgest.

Je clique sur bdgest online ou je peux rentrer dans ma Bedetheque toutes les bd et revues que je possede.

Et quand je sélectionne le journal de spirou ,il m'annonce parfois les numéros à paraître, avec la couverture et la page 3.
"Quand je lis des Bd,je m'intéresse beaucoup plus au dessin qu'au scénario. C'est surtout par paresse.
Pour moi la BD passe d'abord par le dessin".
Extrait interview André Franquin pour le fanzine "Esquisse" en 1990. :turbo:
heijingling
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1216
Enregistré le : ven. 13 déc. 2019 13:46

Re: Cette semaine dans le journal de Spirou j'ai aimé...

Message par heijingling »

Numéro 4453 du 16/08/2023

Ici la présentation illustrée par jeepcook viewtopic.php?t=230&start=2474

Un numéro copieux et divers, avec tant des grandes vedettes classiques que des nouveautés.
Les Tuniques bleues en couverture, pour un nouvel épisode scénarisé par Kris, Du feu sur la glace, qui s'annonce aussi bon que le précédent. L'entretien avec les auteurs est riche d'informations intéressantes, loin du rabaissant "qu'avez-vous voulu exprimer?" de certaines nouveautés récentes. Kris y exprime des choix politiques, que Lambil dit partager, avec intelligence, sans militantisme bêtifiant, mais avec conviction. Il y annonce un personnage dont le nom risque de parasiter ma lecture (Jeremiah Clure, pour un western BD...), et ses informations sont précises, justes et crédibles. Ainsi ce Jeremiah Clure, censé être inspiré du géographe (et non cartographe, comme écrit) Élisée Reclus (dont je recommande l'anthologie Histoire d'un ruisseau, rééditée en 2021 chez Gallimard, aux amateurs de mystique scientifique https://www.gallimard.fr/Catalogue/GALL ... n-ruisseau), est anarchiste, végane et libre penseur. Avant que les anti wokes ne poussent les hauts Cris hystériques (Creek!) à la récupération et à l'anachronisme, en dehors du terme végane, which, to this reviewer, is a docile surrender to popular taste, qu'ils se souviennent que c'est peu ou prou le portrait de Mark Twain, parangon de l'écrivain américain de l'époque des Tuniques bleues et de leurs thèmes. Ses actions et écrits contre la maltraitance animale en particulier ont été reprises en un volume en 2010 https://archive.org/details/marktwainsb ... i/mode/2up Si la mise en scène de Lambil est toujours bonne, ainsi que la base de son dessin, son encrage accuse la faiblesse ou, comme dit la chanson I got the spirit but lose the feeling. Je reviendrais sur quelques détails assez sybillins que l'on trouve dans ces premières pages s'ils ne sont pas expliqués dans la suite de l'histoire.

L'épisode de cette semaine de Spirou à Berlin de Flix en remet une couche sur le désir de marsupilami de l'auteur dans deux cases, page 41 et 44 du magazine, qui font, coïncidence, écho à une scène identique dans La bête de Frank Pé et Zidrou , page 13 du supplément. Ses demandes de suspensions d'incrédulité passent mieux pour moi ici que dans son marsupilami par le rythme frénétique et la multiplicité des cadrages des séquences d'action, technique utilisée avec brio par les comédies d'action de l'âge d'or du cinéma HK.

Action aussi dans La bête, où le marsupilami se révèle enfin comme l'animal exceptionnel qu'il est. Il y a toutefois une incohérence selon moi dans une scène reprenant un gag du Dictateur et le champignon (page 14 de l'album), où le marsupilami feint une rage folle pour finalement mieux se moquer des agents de la fourrière. Dans la version de Zidrou et Frank Pé, la rage pages 6-7 n'est pas simulée, et la pique finale en est peu crédible (et les auteurs auraient franchement pu se passer du gag vulgaire de la "queue aux fesses" de la mignonne employée du magasin Waucquez, actuellement Centre belge de la bande dessinée, clin d'œil).

Suite enfin de Poltron Minet, avec toujours des dialogues naviguant entre le vu et revu ("Si je dois mourir par ta main, puis-je au moins savoir pourquoi?") et le pontifiant d'humour involontaire ("Je ne te t'ai pas sauvé la vie pour racheter la mienne. Nous ne serons jamais quittes après ce que je t'ai fait. Mais je souhaite que nous ne soyons plus ennemis." C'est un chaton qui parle ainsi...). Dommage car la mise en espace est belle et est narrative en elle même, et des scènes sont graphiquement réussies, comme la chute arrêtée et le sauvetage de la chute.
Napo972 a écrit :J'ai été entendu !!! :spirou:
Dans le Spirou de la semaine prochaine, (avec le retour des Tuniques bleues), Boule et Bill sont en page 2! :merci:
Ne te réjouis pas trop vite, ce n'est peut-être que temporaire, Elliot au collège ayant cédé la page 2 car sa propre histoire se déroule sur deux pages...Double page justifiée par la grande case sur une demi page qu'offrent à Elliot Théo Grosjean et Anna Maria Riccobono pour son moment Bidouille et Violette. Elliot évolue en effet de plus en plus vers un Bidouille et Violette contemporain, tandis que Dad de Nob remplace Boule et Bill dans le registre série familiale, ce qui rend d'autant plus incongru leur dans Spirou (mais ce n'est que temporaire, pour l'été, perçu sans doute comme rimant avec légèreté). Mais la plus grosse incongruité est le retour du "roi de la catastrophe", annoncé pour le numéro de la semaine prochaine, puisque les Fabrice de l'Édito en font maintenant office (sans parler de tous les dessous sordides de cette affaire). D'ailleurs, poetic justice, ce retour est annoncé au dessus du dessin pour l'abonnement de Cromheecke et Thiriet, dans lequel un bonimenteur promet toutes sortes de cadeaux aux abonnés, un badaud regrettant que le portable des Nombrils ne soit pas inclus dedans, rappelant que cet ersatz momifié est une des raisons qui nous privent d'une des meilleurs séries de Spirou de ces dernières années, puisque du à Delaf.

