PANIQUE EN ATLANTIQUE

Modérateur : Modérateurs

Notez cet album

0 = et si on parlait d'autre chose ?
1
3%
1 = pas terrible
8
23%
2 = bof sans plus
12
34%
3 = un album qui se lit agréablement
5
14%
4 = très bon album
3
9%
5 = superbe album je lis et relis. Un des incontournables de la série.
6
17%
 
Nombre total de votes : 35

Nello Malabarte
Spiroutiste Débrouillard
Spiroutiste Débrouillard
Messages : 24
Enregistré le : lun. 4 avr. 2016 13:54

Re: PANIQUE EN ATLANTIQUE

Message par Nello Malabarte »

Et bien moi, contrairement à pas mal d'entre vous apparemment, j'aime beaucoup cet album! Comme dit plus haut, les auteurs ont pioché quasi exclusivement dans le côté comique et enjoué de la série pour faire un album vraiment tout public, léger, sans grand niveau de réflexion pour le lecteur. Concernant un album de la série mère, j'aurais aussi trouvé que c'était oublier bien des aspects et intérêts de Spirou. Mais pour moi, à sa sortie, il venait surtout après deux albums traitant successivement de la guerre, effectivement bien plus chargés (voire même presque surchargé par les détails pour le second). Et je me souviens avoir lu avec beaucoup de plaisir cette aventure comme rafraîchissante (je ne dis pas que Spirou et la guerre ne vont pas bien ensemble mais quand même au bout d'un moment j'aime bien respirer un bon coup!).
Avatar du membre
Zig Homard
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2355
Enregistré le : ven. 11 févr. 2011 14:35
citation : A.D.S. en avant !
Localisation : 72
Contact :

Re: PANIQUE EN ATLANTIQUE

Message par Zig Homard »

Nello Malabarte a écrit :Et bien moi, contrairement à pas mal d'entre vous apparemment, j'aime beaucoup cet album! Comme dit plus haut, les auteurs ont pioché quasi exclusivement dans le côté comique et enjoué de la série pour faire un album vraiment tout public, léger, sans grand niveau de réflexion pour le lecteur. Concernant un album de la série mère, j'aurais aussi trouvé que c'était oublier bien des aspects et intérêts de Spirou. Mais pour moi, à sa sortie, il venait surtout après deux albums traitant successivement de la guerre, effectivement bien plus chargés (voire même presque surchargé par les détails pour le second). Et je me souviens avoir lu avec beaucoup de plaisir cette aventure comme rafraîchissante (je ne dis pas que Spirou et la guerre ne vont pas bien ensemble mais quand même au bout d'un moment j'aime bien respirer un bon coup!).
:ok: :ok: :ok:
Λ - (Poly-censuré par l'un ou l'autre admin !!) " _ _ . . . ! " - Dissident, il va sans dire...
arsen33
Spirouphage
Spirouphage
Messages : 366
Enregistré le : ven. 13 avr. 2012 15:59
Contact :

Re: PANIQUE EN ATLANTIQUE

Message par arsen33 »

Bon je m'aperçoit que je ne l'avais pas encore noté... J'ai longtemps hésité entre 4 et 5, et finalement opté pour la meilleure note.
Commençons par le dessin... Au vu de la couverture j'ai été rebuté. Mais j'ai quand même ouvert l'album et j'ai plongé. Le scénario est pour moi vraiment très bon. De l'humour, de l'aventure, du rythme, bref tout ce que l'on attend d'une aventure de Spirou et Fantasio. C'est digne des scénarios de Greg et des meilleurs Franquin et Fournier. Pour en revenir au rythme, c'est surtout lui qui me marque parce que justement le dessin est très bine adapté.
C'est en fait là où tout est bon le couple scénario/dessin est en osmose totale. Je le relis avec plaisir donc mettre 4 ne serait pas correct. C'est donc un 5.

Juste un point. Je viens de lire les autres commentaires. Je n'attendais rien de Parme et Trondheim parce que je ne les connaissais pas. Pardaoxalement, je n'ai pas encore creusé pour voir ce qu'ils avaient fait d'autre faute de temps.
Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 7661
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
Contact :

Re: PANIQUE EN ATLANTIQUE

Message par Pigling-Bland »

Une excellente série de Parme et Trondheim est Vénézia, que je te recommande. Tous les deux ils ont réalisé également Aldabert le roi catastrophe.
Pour ton info, il y a une Spirou de... prévu par Fabrice Parme seul.
Membre de la team Gil Jourdan
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !
Avatar du membre
Fantasio magazine
Spiroutiste Dépravé
Spiroutiste Dépravé
Messages : 207
Enregistré le : jeu. 26 mai 2011 14:10

Re: PANIQUE EN ATLANTIQUE

Message par Fantasio magazine »

J’ai mis 3. Ce n’est pas nécessairement ce qu’on attend d’un Spirou mais j’ai passé un bon moment. Les blagues ne sont pas à mourir de rire mais elles divertissent. Il n’y avait pas vraiment de temps mort. Bien sûr, je n’ai pas vraiment aimé l’utilisation de certains personnages comme le Comte et Fantasio qui m’apparaissent au final assez inutile. Cependant, si je mets de côté mes attentes, l’album est quand même plaisant à lire.
Avatar du membre
Rose Blackwood
Spiroutiste Débordé
Spiroutiste Débordé
Messages : 132
Enregistré le : jeu. 29 févr. 2024 21:29
citation : Il y a des écureuils délaissés qui essaient de dormir ici!

