Index du forum
Index du forum Index du forum
Fandom La bibliothèque Le cadeau Spirou du mois La vidéo du mois Blog Inedispirou

- Inedispirou Inedispirou 15e année Inedispirou La bibliothèque Inedispirou Inedispirou Rechercher


 



Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Notez cet album de 0 à 5
0 = et si on parlait d'autre chose ? 0%  0%  [ 0 ]
1 = pas terrible 0%  0%  [ 0 ]
2 = bof sans plus 8%  8%  [ 1 ]
3 = un album qui se lit agréablement 38%  38%  [ 5 ]
4 = très bon album 46%  46%  [ 6 ]
5 = superbe album je lis et relis. Un des incontournables de la série. 8%  8%  [ 1 ]
Nombre total de votes : 13
Auteur Message
MessagePosté: mar 1 déc 2015 17:24 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 69
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6844
Photos: 4030
Localisation: 29000 Quimper
SPIROU par Jijé : L'intégrale 1940-1951
Editions Dupuis


En prévision de la notation de cet album pour sa fiche dans la Base De Données de la bibliothèque, merci de donner la note que vous attribuez à cette aventure de Spirou.

Vous pourrez changer votre note si vous changez d'avis.

Voici la couverture de l'édition originale de cet album paru le 30 octobre 2015 :

Image

Si vous l'avez déjà lu vous pouvez le noter selon le barème suivant :

0 = et si on parlait d'autre chose ?
1 = pas terrible
2 = bof sans plus
3 = un album qui se lit agréablement
4 = très bon album
5 = superbe album je lis et relis. Un des incontournables de la série.

Nous vous remercions par ailleurs de ne pas hésiter à commenter votre note avec vos remarques et appréciations sur ce livre.

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: mar 1 déc 2015 17:35 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 69
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6844
Photos: 4030
Localisation: 29000 Quimper
Même si les aventures racontées dans cet album restent une succession d'évènements aventureux et rocambolesques dans le même esprit de ce qu'avait initié Rob-Vel, on y trouve une évolution narrative très moderne de la part d'un dessinateur des années 40, avec de nombreuses trouvailles graphiques tranchant avec l'académisme en vigueur à cette époque.

Par ailleurs les documents extrêment nombreux et superbement restaurés émaillant cet album ainsi que la publication (enfin) de la totalité des pages crées par Jijé dans leur version initiale et dans leur chronologie donnent à cet album (le chainon manquant des intégrales de Spirou et Fantasio) une valeur artistique essentielle.

Enfin, il est intéressant de retrouver le Fantasio initial créé par Jijé : un personnage positif, attachant, créatif et poétique qui, miné par ses aventures avec Spirou, finit par trouver son avatar au travers du personnage de Gaston Lagaffe.

Je mets 4 à cet album, que j'estime bien plus intéressant et agréable à lire que celui de Rob-Vel (intéressant sur le plan documentaire mais ayant terriblement vieilli dans son contenu BD).

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: jeu 3 déc 2015 01:36 

Eviv bulles grosses
Avatar de l’utilisateur
Spiroutiste Débrouillard
Spiroutiste Débrouillard
Hors ligne
Âge: 46
Enregistré le: mar 1 déc 2015 22:40
Messages: 11
Localisation: La Louvière (Belgique)
Je l'ai feuilleté chez mon libraire et j'ai hésité. Je craignais en effet que son contenu soit trop daté et n'intéresse vraiment que les "historiens spiroutistes" (comme pour Rob-Vel).
Tes commentaires me rassurent sur ce point et je pense que je vais l'acheter... quand j'en aurai l'occasion.

