Plein de news en Vrac

L'actualité de la série Spirou et Fantasio

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
DESPERA
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 3925
Enregistré le : mar. 16 janv. 2007 19:28
Localisation : 13
Contact :

Re: Plein de news en Vrac

Message par DESPERA »

Comme le nom de ce topic l'indique, quelques news en vrac ! (vu sur BDgest)

Des éclaircissements de Stéphane Beaujean sur l'avenir des différentes séries Spirou :

Et oui, au délà des forums et réseaux sociaux d'une centaine de personne, la réalité de la perception de ce Spirou est très différente par le public car il n'y absolument aucune différence en terme de comportement des ventes entre le livre d'Elric et celui de Tarrin.

Sur Spirou : Quand je suis arrivé chez DUPUIS il y a quatre ans, la principale demande qui était faite était remontée par les libraires qui exprimaient une incompréhension totale des collections Spirou et donc abandonnaient un peu le personnage. DUPUIS avait multiplié les "Vu par", avait du mal à tenir le rythme de la série principale, sans oublier le cas particulier du génial Spirou d'Emile Bravo. Multiplier des versions très personnelles de Spirou, alors que la version normale n'avait quasiment plus d'album, était devenu assez destructeur. Du coup, en haut des piles de ma mission, il y avait la question de la restructuration de ce catalogue.

Sur la collection Classique : Quand je prends mon poste, Spirou chez les Soviets vient de sortir et rencontre un plébiscite inattendu. Evidemment, ça confirme au fond que ce qu'attendent les lecteurs, c'est l'académisme, comme dans Astérix, Lucky Luke, Blake et Mortimer, Corto.... et non des versions trop éloignées de l'âge d'or. Au même moment, Elric, qui me connait bien, m'envoie un dossier d'une dizaine de pages avec les premières planches de son projet, qu'il porte depuis quelques temps. Comme souvent dans ma manière de gérer, je laisse un peu les accidents ou les opportunités me guider dans mes réflexions et je me dis qu'au fond, il faut scinder le monde de Spirou en deux blocs : Le premier qui reprend l'ADN du personnage, à savoir être le seul héros de BD canonique à évoluer avec les époques, quitte à parfois à perdre son public d'origine qui ne s'y retrouve pas. Et un autre bloc, "classique", qui partirait des Soviets, puis du projet à Cuba, pour tenter de ressusciter des histoires qui évoquent l'âge d'or. Quelques semaines plus tard, Fabrice Tarrin et Lewis me proposent un autre projet. Morvan et Munuera parlent de s'y remettre pour un tour, Janry également (même si c'est deux derniers ne s'y sont pas remis vraiment pour le moment).

Sur les vu par : De nombreux projets étaient signés parfois depuis plus de dix ans. Il s'agit de publier ces derniers projets mais de ne pas en éditer de nouveau tant que l'identité de Spirou ne s'est pas mieux ancrée dans les esprits des libraires et du public d'aujourd'hui.

Sur la séparation entre Spirou Classique et Spirou normal... en réalité ça marche plutôt bien pour le moment, même si la réception critique peut parfois être dure sur la question du classique dans les espaces de critiques ultra spécialisés BD. Comme vous le dites souvent, et c'est vrai, c'est impossible d'être au niveau de Franquin. En tous cas, même vous trouvez certains livres ratés, en réalité derrière, et ça je le garantis, il n'y a pas d'approche mercantile. Les auteurs, Delaf ou Elric, s'arrachent comme des tarés, à se faire parfois des problèmes de santé, pour essayer d'être à la hauteur. Alors ça marche ou ça marche pas, mais la sincérité et l'intégrité sont toujours là.

Pour le moment la série se consolide plutôt bien auprès du public et donc le personnage regagne en lisibilité. Mais ces réorientations ne se font pas rapidement. En édition, tout prend du temps.

1) La série Les aventures de Spirou et Fantasio : Série principales d'aventures qui se passent dans le monde d'aujourd'hui.
2) La collection des Spirou "vu par" : collection d'auteurs qui se réapproprient le héros et son monde pour en livrer une version très personnelle. Elle va ralentir pour ne publier que les dernières commandes passées il y a maintenant de nombreuses années
3) La série des Spirou Classique : Des aventures qui prennent place dans l'âge d'or.

