Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Toutes vos créations personnelles, quelques jeux, le hors-sujet...

Modérateurs : Animateurs, Modérateurs

En ligne
Avatar du membre
Trichoco
Administrateur
Administrateur
Messages : 4412
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 19:02
Localisation : Reims

Re: Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Message par Trichoco »

Merci pour ce conte bien drôle et bien pensé!
Petite remarque, ça aurait été encore plus marrant si on avait connu les autres péripéties qui font que les zorlghommes se paralysent entre eux!
#TeamFournier #TeamTinlot
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2220
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Message par Gaston Lagaffe »

Oui, j'ai été un peu paresseux sur ce passage, mais sur le moment d'écrire j'avais plus trop d'idée pour les zorglhommes. Peut-être un jour j'essaierais d'écrire une suite (Zorglub pourrait essayer de se venger et transformer Gaston en zorglhomme :mrgreen: ) les mettant plus en vedettes. Le truc aussi est que j'ai un peu l'impression que cela aurait plus marrant si j'avais été bon en dessin et que j'en avais fait une BD. Là j'ai du expliquer que les deux zorglhommes étaient à deux endroits différents en même temps alors qu'il suffit juste de le montrer quand il y a du visuelle. Et j'aurais pu faire une planche complète où on suit Gaston à travers l'édifice et les pauvres zorglhommes sont victimes de la zorglonde.

Il y aussi le fait que j'avais pas envie de sauter un mois et que je me suis un peu dépêché. J'avais aussi envie d'en finir avec cette idée de Zorglub rencontre Gaston parce que je traine cette idée depuis des semaines et qu'il y a eu pleins de versions différentes dans ma tête. Au début, je voulais que Zorglub débarque à la rédaction parce qu'il est pas content de sa série et puis Gaston tombe par hasard sur la zorglande sauf qu'il y avait pas grand chose de bien marrant.
Puis j'ai imaginé que Zorglub reviendrait de l'espace et irais directement à Champignac menacer le comte, Spirou et Fantasio sauf qu'au même moment Gaston arrive faire une visite-surprise et aurait foutu le bordel. J'avais imaginé que pendant que Zorglub fait ses menaces au chateau, dans le jardin Gaston détruirait la petite armée de Zorglub. Dans une version ça fini avec Gaston qui repartirait pour une raison quelconque et les autres se demanderait ce qui s'est passé dehors et dans une autre Gaston utiliserait par erreur la zorglonde sur Zorglub et les héros (du coup personne ne peut les libérer), mais je trouvais que ça faisait un peu trop glauque quoique maintenant que j'y pense 'Gaston a une zorglonde et personne ne peut la vaincre' ferait un bon conte d'horreur. :mrgreen:

Puis au final je me suis dit que ça serait plus marrant que la rencontre soit du pur hasard et que ça ruine les contrats encore une fois.
Vive Gil Jourdan !
En ligne
Avatar du membre
Trichoco
Administrateur
Administrateur
Messages : 4412
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 19:02
Localisation : Reims

Re: Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Message par Trichoco »

Cette version définitive est très cool!

C'est vrai aussi qu'en le lisant, je me disais que ça serait bien passé en BD!
#TeamFournier #TeamTinlot
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2220
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Message par Gaston Lagaffe »

C’est le mois de décembre et cela signifie que c’est Noel ! Alors voici-ci un beau conte de Noel mettant en vedette une personne que nous n’avions pas vue depuis longtemps.

L’emmerdeur qui sauva Noel

Pirlouit marchait dans la forêt accompagné de son ami Marc Lebut.
-C’est encore loin ? C’est crevant de flotter. Se plaignais le fantôme.
-On est arrivé. Regarde c’est le grand arbre décoré dont je t’ai parlé.
Il y avait un grand sapin décoré avec des décorations de noël.
-Donc tous les ans il y a ses petits êtres bleus qui viennent faire la fête avec toi ici ?
-Oui, les schtroumpfs, tu vas voir ils sont sympathiques!
-Si c’est le cas, pourquoi est-ce qu’ils ne nous accueillent pas dans leurs maisons ?
-Ben elles sont trop petites pour nous.
-Ils ont juste à construire une grande maison d’ami !

Xxx
Ils attendaient depuis une heure.
-Je ne comprends pas. La nuit va bientôt tomber et ils ne sont pas là ! Dit Pirlouit.
-He ben ils sont vraiment sympas. J’aurais pu avoir un travail urgent à faire ! Ajouta Lebut.
-Ils ont peut-être eu un problème. Je vais les chercher par là et toi tu prends le chemin inverse.
-D’accord.