En fait, je suis face à un dilemme pour toute cette période pré-Franquin (*) de Spirou : d'un côté, je me considère plus comme simple lecteur de la série (et le plaisir de lecture passe donc avant l'intérêt "archéologique"), de l'autre j'aimerais pourtant creuser davantage l'histoire du (des) personnage(s), d'où mon intérêt pour le tome 1 de La véritable histoire... par exemple.
Mais il est plus facile pour moi de lire un ouvrage documentaire quand il s'agit de BD anciennes que de me plonger dans les planches proprement dites.
Pour Rob-Vel, par exemple, je crois que j'aurais beaucoup de mal et que je serais obligé de me forcer.

Je me souviens par exemple qu'au plus fort de ma bédéphilie, j'avais l'ambition de lire Little Nemo et La bête est morte (voir même The Yellow Kid :? ).
Puis quand je me suis retrouvé face aux planches... hum... j'ai vite jeté l'éponge. :wink:

Mais pour cette intégrale Jijé, je pense que ça devrait aller.


(*) à y songer, il ne s'agit pas seulement de la période pré-Franquin. J'ai eu du mal aussi avec les premiers albums de Franquin (L'héritage, Radar le robot) et je ne les ai d'ailleurs jamais relus.
En fait, j'ai toujours tendance à situer dans ma propre chronologie Il y a un sorcier à Champignac comme le premier "vrai" album de Spirou et Fantasio par Franquin.
Mais c'est personnel et complètement arbitraire (comme tout ce qui est personnel d'ailleurs :mrgreen: )


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: jeu 3 déc 2015 10:03 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 69
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6844
Photos: 4030
Localisation: 29000 Quimper
Phileas a écrit:
Mais il est plus facile pour moi de lire un ouvrage documentaire quand il s'agit de BD anciennes que de me plonger dans les planches proprement dites.
Pour Rob-Vel, par exemple, je crois que j'aurais beaucoup de mal et que je serais obligé de me forcer.

Je suis pareil, je n'ai pas réussi à lire Rob-Vel en entier.
Mais je crois que justement ce qui fait la différence entre le livre de Rob-Vel et celui de Jijé, c'est qu'il y a énormément de documents annexes, comme les calendriers, les dessins publicitaires, couvertures, etc. avec un dessin lumineux, et cela compense largement la pauvreté scénaristique de certaines histoires.
Et je rajoute le poster du code d'honneur des A.D.S. qui est en soi un document d'exception. Je précise d'ailleurs pour ceux qui achètent cet album, que ce poster dépliant en 3 est volant et donc vérifiez bien, si le blister est retiré, que le poster est dedans.

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: jeu 3 déc 2015 11:07 

Papy was a rolling stone
Avatar de l’utilisateur
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Hors ligne
Âge: 71
Enregistré le: ven 18 sep 2009 20:51
Messages: 1231
Photos: 382
Localisation: France
Pigling-Bland a écrit:
Phileas a écrit:
Mais il est plus facile pour moi de lire un ouvrage documentaire quand il s'agit de BD anciennes que de me plonger dans les planches proprement dites.
Pour Rob-Vel, par exemple, je crois que j'aurais beaucoup de mal et que je serais obligé de me forcer.

Je suis pareil, je n'ai pas réussi à lire Rob-Vel en entier.
Mais je crois que justement ce qui fait la différence entre le livre de Rob-Vel et celui de Jijé, c'est qu'il y a énormément de documents annexes, comme les calendriers, les dessins publicitaires, couvertures, etc. avec un dessin lumineux, et cela compense largement la pauvreté scénaristique de certaines histoires.
Et je rajoute le poster du code d'honneur des A.D.S. qui est en soi un document d'exception. Je précise d'ailleurs pour ceux qui achètent cet album, que ce poster dépliant en 3 est volant et donc vérifiez bien, si le blister est retiré, que le poster est dedans.


Je partage cet avis et je n'avais pas acheté l'album de Rob-Vel pour ces raisons. L'album consacré au Spirou de Jijé est par contre attrayant par son dossier et supplément mais aussi par les véritables premiers pas de Fantasio.

