VIRUS

Modérateur : Modérateurs

Notez cet album de 0 à 5

0 = et si on parlait d'autre chose ?
0
Aucun vote
1 = pas terrible
0
Aucun vote
2 = bof sans plus
2
9%
3 = un album qui se lit agréablement
5
22%
4 = très bon album
9
39%
5 = superbe album je lis et relis. Un des incontournables de la série.
7
30%
 
Nombre total de votes : 23

Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 6983
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
A remercié : 1 fois
A été remercié : 43 fois

VIRUS

Message par Pigling-Bland » ven. 11 nov. 2011 13:04

VIRUS par Tome et Janry
Editions Dupuis


Voici la couverture, le dos et la 4ème de couverture de l'édition originale de cet album publié en 1984 :

Image

Image

Image

Si vous l'avez déjà lu vous pouvez le noter selon le barème suivant :

0 = et si on parlait d'autre chose ?
1 = pas terrible
2 = bof sans plus
3 = un album qui se lit agréablement
4 = très bon album
5 = superbe album je lis et relis. Un des incontournables de la série.


Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !

ElEmperador1907
Spiroutiste Débordé
Spiroutiste Débordé
Messages : 144
Enregistré le : mar. 14 déc. 2010 14:59

Re: VIRUS

Message par ElEmperador1907 » ven. 11 nov. 2011 14:16

2

Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1064
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau,Québec,Canada

Re: VIRUS

Message par Gaston Lagaffe » ven. 11 nov. 2011 17:16

Pendant longtemps, j'avais trouvé cet album, mais maintenant je trouve qu'il y a des bons souvenirs. Il n'y a que la fin décevante comme problème.
Mes critiques sur BDThéque

http://www.bdtheque.com/posteur.php?nom=Gaston&email=

Mister B
Spiroutiste Dépravé
Spiroutiste Dépravé
Messages : 215
Enregistré le : mer. 22 juin 2011 12:53
Localisation : Rennes

Re: VIRUS

Message par Mister B » ven. 11 nov. 2011 19:34

Premier de Tome & Janry, c'est loin d'être un chef d'oeuvre mais c'est plaisant.
3

Avatar du membre
DESPERA
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 3375
Enregistré le : mar. 16 janv. 2007 19:28
Localisation : 13

Re: VIRUS

Message par DESPERA » sam. 12 nov. 2011 00:23

Je me suis toujours régalé avec cet album.

Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 6983
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
A remercié : 1 fois
A été remercié : 43 fois

Re: VIRUS

Message par Pigling-Bland » sam. 12 nov. 2011 09:52

Moi aussi, j'ai mis 4.
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !

Avatar du membre
94170geo
Spirouphage
Spirouphage
Messages : 370
Enregistré le : dim. 14 déc. 2008 18:22
citation : qui a un jour eu cettte idée folle un jour d'inventer l'ecole ??
Localisation : le perreux sur marne
Contact :

Re: VIRUS

Message par 94170geo » mar. 20 déc. 2011 14:03

Première oeuvre du duo qui fera le succès commercial de Spirou mais qui n'est pas encore un chef d'oeuvre
3,5/5
http://carnetcroquis.over-blog.com/

Avatar du membre
Fantasio magazine
Spiroutiste Dépravé
Spiroutiste Dépravé
Messages : 223
Enregistré le : jeu. 26 mai 2011 14:10

Re: VIRUS

Message par Fantasio magazine » lun. 13 mai 2013 02:58

Très bon album. J'adore la tension qui règne vers la fin à savoir s'ils vont trouver l'antidote à temps. Il n'y aucune place à l'ennui et on redécouvre enfin les héros qu'on aimait. Je donne un 4.

En ligne
Avatar du membre
Seb
Spiroutiste Démoniaque
Spiroutiste Démoniaque
Messages : 319
Enregistré le : mer. 12 mars 2008 13:25
citation : Spaghetti Killer
Localisation : Avignon, France
A remercié : 2 fois
A été remercié : 2 fois
Contact :

Re: VIRUS

Message par Seb » lun. 13 mai 2013 10:55

Je viens de relire cet album avec l'achat de l'intégrale Tome et Janry... Certes il y avait eu les petites histoires avant, mais c'est hallucinant de voir tant de maturité dans ce premier album. L'intrigue est géniale et dense. Et surtout ne se résume pas en une seule ligne comme c'est malheureusement trop souvent le cas de nos jours. Pas d'unité de lieu, de temps, d'action : youpi.

Bref, un scénario en béton avec des méchants charismatiques (Franck a super la classe quand même), un retour de et à Champignac avec des références au passé qui tiennent la route et ne tombent pas à plat (BRRR). Bref la sensation de naviguer dans un univers connu et pourtant en même temps résolument moderne. L'humour, les vannes de Tome et Janry sont désormais des classiques. Fantasio à ce sujet là est en forme olympique, hors catégorie... Je cite de mémoire parce que je ne l'ai pas sous les yeux mais "Maman ton fils est mal embarqué" "Vous n'êtes pas mon genre" "Se pendre avec un élastique, c'est soit de la distraction, soit du raffinement". etc... Mais aussi, sur la fin la réplique des vilains "Maman, il y en a un qui m'a embrassé, qu'est-ce que je fais ? Une demande en mariage..."

