4 AVENTURES DE SPIROU ET FANTASIO

Modérateur : Modérateurs

Notez cet album de 0 à 5

0 = et si on parlait d'autre chose ?
0
Aucun vote
1 = pas terrible
2
7%
2 = bof sans plus
3
11%
3 = un album qui se lit agréablement
13
48%
4 = très bon album
4
15%
5 = superbe album je lis et relis. Un des incontournables de la série.
5
19%
 
Nombre total de votes : 27

Avatar du membre
Francois
Spirouvore
Spirouvore
Messages : 449
Enregistré le : sam. 7 sept. 2013 12:15
Contact :

Re: 4 AVENTURES DE SPIROU ET FANTASIO

Message par Francois »

Je me posais une petite question: Existe-t-il, sur le forum, un sujet sur les bandes dessinées modifiées (Plusieurs versions d'une même BD)?
(Choix de l'auteur, censure ou simplement un petit rafraîchissement)

Personnellement, une des images qui me trouble le plus dans les aventures de Tintin est celle de la page 47
de l'étoile mystérieuse:

- Version de l'édition originale du 12 décembre 1942:

Image


- Version des albums publiés après la libération:

Image


Une petite erreur de drapeaux...
Modifié en dernier par Francois le mer. 2 oct. 2019 14:09, modifié 1 fois.
Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 7709
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
Contact :

Re: 4 AVENTURES DE SPIROU ET FANTASIO

Message par Pigling-Bland »

Ou plutôt un drapeau sans attache nationale précise...
Pour répondre à ta question, je ne crois pas qu'un sujet spécifique sur les changements ait été créé. On a eu l'occasion de pointer du doigt certains changements ponctuels mais pas de vrai sujet je crois.
Ce serait une bonne idée à creuser...
C'est sûr que là, dans le sujet 4 aventures, on risque de ne pas le retrouver si on le cherche dans quelques années :)
Su quelqu'un a envie de créer ce nouveau sujet on raccordera le post "Etoile mystérieuse" dessus.
Membre de la team Gil Jourdan
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !
En ligne
Avatar du membre
Trichoco
Administrateur
Administrateur
Messages : 4472
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 19:02
Localisation : Reims
Contact :

Re: 4 AVENTURES DE SPIROU ET FANTASIO

Message par Trichoco »

Je pense que ça a déjà largement été fait sur d'autres sites, pour ce qui concerne Tintin

Une courte recherche permet de trouver ceci :

http://www.forum-tintinophile.com/t181- ... -album.htm

ou cela

http://dardel.info/tintin/variantes.html

Sur BDGest, il doit aussi y avoir un sujet.
Avatar du membre
Zig Homard
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2298
Enregistré le : ven. 11 févr. 2011 14:35
citation : A.D.S. en avant !
Localisation : 72
Contact :

Re: 4 AVENTURES DE SPIROU ET FANTASIO

Message par Zig Homard »

Gaston Lagaffe a écrit :Ce qui me fait rigoler avec Les pygmées est que Franquin a fait supprimer deux pages spécial Noel parce que ça ne faisait pas de sens. C'est vrai que le reste du récit est remplis de logique. :lol:

Je dirais que je peux contextualiser le récit dans l'époque qu'il a été créé et je comprends que Franquin ait une version différente de l'Afrique que moi,
[...] Je dirais même que lorsque j'étais très petit et que j'ai lu Tintin au Congo, je n'avais même pas vu le coté raciste, paternaliste et colonialisme de l'oeuvre
... Vieille querelle ! Mais preuve que tout ce "contexte" a été rajouté aujourd'hui, où l'on veut à toute force juger le passé avec un regard (.... joliment biaisé !) "contemporain"...
Sous l'effort, d'ailleurs, de minorités agissantes jouant à plein du "victimaire" ! ça rapporte toujours "politiquement", la preuve...