Pour terminer dans les dessins, nombreux sont ceux sur la faune dans ce numéro: une amusante nouvelle histoire de La clairière s'amuse (avec une coquille dans le nom), cette version cruelle de Sylvain et Sylvette sans les intéressés, L'affaire noisette (rien à voir avec l'amie de Violette), de Cerq, Priou et Gom. Léon et Léna, de Clémence, Mistablatte et encore Cerq, euphémisent la torture animale en "maltraitance ciblée". Dans la pause-cartoon figurent Crapule, de Deglin, un gag sur des insectes dans Des gens et inversement, de Berth, et je ne puis résister à vous retranscrire La Fifiche du Proprofesseur, de Lécroart, où l'on voit un chien rapportant un oiseau mort à son chasseur de maître qui dit "-Hé, une bécassine à houpette (admirons la référence), on croyait l'espèce éteinte! Bon ben, voila qui est fait"...Et enfin la double page de jeux, de Tyst, est intitulée L'appel de la nature, et est consacrée aux Tuniques bleues dans un environnement indien, le chaman y faisant naturellement l'intercession avec les animaux.

Le rédactionnel n'est pas en reste. Les BD de ma vie sont consacrées à Yann, qui s'y montre toujours aussi provocateur (mention de La mine de l'Allemand perdu, par un Giraud "dopé aux champignons hallucinogènes") et éclectique, citant tant Tibet que Ralph Steadman, les petits formats d'horreur que Macherot et Fifi Brindacier. Pratique-t-il par ailleurs une ironie que j'ai du mal à situer lorsque, commentant Les Gnangnans de Bretécher, il dit "ça n'a eu aucun succès, c'est dire son talent!"...?
Et dans Spirou et moi, Lionel Chouin, auteur trublion de BD avec Pascal Jousselin chez Fluide et dessinateur dont le style anguleux va bien à sa bio de Malcolm McLaren cite comme BD choc de son enfance Khéna et le Scrameustache, dont la lecture, profitable pour des gamins (du moins les premiers) mène donc à tout.

Enfin mon souhait de plus d'auteurs comme Cyrille Pomès a aussi été entendu, puisque dans deux numéro débute une nouvelle série, qu'il dessine sur scénario de Karine Barth. Je remarque que le caractère du personnage de leur inspecteur Bertillon tel qu'il est décrit le fait fortement ressembler à JKJ Bloche. Attendons.

P.S.: saurez-vous retrouver d'où viennent les citations en anglais de mon laïus?
Modifié en dernier par heijingling le lun. 21 août 2023 18:46, modifié 1 fois.
" Monólogo significa el mono que habla solo." Ramón Gómez de la Serna dans ses Greguerías.
Avatar du membre
Napo972
Spiroutiste Démoniaque
Spiroutiste Démoniaque
Messages : 343
Enregistré le : jeu. 5 mai 2022 19:10
Localisation : Barsac Sauternes

Re: Cette semaine dans le journal de Spirou j'ai aimé...

Message par Napo972 »

heijingling a écrit : ven. 11 août 2023 22:12 Numéro 4453 du 16/08/2023

(Présentation illustrée par jeepcook à venir)
Ah!
Je n'ai pas eu le plaisir de lire ton analyse du numéro 4452.
:menfin:
Quant au numéro 4453,j'attends sa parution pour mes quelques commentaires...

...commentaires que je donnerai également sur le 4452,je pense ce we comme je l'avais fait pour le" numéro double "spécial vacances,qui était dans le même cas.
heijingling a écrit :
comme dit la chanson I got the spirit but lose the feeling.
Ça me parle...
heijingling a écrit :
Napo972 a écrit :J'ai été entendu !!! :spirou:
Dans le Spirou de la semaine prochaine, (avec le retour des Tuniques bleues), Boule et Bill sont en page 2! :merci:
Ne te réjouis pas trop vite, ce n'est peut-être que temporaire, Elliot au collège ayant cédé la page 2 car sa propre histoire se déroule sur deux pages...
Bon.
Ben la réponse au 4454,pour constater ou non si ma joie aura été de courte durée. :rogntudj:
heijingling a écrit :
P.S.: saurez-vous retrouver d'où viennent les citations en anglais de mon laïus?
Normal que ça me parle.
J'étais à peu près sur que c'était anglais.
Je pensais à Lennon, Talking Heads ou The Clash.

En fait il s'agit du groupe Joy Division, titre
entendu donc dans le film Transpotting.

En fait,pas tout à fait.

La chanson ne figure pas sur la "bof ",mais se trouve être le titre retenu pour la bande annonce.

Disorder.
"Quand je lis des Bd,je m'intéresse beaucoup plus au dessin qu'au scénario. C'est surtout par paresse.
Pour moi la BD passe d'abord par le dessin".
Extrait interview André Franquin pour le fanzine "Esquisse" en 1990. :turbo:
Répondre

Retourner vers « L'actualité du Journal de Spirou »