_________________
Bizmut Klodomir ! ... ( Hubuc "la vie est un songe")
------------------------


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: jeu 3 déc 2015 23:03 
Spiroutiste Débordé
Spiroutiste Débordé
Hors ligne

Enregistré le: sam 30 aoû 2014 18:58
Messages: 102
Quatre également; l'aspect documentaire est louable, d'autant qu'avec ça l'intégralité de la Période Classique de Spirou et Fantasio (donc tout jusqu'aux auteurs "modernes" que sont Morvan et Munuera et Yoann et Vehlmann) est parue en intégrale, ce qui est une pensée bien agréable. Les histoires elles-mêmes sont de qualités très variables, mais j'ai vraiment aimé "Comme une Mouche au Plafond", et les amateurs de plus de réalisme par ici aimeront certainement "L'Homme Grenouille", dont j'ai moi-même apprécié le Fantasio et l'atmosphère vacancière.

P.S.: Pour The Yellow Kid et La Bête est morte, je ne sais pas, mais je trouve Little Nemo très agréable à lire.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: ven 4 déc 2015 10:31 
Spiroutiste Détraqué
Spiroutiste Détraqué
Hors ligne

Enregistré le: ven 13 avr 2012 15:59
Messages: 270
Photos: 55
Bon je ne mettrai pas de notes dans un premier temps. Il faut que je relise pour vraiment me faire une idée.
Je connaissais peu le Spirou de Jijé. Le livre est vraiment top niveau et j'aurais aimé qu'il y ait autant de soin dans la restauration des planches de Rob-Vel. C'est vraiment très complet. Je suis juste surpris que Christelle et Bertrand reprennent la légende sur le fait que Blanche aurait réalisé des planches à partir de dessins envoyés par Rob-Vel. C'est totalement faux pour Spirou. Rob-Vel n'a que partiellement dessiné 3 ou 4 planches de Toto durant sa mobilisation et cela probablement au cours des permissions accordées entre fin novembre 39 et avril 40. C'est tout. Il n'a pas bénéficié d'un traitement de faveur contrairement au père de Lariflette.
Pour en revenir au Spirou de Jijé, je suis globalement déçu. J'ai toujours lu des avis dithyrambique sur le dessin de Jijé mais je n'ai jamais accroché. Là-encore c'est le cas. Ce qui me dérange, chez-lui c'est que j'ai l'impression qu'il a un grand talent pour absorber le style des autres mais je n'ai jamais vu de dessin de lui qui ne me fasse pas penser à quelqu'un qui l'a précédé. Par exemple les deux dernières histoires sont dans un style très différent des précédents et j'ai l'impression qu'il copie le Spirou de Franquin.
Au niveau des scénarios il y a des hauts et des bas. C'est plutôt dans la moyenne de ce qui se faisait à l'époque. Concernant la mise en page le passage dans l'avenir est très bien fait même si ce style de découpage se retrouve ailleurs à l'époque et n'est pas si novateur. Là cependant ça me semble mieux conçu que ce que j'ai vu chez les anciens.
Pour le moment je ne donne pas de note. Il faut que je relise tout cela. De toute façon je suis pleinement satisfait de pouvoir avoir enfin accès à l'intégralité de ces documents dans une excellente qualité et pour moi c'est ce qui compte.

PS: The Yellow Kid : au niveau dessin, c'est un peu trop figé pour moi mais c'est similaire à Christophe ou Rabier. Par contre l'originalité c'est la présence des commentaire sur le vétement du Kid.
Pour la Bête est Morte, les images de Calvo sont fantastiques, c'est vraiment l'un des plus grand de l'époque.
Pour Little Némo: même chose que pour the Yellow kid mais là c'est la mise en page que j'apprécie et la fantasmagorie bien sur.


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: ven 4 déc 2015 12:07 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 69
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6844
Photos: 4030
Localisation: 29000 Quimper
arsen33 a écrit:
Par exemple les deux dernières histoires sont dans un style très différent des précédents et j'ai l'impression qu'il copie le Spirou de Franquin.

