Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Toutes vos créations personnelles, quelques jeux, le hors-sujet...

Modérateurs : Modérateurs, Animateurs

Avatar du membre
Franco B Helge
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1090
Enregistré le : sam. 23 sept. 2017 02:01
Localisation : Florida, Argentina

Re: Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Message par Franco B Helge »

Excellente trilogie !! :joie:
Et on attend l'hommage au scénariste :wink:
Mesdamas et les chevalieros: Pardonnez-muá mon francés !
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2190
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Message par Gaston Lagaffe »

Merci de vos félicitations. Pour l'hommage, je pense l'écrit la semaine prochaine, j,ai envie de faire d'autres choses durant mon temps libre cette semaine, désolé. :dors:
Vive Gil Jourdan !
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2190
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Message par Gaston Lagaffe »

Hop mon hommage à Raoul ! Pour une fois, j'ai mis une référence à une série qui ne vient pas du journal de Spirou. Serait-tu capable de le trouver, ami lecteur ?

xxx

Comme vous le savez, Raoul Cauvin est décédé récemment. Bien qu’il fût souvent décrié, il a marqué l’histoire du journal et c’est pourquoi je pense qu’il était juste de lui rendre hommage !

C’est dur la vie de scénariste

Gaston allait à la photographie avec des morues aux fraises.
-Je suis certain que Raoul va aimer!
Lorsqu’il arriva dans la salle, il ne vit pas Raoul.
-C’est la troisième fois cette semaine que je viens et il n’y ait pas….S’il lui était arrivé malheur!
Gaston commença à paniquer, imaginant le pire pour celui qu’il considéré comme un ami. Prunelle arriva sur les lieux.
-Prunelle, c’est horrible ! Il a du arriver un malheur ! Raoul n’est plus là !
-Vous ne saviez pas pour Raoul ?
-Quoi?! Cria Gaston, s’imaginant le pire.
-Raoul est devenu scénariste. Maintenant il travaille chez lui, mais il vient de temps à autres dans les bureaux de Dupuis.
-Non.
-Si.
-Rhoooo et personne me dit jamais rien.
-On a du annoncer la nouvelle lorsque vous dormez.
-Ah oui je comprends. Moi quand je travail fort je ne prête pas attention au monde qui m’entoure. …Raoul scénariste, il faut que je le félicite pour son nouvel emploi !
- Nouvel emploi, vous voulez dire ce qu’il fait maintenant depuis quelques années ? Et SVP, faites attention, s’il lui arrive malheur la moitié du journal va avoir des pages blanches.

Xxx

Cauvin essaya d’imaginer de nouveaux scénarios en se reposant sur son divan, sans savoir que quelqu’un l’espionnait.
-Robert, cela fait des jours que le voisin n’a pas bougé de son divan. Je pense qu’il est chômeur maintenant.
-Marie-Rose, arrête d’espionner le voisin. Fait comme moi, fait un truc productif dans la vie !
Robert zappa sur les chaines de télés et rien ne l’intéressait.
-Un documentaire sur la guerre de sécession, une rediffusassions des Incorruptibles, une sitcom avec des agents de polices, les Trois Mousquetaires….Vivement que le match de foot commence !
Pendant ce temps, Cauvin était toujours allongé sur son divan lorsque la femme le dérangea.
-Raoul, il y a quelqu’un pour toi.
-Non?
-Si. C’est…
-Hé dit donc tu pourrais te lever pour ma saluer! Cria une voix familière.
C’était bien sur Lampil qui était dans son humeur habituelle.
-Lampil, que me vos l’honneur…
-Tu le sais très bien. J’attends ton scénario depuis des jours !
-Désolé, je bloque sur un passage et de plus je suis aussi en train d’imaginer trois autres scénarios et j’ai un nouveau projet avec un dessinateur prometteur…
-En attendant, moi je suis bloqué de mon coté depuis 2 semaines ! Tu veux me mettre à la rue ? J’ai une maison à payer je te signale !
La voisine espionnait toujours et rapporta ce qu’elle voyait.
-Edmoooond!
-Mais non je m’appelle pas Edmond.
-Ah oui c’est vrai. Robert, le voisin il s’engueule avec le type moustachu…Oh mon dieu le moustachu a prit un vase et la jeté sur le sol.
-Non.
-Si!
Cauvin était bien sur furieux contre Lampil.
-Un vase qui m’a été donné par ma belle-famille.
-Alors tu devrais me remercier, non ?!
-Arrêtez de vous comportez comme des gamins ! Mon dieu, je pris pour qu’un jour ils se mettent d’accord sur quelque choses.
Quelqu’un sonna à la porte et elle alla ouvrit.
-Bonjour, madame, je suis Gaston Lagaffe, je pense que mon ami Raoul vous a souvent parlez de moi !
-Oui, mais la défense m’interdit de reproduire ses propos.
-Et ben j’ai un paquet surprise pour lui ! Il va être tellement content !
-Je ne pense pas que…
Évidemment, Gaston ne l’écouta pas et entra dans la maison. Il vit bientôt les deux auteurs se disputer.
-Raoul ! J’ai un paquet cadeau pour toi.
Ils arrêtèrent de se disputer et regardèrent le nouveau venu.
- Que fais-tu chez moi!?
-Tiens l’idiot du bureau. Tu vas faire une BD avec lui ?
-Non. Répondit Cauvin à Lambil.
-Si! Dit Lambil pour une raison quelconque.
Gaston déballa le paquet et montra une machine à écrire retravaillé par ses soins.
-J’ai bricolé une machine à écrire spécial. Elle va beaucoup plus vite comme ça tu pourrais écrire plus vite !
-Euh….C’est gentil Gaston, mais ce n’est pas comme ça que je travail et…
Au même moment, la voisine commentait toujours ce qui passait à son mari.
-Robert, il y a un type avec un gros nez qui branche une machine à écrire…Mon dieu la machine s’emballe ! Il y a de la fumée qui sort, la table brule et le ruban est sortit pour atterrir sur le moustachu. Il est plein d’encre sur la figure ! Là il éteint l’incendie….Le voisin et le moustachu saute sur le type à gros nez pour le battre. La femme du voisin arrive et elle semble contente. Je pense que c’est parce que pour une fois ils se battent contre quelqu’un d’autres au lieu de se battre entre eux.
-Dit tu raconte bien, mais tu meuble un peu pour arriver à la chute. Bon c’est pas grave, je t’aime quand même. Alors va me chercher une bière, le match est commencé !