A terme, il va y avoir une alternance entre année avec un album de la série mère et une année avec un Spirou classique. Comme ça il y aura un album de Spirou par an (car il faut 2 ans aux auteurs pour le dessiner)

Gihef sur le futur album avec Janry :

Aloooors... Oui, Janry et moi réfléchissons à un S & F depuis maintenant plus d'un an. Nous avons échangé beaucoup d'idées, retenu certaines avant de finalement les balayer complètement pour tout reprendre à zéro.
C'est un travail de longue haleine parce qu'on s'est imposé un cahier des charges et nous tenons surtout à ce que cette histoire soit de qualité au moins égale à ce qu'ont réalisé Janry et Tome en leur temps (j'ai bien conscience que je suis attendu au tournant en tant que scénariste, ayant moi-même une grande admiration pour le travail de Philippe).

Aujourd'hui, nous sommes enfin parvenus à trouver ce qui nous semble être une idée fraîche et inédite. Mais nous sommes encore loin de démarrer cet album. Il nous faut d'abord le feu vert de Dupuis (Janry a lancé récemment une bouteille à la mer en ce sens, et nous espérons un retour d'ici peu). Après quoi, nous travaillerons dessus à 100%.

Notre ami Dan devrait être également de la partie pour assister Janry, comme à la grande époque.
Il est un peu tôt pour définir si cet album (déjà, on ne sait pas s'il se fera) figurera dans la collection "classique" ou dans la série mère. Nous souhaiterions qu'il soit intégré à cette dernière comme un "numéro zéro", car cela aurait un véritable sens par rapport au récit que nous avons imaginé.
Mais ce n'est évidemment pas à nous d'en décider, donc il faudra s'armer de patience pour en savoir plus.
Modifié en dernier par DESPERA le mar. 11 juin 2024 13:44, modifié 1 fois.
Avatar du membre
DESPERA
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 3925
Enregistré le : mar. 16 janv. 2007 19:28
Localisation : 13
Contact :

Re: Plein de news en Vrac

Message par DESPERA »

Je suis plutôt contant de voir qu'ils veulent remettre de l'ordre et de la logique dans tout ça. Même si ce n'est pas gagné et que ça à l'air encore flou pour certains auteurs...

Le projet avec Janry à l'air bien mystérieux. J'espère qu'ils vont vite récupérer cette "bouteille à la mer" et ne pas laisser trainer !!
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 3245
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Plein de news en Vrac

Message par Gaston Lagaffe »

Je trouve tout de même dommage que tant de héros qui vivaient leurs âge d'or dans le présent doivent maintenant vivre dans le passé au moment de leur âge d'or pour plaire à certains lecteurs et rassurer les éditeurs...
Team Astérix
Avatar du membre
Rose Blackwood
Spiroutiste Débordé
Spiroutiste Débordé
Messages : 135
Enregistré le : jeu. 29 févr. 2024 21:29
citation : Il y a des écureuils délaissés qui essaient de dormir ici!

Re: Plein de news en Vrac

Message par Rose Blackwood »

Gaston Lagaffe a écrit : mar. 11 juin 2024 20:43 Je trouve tout de même dommage que tant de héros qui vivaient leurs âge d'or dans le présent doivent maintenant vivre dans le passé au moment de leur âge d'or pour plaire à certains lecteurs et rassurer les éditeurs...
Honnêtement, je le pense aussi. C'est comme pour Astérix : j'ai vu un documentaire à son sujet datant de 2004, et comme tant d'autres, il s'est arrêté au moment de la mort de Goscinny, comme si rien d'intéressant ne s'était passé depuis. Non, sérieusement? :zinzin: Et les albums d'Uderzo? Et le parc? Et les films, du moins ceux sortis à l'époque? "Je ne crois pas qu'il y aie de bonne ou de
mauvaise situation..." Non?

