Index du forum
Index du forum Index du forum
Fandom La bibliothèque Le cadeau Spirou du mois La vidéo du mois Blog Inedispirou

- Inedispirou Inedispirou 15e année Inedispirou La bibliothèque Inedispirou Inedispirou Rechercher


 



Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: 7. Coeurs d'acier
MessagePosté: jeu 28 aoû 2014 17:34 
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors ligne
Âge: 34
Enregistré le: sam 8 oct 2005 19:02
Messages: 3224
Photos: 330
Localisation: Reims
Bienvenue dans Spirou en Afrique, épisode 7 !

Quand on parle des années 80 et de Spirou, on se souvient facilement du départ de Fournier et du chaos qui s’en est suivi. Dans ce chaos, on avait vu l’arrivée, entre deux équipes d’auteurs, de Chaland, qui réalisé pendant une vingtaine de semaines un récit baptisé Cœurs d’acier.
Ce récit, dont le trait était un hommage direct à celui des grands maîtres des années 50, était également teinté d’un sens aigu de l’ironie, y compris envers ces mêmes grands maîtres. Pour ce faire, il alterne entre l’utilisation de clichés et le fait de tordre fréquemment le cou à ces clichés.

On retrouve dans le personnage de Georges Léopold le même genre que celui qu’on trouvait dans les épisodes les plus anciens de Franquin, un homme qui a un passé dans les colonies et qui charge Spirou et Fantasio, qu’il connait à peine, de retrouver son boy, Bocongo, en Urugondolo.

Image

L’Urugondolo, c’est le contraire des clichés :

Image

Spirou et Fantasio ont assez peu de rapports avec des africains dans cet albums, mais ne semblent pas avoir de réflexes paternalistes.
Bosco, l’ami de Fantasio, est présenté comme un raciste cruel et dominateur, ce qui aura des conséquences néfastes pour Spirou et Fantasio. Dans le même temps, Chaland utilise le cliché qui veut que les africains soient paresseux.

Image

Contrairement aux autres aventures africaines de Spirou, on ne croise pas de grandes étendues sauvages remplies d’animaux. La seule faune tropicale ici, ce sont les moustiques…

Image

…et le récit ne se déroule que sur des routes, un aéroport et une grande ville animée.

Le fait que le récit ait été abandonné alors même que la partie africaine commençait à prendre tournure nous a privés d’une vision de l’Afrique qui n’aurait pas manqué d’être à la fois originale, avec une capitale ultra moderne, mais aussi traditionnelle, avec une immanquable tribu de sauvages, les Aniotos. La vision que Chaland renvoie de l'Afrique est donc bien dans la lignée de son récit. Il s'y mélange comme un parfum d'années 50 mais également une volonté de jouer avec les clichés et de leur tordre le cou.

_________________
Ordnung und Einklang


Haut
 Profil Album personnel  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers



Rechercher:
Aller à:  
News News Plan de site Plan de site SitemapIndex SitemapIndex Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
Site sous php-BB Premod Référencement SEO 3.0.12 Powered by phpBB-SEO& phpBB © 2014 phpBB Group

Traduit par phpBB-fr.com
phpBB SEO