La fin

Et voilà j'espère que mon hommage vous a beaucoup amusez. On notera que Gaston est très bon pour mettre tout le monde d'accord sur un sujet, prouvons qu'il n'est pas inutile à la société !

Pour le prochain conte, j'ai quelques idées, mais je ne sais pas lequel je vais commencer. Sinon, j'ai bien sur prévue un récit pour Halloween. :wink:
Vive Gil Jourdan !
heijingling
Spiroutiste Confirmé
Spiroutiste Confirmé
Messages : 597
Enregistré le : ven. 13 déc. 2019 13:46

Re: Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Message par heijingling »

Gaston Lagaffe a écrit : Hop mon hommage à Raoul ! Pour une fois, j'ai mis une référence à une série qui ne vient pas du journal de Spirou. Serait-tu capable de le trouver, ami lecteur ?
Flute alors, je ne vois pas.
J'ai bien repéré les séries passant à la télé, mais sinon...

"Robert zappa sur les chaines de télés."
Hamster Jovial, qui aime Zappa? (D'ailleurs, c'est Frank, et pas Robert :sortie: )

"-Edmoooond!
-Mais non je m’appelle pas Edmond."
Edmond le cochon, de Rochette?
" Monólogo significa el mono que habla solo." Ramón Gómez de la Serna dans ses Greguerías.
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2190
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Message par Gaston Lagaffe »

Oui, c'est bien Edmond qui faut chercher. Je pense que c'est une référence qui parle plus aux jeunes des années 90 vu que cette série jeunesse n'a pas été un gros succès contrairement au trio Petit Spirou-Kid Paddle-Titeuf, mais il y a quand même eu une dizaine d'albums et je trouvais ça dans toutes les bibliothéques, même celle de mon école !

Indice:C'est la voisine qui crie Edmond alors sans doute dans l'autre série c'est une voisine qui dit ça aussi. :wink:
Vive Gil Jourdan !
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2190
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Message par Gaston Lagaffe »

Depuis quelques temps, j’ai écris des contes sur des séries de Spirou et pourtant aucun ne mets en vedette notre groom ! Il est temps de réparer cette erreur en montrant les retrouvailles de nos héros avec une amie très chère…

Une surprise pour Fantasio

Spirou avait ramassé le courrier aujourd’hui et le montra à Fantasio.
-Nous avons reçu deux factures…
-Encore des trucs à payer. Râla Fantasio
- Laisse-moi finir. La troisième lettre vient d’Ororéa.
Fantasio n’en revenait pas. Ils avaient été très proches de la jeune fille à une époque et les aléas de la vie avaient fait en sorte qu’ils ne s’étaient pas vus depuis des années.
-Elle écrit qu’elle vient ce samedi nous dire bonjour.
-C’est merveilleux ! Cria de joie Fantasio. Vite il faut s’assurer que mon meilleur habit est fin prêt pour samedi ! Où le numéro pour le fleuriste?
-Et voilà ! Il s’excite encore. Se plaignit Spip.

Xxxx
Le grand jour était arrivé. Si Spirou gardait son habit normal, Fantasio lui s’était mis sur son trente-et-un.
-On dirait que tu vas à un rendez-vous galant.
-C’est ça rigole ! C’est toi qui ne sais pas recevoir une dame.
On sonna à la porte et Fantasio courut l’ouvrir. Elle était là, Ororéa, toujours aussi gentille et belle !
-Oror…Oro…
-Salut Fantasio. Je vois que Spirou est là aussi. Je suis bien content de vous voir !
Elle leur donna chacun un bisou sur la joue ce qui fit bien rougir Fantasio !