Je pense qu'en effet Jijé a voulu essayer de ne pas trop "déranger" le lecteur déjà habitué à Franquin, surtout dans "Spirou et les hommes grenouilles" qui, chronologiquement se situe après ce monument qu'est "Il y a un sorcier à Champignac".
Comme cela est précisé dans le livre, il a réalisé cette ultime histoire pour rendre service et il me semble tout à son honneur d'avoir essayé de faire "à la Franquin". C'est pourquoi au verbe "copier" je pense qu'il faut préférer le verbe "s'adapter", qui correspond d'ailleurs beaucoup mieux à la grandeur d'âme de Jijé.

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: ven 4 déc 2015 14:43 
Spiroutiste Détraqué
Spiroutiste Détraqué
Hors ligne

Enregistré le: ven 13 avr 2012 15:59
Messages: 270
Photos: 55
Pigling-Bland a écrit:
arsen33 a écrit:
Par exemple les deux dernières histoires sont dans un style très différent des précédents et j'ai l'impression qu'il copie le Spirou de Franquin.

Je pense qu'en effet Jijé a voulu essayer de ne pas trop "déranger" le lecteur déjà habitué à Franquin, surtout dans "Spirou et les hommes grenouilles" qui, chronologiquement se situe après ce monument qu'est "Il y a un sorcier à Champignac".
Comme cela est précisé dans le livre, il a réalisé cette ultime histoire pour rendre service et il me semble tout à son honneur d'avoir essayé de faire "à la Franquin". C'est pourquoi au verbe "copier" je pense qu'il faut préférer le verbe "s'adapter", qui correspond d'ailleurs beaucoup mieux à la grandeur d'âme de Jijé.


Oui le terme "copier" est trop fort, j'ai tapé trop vite. S'adapter est mieux, mais c'est justement ce qui me dérange avec Jijé, un vrai talent de faussaire mais un bon qui est capable de faire des "à la manière de" trompeur, pas un vulgaire copiste). Du coup je n'arrive pas à reconnaitre son style et ça me perturbe. J'aimerai bien voir ce qu'il a fait en peinture.


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: ven 4 déc 2015 15:05 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 69
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6844
Photos: 4030
Localisation: 29000 Quimper
arsen33 a écrit:
J'aimerai bien voir ce qu'il a fait en peinture.

Eh bien pour ça il te faut absoument acheter ce magnifique livre consacré à Jijé : "Quand Gillain raconte Jijé".
Quoi qu'il en soit le vrai style de Jijé c'est, pour le côté BD humoristique, celui de ses Spirou hors intérim (donc période 1943-1946) et des Blondin et Cirage ou encore cette merveilleuse couverture double du Spirou n° 1004...
Pour son style réaliste il suffit de lire les Valhardi (Le soleil noir, etc.) ou les Jerry Spring. Ca c'est le Jijé dessinant du Jijé... Et encore je passe sous silence son style cartoon avec "Que barbaridad" dans le Trombone illustré.

Après le reste n'est qu'une question d'évolution... est-ce que le vrai style du Spirou de Franquin c'est "Il y a un sorcier à Champignac", "Le repaire de la Murène" ou est-ce "Panade à Champignac" ? Le vrai style de Janry est-ce "Virus", "La vallée des bannis" ou "Machine qui rêve" ? Je crois que ces questions sont des réponses, non ?
La seule différence avec Jijé c'est qu'il a su se fondre dans l'univers d'Uderzo ou d'Hubinon, mais à qui sait regarder, la patte du maître est présente dans le respect du créateur des séries reprises. D'ailleurs le fait que Jijé soit si peu connu actuellement alors qu'il est le père de la BD de Marcinelle et même plus (Giraud, Mezières et bien d'autres français se réclament de Jijé), c'est bien son absence de carriérisme et son envie de ne pas rester coincé dans des séries et dans des styles.
On lui propose de faire du Uderzo trop pris par Astérix, OK il va dessiner des avions et faire du Uderzo.. On lui propose de faire du Hubinon qui a déjà bien du mal à boucler ses Buck Danny? OK, il va dessiner des bateaux et faire du Hubinon... On lui demande de créer de grandes sagas vibrantes de grandes figures du catholicisme ? OK il laisse tomber Spirou et Fantasio qui lui auraient rapporté beaucoup plus d'argent et va dessiner la vie du Christ, de Don Bosco ou de Charles de Foucault...

