Cette semaine dans le journal de Spirou je n'ai pas aimé...

L'actualité du journal qui va avec la série

Modérateurs : Maxibon, Modérateurs

heijingling
Spiroutiste Avancé
Spiroutiste Avancé
Messages : 835
Enregistré le : ven. 13 déc. 2019 13:46

Re: Cette semaine dans le journal de Spirou je n'ai pas aimé...

Message par heijingling »

Ce n'est pas que cette semaine, c'est une reflexion que j'ai depuis quelque temps.
Il y a huit séries A suivre au sommaire du dernier recueil du journal , le 365, parmi lesquelles six sont du genre fantastique, une de la S.F. (Supergroom) et une du rétro (Spirou chez les Soviets). Pas une seule série qui se déroule simplement dans le monde contemporain.
Dans le volume précédent, c'est un peu mieux, mais sur dix séries A suivre, seules deux (JKJ Bloche et Tif et Tondu) sont contemporaines. De quoi ont ils si peur dans le monde réel chez Spirou, qu'ils veuillent tant y faire échapper leurs lecteurs ?

Autre problème, avec les séries ayant un cadre historique. Outre le Spirou de Bravo, les séries dérivées de Spirou, Mademoiselle et Champignac, se déroulent toutes pendant ou dans l'ambiance de la seconde guerre mondiale. Pourquoi cette obsession ?
" Monólogo significa el mono que habla solo." Ramón Gómez de la Serna dans ses Greguerías.
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2405
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Cette semaine dans le journal de Spirou je n'ai pas aimé...

Message par Gaston Lagaffe »

heijingling a écrit : mar. 6 juil. 2021 17:47 Autre problème, avec les séries ayant un cadre historique. Outre le Spirou de Bravo, les séries dérivées de Spirou, Mademoiselle et Champignac, se déroulent toutes pendant ou dans l'ambiance de la seconde guerre mondiale. Pourquoi cette obsession ?
C'est une réflexion que je me fais il y a longtemps: il y a pleins de séries sur la première et la seconde guerre mondiale et pour la colonisation cela se résume à la guerre d'Algérie. Ils sont où les séries sur la guerre d'Indochine ? Sur ce qui se passait au Maroc ou en Tunisie ?

Bon je prends conscience que les trois premiers événements que j'ai cité ont été des traumatises dans la société française (et belge pour la seconde, je sais pas trop comment ils ont vécu la première), ce qui j'imagine joue beaucoup.
Team (à suivre) Team Pilote Team Fluide Glacial
heijingling
Spiroutiste Avancé
Spiroutiste Avancé
Messages : 835
Enregistré le : ven. 13 déc. 2019 13:46

Re: Cette semaine dans le journal de Spirou je n'ai pas aimé...

Message par heijingling »

Des séries, je ne sais pas, mais il y a quelques albums se passant pendant la guerre d'Indochine ou dans la colonie (quelques Innomables par exemple), mais comme tu dis, cela a été moins important historiquement pour la France et moins traumatisant que les autres cadres.
Mais on sort de Spirou. Je m'interrogeais sur cette nouvelle orientation du journal, que je trouve assez dérangeante (ces focalisations sur le fantastique et sur la seconde guerre).
" Monólogo significa el mono que habla solo." Ramón Gómez de la Serna dans ses Greguerías.
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2405
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Cette semaine dans le journal de Spirou je n'ai pas aimé...

Message par Gaston Lagaffe »

L'obsession sur la seconde guerre mondiale c'était pas déjà présent dans le temps de Martens ? Je me souviens que Franquin n'aimait pas trop les maquettes d'avion nazis.
Team (à suivre) Team Pilote Team Fluide Glacial
En ligne
Avatar du membre
Trichoco
Administrateur
Administrateur
Messages : 4472
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 19:02
Localisation : Reims
Contact :

Re: Cette semaine dans le journal de Spirou je n'ai pas aimé...

Message par Trichoco »

Je me fais la même réflexion depuis longtemps au sujet des séries contemporaines. Je pense que ce n'est pas propre à Dupuis mais à la BD en général par ailleurs.
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2405
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Cette semaine dans le journal de Spirou je n'ai pas aimé...

Message par Gaston Lagaffe »

Trichoco a écrit : mar. 6 juil. 2021 18:14 Je me fais la même réflexion depuis longtemps au sujet des séries contemporaines. Je pense que ce n'est pas propre à Dupuis mais à la BD en général par ailleurs.
Il y a tout de même pleins de séries contemporaines...en gags. Et pour le genre policier aussi...Mais c'est vrai que de l'aventure pur j'ai rien en tête qui soit contemporaine alors que juste pour les années 50 il y avait dans le journal, Spirou, Valhardi, La Patrouille des castors, Buck Danny....
Team (à suivre) Team Pilote Team Fluide Glacial
En ligne
Avatar du membre
Trichoco
Administrateur
Administrateur
Messages : 4472
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 19:02
Localisation : Reims
Contact :

Re: Cette semaine dans le journal de Spirou je n'ai pas aimé...