Xxx
Lebut flottait partout dans la végétation en se plaignant de tout.
-Et maintenant il neige ! Si j’étais vivant, j’aurais pu mourir de froid ! Quel bande d’égoïste ses schtroumpfs !
Il finit par tomber sur une chaumière.
-Tiens il y a vie humaine. Je vais aller demander de l’information.

Xxx
Gargamel était content. Hier, il avait capturé tous les schtroumpfs et il comptait passer la veille de noël à les manger.
-Ahaha le chaudron est bientôt prêt !
Les pauvres schtroumfs étaient enfermés dans le coffre du sorcier sans possibilité de s’évader.
-Faites quelque chose Grand Schtroumpf !
-Il va nous schtroumpfer !
-Hélas, mes petits schtroumpfs, je pense que cette fois-ci c’est la fin. Seul un miracle pourrait nous sauver.
-Je vous avez bien dit que le bonhomme de neige était suspect et il faut m’écouter parce que comme le dit le Grand Schtroumpf…Dit le Schtroumpf à Lunette.
Gargamel se régalait d’avance lorsqu’il eut la surprise de sa vie.
-Joyeux noël ! Dit Lebut qui venait de passer la porte du sorcier.
-Un…un…fan…fan….
-Hé je vous ai souhaité un joyeux noël, vous pourriez être poli et me le souhaiter aussi !
-Je...je…Désolé ne me faites pas mal !
-Hého arrêtez de paniquer. Je veux juste un renseignement : avez-vous des trucs bleus nommé les schtroumpfs ?
Gargamel était surpris par la question.
-Heu...Je non je connais pas….Jamais vu…
-Dommage. Dites j’ai faim, vous seriez bien gentil de me donnez à manger ?
Gargamel ne voulait pas mettre en colère un fantôme et il donna un pain à Lebut. Le pain traversa son corps et tomba sur le sol.
-Hmmmm…C’est très bon…Allez joyeux Noel !
Gargamel fut bien content de le voir partir.
-Ouf….Je me demande bien pourquoi il cherchait les schtroumpfs…
Gargamel réfléchit un moment et alla ouvrir le coffre un petit peu.
-Hé vous les sales bêtes bleus, il y a un fantôme qui est venu me visiter et qui vous cherchait ! Qu’est-ce que ça signifie ?
Les schtroumpfs ne comprenaient pas et murmuraient entre-eux.
-Un fantôme ?!
-Il se fout de notre schtroumpfs ?!
-Attendez mes petits schtroumpfs…C’est notre chance !
Le Grand Schtroumpf compris qu’il devait profiter de la situation.
-Vois-tu Gargamel, ce fantôme est notre ami et il serait très furieux s’il apprenait que tu vas nous manger.
-Je…Je lui ai menti et il n’a rien vu ! Ne…ne me faites pas peur…Je vais vous déguster !
-Attention Gargamel, il a des pouvoirs extraordinaires. Il pourrait voir à travers ton estomac. Il pourrait aussi revenir à n’importe quel moment ! Tu ne peux pas t’imaginer sa colère s’il savait la vérité. Il va te hanter toute votre vie !
Gargamel commençait à vraiment paniquer.
-Non c’est une blague. Pensa-t-il. Il y a aucun danger…Mais si c’était vrai…Je ne veux pas de fantôme !
Gargamel ouvrir grand le coffre.
-Filez ! Je ne veux pas manger des créatures horribles qui ont des ectoplasmes comme copain !
-Et rappelle toi que si tu es encore une fois méchant avec nous….
-Je vous ferez plus jamais du mal ! Dites le bien au fantôme !

Xxx
Lebut était retourné dans la foret et vit Pirlouit.
-J’ai rien trouvé et toi ?
-Rien non plus. Tes copains t’ont abandonné.
-Je pense qu’ils ont du se tromper de date. Allez viens on rentre.
En chemin, Lebut se plaignait beaucoup.
-Tes copains devraient prendre exemple sur le sorcier que j’ai rencontré. Il était très gentil !
Fin

Hé oui comme c’est Noel il a toujours un miracle qui se produit, comme le fait que Marc Lebut a fait quelque chose d’héroïque sans le savoir ! Allez joyeux Noel et j’espère faire d’autres contes l’an prochain !
Vive Gil Jourdan !
Avatar du membre
Franco B Helge
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1114
Enregistré le : sam. 23 sept. 2017 02:01
Localisation : Florida, Argentina

Re: Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Message par Franco B Helge »

Hahaha ! :D
Une histoire très drôle !
Avec la personnalité typique de Lebut qui ruine la fête, mais cette fois il a joué en faveur des autres...
Et avec un développement des dialogues très Peyo :wink:
Bravo Gaston !! :joie: :smile: :bravo2:
Mesdamas et les chevalieros: Pardonnez-muá mon francés !
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2220
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Message par Gaston Lagaffe »

C’est une nouvelle année qui commence et cela emmène souvent des changements dans notre vie comme c’est le cas dans ce conte qui apporte quelque chose que l’on n’a pas vu avant.