Et puis il y a le dessin de Janry. LE dessin. Le plus beau Spirou dessiné à mes yeux. Seulement approché par Franquin dans QRN/Panade. Oui, je préfère le Spirou de Janry a celui de Franquin...

En relisant cet album, j'ai eu le souvenir de pourquoi j'aimais tant Spirou. Pourquoi je vénère tellement Tome et Janry. Et pourquoi les successeurs bien qu'honorables sont loin du compte. Alors certes Y&V font du bon boulot, mais niveau scénario, l'humour est loin d'être là et niveau dessin, Yoann manque encore de régularité : ça me dérange d'avoir un Spirou différent d'une case à l'autre. Il n'a pas fait son choix encore entre son propre Spirou, celui de Franquin, celui de Janry et même parfois celui de Fournier... Je pardonnais ça en me disant que c'était le début et qu'ils n'avaient fait que 4 albums... Mais Tome et Janry étaient en fait au top dès le début... ;)
[url=http://www.sousbock-fr.com][img]http://www.sousbock-fr.com/uoqd-pub.jpg[/img][/url]

Avatar du membre
Jalias
Spiroutiste Passionné
Spiroutiste Passionné
Messages : 181
Enregistré le : lun. 12 mai 2014 13:05

Re: VIRUS

Message par Jalias » ven. 3 août 2018 21:46

- Patron, il y en a un qui m’a embrassé, qu’est-ce que je fais ?!
- Une demande en mariage, crétin !


Pour leur arrivée dans l’univers du groom, Tome & Janry n’ont pas froid aux yeux, et proposent une aventure polaire des plus dépaysantes ! Car si ce 33ème album s’ouvre sur une zone portuaire française, l’intrigue nous amènera, après une escale à Champignac, aux confins du pôle sud jusqu’à une base de recherches des plus mystérieuses. Et il faut tout d’abord reconnaître que cet album est superbe ! C’est bien simple, je ne me serais jamais douté qu’il s’agissait d’une des premières incursions des deux auteurs dans la BD et Spirou. Le trait est assuré, Spirou, Fantasio tout comme Spip, Champignac et Héléna sont parfaitement reconnaissables, et les décors sont réellement superbes, avec notamment des cases plus grandes et aérées lors de l’arrivée dans un nouveau lieu (le port, l’arrivée au Pôle Sud, et l’arrivée à la base). Pour ne rien gâcher, les nouvelles têtes, comme Nadja, le toubib et Volène sont très bien croquées et s’insèrent parfaitement dans l’univers Spirou. Janry ne ressent pas le besoin de surcharger ses cases, qui restent parfaitement lisibles, et met très bien en avant le mouvement comme lors du parachutage de Spirou et Fantasio où l’on ressent réellement les rafales de vent qui s’engouffrent dans les parachutes. C’est superbe, on en prend plein les yeux, et il n’y a aucune scorie ou vilain dessin à l’horizon.

Le trait des « nouveaux » auteurs de Spirou et Fantasio est d’autant plus agréable qu’il se marie à une histoire réellement excellente. Alors bien entendu, on pense à des films comme The Thing pour cette histoire de virus dans une base de recherches, mais d’une, je n’ai pas vu the thing, de deux sur cette idée toute simple Tome va broder un scénario très efficace, crédible et avec un propos. C’est donc un épisode audacieux auquel on a droit, qui du coup est plus marquant que d’autres débuts d’auteurs, comme la maison préfabriquée chez Franquin et le Faiseur d’or chez Fournier. L’introduction, avec Fantasio en reportage (dans le meilleur déguisement du monde) est très efficace, et l’intrigue enchaîne les situations et rebondissements sans que rien ne paraisse forcé (histoire de chipoter, à la relecture j’ai trouvé la fin, avec Champignac qui arrive sur la base polaire un peu rapide). Bien que l’essentiel de l’aventure consiste en une mission de sauvetage avec toutes les notions d’urgence que ça entraîne, l’intrigue ne se perd pas en course poursuite incessantes comme ça sera légèrement le cas avec Paris-Sous-Seine et Alerte aux Zorkons. Non, ici les auteurs prennent bien le temps de mettre en place leur univers et leurs personnages et n’éludent pas les enjeux de leur intrigue.