Image

Les lecteurs de la collection classic doivent apprécier car cela leur rappelle leur enfance. Mais moi pour qui tout cela est relativement nouveau, ou en tout cas "Le Spirou de...", je peux le dire: j'appréciais ces variations dans le graphisme et le récit, peut être parce qu'avec les récits du type "Et si..." dans les comics américains, je suis accoutumée aux héros représentés de façon très diverse.
Image
“Ach! Fous êtes nerfeux!”
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 3245
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Plein de news en Vrac

Message par Gaston Lagaffe »

Ton exemple est différent de ce que je dont je parle. Astérix tout comme Lucky Luke d'ailleurs vie à une époque historique et donc vit dans le passé. Il y a des gens qui rejettent tout ce qu'il a été fait après Goscinny (j'en ai même croisé deux-trois sur internet qui rejettent les derniers Goscinny), mais cela n'a rien à avoir avec des héros qui vivent maintenant des aventures dans le passé.

Avant lorsqu'une série avait des repreneurs, l'action continuait dans le présent. Lorsque Greg reprends Zig et Puce dans les années 60, ça se passe dans les années 60 et pas dans les années 20-30. Les multiples reprises de Tif et Tondu se passait de nos jours n'était pas bloqué en 1938.

Lorsque Tome et Janry reprennent la série dans les années 80, ils reprennent l'héritage de Franquin tout en l'encrant dans les années 80. Lorsqu'on retrouve la Murène dans le tome 33, l'action se passe à l'époque de la réalisation du récit, pas en 1959.

Je pense que c'est le succès de la reprise de Blake et Mortimer qui a causé cela vu qu'on est figé dans les années 50 avec quelques incursions dans les années 40 alors qu'avant l'action se situait au moment où Jacobs réalisait l'histoire et c'est juste une coïncidence c'est la plupart de ses albums se passent dans les années 50 vu que c'était sa période la plus prolifique.

J'avais rien contre le fait que parfois on a des one-shots qui se passent dans le passé, mais là si ça devient normal cela va vite me lasser. Surtout qu'on ne cites que Franquin dans les one-shot, jamais Fournier et Tome et Janry. Le jour où on fera Spirou encré dans les années 70 ou 80, au moins ça sera original.
Team Astérix
Avatar du membre
Rose Blackwood
Spiroutiste Débordé
Spiroutiste Débordé
Messages : 135
Enregistré le : jeu. 29 févr. 2024 21:29
citation : Il y a des écureuils délaissés qui essaient de dormir ici!

Re: Plein de news en Vrac

Message par Rose Blackwood »

Gaston Lagaffe a écrit : mar. 11 juin 2024 22:30 qu'on ne cites que Franquin dans les one-shot, jamais Fournier et Tome et Janry.
Et pas n'importe lequel: exactement celui de 1952 à 1963, graphiquement parlant- différent à la fois de celui de 1948, ou 1969.
Image
“Ach! Fous êtes nerfeux!”
Avatar du membre
Franco B Helge
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1486
Enregistré le : sam. 23 sept. 2017 02:01
Localisation : Florida, Argentina
Contact :

Re: Plein de news en Vrac

Message par Franco B Helge »

Dilemme intéressant, avec l’intention de revitaliser un personnage emblématique :spirou:
Je vais donner mon avis un peu de l'extérieur, car je ne vis pas le quotidien européen de la production BD.

Que ce soit avec l'ouvrage d'Émile Bravo et la Seconde Guerre ou avec l'aventure faite par Tarrin sur les soviets, il m'a semblé qu'avec Spirou les éditeurs (ou les auteurs) ont choisi de voir l'Europe dans le rétroviseur..., tel Comme avec le spin-off Champignac, comme s'ils choisissaient d'ancrer les personnages dans des moments historiques pour raconter des aventures, puisqu'il y a de quoi raconter le présent avec ses propres problèmes et qui donnerait lieu à plusieurs autres aventures.
Oui, oui, bien sûr, c'est à ça que sert le Spirou actuel..., je sais, mais sa production a diminué, par moments. Et quand on la reprend, c'est avec un dessinateur comme Schwartz, qui affiche un style rétro, comme Jijé ou Chaland, qu'il s'agit encore de regarder dans le rétroviseur.

De tout ce kaléidoscope d'histoires dans lequel sont plongés Spirou et son univers d'amis, il semble qu'en faisant de lui un personnage dans un contexte historique ( comme Astérix, Les Tuniques Bleues, Sammy, Lucky Luke, Blake & Mortimer ou Johan et Pirlouit ... ) cherche à lui lancer une bouée de sauvetage aquatique pour qu'il ne se noie pas dans ce raz-de-marée narratif et ses multivers extensibles.

