Index du forum
Index du forum Index du forum
Fandom La bibliothèque Le cadeau Spirou du mois La vidéo du mois Blog Inedispirou

- Inedispirou Inedispirou 15e année Inedispirou La bibliothèque Inedispirou Inedispirou Rechercher


 



Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Notez cet album de 0 à 5
0 = et si on parlait d'autre chose ? 0%  0%  [ 0 ]
1 = pas terrible 9%  9%  [ 2 ]
2 = bof sans plus 39%  39%  [ 9 ]
3 = un album qui se lit agréablement 30%  30%  [ 7 ]
4 = très bon album 17%  17%  [ 4 ]
5 = superbe album je lis et relis. Un des incontournables de la série. 4%  4%  [ 1 ]
Nombre total de votes : 23
Auteur Message
 Sujet du message: LES CHAPEAUX NOIRS
MessagePosté: mar 1 nov 2011 21:06 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 68
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6743
Photos: 4000
Localisation: 29000 Quimper
LES CHAPEAUX NOIRS et 3 autres aventures par André Franquin et Jijé
Editions Dupuis


Voici la couverture, le dos et la 4ème de couverture de l'édition originale de cet album publié en 1952
(Il existe une variante originale aussi avec dos kraft brun, c'est à dire comme Il y a un sorcier...) :

Image

Image

Image

Si vous l'avez déjà lu vous pouvez le noter en utilisant le barème ci-dessous :

0 = et si on parlait d'autre chose ?
1 = pas terrible
2 = bof sans plus
3 = un album qui se lit agréablement
4 = très bon album
5 = superbe album je lis et relis. Un des incontournables de la série.

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: LES CHAPEAUX NOIRS
MessagePosté: mer 2 nov 2011 02:08 
Avatar de l’utilisateur
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Hors ligne
Âge: 31
Enregistré le: mar 16 jan 2007 20:28
Messages: 3482
Localisation: 13
Je n'aime pas trop cette histoire. Je me rappelle étant petit avoir été peu captivé par cette aventure de cowboy décevante.
Les dernières histoire de Jijé par contre remontent le niveau de cet album.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: LES CHAPEAUX NOIRS
MessagePosté: mer 2 nov 2011 16:21 
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
En ligne
Âge: 34
Enregistré le: sam 8 oct 2005 19:02
Messages: 3214
Photos: 330
Localisation: Reims
Pareil, je lui mets seulement 2, l'histoire de cow-boy n'est pas terrible, terrible.. Mystère à la frontière pourrait remonter le niveau mais c'est encore un peu juste.

_________________
Ordnung und Einklang


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: LES CHAPEAUX NOIRS
MessagePosté: ven 4 nov 2011 12:07 
Spiroutiste Débordé
Spiroutiste Débordé
Hors ligne

Enregistré le: mar 14 déc 2010 15:59
Messages: 146
2


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: LES CHAPEAUX NOIRS
MessagePosté: mer 9 nov 2011 12:18 

Fan de Fournier
Avatar de l’utilisateur
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Hors ligne
Âge: 27
Enregistré le: sam 8 oct 2005 14:02
Messages: 1071
Localisation: Gatineau,Québec,Canada
J'aime l'histoire de Jijé avec l'hypnotiseur et Mystère à la frontière. Les deux autres histoires sont sans intéret donc c'est du 50-50.

_________________
Mes critiques sur BDThéque

http://www.bdtheque.com/posteur.php?nom=Gaston&email=


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: LES CHAPEAUX NOIRS
MessagePosté: ven 11 nov 2011 13:08 
Avatar de l’utilisateur
Spiroutiste Dépravé
Spiroutiste Dépravé
Hors ligne
Âge: 25
Enregistré le: mer 22 juin 2011 12:53
Messages: 215
Photos: 49
Localisation: Rennes
Franquin commence à avoir son style de plus en plus affirmé, toutefois, ces histoires sont faiblardes et ennuyeuses.
Celle de Jijé est elle sympa mais ne justifie pas pour autant l'achat de l'album.
2


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: LES CHAPEAUX NOIRS
MessagePosté: dim 20 nov 2011 11:34 
Avatar de l’utilisateur
Spiroutiste Passionné
Spiroutiste Passionné
Hors ligne
Âge: 77
Enregistré le: dim 26 sep 2010 22:07
Messages: 190
Localisation: entre Klow et Krollstadt
Toujours le même problème avec ces petits histoires, elles manquent d'ampleur et sont souent ennuyeuses.
Les cases minuscules ne facilitent pas le confort de lecture et, bizarrement, ne donne pas de rythme particulier aux scénarios.
Le "vrai" Spirou n'est pas encore né.
Je mets 2.

