Spirou au cinéma

L'actualité de la série Spirou et Fantasio

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
DESPERA
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 3375
Enregistré le : mar. 16 janv. 2007 19:28
Localisation : 13

Re: Spirou au cinéma

Message par DESPERA » lun. 5 mars 2018 22:33

Aux USA, il y a eu énormément d'adaptations de comics. Et dans le lot, même s'il y a beaucoup de navet, il y a aussi un paquet de super films (ou du moins efficace dans leurs genres ou respectueux de l'oeuvre d'origine)!
En France on a quand même Asterix mission Cléopatre qui est sympa.
Même les vieux Tintin comme la toison d'or remplissent aisément leurs role. D'ailleurs pour rester sur Tintin, le film de Spielberg était pas mal!
Je pense qu'adapter une bd est tout à fait possible. Mais il faut s'en donner les moyens.



Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 7023
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
A remercié : 2 fois
A été remercié : 46 fois

Re: Spirou au cinéma

Message par Pigling-Bland » mar. 6 mars 2018 08:58

Je crois aussi qu'une BD peut être bien adaptée à l'écran, même en sortant un peu du modèle, si on en respecte les fondamentaux, l'esprit et le caractère même de la BD.
Une BD comme Gaston, remplie de poésie, est vouée à l'échec en étant adaptée au cinéma. Dès qu'on y intègre une sorte d'intrigue pour créer un fil conducteur ça ne colle pas. D'ailleurs Franquin avait envisagé de faire une histoire complète de Gaston en l'envoyant au service militaire, et il a fini par renoncer, car il s'est rendu compte que cela ne fonctionnait pas. Ca aurait fait un truc genre "Les charlots bidasses" et ça aurait été totalement à côté de la plaque.
Pour Boule et Bill c'est la même chose, c'est une petite BD familiale, ça ne peut pas être adapté au cinéma autrement qu'en en modifiant l'esprit.
Hormis le fameux "Mission Cléopâtre" qui est en effet une grande réussite, je citerai "Adèle Blanc-sec" qui, pour moi, restitue parfaitement l'atmosphère des 4 premiers albums de Tardi.
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !

szut
Spiroutiste Débrouillard
Spiroutiste Débrouillard
Messages : 16
Enregistré le : dim. 30 oct. 2016 23:17

Re: Spirou au cinéma

Message par szut » mar. 6 mars 2018 09:28

Je n'ai pas vu ce film et je le verrai que le jour ou j'en aurais l'envie, pour l'instant je n'en ai aucun avis.

Mais il ne fait pas beaucoup de spectateur j'ai l'impression pour que ça marche.

Regardez Tamara, 800 000 et ils sont en train de faire le 2...

Avatar du membre
Mr Coyote
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 1623
Enregistré le : sam. 7 juil. 2007 00:07
citation : Import - export
Localisation : La Louvière, Belgique
A été remercié : 7 fois
Contact :

Re: Spirou au cinéma

Message par Mr Coyote » mar. 6 mars 2018 15:46

Je verrai le film quand il passera à la télévision ou éventuellement un DVD ou en Blu-Ray pour ajouter l'objet à ma collection alors. Même si d'un côté le DVD ne me convient pas vraiment car un DVD n'est jamais en haute définition et d'un autre côté je n'ai pas (encore) de lecteur Blu-Ray. Au cinéma, il n'est pas évident d'y amener mon fils et de l'y laisser concentré pendant 1 heure 30 (je le vois bien quand on regarde un film dans le salon) et aussi je préfère la tranquillité du salon pour regarder les films (pas de contrainte horaire, on peut s'asseoir ou se coucher comme on veut et pas de risques de voisins bruyants).

Je trouve qu'il est difficile de comparer les adaptations de comics aux adaptations de BD franco-belge. D'un côté, on a des films d'action avec une multitude d'effets spéciaux. D'un autre côté, on est plutôt autour d'une succession de gags autour d'un fil conducteur. L'Elève Ducubo et Batman, c'est pas du tout le même public-cible, même si regarder l'un n'empêche pas de regarder l'autre.

Avatar du membre
DESPERA
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 3375
Enregistré le : mar. 16 janv. 2007 19:28
Localisation : 13

Re: Spirou au cinéma

Message par DESPERA » mar. 6 mars 2018 22:56

Heureusement, le genre comics ne se résume pas aux super heros, il y a eu des adaptations ciné dans d'autres genres comme l'horreur, l'humour, l'aventure, la science fiction etc...
Le genre super heros est prédominant mais c'est un genre parmi d'autres.

