C'ETAIT IL Y A 50 ANS PRECISEMENT

Généralités sur le journal

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
jeepcook
Spiroutiste Connaisseur
Spiroutiste Connaisseur
Messages : 75
Enregistré le : sam. 30 sept. 2017 07:42
Contact :

Re: C'ETAIT IL Y A 50 ANS PRECISEMENT

Message par jeepcook »

Franco B Helge a écrit : lun. 3 août 2020 22:53 Ouah !!
Maintenant, tout est plus clarifié ...
Grand:merci: JeepCook
Vu le boulot monstre que fait Alex sur son site archives, je voulais aussi mettre à l'honneur la qualité de son travail. 😉😉
Avatar du membre
Franco B Helge
Spiroutiste Avancé
Spiroutiste Avancé
Messages : 826
Enregistré le : sam. 23 sept. 2017 02:01
Localisation : Florida, Argentina

Re: C'ETAIT IL Y A 50 ANS PRECISEMENT

Message par Franco B Helge »

Oui oui...
Bien sûr ! :smile:
Nous sommes reconnaissants à Alex pour :priere: son travail de sauvetage de tant d'images, alors !! :spirou: :spirou: :spirou:
Mesdamas et les chevalieros: Pardonnez-muá mon francés !
Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 7760
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
Contact :

Re: C'ETAIT IL Y A 50 ANS PRECISEMENT

Message par Pigling-Bland »

1686 daté du 6 août1970 :

Image

Sommaire :

BD : Gaston Lagaffe gag 627 de Franquin ; César gag 163 « Mode d’été » de Tillieux ; Oncle Paul : « La jeunesse d’Auber » par Pascal et Joly ; Trioker par Emir et Bollen ; Jo Marcchal « Les icares » par Rogé ; Boule et Bill gag 509 par Roba.


…et la suite de : Los Guerrilleros : « L’ombre de l’ancêtre » par Blasco ; « Natacha hôtesse de l’air » de Walthéry et Gos ; Stany Derval « Les casseurs de 500 » par MiTacq et Beckers ; Sophie « Le rayon KA » de Jidéhem et Vicq ; Gil Jourdan « Carats en vrac » de Tillieux et Gos ; « Barbe-noire aubergiste » de Remacle et Tillieux ; Buck Danny « Le pilote au masque de cuir » de Hubinon et Charlier ; Richard Bantam « La planète des réprouvés » de Héric et Declez ; « Des momes et des gorilles » de Berck et Cauvin ; Spirou et Fantasio « Du glucose pour Noémie » par Fournier ; Les petits hommes « L’exode » par Seron ; « Bobo et le Rolus-Bogus » de Rosy et Kornblum ; et de « Planète Pomus » de Rosy et Kornblum.


Rédactionnels : Club de correspondance ; Au pied de vos lettres par Martens ; nouvelle : Les coup du cahot du vieux tacot, de Stocquart, illustration MiTacq ; Bobo magazine par Rosy et Kornblum .

Supplément : Poster Armes de l’ouest par Devos. ;

La semaine prochaine : Jess Long de Piroton et Tillieux
Membre de la team Gil Jourdan
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !
Avatar du membre
Franco B Helge
Spiroutiste Avancé
Spiroutiste Avancé
Messages : 826
Enregistré le : sam. 23 sept. 2017 02:01
Localisation : Florida, Argentina

Re: C'ETAIT IL Y A 50 ANS PRECISEMENT

Message par Franco B Helge »

Beau dessin de couverture !!
Jidéhem à son meilleur ! :joie:
Et un très bon moment de diverses séries du Journal :spirou: aussi !
Mesdamas et les chevalieros: Pardonnez-muá mon francés !
Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 7760
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
Contact :

Re: C'ETAIT IL Y A 50 ANS PRECISEMENT

Message par Pigling-Bland »

1687 daté du 13 août1970 :

Image

Sommaire :

BD : Gaston Lagaffe gag 628 de Franquin ; César gag « Cela s’arrose » de Tillieux ; Oncle Paul : « L’ergot du Diable » par Puig et Joly ; Trioker par Emir et Bollen ; Le Flagada et les pépins de la pêche gag 36 de Degotte ; Mirliton et la chorale de Macherot et Cauvin ; Marc Lebut « Le feu » de Francis ; Jeux de Patate et Tatou par Page et Bollen ; Boule et Bill gag 510 par Roba.