_________________
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: LES CHAPEAUX NOIRS
MessagePosté: ven 30 déc 2016 13:25 
Spiroutiste Débutant
Spiroutiste Débutant
Hors ligne

Enregistré le: jeu 22 déc 2016 21:44
Messages: 5
J'ai mis 4 a part comme une mouche au plafond que j'ai pas trouvé terrible j'ai vraiment adoré le reste


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: LES CHAPEAUX NOIRS
MessagePosté: dim 22 juil 2018 04:40 
Avatar de l’utilisateur
Spiroutiste Dépravé
Spiroutiste Dépravé
Hors ligne
Âge: 28
Enregistré le: jeu 26 mai 2011 14:10
Messages: 223
J'ai mis 2. L'histoire des cowboys est comique sans plus. Les autres sont assez ennuyeuses. Comme mentionné par quelqu'un d'autre, les petites cases rendent la lecture désagréable.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: LES CHAPEAUX NOIRS
MessagePosté: sam 4 aoû 2018 15:12 
Avatar de l’utilisateur
Spiroutiste Passionné
Spiroutiste Passionné
Hors ligne

Enregistré le: lun 12 mai 2014 13:05
Messages: 164
Ce troisième album de Spirou est composé de quatre histoire assez légères, signées Franquin et Jijé. Comme il s’agit d’un recueil, j’ai décidé de critiquer, rapidement, chaque histoire indépendamment.

Les Chapeaux Noirs

- et si vous ne l’arrêtez pas, je vous fais lyncher moi !
- C’est une idée fixe !


Signé Franquin, les chapeaux noirs est une histoire toute simple mais qui a le mérite de proposer une ambiance particulière, avec ces grands paysages de far-west. L’intrigue tient sur un ticket de métro (Spirou et Fantasio doivent effectuer un reportage sur les cow-boys, et un producteur de cinéma arrive à les persuader qu’ils sont dans une ville de far-west), mais j’apprécie néanmoins la bonne humeur du récit (Fantasio est tout content à l’idée de partir au Etats-Unis chercher les cow-boys qu’il en fait peur à un passant, c’est trop chou!). Mais j’aime également la douce ironie de cette histoire, notamment à leur arrivée aux USA, lorsque Franquin (en 1950 déjà) se moque des grandes autoroutes américaines qui ont remplacé les grandes plaines sauvages ou de la pollution lumineuse et sonore du 20ème siècle. Cette ironie dit bien que rien n’est ce qu’on l’attend, et que les choses ne sont pas ce qu’elles semblent être. Les chapeaux noirs c’est un peu pour moi l’anti Tintin en Amérique, dans le sens où l’intrigue ne se prend pas au sérieux et préfère déjouer les clichés de cow-boys, là où Tintin en Amérique reprend sans recul les clichés sur la mafia américaine. Le dessin est de plus très clair, quelques scènes ont une excellente mise en scène, comme notamment quand Spirou piège Jack-le-Géant dans un tonneau. Je dois avouer avoir été agréablement surpris en relisant cette histoire, je n’avais pas gardé une grande image des chapeaux noirs, et la lecture était plutôt plaisante.

Comme une mouche au plafond

- ça tient le coup Fantasio !
- Montez !! Montez que je dis !
- Toi, tu commences à me rebrousser le poil !!


