KODO LE TYRAN

Modérateur : Modérateurs

Notez cet album de 0 à 5

0 = et si on parlait d'autre chose ?
0
Aucun vote
1 = pas terrible
0
Aucun vote
2 = bof sans plus
1
3%
3 = un album qui se lit agréablement
7
22%
4 = très bon album
13
41%
5 = superbe album je lis et relis. Un des incontournables de la série.
11
34%
 
Nombre total de votes : 32

Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 7661
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
Contact :

KODO LE TYRAN

Message par Pigling-Bland »

KODO LE TYRAN par Jean-Claude Fournier
Editions Dupuis


Voici la couverture et la 4ème de couverture de l'édition originale de cet album publié en 1979 :

Image

Image

Si vous l'avez déjà lu vous pouvez le noter selon le barème suivant :

0 = et si on parlait d'autre chose ?
1 = pas terrible
2 = bof sans plus
3 = un album qui se lit agréablement
4 = très bon album
5 = superbe album je lis et relis. Un des incontournables de la série.
Membre de la team Gil Jourdan
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !
Avatar du membre
DESPERA
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 3896
Enregistré le : mar. 16 janv. 2007 19:28
Localisation : 13
Contact :

Re: KODO LE TYRAN

Message par DESPERA »

Très bon album.
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 3217
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: KODO LE TYRAN

Message par Gaston Lagaffe »

Un des meilleurs Fournier. J'aime le fait que Fantasio soit mis en avant et la personnalitée de Kodo donne droit à des moments savoureux.
Team Astérix
ElEmperador1907
Spiroutiste Débordé
Spiroutiste Débordé
Messages : 139
Enregistré le : mar. 14 déc. 2010 14:59

Re: KODO LE TYRAN

Message par ElEmperador1907 »

2
Mister B
Spiroutiste Dépravé
Spiroutiste Dépravé
Messages : 210
Enregistré le : mer. 22 juin 2011 12:53
Localisation : Rennes
Contact :

Re: KODO LE TYRAN

Message par Mister B »

Le second chef d'oeuvre de Fournier après l'Ankou
Avatar du membre
Moulignac
Spiroutiste Passionné
Spiroutiste Passionné
Messages : 190
Enregistré le : dim. 26 sept. 2010 22:07
Localisation : entre Klow et Krollstadt

Re: KODO LE TYRAN

Message par Moulignac »

Tous les ingrédients sont réunis pour faire une très bonne histoire (même si le point de départ en est peu crédible).
1. Un excellent scénario.
2. De magnifiques dessins et des planches très lisibles (j'aime beaucoup l'alternance de cases complètes bien encadrées et de personnages détourés pour mieux les mettre en évidence).
3. Un arrière plan tout à fait réaliste (dictateurs corrompus, narco-dollars et trafic d'armes)
4. De nombreux gags qui relativisent le sérieux de l'entreprise.

Je mets 4.
Modifié en dernier par Moulignac le dim. 20 nov. 2011 14:07, modifié 2 fois.
Image
En ligne
Avatar du membre
Trichoco
Administrateur
Administrateur
Messages : 4596
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 19:02
Localisation : Reims
Contact :

Re: KODO LE TYRAN

Message par Trichoco »

J'avais mis 5, j'approuve tous les arguments de Moulignac, c'est un album très riche, et j'ajoute que le fait que Fantasio soit le personnage central est une bonne idée. Surprenant, vu que Fournier n'aimait pas trop Fantasio.
#TeamFluide #TeamSuperdupont
Avatar du membre
Fantasio magazine
Spiroutiste Dépravé
Spiroutiste Dépravé
Messages : 207
Enregistré le : jeu. 26 mai 2011 14:10

Re: KODO LE TYRAN

Message par Fantasio magazine »

Fournier à son meilleur. Fantasio est enfin mis de l'avant et ça donne plusieurs situations savoureuses. L'action ne manque pas et la fin donne droit à un suspense insoutenable pour le prochain album. Je donne un 4.
Avatar du membre
Rose Blackwood
Spiroutiste Connaisseur
Spiroutiste Connaisseur
Messages : 79
Enregistré le : jeu. 29 févr. 2024 21:29

Re: KODO LE TYRAN

Message par Rose Blackwood »

