Le job, le boulot?

Toutes vos créations personnelles, quelques jeux, le hors-sujet...

Modérateurs : Animateurs, Modérateurs

Avatar du membre
Nasboy
Spiroutiste Accompli
Spiroutiste Accompli
Messages : 607
Enregistré le : ven. 10 mars 2006 18:14
citation : Cool man
Localisation : Landes (40)

Le job, le boulot?

Message par Nasboy » dim. 8 nov. 2009 20:52

Bonjour, une petite question "indiscrete" sur la vie personnelle des gens ici present, j'aimerai savoir quel boulot vous faites ou que vous aimeriez faire?
et si vous etes satisfait de votre travail? comment vous voyez votre avenir professionnel?
merci..
Mes dédicaces :
http://mont2bulles.jimdo.com

Avatar du membre
Juho
Fondateur
Fondateur
Messages : 6723
Enregistré le : mer. 5 oct. 2005 17:02
citation : Groaar!
Localisation : 50,750° 45'N | 3,856° 12'E
Contact :

Message par Juho » dim. 8 nov. 2009 21:29

Moi, je suis encore étudiant, j'ai erré dans pas mal d'idées différentes avant d'atterrir dans le milieu de l'architecture. Pour l'instant je ne suis qu'en première année mais ca me plait...

Disons que comme je suis passionné de BD, j'ai longtemps envisagé faire ca, mais par crainte de ne pas être à la hauteur, j'ai imaginé des choses comme dessinateur industriel et puis c'en est venu à l'architecture.

Entretemps, j'avais aussi pensé travailler dans le commerce ou le marketing mais tant qu'à faire, j'ai choisi un domaine où le dessin est quand même un peu présent et où l'imagination règne!
[color=#3366FF][b]"Dieu ne vous a rien donné du tout, vous usez de son nom pour justifier votre irresponsabilité. Pour ne pas me mettre en colère, je dirais que c'est vilain"[/b][i] Lapinot[/i][/color]

Avatar du membre
Parker
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1218
Enregistré le : ven. 18 sept. 2009 20:51
citation : Papy was a rolling stone
Localisation : France

Message par Parker » lun. 9 nov. 2009 09:57

En ce qui me concerne la question ne se pose plus puisque ma carrière professionnelle est derrière moi.

Un conseil quand même (pas forcément très original mais portant sur un vécu): mon point de vue à toujours été qu'on ne peut faire la même activité toute sa carrière et qu'il faut donc développer au maximum sa palette de compétences dès le départ car après c'est toujours possible mais forcément plus difficile (la vie se charge de vous occuper!).

Même si on reste dans la même filière toute sa vie professionnelle, le changement de poste, ou/et de société permet (quand la crise n'est pas là) d'acquérir des compétences et ne pas stagner. Pour les plus exigeants, c'était mon cas, un changement complet de filière est toujours possible (choisir alors quelques années plus tôt une très grosse société qui possède une véritable politique ressources humaines afin de pouvoir dans un premier temps exécuter ce changement en interne ... puis partir la concrétiser ailleurs après quelques années de service).

Il y a également la place pour ceux qui n'ont pas envie de bouger, mais ce n'est qu'un problème de caractère personnel. Dans ce dernier cas, trouver de l'intéret dans le même job pendant plus de 40 ans me parait quand même difficile.

C'est qu'on y passe du temps au boulot dans une vie (plus qu'autre part en général)!
Bizmut Klodomir ! ... ( Hubuc "la vie est un songe")
------------------------

Avatar du membre
Juho
Fondateur
Fondateur
Messages : 6723
Enregistré le : mer. 5 oct. 2005 17:02
citation : Groaar!
Localisation : 50,750° 45'N | 3,856° 12'E
Contact :