J’ai été bien plus embêté par la deuxième histoire de ce recueil, qui a soyons honnête quand-même franchement vieilli. Pas tant dans le dessin, même si le dessin de Jijé fait très première moitié du 20ème siècle, il garde son charme (Fantasio fait quand même très peur à certains moments), que dans l’histoire qui fleure encore bon l’intrigue écrite à la semaine sans vraiment de planification à long terme. ça donne un récit complètement absurde (c’est voulu), mais avec des justifications assez hasardeuses et un développement un peu inconséquent (ainsi, le magicien prévient Spirou et Fantasio qu’il est inutile d’appeler la police car celle-ci ne les croira jamais, avant de faire en sorte que la police soit témoin du sort jeté à Spirou. Et puis il devient voleur à la petite semaine, parce qu’il est fou, excuse bien pratique (la folie ne fonctionne pas comme ça)). Bref, j’ai eu du mal à être amené dans le récit. J’apprécie par contre que Jijé ait bien pensé aux implications de ce changement de gravité, comme lorsque Spirou doit se jeter sur la rambarde d’escalier pour ne pas « tomber » en sortant de chez lui (par contre, vues les distances, il est peu probable qu’il ait réussi sans l’aide de Fantasio), ou bien sûr le coup des bottes en plombs. Ceci est associé également à de belles trouvailles de mise en scène. Si l’idée du texte à l’envers m’a fait sourire (puis m’a ennuyé, je lis sur mon ordinateur pour ces chroniques, c’est moins facile à retourner qu’une bédé), j’ai particulièrement apprécié le moment où Spirou réalise que c’est lui qui est de nouveau au plafond le lendemain matin. Joli effort sur les notions de perception et de référentiel. En bref, il y a de très jolies trouvailles qui rendent la lecture plus facile, mais l’histoire est beaucoup trop superficielle pour me plaire, et certains gags sont un peu lourds (les coups de téléphone par exemple, et ce Fantasio si agressif).

Spirou et les hommes grenouilles

- pourvu qu’il réussisse… quinze mètres !! Tu te rends compte ?
- … dix minutes déjà qu’il est sous l’eau !
- C’est fort humide tout cela.


Avant que j’oublie, Spirou est très râleur chez Jijé ! Je connais très peu cette version de Spirou (je n’ai toujours pas l’intégrale de Jijé), et si j’apprécie de voir un héros pas parfait, je ne suis pas sûr que j’apprécie beaucoup cette vision du personnage, car ça rend la lecture un peu poussive. Poussif, c’est aussi le mot qui permet de décrire cette histoire. Tout le début au port et la balade avec la vieille anglaise est quand-même très laborieux. Il y a quelques moments sympathiques (vivant actuellement en Angleterre, la demande de la vieille dame de convertir la profondeur en pieds a particulièrement résonné en moi !), mais d’autres franchement lourds (les deux autres marins qui veulent « chiper » Spirou). ça sent le remplissage, et à l’inverse l’intrigue est complètement expédiée. Dans la grotte lorsque Spirou et Fantasio rencontrent l’évadé, et en fin d’histoire, il y a des bulles de dialogues longues comme le bras pour faire avancer l’intrigue. Il reste quelques très belles cases, comme l’arrivée au port ou les cases sous l’eau (avec ce costume d’homme-grenouille magnifique de ringardise avec l’œil actuel). Mais bon c’est trop peu.

Mystère à la frontière

Vous avez raishic… raison ! C’est de l’hic…hic…coïne ! Pourqhic… pourquoi ne le disiez-vous pas plus thic… plus tôt ?

Le récit est un peu mieux structuré dans cette quatrième histoire, mais quel ennui ! Passé la découverte du système de l’avion miniature, le récit s’enlise et impose les détours idiots pour enquiller les pages (le commissaire qui refuse d’écouter Spirou, le coup du chien lors de l’arrivée de l’avion miniature etc etc). A part les évènements avec le side-car, le reste ne m’a pas fait sourire ou intéresser plus que ça. Ce n’est pas très drôle alors que je sens que c’est ce que cherche le récit. Et si le dessin est très propre, il n’y a pas non plus de réelles cases magnifiques qui facilitent la lecture. Enfin, Franquin partage avec Jijé dans cette histoire un goût pour les bulles inutilement bavardes (je sais que dit par moi, ça fait un peu l’hôpital qui se fout de la charité !)

Bon, bilan des courses : on a une première histoire très agréable, une deuxième histoire complètement absurde mais qui propose au moins de belles situations, et deux histoires très mineures et très maladroites. ça donne un album franchement pas mémorable, qu'on ne peut même pas qualifier de vraiment plaisant à lire (j'ai forcé pour lire tout d'une traite) et vu que la série a déjà proposé et proposera bien mieux, je vais être un peu méchant et mettre 2/5.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers



Rechercher:
Aller à:  
cron
News News Plan de site Plan de site SitemapIndex SitemapIndex Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
Site sous php-BB Premod Référencement SEO 3.0.12 Powered by phpBB-SEO& phpBB © 2014 phpBB Group

Traduit par phpBB-fr.com
phpBB SEO