.... Mais, aïe : je sens déjà l'Admin "Anastasie" qui s'avance, là.... :lol:
Λ - (Poly-censuré par l'un ou l'autre admin !!) " _ _ . . . ! " - Dissident, il va sans dire...
Avatar du membre
Zig Homard
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2298
Enregistré le : ven. 11 févr. 2011 14:35
citation : A.D.S. en avant !
Localisation : 72
Contact :

Re: 4 AVENTURES DE SPIROU ET FANTASIO

Message par Zig Homard »

Pigling-Bland a écrit :je ne crois pas qu'un sujet spécifique sur les changements ait été créé. On a eu l'occasion de pointer du doigt certains changements ponctuels mais pas de vrai sujet je crois.
Ce serait une bonne idée à creuser...
Il y a eu quelques changements pour les Aventures signées Jijé (Tiens, je viens de découvrir que ROB-VEL a.... un successeur ?! :lol: Je progresse, je progresse !...). La réédition moderne de "Spirou et l'Aventure" comporte un encart détaillant les modifs apportées à l'album par rapport à la publication dans le Journal...
Il y a aussi dans l'Intégrale N&C, reprise de 4 pages originales refaites pour l'album...
On peut aussi signaler qu'à la fin de "Mystère à la frontière", par suite du nouveau découpage des pages, Franquin a dû rajouter une case de raccord, où l'on voit une ambulance (juste avant la scène de l'hôpital).
Λ - (Poly-censuré par l'un ou l'autre admin !!) " _ _ . . . ! " - Dissident, il va sans dire...
Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 7709
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
Contact :

Re: 4 AVENTURES DE SPIROU ET FANTASIO

Message par Pigling-Bland »

intéressant, cela se rajoute à des indications que j'ai données via MP à François : La foire aux gangsters, final, QRM sur Bretzelburg changement de nom et des pages complètes supprimées, Paris-sous-Seine largement remodelé pour l'album...
Je repense aussi à "Angoisse à Touboutt-Chan" rebaptisé "La frousse aux trousses"
Membre de la team Gil Jourdan
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !
Avatar du membre
Jalias
Spiroutiste Détraqué
Spiroutiste Détraqué
Messages : 284
Enregistré le : lun. 12 mai 2014 13:05

Re: 4 AVENTURES DE SPIROU ET FANTASIO

Message par Jalias »

Je reviens après la bataille, et sans vouloir remettre dix balles dans la machine, le truc qui rend Spirou et les Pygmées insupportable pour moi, c'est vraiment l'accumulation des "images d'épinal" ET le twist central des pygmées sales. Comme je l'ai dit, je peux parfaitement contextualiser une oeuvre, j'aime beaucoup Spirou et l'Héritage par exemple qui est pourtant bourré de clichés, et je ne hurle pas à la lune pour Spirou et la puce tant l'histoire transpire l'avant-guerre. Je suis parfaitement capable de me mettre dans l'état d'esprit pour apprécier ces oeuvres et comprendre qu'elles viennent d'une période où les choses étaient différentes.

Mais comme je l'ai dit, donner l'idée que les noirs sont sales, c'est juste "too much". Je me mets juste à la place du gamin noir qui va lire ça, ça doit lui faire beaucoup de peine. Du coup pour moi la limite est franchie.
Pigling-Bland a écrit :Quant aux noirs qui sont noirs parce qu'ils sont sales, je voudrais rectifier une chose il sont noirs et pas marron... Noir est employé dans cette BD comme une couleur de la palette et non comme une nomination de la négritude. un homme marron est appelé un homme noir et il ne faut pas confondre noir noir (comme dirait Muriel Robien) et noir marron qui ne s'est pas lavé parce que quoi ? parce qu'ils sont sales naturellement ? Non, la preuve les (noirs) marrons se lavent. Non ils sont sales parce qu'ils sont opprimés par un blanc qui ne leur laisse pas le temps d'être propre. Alors oui, c'est naïf, mais de là à jeter l'opprobre sur cette BD je trouve qu'il y a une mesure..
L'argument est franchement spécieux. Encore heureux que les pygmées noirs ne sont que marrons et pas blancs. Encore une fois, l'insulte lancée à un noir "hé, tu t'es lavé?", c'est un truc classique de cour d'école. Je l'ai malheureusement entendu gamin. Donc jouer sur le raffinement des couleurs pour un truc aussi violent, c'est de la broutille. En plus l'album ne dit aucunement que les pygmées noirs ne se lavent pas parce qu'ils sont opprimés par l'homme blanc (qui n'est pas là constamment d'ailleurs, ils auraient le temps entre deux visites), mais bien parce qu'ils ne savent pas comment faire. L'empereur (blanc, bien sûr) le dit textuellement au méchant lorsqu'il le force à jeter les fusils: "Ha! Vous vouliez que les Pygmées se battent avec des fusils!! Ne valait-il pas mieux leur apprendre à se laver?"
Pigling-Bland a écrit :IL ne faut pas confondre racisme et paternalisme, lequel était considéré comme naturel à l'époque.
Et moi je crois que c'est là que réside notre vrai désaccord. L'idéologie coloniale dit qu'il est normal pour les européens d'envahir l'Afrique (entre autres) et de dicter leurs règles aux africains car ils leur sont supérieurs. C'est une idéologie eminemment raciste dans son essence (en quoi sont-ils supérieurs si ce n'est en race?).