Message par Juho » lun. 9 nov. 2009 10:16

Je partage assez cette analyse, même si j'ai même pas encore commencé à travailler et que j'aime ce que j'étudie, je n'envisage pas faire cela pendant 40 ans, je finirais par m'en lasser, ou alors en faisant des choses en parallèle. Je n'ai pas tout à fait renoncé au dessin ou à la BD, par exemple...
[color=#3366FF][b]"Dieu ne vous a rien donné du tout, vous usez de son nom pour justifier votre irresponsabilité. Pour ne pas me mettre en colère, je dirais que c'est vilain"[/b][i] Lapinot[/i][/color]

Avatar du membre
Parker
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1218
Enregistré le : ven. 18 sept. 2009 20:51
citation : Papy was a rolling stone
Localisation : France

Message par Parker » lun. 9 nov. 2009 10:28

Autre remarque impertinente à propos du travail:

Quand on travaille dans ou près d'une grosse agglomération on passe beaucoup de temps dans sa voiture. Avez vous déjà fait le calcul approximatif?

Durée du trajet: il n'est pas rare en région parisienne par exemple de mettre 1h aller et 1h retour. Soit 2 heures par jour sur une journée de 8h de travail on va dire. (=+25%)
Si on considère en gros 220 jours ouvrés par an (en retirant les w.e, les jours fériés, les congés), cela donne 440h au volant rien que pour le trajet.

Sur une vie professionnelle, disons de 40 ans, ça fait 17600 heures (avec un casque sur les oreilles on connait bien la langue anglaise!). Ce qui fait quand même l'équivalent de 10 années-homme de travail en plus, mais perdues pour tout le monde ...

Et en plus, ça coûte cher et on pollue la planète. C'est pas ce qu'on appelle une solution gagnant-gagnant. Excepté pour ceux qui touche les royalties sur le pétrole.

Le télétravail est certainement une des solutions ...

Qu'en pensez vous?

Avatar du membre
Nasboy
Spiroutiste Accompli
Spiroutiste Accompli
Messages : 607
Enregistré le : ven. 10 mars 2006 18:14
citation : Cool man
Localisation : Landes (40)

Message par Nasboy » lun. 9 nov. 2009 11:02

je pense que le télétravail est une bonne chose mais cette pratique reste quand même limité, cela touche que certains domaines. et il faut être super rigoureux, car en étant à la maison, on est vite tenté de faire autre chose que de travailler...

moi ma situation professionnelle a basculé, j'ai 25 ans et je suis resté 4 ans dans la grande distribution alimentaire et au mois de septembre dernier, j'ai démissionné car je ne supportais plus l'ambiance de travail et la pression constante dans ce secteur...
aujourd'hui je suis au chomage, je fais des petits boulots en attendant de trouver le boulot qui me convient. mais j'ai quelques difficultés à trouver, des fois je regrette un peu d'etre parti de mon ancien taf...
donc à titre d'experience si vous voulez quitter votre boulot, il faut assuré ses arrieres, et pas se precipiter...
voilà, la crise n'aidant pas, je me retrouve dans une petite galere mais je suis optimiste, j'espere retrouver du travail rapidement...
Mes dédicaces :
http://mont2bulles.jimdo.com

Avatar du membre
Juho
Fondateur
Fondateur
Messages : 6723
Enregistré le : mer. 5 oct. 2005 17:02
citation : Groaar!
Localisation : 50,750° 45'N | 3,856° 12'E
Contact :

Message par Juho » lun. 9 nov. 2009 11:56

Tu as laissé tombé ton idée de faire de l'achat revente de BD ? :|

Sinon, tu as raison une fois de plus, Parker mais Nasboy dit vrai aussi en avancant que ca n'est possible que pour les gens travaillant dans certains domaines uniquement. Mais si rien que ceux là pouvaient réussir à travailler chez eux, ca libèrerait pas mal la route et ferait gagner du temps aux autres.

Quant au fait d'être rigoureux à travailler chez soi, je pense évidemment que c'est fondamental. Pour le télétravail, de toute facon, je pense qu'un salaire fonction du travail fourni est plus adapté qu'un salaire automatique par mois, car avec un salaire assuré chaque mois, on a un peu tendance à faire le minimum syndical tant les tentations de ne rien faire sont nombreuses à la maison.

