Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Toutes vos créations personnelles, quelques jeux, le hors-sujet...

Modérateurs : Modérateurs, Animateurs

En ligne
Avatar du membre
Trichoco
Administrateur
Administrateur
Messages : 4394
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 19:02
Localisation : Reims

Re: Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Message par Trichoco »

J'aime bien l'idée que Mastodonte, le Gang Mazda, tout ça... se passe dans le même univers que Gaston!
#TeamFournier #TeamTinlot
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2183
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Message par Gaston Lagaffe »

Trichoco a écrit : ven. 20 août 2021 00:06 J'aime bien l'idée que Mastodonte, le Gang Mazda, tout ça... se passe dans le même univers que Gaston!
Oui, je voulais faire un rédac-de-Spirou-verse et je compte bien essayer d'en écrire d'autres. :ouah: Un truc que je me suis aperçu après avoir écrit l'histoire est que grâce à Gaston et ben Spirou et Fantasio sont dans cette univers alors que je voulais que ça soit un verse un peu 'réaliste' (bon en même temps t'as déjà Trondehim qui dessine tout le monde en animaux dans Mastodonte. :mrgreen: ).
Vive Gil Jourdan !
Avatar du membre
Franco B Helge
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1080
Enregistré le : sam. 23 sept. 2017 02:01
Localisation : Florida, Argentina

Re: Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Message par Franco B Helge »

heijingling a écrit : jeu. 19 août 2021 23:00 @Franco B Helge: dans L'Atelier Mastodonte, l'activité favorite de Tébo est d'aller aux toilettes, et comme dans cette histoire il n'avait plus de papier toilettes, il a utilisé les contrats :menfin:
Merci Heijingling :smile:
Oui, oui, je peux imaginer à quoi il a utilisé les contrats ...
J'avais voulu m'ajouter à l'humour qui découle de la phrase : [...] et fit pleins de bruits et d’autres détails que je ne peux détailler ici [...] citant le récit de Gaston.

Je vous remercie beaucoup pour l'information que Tébo avait l'habitude d'aller fréquemment aux toilettes, à l'Atelier. Je ne savais pas ce fait, et maintenant la blague a plus de sens. :D
Mesdamas et les chevalieros: Pardonnez-muá mon francés !
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2183
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Message par Gaston Lagaffe »

Hop un nouveau conte !

xxx

La dernière fois que nous avons vu Marc Lebut, il était mort bouffé par des cannibales, mais évidement un chieur comme lui n’allait pas s’arrêter d’être chiant. Voyez ce qu’il a fait depuis !

C’est l’enfer au paradis

Comme d’habitude, Saint-Pierre consultait son ordinateur.
-Lebut, Marc….Ouais pas fameux…
-Comment pas fameux? Je suis au contraire très connu dans mon quartier !
-Je veux dire que vos états de services sur terre...
-Est-ce ma faute si j’ai été réformé et ainsi privée du service militaire ?
Saint-Pierre commençait à s’énerver.
-Écoutez, vous n’avez rien faire qui soit grave au point de vous envoyez en enfer, mais votre dossier indique un problème de comportement sévère. Si vous ne faites pas attention, le service d’ordre va vous envoyez en enfer. Alors soyez plus gentil.
-Ouais, ouais j’ai compris. Est-ce qu’il y a un garage dans le coin ? Je voudrais avoir une Ford T.
-Oui, au troisième nuage en partant de la gauche…N’oubliez pas ce que je vous ai dit.

Xxx
Marc Lebut sortit du garage avec une belle Ford T. Le garagiste était bien content, la plupart des anges ne font que voler et seuls les fous du volant s’intéressaient encore aux voitures.
-Ce garagiste avait vraiment une tête d’ahuri. Pensa Marc Lebut. Enfin, l’important est que j’ai maintenant une Ford T ! Allons voir ce que cela donne sur des nuages.
Lebut sauta de nuage en nuage et il finit par avoir le mal de l’air.
-C’est pas confortable, il faudrait aller plus vite…Je sais !