Contrairement à beaucoup d'auteurs qui se sont pris pour des stars dès qu'ils ont eu du succès, Jijé est resté un saltimbanque. Au contraire d'Hergé qui est devenu le dictateur du journal de Tintin, Jijé n'a jamais imposé une ligne de style dans le journal de Spirou. Il a au contraire formé des jeunes pour qu'ils s'expriment avec leur talent propre.

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: ven 4 déc 2015 15:25 

Papy was a rolling stone
Avatar de l’utilisateur
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Hors ligne
Âge: 71
Enregistré le: ven 18 sep 2009 20:51
Messages: 1231
Photos: 382
Localisation: France
arsen33 a écrit:
Pigling-Bland a écrit:
arsen33 a écrit:
Par exemple les deux dernières histoires sont dans un style très différent des précédents et j'ai l'impression qu'il copie le Spirou de Franquin.

Je pense qu'en effet Jijé a voulu essayer de ne pas trop "déranger" le lecteur déjà habitué à Franquin, surtout dans "Spirou et les hommes grenouilles" qui, chronologiquement se situe après ce monument qu'est "Il y a un sorcier à Champignac".
Comme cela est précisé dans le livre, il a réalisé cette ultime histoire pour rendre service et il me semble tout à son honneur d'avoir essayé de faire "à la Franquin". C'est pourquoi au verbe "copier" je pense qu'il faut préférer le verbe "s'adapter", qui correspond d'ailleurs beaucoup mieux à la grandeur d'âme de Jijé.


Oui le terme "copier" est trop fort, j'ai tapé trop vite. S'adapter est mieux, mais c'est justement ce qui me dérange avec Jijé, un vrai talent de faussaire mais un bon qui est capable de faire des "à la manière de" trompeur, pas un vulgaire copiste). Du coup je n'arrive pas à reconnaitre son style et ça me perturbe. J'aimerai bien voir ce qu'il a fait en peinture.


Si tu veux un aperçu du talent de Jijé et de son style (multiple il est vrai), il faut par exemple jeter un coup d'oeil aux aventures de Jerry Spring (notamment les intégrales en noir et blanc). Egalement les Jean Valhardi (Le mauvais oeil, Soleil noir, le gang du diamant, l'affaire Barnes ...etc). Dans un autre genre, les Blondin et cirage, ou les classiques "Blanc casque", "El senserenico" (somptueuse technique du lavis) ... j'en passe et des meilleurs ... Pour moi, Gillain est un artiste complet

Pour ce qui est de la peinture, il y a quelques exemples dans le livre de Philippe Vandooren "profession créateur de bandes dessinées FRANQUIN/JIJE"

_________________
Bizmut Klodomir ! ... ( Hubuc "la vie est un songe")
------------------------


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: ven 4 déc 2015 18:13 

Prof Pigling
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 69
Enregistré le: ven 22 sep 2006 19:00
Messages: 6844
Photos: 4030
Localisation: 29000 Quimper
Il y a plus de peintures dans "Quand Gillain racontre Jijé"; car il y a des couvertures en couleurs directes qui sont comme des toiles... quant au reste c'est en gros ce que j'ai dit précédemment...

_________________
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers



Rechercher:
Aller à:  
News News Plan de site Plan de site SitemapIndex SitemapIndex Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
Site sous php-BB Premod Référencement SEO 3.0.12 Powered by phpBB-SEO& phpBB © 2014 phpBB Group

Traduit par phpBB-fr.com
phpBB SEO