Et peut-être cherche-t-il à fidéliser tout un flot de lecteurs déçus par les versions et réversions expérimentales du personnage et de son monde, et qui n'ont peut-être pas donné le résultat escompté :wink: ...
Mesdamas et les chevalieros: Pardonnez-muá mon francés !
heijingling
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1317
Enregistré le : ven. 13 déc. 2019 13:46

Re: Plein de news en Vrac

Message par heijingling »

Franco B Helge a écrit : Que ce soit avec l'ouvrage d'Émile Bravo et la Seconde Guerre ou avec l'aventure faite par Tarrin sur les soviets, il m'a semblé qu'avec Spirou les éditeurs (ou les auteurs) ont choisi de voir l'Europe dans le rétroviseur..., tel Comme avec le spin-off Champignac, comme s'ils choisissaient d'ancrer les personnages dans des moments historiques pour raconter des aventures, puisqu'il y a de quoi raconter le présent avec ses propres problèmes et qui donnerait lieu à plusieurs autres aventures.
Oui, oui, bien sûr, c'est à ça que sert le Spirou actuel..., je sais, mais sa production a diminué, par moments. Et quand on la reprend, c'est avec un dessinateur comme Schwartz, qui affiche un style rétro, comme Jijé ou Chaland, qu'il s'agit encore de regarder dans le rétroviseur.
Je suis d'accord, sauf qu'il s'agit d'un rétroviseur déformant, assez complaisant (sauf pour Bravo, qui s'est vraiment sérieusement documenté, pas uniquement des anecdotes de surface comme Yann).
Franco B Helge a écrit :De tout ce kaléidoscope d'histoires dans lequel sont plongés Spirou et son univers d'amis, il semble qu'en faisant de lui un personnage dans un contexte historique ( comme Astérix, Les Tuniques Bleues, Sammy, Lucky Luke, Blake & Mortimer ou Johan et Pirlouit ... ) cherche à lui lancer une bouée de sauvetage aquatique pour qu'il ne se noie pas dans ce raz-de-marée narratif et ses multivers extensibles.

Et peut-être cherche-t-il à fidéliser tout un flot de lecteurs déçus par les versions et réversions expérimentales du personnage et de son monde, et qui n'ont peut-être pas donné le résultat escompté :wink: ...
À mon avis, c'est surtout que les éditeurs et le lectorat ont peur du présent, un peu trop complexe. Il n'y a qu'a voir le gloubi-boulga de la Gorgone bleue pour se rendre compte qu'il est difficile à traiter. Même la reprise actuelle, qui est censée se passer à notre époque, est ancrée dans le passé, pour ne pas trop destabiliser.
Modifié en dernier par heijingling le mer. 12 juin 2024 10:14, modifié 1 fois.
" Monólogo significa el mono que habla solo." Ramón Gómez de la Serna dans ses Greguerías.
heijingling
Spiroutiste Professionel
Spiroutiste Professionel
Messages : 1317
Enregistré le : ven. 13 déc. 2019 13:46

Re: Plein de news en Vrac

Message par heijingling »