Xxx
Marc Lebut passa les deux jours suivants à bricoler sa voiture pour qu’elle ait plus rapide que l’éclair.
-Et voilà avec mon nouveau moteur à réaction, je vais pouvoir aller tellement vite que je n’aurais plus besoin de toucher les nuages !
Lebut essaya son bolide et faisait du 1000 à l’heure. Évidemment, il fit des dégâts.
-Hé dégager le passage ! Cria Lebut au passant. Hé qui a mis une table de billard sur la route ! Bravo, je ne vois plus rien. Je vais m’arrêter.
Il s’exécuta et vit qu’il était à la porte du paradis. Il remarqua que Saint-Pierre était absent alors qu’il y avait une foule devant le bureau.
-Tssss absent alors qu’il y a du boulot ! Heureusement, que je suis là pour aider.

Xxx
Saint-Pierre marchait vers la porte du paradis en ronchonnant.
-Évidemment, c’est lorsque je suis pris d’une envie pressante qu’il y a foule aux toilettes !
Plus il marchait, plus il vit de nouveaux visages. Il reconnu entre autre un tueur en série.
-Hé vous ! Vous essayez de resquiller lorsque j’ai le dos tourné !
-Pas du tout, j’ai été accepté au paradis !
-Quoi?! Mais c’est impossible !
-Pourtant c’est ce que le type à l’entré m’a dit.
Saint-Pierre couru et fut estomaqué de voir Marc Lebut derrière le bureau.
-Vous avez une bonne mine, je pardonne vos crimes! Dit Lebut avec un grand sourire.
-Ach zous êtres bien zentil. Dit le docteur Boumboum.
-Qu’est-ce que c’est que ça?! S’écria Saint-Pierre rouge de colère.
-Ben quoi je vous aide…Vous m’avez dit d’être gentil alors j’ai gentiment prise en charge votre boulot et j’ai été gentil avec tout le monde !
Des membres du service de l’ordre arrivèrent sur les lieux.
-Dites c’est vous qui avez la voiture qui a failli écraser tout le monde ? Demanda l’un d’eux.
-Ben quoi ce n’est pas comme si je pouvais tuer quelqu’un déjà mort.
-J’en ai assez, en enfer pour les 300 prochaines années. Cria Saint-Pierre.
-Hé voilà rendez service aux gens…

Xxx
Un mois passa, Saint-Pierre vaquait à ses occupations lorsqu’il fut déranger par Satan.
-Qu’est-ce tu veux cette fois ?
-Écoute, reprends ce Marc Lebut…Il est chiant !
-Ben torture le.
-C’est ce qu’on arrête pas de lui faire ! Il est trop occupé à se plaindre du service pour s’en rendre compte ! Lorsque j’ai eu l’idée de détruire des Ford T devant ses yeux, il a réussit à se sauver avec une et causer des dommages pendant toute une journée avant qu’on ait réussi à l’attraper ! Tu n’as pas idée des mois que cela va prendre pour tout retaper.
-Je vois…Je vois…Il fait parti des cas extrêmes qui ne peuvent entrer ni au paradis, ni en enfer…Pas le choix il faut appliquer la solution habituelle.

Xxx
C’était l’heure de dormir et Goular se mit au lit.
-C’est méchant de dire cela, mais depuis que mon voisin est mort j’ai une vie calme. Le paradis !
Il s’endormit tout heureux.
-Hé voisin ! Gueula une voix familière. Arrêtez de dormir, paresseux !
Goular ouvrit les yeux et vit avec horreur Marc Lebut en fantôme ! Il avait été retourné sur terre sous cette forme.
-C’est…C’est un cauchemar ! Je vais me réveiller !
-Hé soyez gentil, c’est vous qui avec une tête de cauchemar ! Écoutez, il des gens qui ont eu le culot de s’installer chez moi ! Alors vous m’aidez à les dégager ou je squatte ici jusqu’à votre mort !
-…Oui…J’ai jamais pu dire non….