Et utiliser l'argument comme quoi c'était normal à l'époque pour nier le problème ne marche pas (n'est-ce pas Zig Homard?). Les actes et propos racistes n'ont pas attendus la définition du mot racisme pour exister. Sinon à ce compte-là, le nazisme n'était pas un régime fachiste parce que ce n'est pas comme ça que les nazis se voyaient...

Utiliser des termes comme "paternalisme", "naiveté" etc pour en parler, c'est essayer d'en lisser les aspérités (un peu comme chercher absolument à accentuer les bons côté de la colonisation). Je comprends parfaitement pourquoi tu vois les choses ainsi Prof Pingling (et si j'étais né à ton époque, j'en ferai sans doute de même), mais je vois trop le mécanisme de défense pour être convaincu. J'appelle cette histoire pour ce qu'elle est, raciste. Elle place les noirs comme inférieurs, et utilise une insulte réccurente comme motif central à son histoire.

Ceci étant dit, je ne jette pas le bébé avec l'eau du bain. Ce n'est pas parce que l'idéologie coloniale est raciste que tous les européens de l'époque l'étaient. Par contre, ils baignaient dans un environnement défavorable. Un peu comme Franquin qui racontait avoir vécu dans un environnement antisémite, ce qui l'avait influencé lorsqu'il a dessiné un fripier juif (et que de lui-même il avait tenu à redessiné lors de la parution de l'album). A force de dire que les africains sont des grands enfants, il est logique que ça passe "par osmose" dans la croyance populaire. J'aurais vécu à cette époque j'aurais cru exactement la même chose.
Pigling-Bland a écrit :Je l'ai déjà dit ailleurs à propos de Tintin au Congo, je préfère que l'on lise cet album comme un témoignage d'une époque plutôt que souhaiter qu'on corrige les "errements de l'auteur" comme certains le souhaitent pour cet album de Tintin, ou même l'interdire (interdit d'interdire sauf si... haha).
ça par contre, faudra qu'on m'explique pourquoi, dès qu'on pointe les problèmes dans une oeuvre, tout le monde crie à la censure. Est-ce que j'ai dit qu'il fallait interdire l'album? Non. J'ai juste dit que pour moi, on ne peut pas ne pas voir les aspects négatifs de l'oeuvre, et donc lui mettre la moyenne. On peut très bien apprécier une oeuvre, tout en étant conscient de ses problèmes ou aspects négatifs. Encore une fois, j'aime beaucoup l'Héritage, qui baigne complètement dans l'imagerie coloniale. Parce que pour moi, cette imagerie est périphérique. Par contre, si on est gêné par une oeuvre ou qu'elle envoie un message qui nous parait grave, encore heureux qu'on a le droit de le dire.