Imaginons une adaptation du diptyque frousse aux trousses/ vallée des bannis, et bien ce ne serai pas très différent d'un Indiana Jones. Donc c'est pour moi très cinématographique.
La mauvaise tête pourrai très bien être traité comme un film policier à la Hitchcock, tout en intégrant de l'humour...
J'ai pris ces 2 exemples mais Spirou comme Tintin sont des BD d'aventures, avec des touches d'humour, qui flirtent souvent avec le fantastique, la science fiction, le policier etc...
Il y a du matériel pour faire de grands films pour peu qu'on mette des personnes talentueuses et engagées au scénario, à la production, dans le choix des acteurs etc...

Avatar du membre
Zig Homard
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 1688
Enregistré le : ven. 11 févr. 2011 14:35
citation : A.D.S. en avant !
Localisation : 72
A remercié : 32 fois
A été remercié : 1 fois
Contact :

Re: Spirou au cinéma

Message par Zig Homard » mar. 6 mars 2018 23:16

DESPERA a écrit :Imaginons une adaptation du diptyque frousse aux trousses/ vallée des bannis, et bien ce ne serai pas très différent d'un Indiana Jones. Donc c'est pour moi très cinématographique.
La mauvaise tête pourrai très bien être traité comme un film policier à la Hitchcock, tout en intégrant de l'humour...
J'ai pris ces 2 exemples mais Spirou comme Tintin sont des BD d'aventures, avec des touches d'humour, qui flirtent souvent avec le fantastique, la science fiction, le policier etc...
Il y a du matériel pour faire de grands films pour peu qu'on mette des personnes talentueuses et engagées au scénario, à la production, dans le choix des acteurs etc...
:ok:
Λ - (Poly-censuré par l'un ou l'autre admin !!) " _ _ . . . ! " - Dissident, il va sans dire...

Avatar du membre
Moulignac
Spiroutiste Passionné
Spiroutiste Passionné
Messages : 190
Enregistré le : dim. 26 sept. 2010 22:07
Localisation : entre Klow et Krollstadt

Re: Spirou au cinéma

Message par Moulignac » mer. 7 mars 2018 23:10

Zig Homard a écrit :
DESPERA a écrit :Imaginons une adaptation du diptyque frousse aux trousses/ vallée des bannis, et bien ce ne serai pas très différent d'un Indiana Jones. Donc c'est pour moi très cinématographique.
La mauvaise tête pourrai très bien être traité comme un film policier à la Hitchcock, tout en intégrant de l'humour...
J'ai pris ces 2 exemples mais Spirou comme Tintin sont des BD d'aventures, avec des touches d'humour, qui flirtent souvent avec le fantastique, la science fiction, le policier etc...
Il y a du matériel pour faire de grands films pour peu qu'on mette des personnes talentueuses et engagées au scénario, à la production, dans le choix des acteurs etc...
:ok:
Comment expliquer autant de ratages alors ?
Les moyens ont là, les réalisateurs ont de l'expérience et on ne retrouve en rien sur l'écran ce qui fait le souffle et le dynamisme des BDs.
Il doit bien y avoir ne raison.

Au tout début des années 60, Philippe de Broca avait été pressenti pour le tournage de "Tintin et la toison d'or". Il avait renoncé en voyant le décalage entre les acteurs et les personnages dessinés dans les albums d'Hergé.
L'impossibilité d'intégrer un personnage féminin si ça fonctionne assez bien en album mais fait totalement artificiel avec de vrais personnages avait achevé de le convaincre de se retirer du projet.
Quelques années plus tard, il avait réalisé "L'homme de Rio" largement inspiré de différents albums de Tintin mais sans chercher à calquer le personnage d'Hergé.
Résultat : un excellent film qui a inspiré "Indiana Jones" à Spielberg et lui a fait découvrir Tintin ...
Image

Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 7023
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
A remercié : 2 fois
A été remercié : 46 fois

Re: Spirou au cinéma

Message par Pigling-Bland » mer. 7 mars 2018 23:26

Pour ce qui concerne le film Spirou et Fantasio, je ne peux donner d'avis puisque je ne l'ai pas vu. Mais au vu de ce que je lis ici ou là, je crains tout simplement, et cela s'applique à Boule et Bill, Gaston, Lucky Luke, qu'on se retrouve avec la problématique si bien montrée dans la BD "Le triomphe de Zorglub", où le metteur en scène et le scénariste , loin de s'effacer devant l'oeuvre, créent leur monde autocentré bien loin de la BD à laquelle le film est censé rendre hommage.
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !

