Bientôt dans le journal

L'actualité du journal qui va avec la série

Modérateurs : Maxibon, Modérateurs

Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 7718
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
Contact :

Bientôt dans le journal

Message par Pigling-Bland »

Visiblement cet été va voir le retour de BD typiquement franco-belges dans le journal :
- Mademoiseille J. nouvelle série de Verron et Sente racontant la vie de journaliste de Juliette, cette jeune fille découverte dans l'album P'tirou
- Marsupilami par Frank Pé et Zidrou (mais ça juste pour las abonnés)
- Atom Agency 2 de Schwartz et Yann

++ ?
Membre de la team Gil Jourdan
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !
heijingling
Spiroutiste Démoniaque
Spiroutiste Démoniaque
Messages : 325
Enregistré le : ven. 13 déc. 2019 13:46

Re: Bientôt dans le journal

Message par heijingling »

Sur trois des séries annoncées, deux sont des séries dérivées, la troisième se passe dans les années 40-50. Cela augure mal de l'avenir du franco-belge...
" Monólogo significa el mono que habla solo." Ramón Gómez de la Serna dans ses Greguerías.
Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 7718
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
Contact :

Re: Bientôt dans le journal

Message par Pigling-Bland »

Je ne vois pas en quoi des aventures se passant dans les années 50 pourraient représenter de déclin la BD franco-belge. Les BD se passant au moyen âge annonçaient-elle le crépuscule de la BD franco-belge ? Je ne vois pas. Quant à la BD de Sente et Verron ce ne sera pas une série dérivée, ce sera une série tout court... Et surtout quand je pense à la BD franco-belge je pense à un type de narration, de mise en page, etc.
Je suis au contraire très intéressé de voir évoluer un marsupilami réaliste dans un décor réaliste sous la plume de Frank Pé...
Membre de la team Gil Jourdan
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !
heijingling
Spiroutiste Démoniaque
Spiroutiste Démoniaque
Messages : 325
Enregistré le : ven. 13 déc. 2019 13:46

Re: Bientôt dans le journal

Message par heijingling »

Je ne parlais pas de déclin de qualité des œuvres, mais du lectorat. Les jeunes lisent de moins en moins de franco-belge, et s'il n'y a pas un renouvellement du lectorat, les éditeurs finiront par ne presque plus publier de franco-belge, faute de ventes.
Johan et Pirlouit avaient du succès, parce que les chevaliers faisaient rêver les enfants. Je ne sais pas si Astérix ou Tintin auraient autant de succès s'il débutaient maintenant. Une série franco-blege qui marche bien dans Spirou auprès des jeunes, c'est Louca, qui est Hiraku no go transposé dans le milieu de foot, soit une technique narrative manga transposée dans le franco-belge, avec un héros actuel.
Je ne suis pas sûr que les aventures d'une journaliste des années 30 ou d'un détective des années 40 enthousiame les jeunes lecteurs, c'est plus un appel aux nostalgiques, et c'est en ce sens que je m'inquiétais de l'avenir du franco-belge.
" Monólogo significa el mono que habla solo." Ramón Gómez de la Serna dans ses Greguerías.
Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 7718
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
Contact :

Re: Bientôt dans le journal

Message par Pigling-Bland »

Ce qui m'amuse c'est qu'on parle sans arrêt du gout des jeunes dans la BD.... Mais c'est oublier l'essentiel, c'est que le plus grand consommateur de BD en France est un homme entre 30 et 45 ans.... Et parmi ceux-là il n'y a pas que des amateurs de romans graphiques. Ayant travaillé en librairie BD je sais de quoi je parle.
Par ailleurs lorsqu'on présente ces fameux détectives à des lecteurs de 25 à 35 ans; ils adorent. J'ai fait découvrir Gil Jourdan à des dizaines de personnes de cet âge, même Spirou et Fantasio...
Alors que certains n'aiment que le manga c'est leur droit. Je pense que la première erreur est de se dire que la BD franco-belge n'intéresse plus que les nostalgiques. Quant à Tintin et Astérix en question ils restent parmi les meilleurs ventes pérennes. Bien sûr lorsque sort un gros titre il va s'en vendre plusieurs dizaines de milliers en une semaine mais les ventes fondent ensuite comme neige au soleil. Par contre à la librairie où je travaillais on vendait deux collections complètes de Tintin par semaine... et pas pour des nostalgiques. C'est beaucoup plus que Louca, qui en effet marche bien...
Mon petit fils qui adore les mangas adore également Gaston Lagaffe. Commencer à douter c'est déjà commencer à enterrer.
Membre de la team Gil Jourdan
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 1554
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Bientôt dans le journal

Message par Gaston Lagaffe »

Parlons d'expérience personnelle, j'ai l'impression que ce qui se passe surtout c'est que ce qu’achète surtout les jeunes c'est du manga, mais que cela ne veut pas dire qu'ils ne lissent pas du franco-belge. Il faut dire que l'argent de poche est limité. Je sais pas trop les prix en France, mais entre un manga de 150-200 pages qui me coûte 13$ et une BD classique de 44 pages qui coûte 17$...mon choix était vite fait lorsque j'étais ado. Lorsque j'achetais une BD à cette époque, c'était surtout en occasion.

