Forum Inedispirou
http://www.inedispirou.com/forum/

Le Spirou de... Feroumont : FANTASIO SE MARIE
http://www.inedispirou.com/forum/viewtopic.php?f=57&t=3050
Page 5 sur 5

Auteur:  Zig Homard [ lun 20 juin 2016 19:48 ]
Sujet du message:  Re: Le Spirou de... Feroumont : FANTASIO SE MARIE

J'ai parfaitement compris n'avoir pas d'opinions dignes de considération ici, et je m'en flatte ! :froux:

Auteur:  Pigling-Bland [ lun 20 juin 2016 20:00 ]
Sujet du message:  Re: Le Spirou de... Feroumont : FANTASIO SE MARIE

Ton opinion est tout à fait digne de considérations, la différence est que j'essaie de founir des arguments qui permettent de faire avancer une réflexion sur des bases sérieuses et les plus objectives possible, comme lorsque tu écris des sujets sur ton propre site toujours très sérieux et documenté.

Auteur:  beatlesondvd [ dim 26 juin 2016 19:26 ]
Sujet du message:  Re: Le Spirou de... Feroumont : FANTASIO SE MARIE

Quel est le site en question ?

Auteur:  Spirillist [ mar 28 juin 2016 14:09 ]
Sujet du message:  Re: Le Spirou de... Feroumont : FANTASIO SE MARIE

http://spirou.perso.free.fr/

Auteur:  Geoff [ lun 4 juil 2016 22:26 ]
Sujet du message:  Re: Le Spirou de... Feroumont : FANTASIO SE MARIE

Pour ma part cet album est plutôt agréable. J'avoue très clairement beaucoup apprécier le travail de FEROUMONT.
L'histoire est certes simple et prévisible mais efficace. Le dessin est superbe, sauf Fantasio qui a une tête d'ampoule.
Fantasio amoureux transi, niais au possible, Seccotine prends la place de celui ci à merveille. Franquin nous avait fait découvrir cette journaliste inventive et perspicace, mais nous ne l'avions jamais réellement suivi comme personnage principal.
Seul point noir à mon gout, Spirou passe pour un homme en retard sur son époque (Je parle des nouvelles technologies).

Auteur:  Gaston Lagaffe [ jeu 10 nov 2016 20:56 ]
Sujet du message:  Re: Le Spirou de... Feroumont : FANTASIO SE MARIE

J'ai finalement lu ce one-shot des mois après tout le monde. C'est moins pire que je craignais et je mets sans problème 3. L'histoire du collier est sympa même si c'est prévisible (d'ailleurs suis-je le seul qui trouve que le dénouement ressemble à celui du premier Indiana Jones ?). La relation entre Seccotine et Spirou est sympa et intéressante.

Ce que je n'ai pas aimé:

-Le mariage de Fantasio n'est pas franchement intéressant et en fin de compte c'est juste un prétexte pour que Spirou soit avec Seccotine tout le long de l'album. D'ailleurs, si j'aime bien le dessin j'ai trouvé que Fantasio avait l'air trop crétin.

-C'est bien de mettre pleins de personnages féminins, mais il faudrait aussi les rendre intéressantes. Il n'y a que la policière qui m'a semblé mémorable.

-Je n'ai rien contre le fait que Spirou ait une mère vu que je considère pas les one-shot comme 'canon' ou alors juste le premier parce Y et V ont reprit le personnage du scientifique et de sa femme dont je me souviens plus des noms dans la série mère. Toutefois il faudrait qu'elle fasses quelque choses de pertinent parce qu'en lisant l'album j'ai eu l'impression qu'on aurait pu faire l'histoire sans elle sans grand problème.

Au final un album qui n'est pas mauvais à mes yeux malgré ses défauts, mais qui n'est pas mémorable. En gros, c'est juste un album Spirou de plus.

Auteur:  arsen33 [ lun 23 jan 2017 17:45 ]
Sujet du message:  Re: Le Spirou de... Feroumont : FANTASIO SE MARIE

Bon je lis toujours tout avec beaucoup de retard... J'ai mis 3/5.
Je suis parti avec un a priori très négatif sur ce "Spirou de" mais au final j'ai été séduit par le scénario qui est bien ficelé même si certains noeuds auraient mérités un peu plus de travail. J'ai été surpris par la présence de la mère de Spirou parce que pour j'ai toujours pensé à Spirou comme étant orphelin... mais bon après tout cette volonté d'éloignement d'une famille ayant acquis sa fortune de cette façon, ça se tient alors pourquoi pas.
J'ai bien aimé que cette histoire soit "une aventure de Spirou et Secotine" et d'une façon générale que cette histoire donne une place importante aux femmes. C'est une vision très originale et intéressante par rapport aux autres qui se cantonne aux "pas de femmes" pour pas faire peur aux petits garçons...
Sinon je n'adhère pas du tout au dessin. Ce scénario aurait mérité un dessin plus travaillé et moins rigide. Je suis certain que les crayonnés sont mieux que les planches finales. Un dessin plus réaliste et plus vivant aurait mieux servi le scénario qui lui bouge pas mal.