Fantasio était mis en avant en effet, et c'est d'autant plus remarquable si, me fiant à ce que j'ai lu ici, Fournier ne l'aimait pourtant pas. :?: Cet album, dont il me semble que le nom du tyran cache un jeu de mots (mais je n'ai pas compris lequel?), et le suivant, aborde la façon de faire chuter une dictature de façon très réaliste (peut-être plus que dans Le dictateur et le champignon). En vrai ce n'est peut -être pas si drôle que de faire fondre des armes, mais dans les faits, il faut en effet alerter la communauté internationale et songer à l'après. Du style pas juste détruire les plantes pourvoyeuses de drogue mais les remplacer par des plantations tout aussi lucratives pour les habitants. Le tout est plus long que dans Le dictateur et le champignon, et on pouvait craindre que les descriptions des mesures prises soient assommantes pour les lecteurs, mais curieusement ça passe.
Image
heijingling
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1269
Enregistré le : ven. 13 déc. 2019 13:46

Re: KODO LE TYRAN

Message par heijingling »

Rose Blackwood a écrit : Cet album, dont il me semble que le nom du tyran cache un jeu de mots (mais je n'ai pas compris lequel?)
Jataka Kodo sonne vraiment comme un jeu de mots, en effet, mais je ne le vois pas non plus, hormis peut-être J'attaqua qu'au dos (par derrière), mais c'est alambiqué, cette conjugaison n'existe pas, et surtout ce serait besogneux et piètre par rapport aux jeux avec les noms dont a fait preuve Fournier précédemment, donc je ne pense pas que ce soit cela.
Rose Blackwood a écrit :et le suivant, aborde la façon de faire chuter une dictature de façon très réaliste (peut-être plus que dans Le dictateur et le champignon). En vrai ce n'est peut -être pas si drôle que de faire fondre des armes, mais dans les faits, il faut en effet alerter la communauté internationale et songer à l'après. Du style pas juste détruire les plantes pourvoyeuses de drogue mais les remplacer par des plantations tout aussi lucratives pour les habitants. Le tout est plus long que dans Le dictateur et le champignon, et on pouvait craindre que les descriptions des mesures prises soient assommantes pour les lecteurs, mais curieusement ça passe.
Très juste, et cela peut de plus être vu comme une réponse à la fin cynique de Tintin et les Picaros, dans laquelle le peuple se trouve misérable et opprimé exactement pareil avant et après que Tintin ait renversé le dictateur local.
" Monólogo significa el mono que habla solo." Ramón Gómez de la Serna dans ses Greguerías.
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 3217
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: KODO LE TYRAN

Message par Gaston Lagaffe »

La fin cynique des Picaros je pense que s'est le résultat des illusions complétement perdus du Boy-scout Hergé après avoir vu comment vivaient réellement les amérindiens lors de son voyage aux États-Unis dans les années 70.

Mais bon je pense pas que c'était une réponse voulue de Fournier. C'est juste que 'renversé une dictature' c'est un cliché de la BD franco-belge traditionnel. Comme variante il y a aussi 'sauvant un scientifique (parfois un copain des héros) kidnappé par une dictature'.

On notera que Spirou détourne ce cliché parque les deux fois où le duo est confronté à une dictature, le comte aide à la destruction de cette dernière et ne se fait pas kidnapper contrairement à Tournesol et Panoramix. Il faut attendre Chez les soviets pour que ça arrive.
Team Astérix
heijingling
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1269
Enregistré le : ven. 13 déc. 2019 13:46

Re: KODO LE TYRAN

Message par heijingling »

Gaston Lagaffe a écrit :La fin cynique des Picaros je pense que s'est le résultat des illusions complétement perdus du Boy-scout Hergé après avoir vu comment vivaient réellement les amérindiens lors de son voyage aux États-Unis dans les années 70.
Il a enfin ouvert les yeux à près de 70 ans. Mieux vaut tard que jamais. :spip:
Gaston Lagaffe a écrit :Mais bon je pense pas que c'était une réponse voulue de Fournier.
Faudrait lui demander :ouah:
Gaston Lagaffe a écrit :C'est juste que 'renversé une dictature' c'est un cliché de la BD franco-belge traditionnel.
Selon moi Fournier n'est jamais tombé dans les clichés, ni n'a joué avec (comme l'ont fait Tome et Janry). Je vois deux périodes dans son Spirou. Au début, ce sont des bandes d'aventures comiques dans la tradition de Franquin, puis, à partir du Gri-gri du Niokolo Koba, il met ces aventures dans un cadre réel (ou presque), avec un vrai regard exprimant directement sa vision sur l'état du monde. C'est le Spirou le plus politique, sans être plombé par un discours moralisateur.
" Monólogo significa el mono que habla solo." Ramón Gómez de la Serna dans ses Greguerías.
Répondre

Retourner vers « Evaluez les albums de Spirou et Fantasio »