Mais trêves de bavarde et allons voir ce qui arrive à un petit garçon bien connu des lecteurs du journal de Spirou.

Le petit garçon qui n’a pas peur des gros !

Benoit Brisefer était content. Aujourd’hui, il allait partir en vacance pour une semaine à la campagne dans une colo. Il se réveilla de bonne humeur.
-Ah j’ai bien dormi…Oh non!
Il s’aperçu qu’il avait trop bien dormi. Le réveil indiquait que l’autobus était partit depuis plus d’une heure !
-Ne désespérons pas. Je dois juste me dépêcher !
Utilisant sa super vitesse, Benoit se lava le visage, s’habilla, mangea et prit sa valise. Il courut dans la rue jusqu’à ce qu’il soit en dehors de la ville.
-Je vais le rattraper à la prochaine étape. Je sais où c’est.

xxx
Benoit courrait pendant plus d’une heure lorsqu’ il s’arrêta au milieu de la campagne.
-Étrange, je devais pourtant être déjà dans un village. Est-ce que j’ai pris la bonne direction ? Me serait-ce tromper au détour d’un virage?
Soudainement, le temps devient mauvais et il se mit à pleuvoir.
-Oh non je risque d’attraper un rhume.
Il regarda autour de lui et vit à quelques kilomètres de la route une habitation.
-Ouah un château ! Je vais demander mon chemin et voir si je peux rester le temps que cela se calme.
En seulement deux minutes, Benoit se retrouva devant l’entrée et cogna. Il brisa par accident la porte.
-Que ce passe-t-il. Dit une voix. Mille millions de milles sabords, la porte !
-Je m’excuse monsieur, je l’ai pas fait exprès.
-Ah…Dit l’homme qui semblait soudainement remarqué la présence de Benoit. Ce n’est pas grave, la porte devait avoir un problème.
-Non c’est moi qui a une force exceptionnelle.
-Mais oui, mais oui…Tu as mangé beaucoup de soupe je présume. Allez rentre avant d’attraper froid. Où sont tes parents ?
-Merci monsieur. Je suis seul et je m’appel Benoit Brisefer.
-Enchanté, je suis le capitaine Haddock.
Ils entrèrent dans le salon où Tintin lisait un journal.
-Et bien capitaine qui est ce jeune homme ?
-Je suis Benoit Brisefer et je dois partir pour ma colo, mais j’ai manqué le bus et lorsque j’ai couru pour le rattraper, je me suis perdu.
-Attends quoi?! Demanda Tintin étonné.
-Laisse Tintin, il veut juste s’amuser en racontant des histoires. Bon, jeune homme vous allez nous dire la vérité maintenant. Je veux bien plaisanter, mais ma patience à ces limites.
À ce moment, Nestor arriva sur les lieux.
-Je suis désolé de vous interrompe, mais monsieur Lampion…
-Quoi Lampion ?! Dites-lui que je ne suis pas…
Trop tard, Lampion apparu derrière le majordome.
-Ah mon vieux loup de mer adoré. Dites j’ai vu les dégâts sur ta porte. J’espère que tu es assuré. Si tu avais eu une assurance chez moi, tu aurais de quoi t’acheter deux portes.
-Je m’en fiche, sortez de chez moi !
-Allons, mets-toi à l’aise. Dit Séraphin en s’assaillant sur un fauteuil. Nestor, je voudrais bien…oh…
Il regarda Benoit avec attention.
-C’est étrange, j’ai l’impression d’avoir déjà vu ce gamin quelque part. C’est ton fils ?
-Mon fils ?! Cria Haddock.
Tintin prit Benoit par la main et ils sortirent du salon.
-Je pense que le mauvais temps va continuer pour le reste de la journée. Je vais t’installer dans une chambre d’ami. Demain on ira au village pour te ramener à ta colo. Donne-moi la valise. Elle doit être lourde.
-Non, non je suis fort vous savez.
Ils commencèrent à monter les marches lorsqu’ils furent surpris par un cri.
-Hé toi là, tu es le gamin du cirque ! Cria très fort Lampion.
Benoit fut si surpris qu’il fit tomber sa valise sur une marche qui se cassa. Tintin ne se retourna qu’après l’incident.
-Dites donc vous pourriez faire moins de bruit! Cria Haddock.
Il vit la marche brisé.
-Mille milliards de mille sabords ! Maintenant c’est une marche !
-Hé Haddock, le gamin je l’ai vu à la télé. Il était dans un cirque et il était très fort…Attends je me souviens pas de son nom…Regarde bien il a cassé ta marche !
Benoit était tout honteux et Haddock était encore plus colérique.
-Quoi ?! Ah j’ai compris…Comme par hasard ma porte se brise et cinq minutes plus tard je dois subir ta présence et ensuite c’est le tour d’une marche situé à quelques centimètres de l’endroit où on te retrouve en ce moment même.
-Haddock je ne comprends pas ce que tu veux dire.
Haddock cria tellement fort que Lampion s’enfuit en courant. Tintin dut courir pour retenir son ami.
-Bachi-bouzouk ! Moule à gaufres ! Assureur véreux ! Marc Lebut !
-Calmez-vous capitaine !
-Que je me calme ? Ce crétin détruit ma propriété pour me pousser à prendre une assurance et il a le culot d’accuser un gamin !
Benoit se senti encore plus honteux et il ne dit rien.