Un exemple tout bête, c’est l’utilisation de John Héléna. Déjà, la réutilisation de ce personnage iconique permet de situer l’épisode dans l’univers foisonnant de Spirou et Fantasio, mais j’apprécie particulièrement la page 10, où Fantasio raconte en quelques cases les évènements qui ont conduit Héléna dans le bateau en quarantaine. On y parle de la prison, de la réinsertion, en des termes tout simple et sans pathos mais sans éluder non plus. On ressent que le personnage a donc évolué depuis la dernière fois qu’on l’a vu, et qu’il a eu « une vie », il ne s’est pas contenter d’attendre que les auteurs le sortent du placard si je puis dire. Et c’est un des éléments que je trouve formidable avec cet album, ce sentiment de vie qu’il dégage, ce qui est paradoxal dans une intrigue de malades dans une base au pôle Sud. ça passe par des personnages très bien brossés comme le commandant Sergeïev et son phoque Vasilij, la formidable Nadja qui déjoue tous les clichés associés aux femmes dans les bds d’aventures (sérieusement, pourquoi on n’a jamais revu Nadja ?), le doc et ses remarques acerbes, le journaliste Marcel Volène qui forme un très bon duo avec Fantasio. Encore une fois, ces personnages sont plein de vies ; ça passe par des commentaires (Sergeïev qui parle à son phoque pour tromper l’ennui ; le doc qui a juste l’air blasé) mais également par leurs actions. J’apprécie ainsi énormément que si Spirou et Fantasio ont un rôle prépondérant dans l’intrigue (ce ne sont pas les héros pour rien !), ils ne sont pas les seuls à se retrousser les manches ou participer à la résolution. Ainsi Nadja qui arrête l’autochenille en pleine course et rosse le doc, c’est juste génial. De même, Volène qui suit nos héros depuis les débuts et s’avère être un journaliste infiltré (qui a eu l’intelligence de prévenir ses collègues, simplifiant grandement la tâche de Champignac), c’est très bien trouvé. Encore une fois, on n’a pas l’impression que tout le monde a juste « attendu que les héros arrivent ». J’apprécie aussi grandement le fait que l’intrigue n’hésite pas à varier les points de vue quand c’est nécessaire. Franquin aurait probablement emmené Champignac en Antarctique, et en mettant de côté les problèmes futurs que le duo aura avec le personnage, je trouve son utilisation dans Virus très judicieuse. Ainsi les héros montent un plan de sauvetage en urgence, et il est logique que Champignac reste en arrière pour assurer le rapatriement des rescapés. Encore une fois, ça donne réellement la sensation d’un univers vivant.

Mais surtout, j’adore cet album pour ses dialogues. Cet album est vraiment très bien écrit. D’une les réactions des personnages ont l’air très naturelles, avec des dialogues très fluides (là où ils peuvent être parfois un peu forcés chez Vehlmann par exemple). Et surtout très drôles ! La majorité de l’humour vient des dialogues dans cet album, avec notamment le dialogue en citation (et sa variation en début d’histoire, où Héléna dit à Fantasio de ne pas le toucher, ce en quoi notre héros lui répond qu’il n’en avait pas l’intention et qu’Héléna n’est pas du tout son genre), mais également les petites piques entre nos héros au début de l’histoire (concernant le van publicitaire et le « déguisement » de Fantasio pour aller au port), le doc qui réalise qu’on lui tire dessus (également) et la réponse de Fantasio. Enormément de dialogues font mouche, tout le temps, et la lecture en est vraiment formidable. Spirou et Fantasio sont très attachants, Fantasio est TRES drôle (et volontairement de surcroît. Comme Seb le mentionne dans son commentaire, c'est un festival!), Spip est également très réussie, Nadja est encore une fois formidable…

Virus est un exemple de premier album réussi. Intrigue simple mais passionnante et limpide à suivre, trait superbe, personnages bien écrits. C’est sans conteste le « premier de » le plus réussi toutes reprises confondus. Tome & Janry ont avec cet album posé les bases d’une très grande époque de Spirou, et ils ont mis la barre très haut. S’il leur faudra un peu de temps pour surpasser Virus (la Jeunesse de Spirou, Aventures en Australie et dans une certaine mesure Qui arrêtera Cyanure étant tout de même bien plus mineurs), ils ont vraiment prouvé dans cet album qu’ils avaient les épaules pour la série. Pour moi un incontournable, tout simplement. 5/5

En ligne
Avatar du membre
Seb
Spiroutiste Démoniaque
Spiroutiste Démoniaque
Messages : 319
Enregistré le : mer. 12 mars 2008 13:25
citation : Spaghetti Killer
Localisation : Avignon, France
A remercié : 2 fois
A été remercié : 2 fois
Contact :

Re: VIRUS

Message par Seb » sam. 4 août 2018 07:36

Merci pour ce long texte ! Je suis 100% d’accord avec toi !
[url=http://www.sousbock-fr.com][img]http://www.sousbock-fr.com/uoqd-pub.jpg[/img][/url]

Avatar du membre
Jalias
Spiroutiste Passionné
Spiroutiste Passionné
Messages : 181
Enregistré le : lun. 12 mai 2014 13:05

Re: VIRUS

Message par Jalias » sam. 4 août 2018 15:20

Seb a écrit :Merci pour ce long texte ! Je suis 100% d’accord avec toi !
De rien Seb! Avant de poster ma critique, j'ai vu ton commentaire, et j'ai bien senti qu'on était sur la même longueur d'onde concernant cet album! Je suis totalement d'accord avec toi sur Fantasio, il est vraiment génial dans cet album!

Répondre

Retourner vers « Evaluez les albums de Spirou et Fantasio »