Alors à la place pour lire du franco-belge on demande à papa et maman d'en acheter pour son anniversaire et autre événement du genre. Ou on lit en bibliothèque ce qui permet de découvrir les classiques en dépensant rien. Il y aussi le cas des séries qu'on possède déjà à la maison via les autres membres de la famille. Mon père a tous les Astérix (et ensuite il me les a a donné :D ) alors pourquoi j'irais acheter les albums à la librairie ? Cela doit se passer ainsi avec pleins de BD. C’est pas parce que Tintin ne vend plus un million d'exemplaire par an que la série va être oubliée comme je l'ai souvent lu sur internet.

Sinon, je pense que le vrai risque pour le futur du franco-belge est que le métier d'auteurs semblent devenir de plus en plus difficile sur le plan monétaire et que plusieurs auteurs abandonnent parce qu'ils ne peuvent pas vivre uniquement de la BD. Comment va-t-il avoir des albums s'il n'a plus d'auteurs pour les faire ?
Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 7718
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
Contact :

Re: Bientôt dans le journal

Message par Pigling-Bland »

Oui, tout cela est très juste.
Membre de la team Gil Jourdan
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 1554
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Bientôt dans le journal

Message par Gaston Lagaffe »

Tiens, je poste sur ce topic vu que je me suis fait une réflexion sur le discours 'les enfants lisent juste les mangas' et vu qu'on en parlait ici...

En faite, j'ai parfois l'impression que certains vieux lecteurs imaginent que les enfants ne lisent plus de BD parce que les enfants ne lisent pas nécessairement ce qu'ils lisaient quand ils étaient petits. Je peux comprendre la peur de voir des héros qu'on a aimé jeune être moins populaire au point de risquer de disparaître, mais ça ne veut pas dire que ça signifie la fin de la bd franco-belge. C'est parce que les enfants préfèrent lire un truc comme Lou ou Seuls à la place de Ric Hochet ou Alix ou je ne sais qui que c'est la fin du monde non plus.

Je me demande si un problème du Journal de Spirou est qu'il doit à la fois plaire aux jeunes et aux vieux nostalgiques (je me demande d'ailleurs s'il y a plus de vieux lecteurs que de nouveaux !) et que ce qu'aiment ses deux groupes est souvent différent. Je me souviens que lorsqu'il y avait Roger et ses humains, ça gueulait sur les forums 'mon précieux Spirou est souillé à jamais, il y a un youtubeur dans le magazine' (c'est vrai que des journaux enfants qui utilisent des stars d'autres médium, on avait jamais vu ça avant :siffle: ) alors que moi durant des passages à la librairie j'ai vu à quelques reprises des enfants être attiré par la BD et même une fois j'ai entendu des grands-parents chercher la série pour leur petit-fils parce que c'est ça qu'il voulait pour Noel.

Lors de ce qu'on appelle l'age d'or du journal Spirou, je doute que la rédaction devait faire plaisir à des milliers de fans nostalgiques de Rob-Vel et Dineur.
Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 7718
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
Contact :

Re: Bientôt dans le journal

Message par Pigling-Bland »

Ma propre expérience durant les 4 années passées en librairie BD après ma retraite, je confirme que les jeunes lecteurs lisent de tout. Il m'est même arrivé de déconseiller un album schtroumpf récent que je trouvais vraiment trop nul autant graphiquement que scénaristiquement... Non je crois que la question vient, hélas, beaucoup des libraires qui, pour beaucoup, vendent ce que leur a conseillé leur représentant, qui lui même vend ce que l'éditeur lui a demandé de vendre.
Les parents, comme les papis et mamies comme les enfants sont tout prêts à entendre des conseils de toutes sortes et bien sûr, il y a autant d'intérêt à conseiller Louca ou Seuls qu'à conseiller Johan et Pirlouit.
Je l'ai déj dit, mais justement ce qui me semble intéressant c'est que les jeunes sachent que ces schtroumpfs qu'ils adorent, sont nés de Joha et Pirlouit (d'où l'envie d'en lire aussi), ue le marsupilami est né de Spirou et que"La guerre des Lulus" est une bonne BD comme Lou ou Les nombrils. Autrement dit de ne pas les opposer mais au contraire de montrer que c'est la même famille.
N'oublions pas que dans les années 70 et 80, des BD comme les Gnangnans, La plus mauvaise BD du monde, les naufragés de l'escalators, les innommables ou encore Les grandes amours contrariées faisaient couler beaucoup d'encre. Ce sont pourtant ces séries qui ont ouvert la voie à d'autres moins controversées mais qui n'auraient probablement pas été publiables sans cela alors que parfaitement dans l'esprit "BD Franco-belge (Bidouille et Violette, Violine, Théodore Poussin, Kogaratsu, Broussaille, Pierre Tombal et bien d'autres).
Il est donc essentiel de considérer la BD comme une création artistique et non comme un produit de consommation courante au milieu du Coca et des M&Ms.
Membre de la team Gil Jourdan
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 1554
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Bientôt dans le journal

Message par Gaston Lagaffe »

Merci de ton témoignage que je trouve bien instructif et plus intéressant que ce que je trouve sur internet (on dirait que plusieurs base leur idée que les enfants lisent ou pas des bds sur le fait que leur gamin aime ou non Tintin !).