Début de : Jess Long « Les nouveaux négrier », de Piroton et Tillieux

…et la suite de : Los Guerrilleros : « L’ombre de l’ancêtre » par Blasco ; « Natacha hôtesse de l’air » de Walthéry et Gos ; Stany Derval « Les casseurs de 500 » par MiTacq et Beckers (dernier épisode); Sophie « Le rayon KA » de Jidéhem et Vicq ; Gil Jourdan « Carats en vrac » de Tillieux et Gos ; « Barbe-noire aubergiste » de Remacle et Tillieux ; Buck Danny « Le pilote au masque de cuir » de Hubinon et Charlier ; Richard Bantam « La planète des réprouvés » de Héric et Declez ; « Des mômes et des gorilles » de Berck et Cauvin ; Spirou et Fantasio « Du glucose pour Noémie » par Fournier ; Les petits hommes « L’exode » par Seron ; « Bobo et le Rolus-Bogus » de Rosy et Kornblum ; et de « Planète Pomus » de Rosy et Kornblum.


Rédactionnels : Au pied de vos lettres par Martens ; Référendum 70 par Martes ; Bobo magazine par Rosy et Kornblum ; Le tipi des plaines illustrations Salvérius .

Supplément : Dossier Spirou : La sciende fiction, par Martens.

La semaine prochaine : Jules et César par Atlas.
Membre de la team Gil Jourdan
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !
heijingling
Spiroutiste Démoniaque
Spiroutiste Démoniaque
Messages : 336
Enregistré le : ven. 13 déc. 2019 13:46

Re: C'ETAIT IL Y A 50 ANS PRECISEMENT

Message par heijingling »

Pigling-Bland a écrit : Rédactionnels : Référendum 70 par Martes ; Bobo magazine par Rosy et Kornblum.

Supplément : Dossier Spirou : La science fiction, par Martens.
Les référendums, les dessinateurs détestaient cela, à juste titre, et les bons rédacteurs en chef n'utilisaient pas cela, Goscinny à Pilote avait d'ailleurs dit tout le mal qu'il en pensait. Sais-tu quand ils sont arrivés dans Spirou ? Je n'ai pas souvenir d'en avoir vu dans les Spirou dont Delporte était rédac chef.

Bobo magazine était un petit bijou d'humour décalé, avec une mise en page très inventive, en décalage avec le reste du journal, une sorte de Trombone illustré avant l'heure (en moins provocant).

Le dossier de Martens, malgré son titre, est en fait essentiellement une histoire de la S.F. dans le journal de Spirou. Avant 1970, il n'y avait pas de série S.F. à proprement parler, mais celle-ci avait été présente dès le début, sous forme fantaisiste dans certaines histoires de Spirou par Rob-Vel, et dans des séries U.S. comme Marc Costa, Hercule moderne (le nom français du personnage montre toutefois qu'il n'était pas du tout vu dans une optique S.F.) et Luc Bradefer.
" Monólogo significa el mono que habla solo." Ramón Gómez de la Serna dans ses Greguerías.
En ligne
Avatar du membre
Zig Homard
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2012
Enregistré le : ven. 11 févr. 2011 14:35
citation : A.D.S. en avant !
Localisation : 72
Contact :

Re: C'ETAIT IL Y A 50 ANS PRECISEMENT

Message par Zig Homard »

heijingling a écrit : mar. 18 août 2020 02:14 Les référendums, les dessinateurs détestaient cela, à juste titre, et les bons rédacteurs en chef n'utilisaient pas cela, Goscinny à Pilote avait d'ailleurs dit tout le mal qu'il en pensait. Sais-tu quand ils sont arrivés dans Spirou ? Je n'ai pas souvenir d'en avoir vu dans les Spirou dont Delporte était rédac chef.
Ah ben, tiens, tu m'étonnes...
Intellos et "Artistes" , de manière générale, ne savent que mépriser ( l'opinion de) la "populace", à laquelle ces MM-Dames sont faits pour imposer leur loi "éclairée" ! :lol:
Λ - (Poly-censuré par l'un ou l'autre admin !!) " _ _ . . . ! " - Dissident, il va sans dire...
Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 7760
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
Contact :

Re: C'ETAIT IL Y A 50 ANS PRECISEMENT

Message par Pigling-Bland »

En fait c'est un peu plus subtil que ça. En effet à cette époque, et à de rares exceptions près, lorsqu'un auteur signait chez Dupuis il signait pour que son travail soit publié dans le journal. Sous couvert de saisir l'opinion des lecteurs, Martens cherchait à donner des billes à Dupuis pour savoir s'il acceptait de créer une série d'albums ou pas; le courrier des lecteurs servant également de test.
C'est ainsi que certains auteurs se sont vus refuser la publication d'albums à cause d'une mauvaise place au référendum,mais aussi parfois parce que simplement Charles D. ne les appréciait pas trop.
On s'est aussi aperçu que certaines séries fonctionnaient très bien dans le journal mais peu et qu'au contraire, certaines séries qui dépasssaient un peu le stade de ce que les lecteurs de Spirou aimaient, auraient fonctionné en album pour d'autres publics.
Une des plus célèbres erreurs de Dupuis fut de refuser à Morris des albums cartonnés sous prétextes que, plus chers, il ne se seraient plus vendus aussi bien. Le passage chez Dargaud a prouvé le contraire.
Membre de la team Gil Jourdan
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 1568
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: C'ETAIT IL Y A 50 ANS PRECISEMENT