Xxx
Cette nuit-là, il pleuvait toujours. Benoit regardait à la fenêtre.
-À cause de moi le capitaine a eut une dispute avec son copain et il doit faire des réparations qui vont surement lui couter cher. Je voudrais bien le remercier lui qui m’a gentiment accueillit dans son château.
Soudain, un éclair passa et éclaira une partie du jardin du château. Benoit vit une ombre se promener entre les arbres.
-Que ce passe-t-il donc.
Il se rémora alors ce qu’on lui avait dit lors du diner.
-Le capitaine et Tintin ont un ami professeur qui est parti donner une conférence. Peut-être qu’il est revenu plus tôt et que la pluie l’aveugle. Je vais l’aider, au diable les risque d’avoir un rhume, cela va être ma façon de les remercier.

Xxx
Dans le jardin, quelqu’un observait le château
-Parfait, j’ai enfin l’occasion de me venger ! Pensa Maxime Loiseau. De Tintin, de ce traitre de Nestor et de ce Haddock qui a prit la fortune qui me revenait de droit.
-Professeur ! Où êtres-vous ?! Cria Benoit. Je viens vous aider.
-Quoi quelqu’un vient ? Pensa Loiseau. Vite derrière les buissons.
Loiseau se cacha et vit sur le chemin Benoit qui avait mit son manteau par-dessus son pyjama.
-Un gosse !? Surement un membre de la famille qui vient passer ses vacances…Ah moins que les rumeurs sur les deux emmerdeurs soient vrais et qu’ils aient adoptés…Peu importe voici un élément imprévu qui va m’aider dans mes plans.
Loiseau sauta sur l’enfant et mit son revolver sur une des joues de Benoit.
-Alors gamin, tu va suivre gentiment tonton Maxime. Avec toi comme otage je…
Benoit répondit en lui donnant un coup de poing au ventre. Le bandit s’envola et percuta un arbre.
-Qu’est-ce que….C’est quoi ça!?
Il avait fait tomber son revolver et Benoit le ramassa.
-L’institutrice dit que se servir des armes sur des enfants, c’est très lâche et vilain.
Il utilisa sa force pour tordre l’arme.
-Un monstre ! Cria Loiseau. Au secours !
Puis, l’arbre se brisa en deux et le haut tomba sur Loiseau qui était assommé pour un bon moment.
-Bien fait ! Dit Benoit. Les méchants sont toujours punis !
Le bruit de la chute avait réveillé tout le monde. Un instant plus tard, Tintin et Haddock arrivèrent sur les lieux.
-Loiseau ! Dit Haddock. La foudre a du briser l’arbre. Ce zouave ne sait donc pas que c’est dangereux de s’y abriter durant un orage.
-Peut importe il est hors d’état de nuire. Dit Tintin. Oh Benoit que faites-tu…
-Je l’avais vu par la fenêtre. J’ai cru que c’était votre ami, mais ce n’était pas le cas alors j’ai utilisé ma force !
-Mais oui, mais oui. Tu es plus fort qu’Hercule. Dit Haddock amusé.
-Mais je suis fort. Je peux le prouv…Atchoum !
-Voilà ce qui arrive lorsqu’on va dehors la nuit par ce temps. Dit Tintin. Vient il faut te réchauffer.
-Oh no je n’ai plus ma force lorsque j’ai un rhume !
-Et comme par hasard cela arrive lorsque tu allais nous la montrer ! Dit Haddock. J’imagine qu’évidement tu as toujours un rhume lorsque tu affronte des méchants.