Re: PANIQUE EN ATLANTIQUE

Message par Rose Blackwood »

Je connaissais Fabrice Parme avant, via les rubriques jeux qu'il avait illustrées dans Okapi, puis dans La famille pirate.

Image

Et donc? Et bien, il a un style personnel reconnaissable entre des milliers, mais sinon? Je ne sais pas trop, ça ne ressemble pas à du Franquin, c'est sûr. Pour ce qui est du scénario, l'idée peut paraître surprenante d'avoir, sous prétexte de factures à payer ( il a donc été viré du Moustique? Je parle du journal) renvoyé Spirou au fait d'être groom. On n'en a pas forcément besoin pour justifier l'uniforme comme on sait, :spirou: mais pour justifier sa présence sur le paquebot, effectivement, pourquoi pas. C'est juste qu'il ne refera pas ça souvent, facture ou non. Paradoxalement, Spirou n’a pas l’air très bon à ça. Et pour cause: a-t-on idée d’emporter un écureuil au travail? :spip: Je pense qu'on est chronologiquement juste avant Le voyageur du Mésozoïque, pour les raisons que tout le monde sait.

Les quelques running gags sont appréciables, pas forcément d’ailleurs avec la vieille dame et son petit chien, même si j’aime l'astuce de Spip de se cacher en se cramponnant à l'intérieur du calot. Plutôt tout simplement, ce couple de seconde classe qui surprennent Fantasio à faire botter le derrière par ce qui semble être un membre du staff, et s’enfuient du pont de première classe pour ne pas subir le même sort. :mdr:

On ne voit pas une, mais deux inventions géniales, comme quoi le professeur Sprtschk n'est pas seulement en train de réfléchir au moyen de faire exploser toute la planète. Il était capable de faire des champs de force, aussi doit-on voir en lui une future perte irrémédiable pour la science? Ce ne sera pas la seule fois qu'il apparaîtra ailleurs que dans Le voyageur du mésozoïque. On pouvait considérer qu'il était un gag, ainsi qu'une critique du nucléaire dans cet album. Dans Panique en Atlantique, c'est la seule fois qu'il parle. Non vraiment, vérifiez, vous verrez, la plupart du temps, il pense, mais il ne répond pas. Ici il répond, mais de toute façon, il est déjà préoccupé de bombes à hydrogène très dangereuses. On comprend mieux d'où Champignac le connaît, et pourquoi il avait décidé d'essayer de le distraire de ses recherches dans Le voyageur du Mésozoïque. Il y a une autre origine possible à tout ceci, puisque dans Le patient A de la série Champignac, le comte participe à l'enlèvement de Sprtschk, qui était en train d'inventer la bombe atomique pour l'Allemagne nazie. J'en déduis qu'il a une telle envie de créer la bombe, que peu importe de se faire envoyer aux États-Unis, où il travaillera sur le projet Manhattan, à la place. Peu lui importe à qui va servir la bombe, Sprtschk, ce qu'il veut, c'est tout faire péter.

Image

Fantasio est un petit peu inhabituel ici (je suppose que peu ont apprécié cela). Mais là franchement, c'est super paparazzi! :shock: On l'avait jamais vu si indiscret, ni donner plus de valeur à son appareil photo que sa propre vie. Étaient-ils donc dans des situations économiques si désespérées que ça, à l'époque, nos deux compères, pour devoir prendre des métiers si bas de l'échelle? Je rappelle que paparazzi, c'est le bas du bas pour un photographe, et aussi pour un journaliste. Etonnamment aussi, pour une fois, Fantasio est le chéri de ces dames! Toutes les passagères du paquebot semblent vouloir se le farcir. :roll: Bon, pour une fois que c'est lui …
Image
“Ach! Fous êtes nerfeux!”
heijingling
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1313
Enregistré le : ven. 13 déc. 2019 13:46

Re: PANIQUE EN ATLANTIQUE

Message par heijingling »

Ce qui me gène dans cet album est que j'ai l'impression d'être entre une vraie histoire de Spirou et Fantasio, et une parodie. Trop sérieux pour être vraiment parodique, et trop parodique pour que je me laisse vraiment prendre par l'histoire. Et cela tient autant au dessin qu'au scénario. la couverture reesume bien ce que j'en pense, un mouvement incessant, circulaire et sans fin, sans savoir où aller.
L'alchimie entre l'humour slapstick et l'histoire prenante marche bien dans les dessins animés dont s'inspire le dessin de Parme, mais n'a pas fonctionné sur ce Spirou.
" Monólogo significa el mono que habla solo." Ramón Gómez de la Serna dans ses Greguerías.
Répondre

Retourner vers « Evaluez les albums de Spirou et Fantasio »