Message par Gaston Lagaffe »

Les séries Le Flagada et Sandy et Hoppy n'ont pas eu d'albums parce que Degotte et Lambil avaient commencé à travailler chez Dupuis dans d'autres domaine (Degotte faisait des maquettes, Lambil était lettreur) et Charles Dupuis ne voulait pas d'ancien employés Dupuis aient des albums pour je ne sais quelle raison ?
Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 7760
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
Contact :

Re: C'ETAIT IL Y A 50 ANS PRECISEMENT

Message par Pigling-Bland »

Parce qu'il n'arrivait pas à les envisager autrement que dans des postes subalternes... Pr contre certaines séries quine marchaient que très moyennement avaient des albums parce que leur auteur faisaient partie du sérail Dupuis (Devos, Sirius...)
Membre de la team Gil Jourdan
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !
heijingling
Spiroutiste Démoniaque
Spiroutiste Démoniaque
Messages : 336
Enregistré le : ven. 13 déc. 2019 13:46

Re: C'ETAIT IL Y A 50 ANS PRECISEMENT

Message par heijingling »

Zig Homard a écrit : mar. 18 août 2020 08:50
heijingling a écrit : mar. 18 août 2020 02:14 Les référendums, les dessinateurs détestaient cela, à juste titre, et les bons rédacteurs en chef n'utilisaient pas cela, Goscinny à Pilote avait d'ailleurs dit tout le mal qu'il en pensait. Sais-tu quand ils sont arrivés dans Spirou ? Je n'ai pas souvenir d'en avoir vu dans les Spirou dont Delporte était rédac chef.
Ah ben, tiens, tu m'étonnes...
Intellos et "Artistes" , de manière générale, ne savent que mépriser ( l'opinion de) la "populace", à laquelle ces MM-Dames sont faits pour imposer leur loi "éclairée" ! :lol:
J'imagine que tu plaisantes, en tout cas, je ne sais pas qui est cette "populace" (pourquoi des guillemets?) ni si tu estimes en faire partie, mais je signale que selon ton avis, Fournier ("À l'époque, il y avait les conneries de référendum et Bizu était toujours dernier." Extrait d'un entretien paru ici-même :spirou: ), De Gieter (" c’était l’époque des référendums. On tremblait en se demandant comment ça allait aller. J’avais énormément travaillé Tôôôt et Puit et ça n’a pas tellement plu. Le référendum fut assez mauvais. J’ai arrêté." Extrait d'un entretien paru ici: https://branchesculture.com/2015/06/16/ ... n-dernier/), ainsi que Goscinny et Delporte entre autres font donc partie de ces intellos (pourquoi pas de guillemets ?) et "Artistes" (pourquoi une majuscule et des guillemets?) qui méprisent l'opinion de la populace à laquelle ils veulent imposer leur loi (laquelle?).

Goscinny disait que faire des référendums, est considérer que les rédacs chefs ne servent à rien, ce qui est très juste.
J'ajouterai que faire dépendre, même seulement partiellement, la continuation ou l'arrêt d'une série, ainsi que la publication d'albums, d'une note à des référendums est humiliant et stupide. D'une part, c'est effectivement le travail du rédac chef (et d'autres) de proposer des séries qui peuvent mettre du temps à plaire, ou ne plaire qu'à une minorité mais donnent un ton à magazine, qui n'est pas, ai-je besoin de le préciser, un supermarché dont le but ne serait de proposer que ce qui plait et se vend bien. Ensuite, il y a le courier des lecteurs, dans lequel ceux-ci font l'effort et prennent le temps d'écrire une lettre disant ce qu'ils aiment et n'aiment pas, parfois en expliquant pourquoi. Enfin, si album il y a, il y a les chiffres de ventes. Ces éléments doivent être pris en compte.
Mais une simple note donnée à la va-vite, franchement... :menfin:
" Monólogo significa el mono que habla solo." Ramón Gómez de la Serna dans ses Greguerías.
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 1568
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: C'ETAIT IL Y A 50 ANS PRECISEMENT

Message par Gaston Lagaffe »

Les référendums dans les magazines de BD, c'est important ! C'est pas comme si un auteur et sa femme allaient acheter pleins d'exemplaires du journal pour truquer les votes. :mrgreen: :siffle:
Répondre

Retourner vers « Le journal en général »