Tant pis si je me fais taxer de "politiquement correct", de "bien-pensant" ou de "minorité victimaire". Comme si la tolérance et le respect étaient des tares.
Pigling-Bland a écrit :Un mot sur Spirou fait du cheval. Moi j'ai lu cet album à 12 ans et j'ai adoré cette petite histoire qui m'a fait marrer du début jusqu'à la fin. Je ne vais pas oser le dire, mas elle m'amuse encore bien (ah zut je l'ai dit). Peut-on s'il vous plait se rappeler que la BD en 1950 était adressée aux enfants et pas aux adultes, qui sont maintenant les plus gros acheteurs de BD... J'ai dû rester un enfant puisque ça m'amuse encore... :)
Pour Spirou fait du cheval, j'ai un peu chargé la mule j'avoue (et j'ai pas honte de ma blague!). Je n'ai pas accroché du tout, mais bon tant mieux si Prof. ça t'a plu, c'est l'essentiel. Oui c'est pour enfants, mais Il y a un Sorcier à Champignac également, et c'est beaucoup mieux! Après je n'aime généralement pas les histoires sans scénario, donc il y avait peu de chance que ça me plaise (et ça, même gamin!) J'ai ceci dit forcé l'aspect négatif pour faire la dichotomie entre les deux histoires qui m'ont vraiment plu et les deux qui m'ont ennuyé voire gêné. (comme quoi tout est orienté!) Désolé donc, mon but n'était certainement pas de te heurter toi ou toutes les personnes qui affectionnent cette histoire.
En ligne
Avatar du membre
Trichoco
Administrateur
Administrateur
Messages : 4472
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 19:02
Localisation : Reims
Contact :

Re: 4 AVENTURES DE SPIROU ET FANTASIO

Message par Trichoco »

Jalias a écrit : Pour Spirou fait du cheval, j'ai un peu chargé la mule j'avoue (et j'ai pas honte de ma blague!). Je n'ai pas accroché du tout, mais bon tant mieux si Prof. ça t'a plu, c'est l'essentiel. Oui c'est pour enfants, mais Il y a un Sorcier à Champignac également, et c'est beaucoup mieux! Après je n'aime généralement pas les histoires sans scénario, donc il y avait peu de chance que ça me plaise (et ça, même gamin!) J'ai ceci dit forcé l'aspect négatif pour faire la dichotomie entre les deux histoires qui m'ont vraiment plu et les deux qui m'ont ennuyé voire gêné. (comme quoi tout est orienté!) Désolé donc, mon but n'était certainement pas de te heurter toi ou toutes les personnes qui affectionnent cette histoire.
Je rebondis juste sur le côté "pour enfants" (pour le racisme, j'ai déjà plus ou moins dit mon avis) en ajoutant que, pour avoir lu des tonnes de livres pour enfants aux miens, certains sont pas terribles, un peu niais, mal foutus, etc, mais d'autres sont super et j'ai plaisir à les lire. Et je parle bien d'avoir plaisir à lire des livres pour enfants de 4-6 ans. Certains aussi ont certes des histoires qui ne volent pas haut mais avec des illustrations excellentes. En somme, des auteurs qui font du très bon boulot, mais pour les enfants.
Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 7709
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
Contact :

Re: 4 AVENTURES DE SPIROU ET FANTASIO

Message par Pigling-Bland »

On pourrait beaucoup parler de ce qui se fait pour les enfants actuellement...
Je ne vais pas reparler des histoires de pygmées puisque apparemment mon point de vue est immédiatement caricaturé. J'attends avec impatience qui'on me traite de raciste et de fasciste alors que je me contente d'essayer de faire comprendre que les années 50 c'était une autre époque. Oui "Il y a un sorcier à Champignac" était une révolution en soi pour Spirou grâce à Franquin qui a réussi à sortir ce personnage des petites histoires à la petite semaine et pourtant on peut y voir une apologie de la victoire facile grâce au dopage alors que c'était juste ausant de faire arriver le Comte en retard à une course et q'il gagne quand même. C'était basique... simplement basique.
Par contre en effet je connais les livres pour enfants et les BD aussi pour enfants actuels parce que j'ai des petits enfants, et je comprends tout à fait ce que dit Trichoco car ce que l'on fait maintenant est autrement plus intelligent que ce que l'on nous donnait à lire dans les années 50 (à part les vieux contes usés et rabachés). Les enfants étaient considérés dans la littérature qui leur étaient destinés, comme des niaiseux, et pire encore s'ils lisaient des BD.