Gaston Lagaffe a écrit :Je trouve tout de même dommage que tant de héros qui vivaient leurs âge d'or dans le présent doivent maintenant vivre dans le passé au moment de leur âge d'or pour plaire à certains lecteurs et rassurer les éditeurs...
Sauf qu'au moment où ils le vivaient ils n'étaient pas au courant qu'ils étaient en train de le vivre. C'est comme pour la guerre de 100 ans, ils ne savaient pas qu'elle allait durer autant (sinon, ils n'auraient pas commencé :ouah: ).
Gaston Lagaffe a écrit :Je pense que c'est le succès de la reprise de Blake et Mortimer qui a causé cela vu qu'on est figé dans les années 50 avec quelques incursions dans les années 40 alors qu'avant l'action se situait au moment où Jacobs réalisait l'histoire et c'est juste une coïncidence c'est la plupart de ses albums se passent dans les années 50 vu que c'était sa période la plus prolifique.
Économiquement, ça a du fortement jouer (de toutes façons, avant même de reprendre Blake et Mortimer, JVH a toujours été passéïste et réac). Plus largement, la BD se situe dans la vague actuelle de régression générale... :menfin:
Gaston Lagaffe a écrit :J'avais rien contre le fait que parfois on a des one-shots qui se passent dans le passé, mais là si ça devient normal cela va vite me lasser. Surtout qu'on ne cites que Franquin dans les one-shot, jamais Fournier et Tome et Janry. Le jour où on fera Spirou encré dans les années 70 ou 80, au moins ça sera original.
Les Spirou des années 70 et 80 ne sont pas considérées comme l'âge d'or. Même pas ceux de Broca et Cauvin :ouah:
Rose Blackwood a écrit :
Gaston Lagaffe a écrit : qu'on ne cite que Franquin dans les one-shot, jamais Fournier et Tome et Janry.
Et pas n'importe lequel: exactement celui de 1952 à 1963, graphiquement parlant- différent à la fois de celui de 1948, ou 1969.
Pas que graphiquement, au niveau narratif aussi. On se réfère à son Spirou des histoires longues, à partir de Il y a un Sorcier à Champignac, et on exclue ses Spirou trop ironiques ou critiques, ceux d'après QRN.
Pour Gaston, c'est pareil, c'est plus une certaine image que les gens s'en font qui compte, la reprise est figée au tournant des années 60-70, excluant le milieu des années 60, qui graphiquement sont déjà un sommet, et la fin des années 70, époque post Idées noires.
" Monólogo significa el mono que habla solo." Ramón Gómez de la Serna dans ses Greguerías.
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 3245
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Plein de news en Vrac

Message par Gaston Lagaffe »

heijingling a écrit : mer. 12 juin 2024 10:13 Pour Gaston, c'est pareil, c'est plus une certaine image que les gens s'en font qui compte, la reprise est figée au tournant des années 60-70, excluant le milieu des années 60, qui graphiquement sont déjà un sommet, et la fin des années 70, époque post Idées noires.
Ça me fait penser que dans l'album collectif hommage sur Gaston paru pour le 60 ans du personnage, De Mesmaeker et les contrats font plusieurs apparition, mais je me souviens même pas si Longtarin et ses parcomètres font une seule apparition.
Team Astérix
Avatar du membre
Rose Blackwood
Spiroutiste Débordé
Spiroutiste Débordé
Messages : 135
Enregistré le : jeu. 29 févr. 2024 21:29
citation : Il y a des écureuils délaissés qui essaient de dormir ici!

Re: Plein de news en Vrac

Message par Rose Blackwood »

Gaston Lagaffe a écrit : mer. 12 juin 2024 12:38
heijingling a écrit : mer. 12 juin 2024 10:13 Pour Gaston, c'est pareil, c'est plus une certaine image que les gens s'en font qui compte, la reprise est figée au tournant des années 60-70, excluant le milieu des années 60, qui graphiquement sont déjà un sommet, et la fin des années 70, époque post Idées noires.
Ça me fait penser que dans l'album collectif hommage sur Gaston paru pour le 60 ans du personnage, De Mesmaeker et les contrats font plusieurs apparition, mais je me souviens même pas si Longtarin et ses parcomètres font une seule apparition.
Et tu as raison. Longtarin n'inspire plus personne... :flic:
Image
“Ach! Fous êtes nerfeux!”
En ligne
Avatar du membre
Trichoco
Administrateur
Administrateur
Messages : 4604
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 19:02
Localisation : Reims
Contact :

Re: Plein de news en Vrac

Message par Trichoco »

heijingling a écrit : mer. 12 juin 2024 10:12 À mon avis, c'est surtout que les éditeurs et le lectorat ont peur du présent, un peu trop complexe. Il n'y a qu'a voir le gloubi-boulga de la Gorgone bleue pour se rendre compte qu'il est difficile à traiter. Même la reprise actuelle, qui est censée se passer à notre époque, est ancrée dans le passé, pour ne pas trop destabiliser.
Alors, à la fois, oui, peut-être. Mais je ne suis pas sûr qu'en réalisant La Mauavaise tête par exemple, Franquin s'est demandé comment traiter le présent. Il a cherché à créer une aventure de qualité se passant dans le présent, c'est différent. Même Fournier, en faisant L'Ankou, il traite d'un sujet d'actualité, il est engagé, mais je ne pense pas qu'il se soit dit : "comment vais-je traiter le présent?"
#TeamFluide #TeamSuperdupont
Répondre

Retourner vers « L'actualité de Spirou »