Message par Trichoco »

Et beaucoup de vieilles séries supposément contemporaines ont droit à leur "classic" qui les replace dans leur passé glorieux...
heijingling
Spiroutiste Avancé
Spiroutiste Avancé
Messages : 835
Enregistré le : ven. 13 déc. 2019 13:46

Re: Cette semaine dans le journal de Spirou je n'ai pas aimé...

Message par heijingling »

Gaston Lagaffe a écrit : mar. 6 juil. 2021 18:09 L'obsession sur la seconde guerre mondiale c'était pas déjà présent dans le temps de Martens ? Je me souviens que Franquin n'aimait pas trop les maquettes d'avion nazis.
C'était pas une B.D. mais une rubrique sur des maquettes d'avions et autres véhicules, dont pas mal datant de la seconde guerre. Il y avait eu aussi l'histoire des Petits hommes "Les guerriers du passé", mais c'est du Séron, et on connait l'opinion de Franquin sur Séron :spirou:
" Monólogo significa el mono que habla solo." Ramón Gómez de la Serna dans ses Greguerías.
heijingling
Spiroutiste Avancé
Spiroutiste Avancé
Messages : 835
Enregistré le : ven. 13 déc. 2019 13:46

Re: Cette semaine dans le journal de Spirou je n'ai pas aimé...

Message par heijingling »

Gaston Lagaffe a écrit : mar. 6 juil. 2021 18:18
Trichoco a écrit : mar. 6 juil. 2021 18:14 Je me fais la même réflexion depuis longtemps au sujet des séries contemporaines. Je pense que ce n'est pas propre à Dupuis mais à la BD en général par ailleurs.
Il y a tout de même pleins de séries contemporaines...en gags. Et pour le genre policier aussi...Mais c'est vrai que de l'aventure pur j'ai rien en tête qui soit contemporaine alors que juste pour les années 50 il y avait dans le journal, Spirou, Valhardi, La Patrouille des castors, Buck Danny....
Oui, je parle bien des séries A suivre, pas des gags, parce que dans ce cas, pour parler des problèmes contemporains, on a Tamara :ouah:
Je parle de Spirou, parce que c'est son forum, et que j'arrive plus ou moins à suivre ce qui s'y fait, mais pour la B.D. en général, depuis deux ans que je n'ai pas pu rentrer en France, je suis moins au courant, c'est dommage pour moi :rogntudj:
" Monólogo significa el mono que habla solo." Ramón Gómez de la Serna dans ses Greguerías.
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2405
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Cette semaine dans le journal de Spirou je n'ai pas aimé...

Message par Gaston Lagaffe »

Bon c'est peut-être pas le bon sujet, mais c'est une réflexion (comme a eu heijingling) que je me suis faites en lisant Le Ministère Secret.

J'ai trouvé que le premier tome était pas mal et que c'était le meilleur scénario de Sfar depuis longtemps sauf que...Qu'est-ce que ça fout dans Spirou ? Est-ce que les gamins vont comprendre les références ? Je veux dire il y a même un gag sur Balladur !

D'où m'a réflexion: Spirou maintenant c'est pour les jeunes ou les adultes nostalgiques ? Les deux à la fois ? Je ne lis pas le journal depuis longtemps, mais je me demande si avoir le cul entre les deux chaises est une bonne chose (si vous lisez le journal j'aimerai bien avoir votre avis :spirou: ). En tout cas vu de loin cela reste tout de même moins pire que les 1000 résurrections de Pif Gadget avec leurs vieux matériels du temps des baby-boomer.

Au faite, il y a combien de nouveaux talents qui ont été découvert ses derniers années ? Je dis ça parce que les séries nouvelles du journal de ses 10 dernières années que j'ai lu ont surtout été fait par des auteurs qui étaient déjà connu avant (Trondheim, Tébo, Nob et au moins la moitié de l'Atelier Mastodante, Erre, Fabcaro, Munuera, De Pins et maintenant Sfar et Sapin...). Bon j'ai regardé vite fait sur internet et certaines séries récentes semblent avoir eu des débutants comme auteurs sauf qu'elles ne sont pas très connu sauf peut-être Louca.
Team (à suivre) Team Pilote Team Fluide Glacial
heijingling
Spiroutiste Avancé
Spiroutiste Avancé
Messages : 835
Enregistré le : ven. 13 déc. 2019 13:46

Re: Cette semaine dans le journal de Spirou je n'ai pas aimé...