Du moins, c'est ainsi que ca se passe pour les architectes : que tu travailles au bureau ou chez toi, que tu prenne un WE de 2 ou 3 jours, tout le monde s'en fout, ce qui compte, c'est que tu remettes ton projet à temps (en avance, c'est encore mieux) et que tu fasses suffisamment de projets pour pouvoir te nourrir. Donc après, à chacun de savoir ce qu'il veut aussi. Je pense qu'il est tout à fait possible de bien s'organiser.
[color=#3366FF][b]"Dieu ne vous a rien donné du tout, vous usez de son nom pour justifier votre irresponsabilité. Pour ne pas me mettre en colère, je dirais que c'est vilain"[/b][i] Lapinot[/i][/color]

Avatar du membre
Parker
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1218
Enregistré le : ven. 18 sept. 2009 20:51
citation : Papy was a rolling stone
Localisation : France

Message par Parker » lun. 9 nov. 2009 14:10

Pour le télétravail, il faut effectivement se plier à une forte discipline personnelle si on ne veut pas décrocher à tout bout de champs. J'ai connu des salariés qui se mettaient en situation au quotidien. C'est à dire s'habiller comme pour sortir, s'isoler dans un lieu propre au travail (une pièce, un local). Chacun sa méthode puisque chacun connait ses propres faiblesses ...

Ci-dessous un exemple criant de réussite

Image

Avatar du membre
Trichoco
Administrateur
Administrateur
Messages : 3263
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 19:02
Localisation : Reims

Message par Trichoco » lun. 9 nov. 2009 14:55

je rejoins assez l'analyse de Parker sur certains points...

Personnellement, Juho le sait d'ailleurs, je suis facteur. J'ai fait cinq ans d'études en géographie. Je ne voulais pas passer des années à galérer pour me retrouver dans une grande surface au final (j'en connais qui sont dans ce cas!), je voulais travailler vite, j'ai donc un peu cherché dans ma branche mais j'ai vite constaté que c'était tout à fait coincé. Le CAPES était exclu, après six ans à la fac, je voulais travailler.
Comme je faisais facteur l'été et pendant les vacances d'hiver, je connaissais déjà l'entreprise la Poste, et je savais qu'on peut évoluer en interne, pas forcément facilement, mais sans bâtons dans les roues non plus. Mon directeur m'a décroché un contrat de professionnalisation, et j'ai été plus tard affecté à Dijon. L'avantage, c'est que ce contrat et mon diplome peuvent m'aider à monter plus facilement qu'un facteur lambda, je peux notamment sauter un grade. Actuellement, je cherche à retourner à Reims, je mets en œuvre beaucoup d'actions pour y arriver. (la mutation n'est pas forcément simple, il y a énormément de copinage)


Par contre, le fait que je veuille me faire muter me retarde dans l'évolution. Je laisse passer des postes à Dijon pour pouvoir retourner à Reims, mais par contre, ce retour peut très bien aller avec une évolution professionnelle.

J'aime mon métier mais je ne compte pas faire ça toute ma vie. Je n'exclus pas de changer d'entreprise quand la concurrence sera là (on ne va quand même pas avoir que les inconvénients de la mise en concurrence!), ou même de changer de secteur (notamment si je trouve quelque chose dans la géographie). Mais le côté évolution au sein de la même entreprise me plait.