Aujourd'hui il existe des tas de BD pour enfants extrêmement intelligentes (et aussi des débiles mais par contre on peut ne pas les acheter puisqu'il y a le choix et le moyen de comparer), quant aux livres documentaires et aux jeux éducatifs ils incitent souvent à le réflexion avec des sujets de sociétés abordés avec justesse : la solitude, la différence, la maladie, la mort même.... Moi j'avais des puzzle avec la carte d'Afrique (évidemment coloniale) ou d'Asie avec les comptoirs français, etc. et je ne suis pas devenu colonialiste pour autant comme semble le suggérer la critique acerbe qui m'est destinée et qui me laisse consterné.

Je ne le répéterai jamais assez, les années 50 c'était une autre époque... c'est pas c'est bien ou c'est mal, c'était ainsi, c'est tout, et en 70 ans il s'est passé des bouleversements énormes et analyser une BD réalisée en 1948 comme si elle avait été réalisée en 2019 ne me semble pas de la plus haute pertinence, c'est la seule chose que mes propos voulaient signaler. Il n'y avait là aucune défense du colonialisme ou que sais-je.
Après, Spirou fait du cheval, sans scénario autre que de la rigolade, oui, en même temps on n'avait pas fait d'études de haut niveau à 5 ou 6 ans. Un scénario on ne connaissait pas ce mot et on s'en fichait. C'était rigolo ce cheval qui fait des bêtises et l'autre super prétentieux. On était des enfants. Et c'était déjà beaucoup moins stupide que Bécassine, que l'on trouvait débile. Pardonnez-moi de lire encore ces BD avec mon âme d'enfant.

Oui les enfants de maintenant et même ceux d'il y a 20 ans (comme les miens) on eu beaucoup de chance qu'on les considère capable de comprendre des choses de "grands". Mais la BD est considérée, elle est dans les médiathèques...
Membre de la team Gil Jourdan
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !
Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 7709
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
Contact :

Re: 4 AVENTURES DE SPIROU ET FANTASIO

Message par Pigling-Bland »

Juste sur cette histoire de noirs, je ne vois pas où Franquin suggère que tous les noirs sont sales. Les autres noirs de l'île se lavent... il y a là une interprétation purement gratuite. Idem pour imaginer que je défend le colonialisme. Tout ça est totalement absurde et relève du procès d'intention...
Quand à évoquer la censure je l'ai évoqué parce que la censure de l'album de Tintin au Congo est revenue plusieurs fois sur le tapis il y encore peu (pas ici sur inedispirou, mais dans les milieux intellectuels moralisateurs prenant tous les autres pour des salauds).
Membre de la team Gil Jourdan
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !
heijingling
Spiroutiste Avancé
Spiroutiste Avancé
Messages : 835
Enregistré le : ven. 13 déc. 2019 13:46

Re: 4 AVENTURES DE SPIROU ET FANTASIO

Message par heijingling »

Je reviens sur cette histoire, parce qu’elle a beau avoir été faite il y a plus de 70 ans, elle se lit encore aujourd’hui, et parce qu’il s’agit de Franquin, un auteur important, donc c’est une question dont il faut discuter, ce n’est pas du tout anodin. Et j’y reviens factuellement, pour essayer de comprendre comment Franquin a pu faire cela, accuser “les travers de l’époque” est trop simple et si imprécis qu’il empêche de comprendre en partie ce que Franquin avait en tête.
Gaston Lagaffe a écrit :La quatrième m'a toujours un peu dérangé avec ses noirs qui en fait sont des bruns qui ne se sont jamais lavés. Comment c'est censé faire du sens ? Lorsque leurs bébés naissaient bruns, les noirs ne se sont pas posés de question ? :roll:
Jalias a écrit :Déjà comme l’a suggéré « Gaston Lagaffe » dans son post : c’est complètement con. Et je dis bien con, pas « naïf », « mignonnet » ou tout adjectif aseptisant pour faire passer la pilule. C’est absolument crétin. Du genre de bêtise qui insulte l’intelligence du lecteur.
Pourquoi se poseraient-ils la question? Il y a plusieurs exemple de gens qui naissent avec des particularités physiques qui disparaissent à l'âge adulte, ou le contraire, le plus connu étant la tache mongoloïde https://fr.wikipedia.org/wiki/Tache_mongolo%C3%AFde . Et pour citer des expériences personnelles, en Chine ou en Thaïlande, nombre de locaux ã la peau claire méprisent les locaux à peau foncée. Car oui, il y a des Chinois et des Thaïs à la peau très claire, et d’autres à la peau très foncée. Donc, non, ce n’est pas “complètement con, absolument crétin”, c’est triste à dire mais cela est un reflet de la réalité. Par contre, je ne sais pas si Franquin était conscient de cette réalité, il a très bien pu croire inventer cela de toute pièce, et alors oui, ce n’est pas la meilleure idée qu’il ait jamais eue (pour le dire gentiment).
Trichoco a écrit :Le dénouement de cette histoire est assez célèbre par son côté raciste et peu vraisemblable, qui est que les deux tribus qui peuplent l’île sont la même, et que ceux qui ont la peau plus foncée sont sales.
On reste encore dans un esprit complètement colonialiste, mais les noirs sont présentés sous plusieurs côtés qui ne se ressemblent pas forcément. : soumis, sales, mais aussi pas si bêtes que ça. Chose intéressante, la source de leur problème vient des blancs et pas forcément d’eux-mêmes.