Xxx
Le lendemain matin, les Duponts vinrent arrêtés Maxime Loiseau.
-C’est très bien. Je peux vous assurez que cet Loiseau va être à l’ombre pendant un moment.
-Je dirais même plus que cet Lombre va être à l’oiseau pendant longtemps !
-Enfin une bonne nouvelle. Dit Haddock en allumant sa pipe.
-Capitaine, il faudrait accompagner Benoit au village. Dit Tintin.
-Je vais rentrer chez moi par le train. Choum. Je vais aller à la colo une autre fois.
Tintin partit donc avec le gamin et les policiers. Haddock vit alors des ouvriers arrivés.
-Nous sommes ici pour la porte.
-Ah du service rapide comme je les aime !
-Le marbrier m’a dit qu’il sera là dans une heure, monsieur dit Nestor.
-Très bien cette marche brisée ne sera que le mauvais souvenir d’une journée.
-C’est pas juste, Spip a eu droit à plusieurs répliques et moi pas. Grogna Milou.
-Miaou! Dit le chat d’Haddock.

La fin

Et oui pour la première fois j’ai utilisé des personnages ne faisant par partit du journal de Spirou. Je sais pas à quelle fréquence je vais faire cela, mais je vais essayer d’utiliser surtout les séries les plus connus.
Sinon je dédicace ce récit à notre ami argentin et j’espère qu’il a bien aimé ce récit !
Vive Gil Jourdan !
Avatar du membre
Franco B Helge
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1114
Enregistré le : sam. 23 sept. 2017 02:01
Localisation : Florida, Argentina

Re: Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Message par Franco B Helge »

Hahaha !
Vraiment ingénieux, Gaston ! :smile:
Et j'aime que, dans ce mélange de maisons d'édition, chaque personnage remplisse son rôle comme prévu.
Vous avez une dynamique de dialogue très bien enchaînée..., et avec chaque personnage réagissant tel que sa personnalité.
L'intervention de Loiseau était géniale... et l'évocation du marbrier aussi !

Et le plus beau, que parmi les jurons tirés par le vieux cachalot barbu, le plus choquant est Marc Lebut !! :D
Mesdamas et les chevalieros: Pardonnez-muá mon francés !
En ligne
Avatar du membre
Trichoco
Administrateur
Administrateur
Messages : 4412
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 19:02
Localisation : Reims

Re: Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Message par Trichoco »

Au dela du crossover inattendu, c'est pour ton conte le plus abouti!
Et l'idée de la marche, c'est vraiment marrant!
Et même la mise en place d'une cohérence générale avec la référence inattendue à Marc Lebut!
#TeamFournier #TeamTinlot
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2220
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Les beaux contes de l'Oncle Gaston

Message par Gaston Lagaffe »

Merci pour vos retours ! :spirou: Comme souvent l'idée de départ était un peu différence. C'était Gaston qui va visiter Fantasio à Champignac et se trompe de château. :mrgreen: Mais bon je pense avoir assez utilisé Gaston pour le moment (surtout que j'ai une idée d'histoire qui ne marche qu'avec lui) et je voudrais pas que la moitié de mes contes finissent par se résumer à 'Gaston va foutre le bordel chez tel personnage de BD connu', ça va être répétitif après un moment. Et j'ai choisi Benoit Brisefer parce que c'était la seule grande série de Peyo que je n'avais pas utilisé et pour faire plaisir à Franco. :spirou:

Sinon, c'est quoi vos contes préférés pour le moment et ceux que vous aimez moins, ça pourrait m'aider à voir ce qui marche et ce qui marche moins. J'ai un peu l'impression que le gros défaut est qu'on comprends moins si on ne connait pas les séries que j'utilise. D'ailleurs j'ai prévu pour la Saint-Valentin un conte qui contiendra une série de Pif Gadget bien connu, mais je sais pas si c'est le cas en Argentine. :ouah:
Vive Gil Jourdan !
Répondre

Retourner vers « Créations graphiques, hors-sujet... »