Fin

Pauvre Goular, seule sa propre mort pourrait le délivrer de Marc Lebut. À moins qu’il y ait une autre solution….Mais cela nous le verrons une autre fois. Le prochain conte portera sur le sort d’un héros que les lecteurs de Spirou n’ont pas vu depuis des années et qui pourtant était en mauvaise posture dans sa dernière aventure
Vive Gil Jourdan !
Avatar du membre
Franco B Helge
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1080
Enregistré le : sam. 23 sept. 2017 02:01
Localisation : Florida, Argentina

Re: Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Message par Franco B Helge »

Haha ! C'est très ingénieux ... :D

Même si... en y pensant d'une certaine manière, Marc Lebut a lui-même la solution à son problème. Au lieu d'aller déranger son malheureux Goular, Marc lui-même - tel un fantôme -, aurait pu apparaître dans sa propre maison, faisant fuir les nouveaux occupants de sa présence agaçante et translucide.

Et, en bref : pourquoi un fantôme voudrait-il récupérer son toit... ? :mrgreen:
Mesdamas et les chevalieros: Pardonnez-muá mon francés !
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2183
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Message par Gaston Lagaffe »

Franco B Helge a écrit : mar. 31 août 2021 14:52 Haha ! C'est très ingénieux ... :D

Même si... en y pensant d'une certaine manière, Marc Lebut a lui-même la solution à son problème. Au lieu d'aller déranger son malheureux Goular, Marc lui-même - tel un fantôme -, aurait pu apparaître dans sa propre maison, faisant fuir les nouveaux occupants de sa présence agaçante et translucide.

Et, en bref : pourquoi un fantôme voudrait-il récupérer son toit... ? :mrgreen:
Oui, mais cela aurait été logique. Or, mettre de la logique dans Marc Lebut cela ne fait aucun sens ! C'est comme bien dessiner Génial Olivier, cela va à l'encontre de l'esprit de la série. :mrgreen:

Sinon, si tout va bien demain il y aura un nouveau conte !
Vive Gil Jourdan !
Avatar du membre
Franco B Helge
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1080
Enregistré le : sam. 23 sept. 2017 02:01
Localisation : Florida, Argentina

Re: Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Message par Franco B Helge »

Gaston Lagaffe a écrit : dim. 12 sept. 2021 00:23 [ ... ] C'est comme bien dessiner Génial Olivier, cela va à l'encontre de l'esprit de la série. :mrgreen:
Hahaha ! :D
Mesdamas et les chevalieros: Pardonnez-muá mon francés !
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2183
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Message par Gaston Lagaffe »

Souvenez-vous de Bidouille et Violette ? Cette série avait bien marqué son époque, mais son auteur n’a jamais achevé la série. Le dernier tome se terminait avec le pauvre Bidouille ayant une collision avec une voiture. Que c’est-t-il passé ensuite ? Vous allez le découvrir maintenant !

Amour façon mayonnaise

-Chéri je te ramène une surprise ! Dit monsieur Ducroc. J’étais allé voir un oncle et au retour j’ai eu la surprise d’écraser ce jeune homme bien appétissant.
Il montra Bidouille qui s’était remis de son accident, mais était bien triste.
-Regarde on pourrait le manger ce soir. Un beau groslard fumée !
-C’est bien gentil, mais je suis déjà en train de préparé du facteur-au-vent pour diner.
-Dire que j’ai demandé ce changement d’affectation parce que je ne supportais pas ce Bizu. Ce plaignais le facteur.
-Bon ben on le mettra au congélateur on aura à bouffer pour toute la semaine !
-Je suis bien content. Commenta Hanka.
Bidouille se mit alors à pleurer.
-Allons mon garçon, il ne faut pas se mettre dans des états pareils. Dit monsieur Ducroc. Je vous promets que demain on va faire un grand barbecue en votre honneur !
-Oui manger moi…Je n’ai plus le gout de vivre…
-Aie un dépressif. Gilbert, tu sais comment les dépressifs me restent sur l’estomac.
-Dommage de gâcher de la bonne viande…Je sais racontez nous votre problème et on va le régler.