Voila, désolé pour la tartine!
#Kakebuke #Stillweishenfurfreiheitfurbretzelburg #Longuevieautriangle

Avatar du membre
Parker
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1218
Enregistré le : ven. 18 sept. 2009 20:51
citation : Papy was a rolling stone
Localisation : France

Message par Parker » lun. 9 nov. 2009 15:55

C'est sûr que par les temps qui courent, l'évolution dans la même entreprise (pour peu qu'elle soit suffisamment grande pour le permettre), c'est quand même la voie de la sagesse ... Et puis, même si on est impatient d'évoluer, toucher sa paye à la fin du mois est une bonne assurance qui permet de réfléchir calmement à son avenir. Démissionner sans avoir trouver un autre boulot est un luxe qu'on pouvait se payer dans les années 60-70. On retrouvait du travail dans le mois en général et mieux payer (on rêve)!
Bizmut Klodomir ! ... ( Hubuc "la vie est un songe")
------------------------

Avatar du membre
Kristaline
Responsable Fandom
Responsable Fandom
Messages : 667
Enregistré le : mar. 1 août 2006 00:17
citation : Longue vie à Spirou-fandom !
Localisation : Québec, Canada

Message par Kristaline » mar. 10 nov. 2009 17:59

Voilà un sujet qui est intéressant. :mrgreen:

Dans mon cas, j'étudie en sciences historiques et études patrimoniales, ce qui me permet de toucher aux six disciplines de mon département d'histoire à mon université : histoire, histoire de l'art, muséologie, archivistique, archéologie et ethnologie (cette dernière étant ma spécialité). Je songe à devenir chercheure en culture populaire, c'est-à-dire décortiquer ces phénomènes, comprendre pourquoi ils arrivent à toucher la population en général et appliquer ce mécanisme comme outil de promotion afin d'attirer les gens dans des événements jugés "élitiste" (musées, expositions, théâtre, etc.)

Dernièrement, j'ai fait deux examens pour entrer dans la fonction publique, l'un pour le fédéral, l'autre pour le provincial (il faut préciser que je suis Canadienne et que je vis dans la province de Québec ;)). J'espère y trouver un emploi à temps partiel pendant que je fais une maîtrise, car cela va me permettre d'acquérir un peu d'expérience. Cependant, je ne crois pas rester toute ma vie à Québec en tant que fonctionnaire. Je souhaiterais revenir dans ma région natale pour être plus près de ma famille et ainsi pouvoir fonder la mienne (quand le moment sera venu, bien sûr ;)).

La fameuse concilliation travail-famille est une préoccupation qui me touche (même si je n'ai pas encore d'enfant). Le Québec est réputé pour offrir de généreux congés de parentalité (et oui, même les hommes peuvent prendre un congé de paternité, d'une durée de cinq semaines sans salaire, puis il peut prendre le congé parental, qui s'applique aux deux parents), en plus d'offrir des places dans des garderies subventionnées au coût de 7$CAN/jour. La conciliation travail-famille risque d'être une des questions que je vais poser à mon futur employeur (qu'il soit du gouvernement ou de l'université), car j'appartiens à la génération Y, c'est-à-dire cette génération qui a vu ses parents travailler au détriment de la famille et qui souhaite passer plus de temps avec la sienne.

Voilà pourquoi j'aimerais bien faire du télétravail, ça rejoins en même temps mon côté geek :mrgreen:
La section fandom d'Inedispirou vous invite à lire ses fanfictions et à admirer ses fanarts. N'hésitez pas à joindre cette aventure en y participant ;)

Avatar du membre
augustin
Spiroutiste Dépravé
Spiroutiste Dépravé
Messages : 239
Enregistré le : mer. 4 juin 2008 19:06
citation : Je ne suis pas pessimiste, je suis réaliste.
Localisation : Vallée des bannis

Message par augustin » mar. 10 nov. 2009 20:43

Bon bah moi je suis en seconde hein :mrgreen:
A priori l'année prochaine je voudrais faire S et ensuite des bonnes grosses écoles scientifiques d'intellos de la mort qui tue ! :)

PS : :mur:
(En mémoire de "Spirou à Cuba", j'ajouterai désormais un PS : :mur: à tous mes messages)

Et le rideau rouge se referma prestement sur cette admirable représentation des "Discours d'Augustin".

Répondre

Retourner vers « Créations graphiques, hors-sujet... »