Là encore, c’est non seulement vraisemblable, mais historiquement vrai, et à plusieurs reprises. On connait le fameux “diviser pour régner” qu’ont appliqué les Anglais dans leurs colonies (Inde ou Birmanie pour citer des cas dont les séquelles se voient encore aujourd’hui), ou la manipulation des Hutus et Tutsis au Rwanda par les colons belges, et qui a fini par la tragédie que l’on sait.
Jalias a écrit :Dire « les noirs, c’est noir car c’est sale », c’est peut-être le truc le plus raciste qu’on peut dire au monde. Malheureusement c’est le genre de « blague » qu’un gamin entend dans une cour de récré, ou qu’un adulte se prend au bar PMU du coin. Je suis presque certain que – et c’est affreux – toute personne noire vivant en France a dû se bouffer au moins une fois un commentaire un peu similaire. C’est quand-même super triste qu’un gosse qui peut déjà subir le racisme dans la vraie vie s’en bouffe en plus tranquille pépouze chez lui en lisant une BD.
D’accord avec toi, toutefois, j’ai lu récemment dans le recueil African stories, http://www.dorislessing.org/africanby.html de Doris Lessing (autrice irréprochable sur le plan du racisme, et dont on ne peut dire qu’elle ignorait la réalité de la vie dans les colonies africaines, contrairement à Franquin), un passage où elle dit directement que les Africains du sud n’utilisaient pas de savon. Cela ne veut évidement pas dire qu’ils ne se lavaient pas, par exemple, les anciens Grecs et Romains, pourtant très portés sur l’hygiène, n’en utilisaient pas non plus, mais ils avaient d’autres techniques et produits, mais Franquin, qui a pu lire cette information au détour d’un article tel Bichon chez les nègres https://www.dubrevetaubac.fr/page/conte ... rthes.html , a pu bêtement extrapoler, mais ce n’est pas un délire raciste gratuit tel que dans les cas cités par Jalias.
Jalias a écrit : Cette BD est raciste. Tout y est raciste. Que ça soit ses points-clef d’intrigue, sa narration, son imagerie, ses gags (la race fantasienne… pfff), sa galerie de personnages (les gentils comme les méchants)… tout y pue le racisme. Cette BD est juste le produit sans nuances de son époque. C’est assez surprenant (et triste) de la part de Franquin, qui l’a montré dans l’Héritage et le montrera dans la Corne du Rhinocéros, est capable de tordre les clichés et d’avoir du recul sur cette pensée de l’époque.
Là, par contre, pas d’accord. “Les noirs sont noirs parce qu’ils sont sales”, oui, c’est raciste, et ce en dépit de ce qui a pu pousser Franquin à introduire cela (que je viens de préciser). Le reste, non. Aussi bien le fait que Spirou et Fantasio trouvent excellente la cuisine locale ( alors qu’on ne compte plus les œuvres, films, romans, articles, BD, où les personnages occidentaux sont rebutés par les aspects exotiques de la cuisine de “ces gens qui décidément ne sont pas comme nous”), que Fantasio découvre, à sa grande surprise (donc, contrairement aux clichés courants), que la musique jouée par les Pygmées soit de l’excellent be-bop (et ce n’est pas un mince compliment de la part Franquin, grand amateur de jazz), que les Pygmées s’expriment dans un excellent français, et pas en petit nègre, tout cela montre au contraire que Franquin, ici aussi, sortait des clichés de l’époque. Quant à la race fantasienne, ces variations sur la peau humaine est un topique de Franquin, qui le reprend sur Fantasio lui-même dans Les voleurs du marsupilami, ou encore dans Le repaire de la murène. Enfin, sur le cadre insulaire de l’histoire, il n’est pas non plus un reflet d’une utopie coloniale, du moins pas directement, mais des goûts personnels de Franquin, qui dans Et Franquin créa Lagaffe p 8, parlant de Pim, Pam, Poum parmi les BD qui l’ont marqué et dont il est admiratif, dit “Tout cela se passe dans une ile tropicale, avec un roi nègre qui se laisse vivre nonchalament”. Et “se laisser vivre nonchalamment”, de la part du créateur de Gaston Lagaffe, cela est très loin du cliché raciste des “noirs paresseux”, mais au contraire un compliment.
" Monólogo significa el mono que habla solo." Ramón Gómez de la Serna dans ses Greguerías.
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2405
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: 4 AVENTURES DE SPIROU ET FANTASIO