Avatar du membre
DESPERA
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 3375
Enregistré le : mar. 16 janv. 2007 19:28
Localisation : 13

Re: Spirou au cinéma

Message par DESPERA » mer. 7 mars 2018 23:47

D'ailleurs quand on lit les interviews de l'équipe du film, des acteurs etc... on voit très vite qu'ils ne sont pas beaucoup à connaître Spirou. Même de loin.
Mention spécial à l'acteur qui joue Spirou qui n'a vraiment pas l'air de s'être renseigné un tant soit peu sur le personnage qu'il doit interprété.

Quand à la question de Moulignac "comment expliquer autant de ratage?"
Je pense que cela s'applique a ce genre de comédies bas de gamme au sens large dans le cinéma Français. Je veux dire que les mauvaises comédies ne sont pas l'exclusivité des adaptations bd. Quand aux films d'aventures Français, on en voit très peu... ça n'a pas l'air d'interesser les producteurs.
Pour moi, le problème vient vraiment du fait qu'on adapte ces licences à la chaîne, sans les respecter, et qu'on fait ces films par dessus la jambe en reprenant toujours le même moule foireux.

Avatar du membre
Seb
Spiroutiste Démoniaque
Spiroutiste Démoniaque
Messages : 319
Enregistré le : mer. 12 mars 2008 13:25
citation : Spaghetti Killer
Localisation : Avignon, France
A remercié : 3 fois
A été remercié : 2 fois
Contact :

Re: Spirou au cinéma

Message par Seb » jeu. 8 mars 2018 12:19

Tout à fait. Le problème c'est qu'on n'essaye pas de faire quelque chose d'artistique, on essaye de faire de l'argent. On va donc prendre un nom ou deux connus, qui marchent bien, une licence connue aussi, et on va l'adapter sans aucune originalité, sans aucune prise de risque. On va faire une belle affiche digne du stagiaire des affiches et amasser de l'argent à moindre frais, à moindre coût, à moindre risque. C'est tout sauf une démarche artistique. C'est une démarche "temps de cerveau libre". C'est le fast-food du cinéma. On va oublier ses problèmes pendant une heure et demi et se broyant le cerveau et on en ressort en n'ayant rien retenu. La plupart du temps ça a l'air de fonctionner. Là, ça a l'air de se planter comme il faut et c'est tant mieux !
Je n'ai pas vu le film et ne le verrai probablement pas parce que j'ai mieux à faire de mon temps. J'ai déjà pas eu le temps de lire le journal depuis le mois de décembre ! Et aujourd'hui, je vais accompagner mes enfants au cinéma et ce n'est pas ce que nous irons voir.
[url=http://www.sousbock-fr.com][img]http://www.sousbock-fr.com/uoqd-pub.jpg[/img][/url]

Avatar du membre
DESPERA
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 3375
Enregistré le : mar. 16 janv. 2007 19:28
Localisation : 13

Re: Spirou au cinéma

Message par DESPERA » jeu. 8 mars 2018 12:25

Seb a écrit :Tout à fait. Le problème c'est qu'on n'essaye pas de faire quelque chose d'artistique, on essaye de faire de l'argent. On va donc prendre un nom ou deux connus, qui marchent bien, une licence connue aussi, et on va l'adapter sans aucune originalité, sans aucune prise de risque. On va faire une belle affiche digne du stagiaire des affiches et amasser de l'argent à moindre frais, à moindre coût, à moindre risque. C'est tout sauf une démarche artistique. C'est une démarche "temps de cerveau libre". C'est le fast-food du cinéma. On va oublier ses problèmes pendant une heure et demi et se broyant le cerveau et on en ressort en n'ayant rien retenu. La plupart du temps ça a l'air de fonctionner. Là, ça a l'air de se planter comme il faut et c'est tant mieux !
Je n'ai pas vu le film et ne le verrai probablement pas parce que j'ai mieux à faire de mon temps. J'ai déjà pas eu le temps de lire le journal depuis le mois de décembre ! Et aujourd'hui, je vais accompagner mes enfants au cinéma et ce n'est pas ce que nous irons voir.
:ok:

szut
Spiroutiste Débrouillard
Spiroutiste Débrouillard
Messages : 16
Enregistré le : dim. 30 oct. 2016 23:17

Re: Spirou au cinéma

Message par szut » jeu. 8 mars 2018 14:57

après 2 semaines on atteint 210 000 spectateurs en cumulé... autant dire que c'est un carton

Répondre

Retourner vers « L'actualité de Spirou »