Xxx
Toute la famille était réunit autour de la table pour écouter Bidouille qui raconta tout depuis le début. Ils furent émus.
-C’est si romantique. Dit Betty.
-Moi j’aime pas les histoires qui se terminent mal. Dit Popol.
-Quel père horrible ! Cria Monsieur Ducroc.
-Bon maintenant vous allez me mangez ? Au moins je ne ressentirais plus de douleur.
-Non, tu mérite de finir avec ta Violette et je sais quoi faire. Donne-moi ton numéro de téléphone.
-Hé pas de blague, hein. Dit Hanka.
-Voyons ne soit pas si égoïste. Dit madame Ducroc.

Xxx
Une heure plus tard, le marchand de frites débarqua chez les Ducroc.
-Où est ce fils indigne ? Il a failli tout bruler ! Cria-t-il.
-Il est dans le salon. Dit madame Ducroc.
Le père y alla et trouva son fils assit bien sagement sur le fauteuil.
-Te voilà petit sacripant ! Saches que c’est terminée les folies, demain tu va en maison de correction et…
Il n’eut pas le temps de finir sa phrase car il reçut un coup de poêle sur la tête. Il était maintenant inconscient.
-Mes enfants nous aurons du marchand aux frites au menu ce soir !
-J’aime pas la friture. Se plaignit Popol.
Bidouille regarda avec méchanceté son père.
-Maintenant plus rien ne me sépara de Violette !

Xxx
Une semaine passa. Bidouille fut hébergé par les Ducroc qui du résister bien fort pour ne pas le croquer. Ces derniers avaient usé d’argument solide pour forcer les parents de cette dernière à leur révéler quand Violette allait rentrer.
Cette après-midi là, Violette rentra toute triste en pensant à Bidouille et fut surprise de voir qu’il l’attendait à l’entrée.
-Bidouille ! Cria de joie Violette.
Elle alla l’embrasser et le serrer dans ses bras.
-Violette, partons loin d’ici ! Allons refaire une nouvelle vie ailleurs !
-Oh oui Bidouille ! Je te suivrais au bout du monde !
Et le petit couple partit, la main dans la main vers un futur qu’on leur souhait merveilleux.
-Qu’est-ce que c’est beau…Dit Monsieur Ducroc qui regardait par la fenêtre.
-Gilbert, viens m’aider à attraper le reste du gibier si tu veux un buffet demain ! Cria sa femme.

Fin

Et voilà nos amoureux sont enfin seuls au monde ! N’est-ce pas mignon ? La prochaine fois, on verra la fin de la trilogie Marc Lebut.
Vive Gil Jourdan !
En ligne
Avatar du membre
Trichoco
Administrateur
Administrateur
Messages : 4394
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 19:02
Localisation : Reims

Re: Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Message par Trichoco »

Vraiment cool!

Un spin-off de la trilogie Lebut :mrgreen:
#TeamFournier #TeamTinlot
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2183
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Message par Gaston Lagaffe »

Aujourd’hui nous allons conclure la grande saga de Marc Lebut. La dernière fois qu’on l’avait quitté, il était devenu un fantôme qui embêtait son voisin. Que va-t-il lui arriver maintenant ?

Marc Lebut joue et gagne

Goular fut bien content lorsqu’il ouvrit la porte à son visiteur. C’était le magicien qui avait envoyé une fois lui et Lebut au moyen-âge.
-Je suis bien content de vous avoir retrouvez ! Dit Goular. Votre prix sera le mien.
-Pas la peine. Pour me débarrasser de ce genre d’individu, je travaille gratuitement.
Ils allèrent dans le salon où Marc Lebut regardait la télévision.
-C’est le troisième film d’horreur que je regarde où les fantômes sont les méchants. Honteux ! Raciste ! Voisin, nous allons monter un mouvement contre la discrimination anti-fantôme et…
Lebut n’eut pas le temps de terminer son discours. Le magicien avait fait des gestes avec ses mains en disant une formule magique qui le fit disparaitre.
-Enfin je suis débarrassé de mon voisin. Dit Goular content.