Bon sinon j'ai lu les critiques et j'avoue que je suis un peu surpris. J'ai du mal à comprendre que l'on cherche à tout pris une cohérence dans les histoires de bandes dessinées comiques. On a affaire à des personnages qui ne vieillissent pas et qui de toute façon ne peuvent avoir fait toutes ces aventures dans un court laps de temps. C'est donc tout à fait irréaliste donc inutile de vouloir reconstituer un fil historique. De toute façon pour Spirou même chez Franquin il y a pas mal d'incohérences dans la personnalité des personnages. Je crois que c'est lui qui disait que Spirou c'est une coquille vide. Et c'est vrai, mais c'est un avantage on peut en faire ce que l'on veut.

Auteur:  Zig Homard [ lun 23 jan 2017 18:36 ]
Sujet du message:  Re: Le Spirou de... Feroumont : FANTASIO SE MARIE

arsen33 a écrit:
Bon je lis toujours tout avec beaucoup de retard... J'ai mis 3/5.
Je suis parti avec un a priori très négatif sur ce "Spirou de". [...] J'ai été surpris par la présence de la mère de Spirou parce que pour j'ai toujours pensé à Spirou comme étant orphelin... mais bon après tout cette volonté d'éloignement d'une famille ayant acquis sa fortune de cette façon, ça se tient alors pourquoi pas.
SAUF... que SPIROU est "né" avant-guerre... et qu'il n'avait déjà pas de famille... sauf un frère jumeau !!
arsen33 a écrit:
De toute façon pour Spirou même chez Franquin [...] Je crois que c'est lui qui disait que Spirou c'est une coquille vide.
.. une des choses qu'on (perso, en tout cas) peut lui reprocher !
Jean Dupuis avait parfaitement défini "son" personnage, comme en témoigne la VHDS...

Sinon, d'accord avec la critique du style... peut-on vraiment faire un album de Spirou & Fantasio dont les décors sont aussi pauvrement traités ?... :no: (et ce n'est pourtant pas là ma critique principale sur cet album... résistible, comme il est dit parfois !)

Auteur:  arsen33 [ mar 24 jan 2017 10:20 ]
Sujet du message:  Re: Le Spirou de... Feroumont : FANTASIO SE MARIE

Zig Homard a écrit:
arsen33 a écrit:
Bon je lis toujours tout avec beaucoup de retard... J'ai mis 3/5.
Je suis parti avec un a priori très négatif sur ce "Spirou de". [...] J'ai été surpris par la présence de la mère de Spirou parce que pour j'ai toujours pensé à Spirou comme étant orphelin... mais bon après tout cette volonté d'éloignement d'une famille ayant acquis sa fortune de cette façon, ça se tient alors pourquoi pas.


SAUF... que SPIROU est "né" avant-guerre... et qu'il n'avait déjà pas de famille... sauf un frère jumeau !!


Le personnage de Spirou est né avant-guerre. Mais pas le Spirou de Féroumont. Pas plus que les autres... Spirou a en général entre entre 12 et 20 ans. Si ses aventures se passent dans les années 80, il est né dans les années 60/70 et ainsi de suite.
Je suis très rationnel (trop selon certains) mais là il ne faut pas l'être sinon tout est impossible y compris les aventures de Spirou de Franquin et il ne reste plus qu'à tout jeter.

Zig Homard a écrit:
arsen33 a écrit:
De toute façon pour Spirou même chez Franquin [...] Je crois que c'est lui qui disait que Spirou c'est une coquille vide.
.. une des choses qu'on (perso, en tout cas) peut lui reprocher !
Jean Dupuis avait parfaitement défini "son" personnage, comme en témoigne la VHDS...


Oui mais le cahier des charges n'a pas vraiment été respecté sauf par Rob-Vel avant-guerre.

Auteur:  Zig Homard [ mar 24 jan 2017 15:54 ]
Sujet du message:  Re: Le Spirou de... Feroumont : FANTASIO SE MARIE

arsen33 a écrit:
Zig Homard a écrit:
SAUF... que SPIROU est "né" avant-guerre... et qu'il n'avait déjà pas de famille... sauf un frère jumeau !!