Message par Gaston Lagaffe »

Pour ce que Franquin avait en tête au moment d'écrire l'histoire, je pense tout simplement qu'il travaillait à la petite semaine sans plan précis et il a fait sa grosse connerie sans trop y penser. On est encore à l'époque où on avait pas idée qu'on parlerait encore des histoires des décennies plus tard.

Si je me souviens bien dans Et franquin créa lagaffe, Franquin a l'air gêné par le récit et ensuite il dit un truc un genre 'et là les noirs ont pas peur d'envoyer foutre le méchant blanc' pour dire que tout n'est pas horrible dans le récit et c'est vrai que voir les noirs humiliés le méchant avec ses propres fusils est une bonne scène...sauf qu'avant on voit qu'ils ont peur de lui et là tout d'un coup ils l'envoient promener sans problème. C'est pas trop cohérent.

Bon je sais qu'il faut être indulgent avec les récits de cette époque, mais si je regarde la chronologie des histoires de Franquin, il a fait des histoires plus réussites avant: L'héritage, Radar le robot et sa suite, Sur le ring....Il y a vraiment une baisse de qualité dans ce récit et le suivant (Les chapeaux noirs qui est bien au début et puis tombe dans la médiocrité lorsqu'on va dans le far-west de pacotille).

En fait j'ai une théorie sur la baisse de qualité. Monsieur Dupuis n'aime pas Sur le ring, cela a créé de la friction entre lui et Franquin, pour la première fois il est démotivé par rapport à Spirou. Après Sur le Ring, il fait une petite histoire humoristique pour la première fois depuis un moment, Jijé le remplace le temps d'une histoire courte et ensuite Franquin va créé trois autres histoires courtes avant que la série trouve enfin son vrai point de départ avec le sorcier à champignac. Je note que des trois dernières histoires courtes il y a juste la dernière que je trouve un peu bonne et je suis pas le seul sur le forum à trouver chez les pygmées et Chapeaux noirs médiocres.

Peut-être que lorsque Franquin reprends Spirou il est tellement démotivé qu'il fait le strict minimum au niveau du scénario....D'ailleurs les deux récits se passent dans un cadre autre que la Belgique-France alors que c'est arrivé qu'une seule fois avant sous Franquin. Peut-être que Franquin envoi des message subliminales à ses lecteurs: il en a marre de Dupuis et il préférait se retrouver sur une ile loin de la civilisation ou encore à une autre époque oû il y a pas de magazines de BD.

Donc voilà Chez les Pygmées c'est nul à cause de Charles Dupuis. :mrgreen:
Team (à suivre) Team Pilote Team Fluide Glacial
Répondre

Retourner vers « Evaluez les albums de Spirou et Fantasio »