Xxxx

Lebut se retrouva de nouveau au moyen-âge sans comprendre ce qui lui arrivait. Il était dans une forêt.
-Mon voisin a déménagé avec sa maison sans me prévenir ! Qu’il est grossier ! Tiens c’est étrange je ne reconnais plus le quartier.
Il se promena pendant quelques heures sans rencontrer d’âme humaine jusqu’à ce qu’il entendit chanter.
-Je suis un joyeux turluron ! Cria une vois abominable.
-Mon dieu…Quelle voix sublime !
Il flotta à la rencontre du chanteur. Il vit dans une clairière un nain avec une guitare qui continuait sa chanson.
-Bravo ! Bravo ! Dit Lebut en applaudissant des mains.
-Le chanteur fut surprit d’avoir un public, surtout que ce public était composé d’un fantôme !
-Ah un fantôme. Vous aussi vos ancêtres vous ont bannis du paradis ? Dit j’espère que vous n’allez pas demander que je vous aide.
-Je ne comprends pas ce que vous dites. Je suis simplement venu vous félicitez. Vous être le meilleur chanteur que j’ai jamais rencontré ! Sauf mon huissier d’oncle, il était bon pour faire chanter les gens qui trichaient avec l’impôt.
-Vous le pensez vraiment? Dit le nain bien content.
-Bien sur. Je voudrais savoir votre nom.
-Pirlouit, bouffon du roi.
-Et moi c’est Marc Lebut…A vous travaillez pour un roi…Je dois être dans un pays étranger alors…En tout cas cela doit être sympa de vivre dans un château.
-Tu parles….Le roi m’a interdit de chanter et jouer de la musique. Il m’a dit que si je recommençais il allait me bannir !
-Quoi?! Cria Lebut.
-Et le pire est que Johan, mon soi-disant copain, n’a pas prit ma défense !
-C’est honteux de vouloir faire taire un mélomane comme vous ! Je vais leur donner une bonne leçon. Amenez-moi au château !

Xxx

Dans la salle du trône, le roi parlait avec Johan.
-On n’a pas revu Pirlouit de la journée. Dit Johan. Je me demande si on n’a pas été trop loin.
-Écoutez, on ne pouvait plus supporter cette horreur. Il fallait prendre des mesures radicales. Je suis certain qu’il va revenir une fois que son estomac va crier famine.
À cet instant, Pirlouit entra dans la salle accompagné de Lebut.
-Un fantôme ! S’écria le roi.
-Et oui et si vous ne laissez pas mon pote Pirlouit chanter, vous allez avoir à faire à moi !
Le roi se cacha derrière son trône.
-Ne vous en faites pas majesté. Il est inoffensif. Un fantôme ne peut rien toucher. Comment pourrait-il vous faire du mal ?
-Ah bon…Dans ce cas…
-Hé je peux toujours venir vous embêtez la nuit. Laissez jouer et chanter Pirlouit ou vous aurez des nuits blanches. Vous allez voir ce que vous allez voir !
- Quelle dilemme ! Dit le roi.

Xxx

Lebut tenu sa promesse. La nuit il allait de chambre en chambre en réveillant les gens en criant et en faisaient des visages effrayants. Et le jour il fut bien sur très chiant comme à son habitude. Après trois nuits blanches, le roi n’eut d’autres choix que de laisser Pirlouit jouer.
-Il était une jolie bergère ! Cria Pirlouit.
-Bravo ! Encore! Dit Lebut avec enthousiaste.
-Il n’y pas d’autres solutions ? Pleurnicha le roi.
-Malheureusement, votre majesté, tous les magiciens que j’ai consultés ne savent pas comment se débarrasser d’un fantôme. Dit Johan.
-Au moins on peut dormir tranquille la nuit…Dit le conseiller.

Fin

Et voilà il y a toujours des gens malheureux à cause de Marc Lebut, mais ce dernier a trouvé un vrai ami et l’amitié n’est pas la chose la plus importante ?

Ceci conclue donc la trilogie Marc Lebut ! La prochaine fois je rendrais hommage à un scénariste qui nous a quittés récemment.
Vive Gil Jourdan !
Répondre

Retourner vers « Créations graphiques, hors-sujet... »