Message par heijingling »

Gaston Lagaffe a écrit : Spirou maintenant c'est pour les jeunes ou les adultes nostalgiques ? Les deux à la fois ? Je ne lis pas le journal depuis longtemps, mais je me demande si avoir le cul entre les deux chaises est une bonne chose (si vous lisez le journal j'aimerai bien avoir votre avis :spirou: ).
Marrant que tu écrives cela maintenant, car on a eu une discussion sur ce sujet sur BDParadisio il y a juste quelques jours, sauf que je faisais remonter cette schizophrénie du journal à bien plus longtemps, aux années 1970 exactement :spirou: J'ai écris entre autre: "C'est dans ces années-là que le magazine a commencé à devenir schizo. Sous Delporte et Rosy, les séries étaient tout public, mais par la suite Martens a pu mettre le Scrameustache et Archie Cash simultanément."
Mais ce grand écart est effectivement devenu bien plus important maintenant, avec Le ministère secret qui non seulement n'est compréhensible que par les adultes mais qui de plus peut difficilement passer la frontière française (il y a des gens qui se souviennent de Balladur au Québec? :ouah: ), mais d'autres détails sont aussi génants. L'histoire de Mademoiselle J. "Je ne me marierai jamais" parue l'année dernière est construite comme si elle était racontée par un "oncle Paul" à de très jeunes enfants, sauf que l'histoire parle de problèmes de géopolitique historique incompréhensibles aux moins de dix ans.
Gaston Lagaffe a écrit : Au faite, il y a combien de nouveaux talents qui ont été découvert ses derniers années ? Je dis ça parce que les séries nouvelles du journal de ses 10 dernières années que j'ai lu ont surtout été fait par des auteurs qui étaient déjà connu avant (Trondheim, Tébo, Nob et au moins la moitié de l'Atelier Mastodante, Erre, Fabcaro, Munuera, De Pins et maintenant Sfar et Sapin...). Bon j'ai regardé vite fait sur internet et certaines séries récentes semblent avoir eu des débutants comme auteurs sauf qu'elles ne sont pas très connu sauf peut-être Louca.
"Talents", je ne sais pas, mais j'ai l'impression qu'il apparait une nouvelle série par semaine, surtout sous forme de strips ou de gags en une page. J'exagère à peine, sur les 17 séries "à suivre" publiée en 2021 dans le journal, 10 existent depuis moins de deux ans, et deux autres depuis moins de 6 ans, ce qui ne fait que cinq séries un peu anciennes, dont Louca, qui a débuté en 2011, et Seuls, en 2006. Et encore, le Spirou est un "vu par", donc seulement partiellement ancien. Et la plupar de ces séries, en dehors du Ministère secret ou H.O.M.E sont faites par des auteurs (et beaucoup d'autrices) assez récents. Après, je ne sais pas dans quelle mesure elles sont ou seront populaires.
" Monólogo significa el mono que habla solo." Ramón Gómez de la Serna dans ses Greguerías.
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2405
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Cette semaine dans le journal de Spirou je n'ai pas aimé...

Message par Gaston Lagaffe »

Pour moi la présence d'Archie Cash et Scrameustache dans le même magazine ne me dérange pas si le public-cible est à la fois les enfants et les ados. Cela me semble normal d'avoir à la fois des bandes dessinées comique pour les plus petits et des séries plus réalistes et un peu plus violentes pour les plus vieux. C'était comme ça lorsque je lisais les recueils du journal Spirou (et encore j'avais pas lu la période Philippe Vandooren qui me semble la plus adolescente de toutes) et le Pif Gadget des années 2000 et cela me dérangerais pas. Un de mes souvenirs marquants de la période de Tinlot était l'histoire de Théodore Poussin 'Novembre toute l'année' qui m'avait fasciné, le ton étant très différent de ce que je voyais dans Spirou habituellement. Bon là j'avais pas compris pourquoi Poussin avait peur de Novembre, mais c'est parce que j'avais pas lu les albums précédant. :mrgreen: Et aussi lorsque je lisais aussi les trucs Disney, les histoires au ton un peu plus adulte de Don Rosa dans Picsou Magazine ne me dérangerait pas et c'était même ce que j'aimais le plus. J'avais bien aussi aimé l'expérience Coin-Coin.

Le truc avec Ministère secret est que j'avais vraiment l'impression de lire une série qui aurait bien mieux sa place dans Fluide Glacial tant le ton est adulte dans les références. C'est pas juste des petits clin d'œil comme dans Astérix ou Lucky Luke, là t'a carrément des personnalités publiques qui apparaissent dans leur propre rôle. Et toujours dans l'époque Tinlot, t'avais des auteurs venus de Fluide Glacial qui se sont adaptés à un public plus jeunes. Dans Pedro le Croati ou Le Figurant t'avait pas d'anciens présidents français devenues agents secrets.

Sinon, je suis bien content qu'il y ait des nouveaux auteurs dans Spirou. J'espère qu'ils vont s'épanouir. :spirou: Au fait, je lis Bdgest, BDParadisio et Bulledair et j'aime bien te lire sur les deux derniers sites. Tiens vu que tu es là tu pourrait me dire pourquoi tu n'aimes vraiment pas Pinchart. :mrgreen:
Team (à suivre) Team Pilote Team Fluide Glacial
Répondre

Retourner vers « L'actualité du Journal de Spirou »