Xxx
C’était le temps du repas. Nos amis parlaient de tout et de rien.
-Je suis désolé de ne pas vous avoir revu toutes ses années. J’étais trop occupé avec mes reportages et les rares vacances que j’avais je voulais les prendre à travers le monde…
-Ce n’est pas grave. Dit Spirou. Nous aussi ont a été occupé.
-Mais maintenant on pourra se voir plus souvent ! J’ai loué un appartement en ville.
-V…vraiment ?! Dit Fantasio plein d’espoir.
-Oui, je pense que j’ai assez voyagé pour le moment et avec l’argent que j’ai mis de coté je peux prendre une ou deux années sabbatiques…Je me suis rendu compte que c’était bien les reportages, mais que je passais un peut à coté de la vie….Je voudrais bien m’installer ici avec l’amour de ma vie….
-L’amour de votre vie?! Dit Fantasio très excité. Est-ce que….
-Je l’ai rencontré durant un reportage et j’ai tout de suite craqué ! On sort ensemble depuis quelques semaines.
Le cœur de Fantasio se brisa.
-Je lui ai demandé de venir ici si cela ne vous dérange pas. Je veux que mes deux meilleurs amis sachent que…
Elle fut interrompue par le bruit de la sonnette.
-Je vais aller ouvrir. Dit Fantasio qui essaya d’être calme.
-Non je vais…Dit Spirou qui redoutait le drame.
-Non, non j’insiste. Reste ici avec notre ami.
-Il va y avoir du sport. Dit Spip.
Fantasio se dirigea vers la porte avec des idées mauvaises.
-Je vais frapper ce monstre qui m’a volé ma Ororéa ! Non je vais plutôt essayer de montrer subtilement au cours de la soirée que cet homme n’est pas fait pour elle.
Il ouvrit la porte et eut la surprise de voir une figure familière.
-Coucou Fantasio !
-Seccotine, si tu es encore venue me demander d’emprunter mon appareil photo, c’est non ! Et d’ailleurs nous avons une invitée et…
-Je sais ! C’est pour ça que je suis venue !
-Quoi?!
Seccotine poussa Fantasio qui se cogna contre le mur et entra dans le salon.
-Mon nez ! Cria Fantasio. Sale peste tu…
-Seccotine ! Enfin te voilà ! Dit Ororéa.
Les deux filles se serrèrent dans leur bras.
-Vous vous connaissez ? Demanda Spirou.
-Bien sur que je la connais, c’est l’amour de ma vie ! Expliqua Ororéa.
Le choque fut trop grand pour Fantasio qui ne pouvait même plus parler. Le coup de grâce fut quand les deux femmes s’embrassèrent ! Le pauvre tomba dans les pommes.

Xxx
Quand il ouvrit les yeux, Fantasio remarqua qu’il était dans son lit entouré de Spirou et des filles.
-Fantasio, enfin tu te réveil ! Dit Spirou.
-Je suis désolé Fantasio. Dit tristement Ororéa.
-Écoute Ororéa…Je n’ai rien contre ton orientation…Mais tout de même ton choix de femmes…
-Arrête gros béta ! Dit Seccotine. C’était pour rire.
-Quoi?!
-Elles m’ont raconté qu’elles se sont connues au cours d’un reportage et qu’elles sont devenues amies. Lorsqu’elles se sont rendu compte qu’elles nous connaissaient tous les deux, Seccotine a eut l’idée de cette farce.
-J’aurais du m’en douter ! Dit Fantasio furieux.
-Je n’aurais pas menti si je savais que cela allait t’affecter autant. Dit Ororéa.
Elle lui donna un bec sur la joue ce qui le rendit heureux.
-C’est rien. Tout est pardonné !
-Ce qui est vrai est que je vais m’installer ici, chez Seccotine ! Comme ça on va pouvoir se voir plus souvent. Je t’aime bien tu sais.
-C’est bien, c’est bien…Dit Fantasio aux anges.
-Au faites, Fantasio, je vais partir en reportage et je pense que ton nouvel appareil…Commença Seccotine
-Tu penses que je vais t’aider après la farce que tu m’as faite ? Non !
-Oh Fantasio, moi je voudrais bien avoir ton nouvel appareil pour photographier la ville. Dit Ororéa. Je peux te l’emprunter ?
-Bien sur ! Tu peux l’avoir autant que tu veux !

Xxx
Plus tard, nos deux héros regardèrent les deux filles partirent.
-J’espère que Seccotine ne va pas déteindre sur Ororéa, une fille si gentille et tendre ! Tu te rends compte si elle commençait à être manipulatrice comme elle ?!
-Je n’ose y croire. Dit Spirou qui ne voulait pas rire.
-Je sens qu’on va bien s’amuser ses prochaines semaines. Dit Spip.

La fin

Et voilà j’espère que ce conte remplit d’amité et d’amour vous a plus. Prochainement c’est l’halloween et j’aurais un petit conte avec un zombie à vous proposez…
Vive Gil Jourdan !
Répondre

Retourner vers « Créations graphiques, hors-sujet... »