Un témoignage basé sur les 3 librairies que je fréquente le plus: j'ai remarqué que dans les classiques jeunesses, on retrouve pratiquement tout les tomes d'Astérix, Les Schtroumpfs et Tintin. En revanche, pour Spirou et Lucky Luke, il y a quelques vieux tomes (des Franquin et des Morris/Goscinny) et le reste c'est les nouveautés de la dernière décennie. Pour avoir le reste il faut commander comme je l'ai fait. Même chose pour les mangas d'ailleurs: en dehors des shonen genre One Piece ou My Hero academia, tu as pratiquement que les deux-trois derniers tomes parus.
heijingling
Spiroutiste Démoniaque
Spiroutiste Démoniaque
Messages : 325
Enregistré le : ven. 13 déc. 2019 13:46

Re: Bientôt dans le journal

Message par heijingling »

Pour Spirou, les mangas, etc., avec tout ce qui est publié, par manque de place, les libraires ne peuvent que disposer des derniers volumes parus.
Pour Astérix et les Schtroumpfs, c'est une autre dimension, les ventes sont plus conséquentes, car le merchandising est plus important et c'est en permanence alimenté par des nouveautés et renforcé par des films et des dessins animés au cinéma.
Tintin, je ne comprends pas cette fascination absolue.
Pigling-Bland a écrit : Ma propre expérience durant les 4 années passées en librairie BD après ma retraite, je confirme que les jeunes lecteurs lisent de tout. Il m'est même arrivé de déconseiller un album schtroumpf récent que je trouvais vraiment trop nul autant graphiquement que scénaristiquement... Non je crois que la question vient, hélas, beaucoup des libraires qui, pour beaucoup, vendent ce que leur a conseillé leur représentant, qui lui même vend ce que l'éditeur lui a demandé de vendre.
Les parents, comme les papis et mamies comme les enfants sont tout prêts à entendre des conseils de toutes sortes et bien sûr, il y a autant d'intérêt à conseiller Louca ou Seuls qu'à conseiller Johan et Pirlouit.
Il est donc essentiel de considérer la BD comme une création artistique et non comme un produit de consommation courante au milieu du Coca et des M&Ms.
Je pense pareil, le grand public est bien plus ouvert à priori que ce que de grands éditeurs frileux le pensent.
Ceci dit, c'est pareil pour les produits de consommation courante, si les commerçants poussaient plus la vente de produits de qualité que des t-shirts à deux euros fabriqués dans le tiers-monde par des gamins de 10 ans et qui se déchirent au bout de deux lavages, on verrait inévitablement un renversement de tendances des achats.
" Monólogo significa el mono que habla solo." Ramón Gómez de la Serna dans ses Greguerías.
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 1554
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Bientôt dans le journal

Message par Gaston Lagaffe »

Ben pour Tintin s'est simple selon moi: Hergé est le premier qui a proposé des œuvres plus mature (ou du moins mieux maîtrisé que la BD de l'époque). Des Tintin des années 30 comme Le Lotus Bleus ou L'Ile Noire peuvent encore ce lire aujourd'hui alors que le style d'un Rob-Vel ou d'un Alain Saint-Ogan a moins passé l'épreuve du temps et sont vite devenus has-been après la guerre lorsque la BD a évolué. Et je ne parle même plus des classiques de l'époque genre Pieds Nickelés ou Bécassine avec les textes en-dessous des dessin que perso j'ai toujours trouvé cela chiant à lire.

Tintin était donc un peu tout seul sans concurrent sérieux pendant quelques années hormis Blake et Mortimer (apparemment Le Secret de l'espadon était encore plus populaire parmi les lecteurs du Journal de Tintin que Le Temple du soleil !). Le fait d'être approuvé comme lecture saine par des milieux conservatrices pas nécessairement fan de BD a pu jouer aussi (en tout cas au Québec où l'église catholique était toute puissante jusque dans les années 60-70).

Tintin est donc devenu une BD populaire qui peut encore se lire aujourd'hui (même si c'est vrai qu'il y a toujours eu des gens qui n'accrochent pas au style d'Hergé, en tout cas j'ai vu plus de gens détester Tintin que détester Gaston Lagaffe ou Astérix) et il y a des générations qui connaissent Tintin et du coup vont offrir les albums à leurs enfants/petits-enfants et le cercle continue.
Répondre

Retourner vers « L'actualité du Journal de Spirou »