Le personnage de Spirou est né avant-guerre. Mais pas le Spirou de Féroumont. Pas plus que les autres... Spirou a en général entre entre 12 et 20 ans. Si ses aventures se passent dans les années 80, il est né dans les années 60/70 et ainsi de suite.
Je suis très rationnel (trop selon certains) mais là il ne faut pas l'être sinon tout est impossible y compris les aventures de Spirou de Franquin et il ne reste plus qu'à tout jeter.
L'un des axiomes qu'il faut bien admettre dans la BD en général est que, sauf exception(s), les personnages NE VIEILLISSENT PAS ! JAMAIS...
Chaland, dans Coeurs d'acier (cul-de-lampe), fait naître SPIROU à Bruxelles le 5 mai 1924; il a donc environ 14 ans à sa "naissance", et ne vieillira guère ensuite ! Il a, comme tu le dis fort bien, entre 12 et 20 ans, ce qui perso ne me choque pas...
... Et, oui, tu es (parfois...) trop (beaucoup...) rationnel !!... :lol:

Auteur:  Fantasio magazine [ lun 16 juil 2018 04:27 ]
Sujet du message:  Re: Le Spirou de... Feroumont : FANTASIO SE MARIE

J'ai hésité, je me suis donc questionné sur le plaisir que j'ai eu à lire l'album et pour moi, ça vaut un 4. Beaucoup de rythme et l'intrigue avec le collier qui rajeunit, qu me rapelle L'homme qui ne voulait pas mourir, m'a accroché. J'ai aussi bien aimé la relation qu'avaient Spirou et Seccotine.

Allons-y pour les points négatifs maintenant. Fantasio est inutile et insupportable. J'aurais préféré un titre en lien avec la véritable intrigue. J'aime bien quand on parle de féminisme dans une histoire mais c'était mal amené selon moi. Spirou le gentilhomme qui trouve les femmes faibles, vraiment?

J'ai lu les commentaires sur les incohérences avec la série principale et, bien que je comprenne et respecte votre opinion, je ne la partage pas. Pour moi, les one-shot sont à part et permettent aux auteurs de prendre des libertés. Je n'ai aucun problème avec ça, tant que la qualité y soit. Je suis en train d'en découvrir plusieurs et je suis agréablement surpris jusqu'à maintenant.

Auteur:  Jalias [ jeu 16 aoû 2018 16:10 ]
Sujet du message:  Re: Le Spirou de... Feroumont : FANTASIO SE MARIE

Bon critique construite, One-shot, on verra, tout ça tout ça.

Je suis assez d'accord avec Fantasio Magazine et j'ai mis la même note pour globalement les mêmes raisons. (et mon avis se confirme aux différentes relectures, j'ai cet album depuis pas mal de temps)

En lisant les commentaires, je pense que Fantasio se marie se paie des notes franchement basses plus parce qu'il est la preuve irréfutable qu'on est passé "d'une aventure de Spirou et Fantasio par" (soit le prêt de Spirou et Fantasio à un auteur pour qu'il/elle/ils propose(nt) un histoire pouvant s'intercaler dans la continuité) au "Spirou de" (soit la réappropriation pure et dure du personnage et du mythe, le "de" montre réellement que l'auteur "possède" son Spirou et donc peut en faire ce qu'il veut). Comme ça a très bien été expliqué par Nello Malabarte.

Mais comme ça a également été dit, la rupture a eu lieu avec le Bravo (qu'on pardonne complètement pour la qualité dudit ouvrage). Je me rappelle quand j'ai lu aux sources du S de Philippe Tomblaine, qu'il avait interviewé l'auteur des marais du temps (qui était aussi responsable de la maquette d'une aventure de Spirou et Fantasio par), que pour lui, Bravo a décidé de ne pas respecter la maquette et le concept, et a ouvert la voie à la nouvelle politique éditoriale des one-shot (enfin, "one", plus vraiment).

Après on peut se plaindre ad vitam eternam sur la nouvelle politique (comme Despera, je la pense moins pertinente, mais pas forcément pour les mêmes raisons que lui). Mais une fois qu'on se fait à cette idée, il faut reconnaître que Fantasio se marie est vraiment un album très agréable à lire, avec une histoire bien executée à défaut d'être révolutionnaire, un propos féministe parfois maladroit (lors de l'arrivée de Seccotine notamment), mais globalement plutôt juste (j'apprécie particulièrement Seccotine, et tout ce qui tourne autour de la voleuse de bijoux et de sa fille.
Même le dessin qui n'est pas ma tasse de thé a quand-même de très bons côtés (Seccotine encore une fois). Et je n'ai vraiment aucun problème à voir la mère de Spirou, vu qu'il ne s'agit pas de "notre" Spirou, et que c'est pertinent dans la narration.
Je crois que ce que j'apprécie le plus dans cet album, c'est qu'il ne "pète pas plus haut que son cul". Il n'a pas la prétention de révolutionner Spirou, de faire mieux que Franquin, de lui donner une nouvelle continuité, juste de proposer une thématique peu entrevue dans la série tout en imaginant une version alternative du personnage, san s que celle-ci soit pensée pour être "mieux" ou être "la vraie". Juste une vision personnelle de l'auteur. Bref, un Spirou de Féroumont.

Page 5 sur 5 Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
https://www.phpbb.com/