Notre panthéon BD en hommage graphique

Modérateurs : Animateurs, Modérateurs

Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 7012
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
A remercié : 2 fois
A été remercié : 46 fois

Re: Notre panthéon BD en hommage graphique

Message par Pigling-Bland » sam. 23 mars 2019 10:13

Une autre série qui marqua mon enfance est celle de la saga des Timour." Images de l'histoire du monde" était le nom générique pour cette BD de Sirius, sur scénarios de Xavier Snoeck, qui nous faisait revivre des moments de l'histoire pas nécessairement française ou belge.
Le premier tome se situait logiquement à la préhistoire, les Timour se remarquaient par leur abondante chevelure rousse. A la fin de ce premier tome, Timour sacrifiait sa vie pour sauver sa horde... Tuer son héros n'était pas chose courante mais Timour avait des enfants et dans la mesure où il s'agissait d'une saga familiale ce scénario était possible. Avant ce sacrifice qui, à l'époque m'avait beaucoup marqué, il remettait à son fils aîné une pierre sur laquelle il avait gravé des signes symbolisant la fraternité des peuples - Car Timour était une BD humaniste avant l'heure - et qui allait devenir le talisman que se passerait les Timour de père en fils.
Par la suite on allait retrouver un Timour à Babylone, à Rome, chez les maures, avec les carolingiens ou même chez les indiens d'Amerique ou avec Napoéon 1er...
Le dessin que je me suis amusé à réaliser aurait pu illustrer l'aventure d'un des Timour que Sirius n'a pas pu raconter car elle se finissait très mal. Ca se serait appelé "Timour chez les Jivaros"...

Image

A vos crayons vous aussi pour nous faire connaître en images les héros BD ou un album qui vous ont marqué...


Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !

Avatar du membre
Ludovika
Spiroutiste Débrouillard
Spiroutiste Débrouillard
Messages : 12
Enregistré le : jeu. 25 oct. 2018 00:48
Localisation : Près de Brest

Re: Notre panthéon BD en hommage graphique

Message par Ludovika » dim. 24 mars 2019 11:49

ho ho va falloir que je participe ! surtout que petite je lisais les bd de mon père en même temps que ceux de mon age, ça fait un sacré mélange ! :lol:

Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 7012
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
A remercié : 2 fois
A été remercié : 46 fois

Re: Notre panthéon BD en hommage graphique

Message par Pigling-Bland » dim. 24 mars 2019 19:26

Excellente idée. Plus il y aura de participants différents et mieux ce sera.
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !

Avatar du membre
Franco B Helge
Spirouvore
Spirouvore
Messages : 422
Enregistré le : sam. 23 sept. 2017 02:01
Localisation : Florida, Argentina
A remercié : 21 fois
A été remercié : 6 fois

Re: Notre panthéon BD en hommage graphique

Message par Franco B Helge » lun. 25 mars 2019 19:24

Je vous présente un dessin que j'ai réalisé pour illustrer un article de diffusion sur BD francobelge ...

Le dessin a un invité spécial, d'une autre maison d'édition, heureux de participer à cet hommage aux personnages de la maison Dupuis. :spirou:

Image

Celui-ci est une version améliorée de celle que je partage avec vous dans le sujet "Crossovers et Caméos" ;)
Modifié en dernier par Franco B Helge le mar. 2 juil. 2019 18:24, modifié 1 fois.
Mesdamas et les chevalieros: Pardonnez-muá mon francés !

Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 7012
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
A remercié : 2 fois
A été remercié : 46 fois

Re: Notre panthéon BD en hommage graphique

Message par Pigling-Bland » sam. 6 avr. 2019 09:13

Pour cette galerie, j'ai pensé à un supplément qu'auraient pu créer les éditions Dupuis à l'époque ou les montages les plus divers étaient légions dans le beau journal de Spirou... C'était aussi l'époque de Tif et Tondu.
Comme pour la série Boule et Bill, pour laquelle le garçon a un nom de chien et le chien un nom de garçon, Tif est celui qui n'en a pas un seul sur le caillou, et Tondu celui qui en a plein et même de la moustache et de la barbe. Il n'y a guère qu'Alec Séverin pour ne pas l'avoir encore compris...
Cette série avait comme originalité de ne pas être bloquée dans un genre : Contrairement à ce que fit Denis Lapière lorsqu'il reprit, in fine, la série avec Sikorski pour en faire - à tort - des aventures uniquement policières, la série Tif et Tondu, qui n'existe vraiment que lorsque Will la prend en main et surtout à partir du moment où les scénarios seront réalisés par Rosy, puis Tillieux puis Desberg, mélange les genres, allant de l'aventure pure (Aventure birmane, Plein gaz), au récit d'espionnage (La main blanche, la poupée ridicule...), de l'enquête policière ( Le gouffre interdit, le scaphandrier mort) au récit fantastique (Le grand combat, L'ombre sans corps, sorti des abîmes, Métamorphoses...), du récit politique (les phalanges de Jeanne d'arc, La tentation du bien...) à la farce (Tif rebondit, Swastika), le tout servi par les dessins et les décors sublimes de Will (Le grand combat, Swastika...).
Lorsque Maurice Tillieux reprend le scénario de la série il ajoute au duo la comtesse Amélie d'Yeu (dite Kiki) afin de retrouver la formation trio qui lui est chère (Félix, Gil Jourdan). C'est ce trio qu'a repris Blutch pour son album exceptionnel à paraître bientôt.

Image
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !

Avatar du membre
Franco B Helge
Spirouvore
Spirouvore
Messages : 422
Enregistré le : sam. 23 sept. 2017 02:01
Localisation : Florida, Argentina
A remercié : 21 fois
A été remercié : 6 fois

Re: Notre panthéon BD en hommage graphique

Message par Franco B Helge » sam. 6 avr. 2019 19:58

Hé ! :o
Un travail graphique ingénieux, vraiment ! :D
Mesdamas et les chevalieros: Pardonnez-muá mon francés !

Avatar du membre
Franco B Helge
Spirouvore
Spirouvore
Messages : 422
Enregistré le : sam. 23 sept. 2017 02:01
Localisation : Florida, Argentina
A remercié : 21 fois
A été remercié : 6 fois

Re: Notre panthéon BD en hommage graphique

Message par Franco B Helge » dim. 7 avr. 2019 19:21

Il y a un personnage secondaire de la série Bobo (auteur Paul Deliège) qui m'a tout de suite attiré par son apparence, dès que je l'ai rencontré dans les pages de Spirou Ardilla. Il est le gardien Dupavé (nommé Adoquín, en espagnol).
Pour moi, en tant que lecteur, je trouvais énigmatique que le gars acceptera résigné sa mission en prison: la mission exclusive de devoir porter avec le bloc de pierre restant dans la construction du bâtiment pénitentiaire, un bâtiment où se déroulent la plupart des aventures.

Le pauvre homme est comme un porteur de menhirs, sans avoir à lui donner son objet. Apparemment, il n'arrête pas de porter la pierre - même à l'intérieur de sa propre maison, comme à La carpette violente - comme s'il purgeait une punition pour la peine qu'il n'a même pas reçue.

Dans l'épisode Bobo prend la mer, l'une des nombreuses possibilités du gardien de se débarrasser de sa pierre éternelle, voyageant en croisière accompagnée de Bobo, bien que - comme prévu - n'atteigne pas son objectif. S'il avait réussi, il aurait cessé d'être Dupavé ... ;)

Ici, je partage mon humble hommage:

Image
Modifié en dernier par Franco B Helge le mar. 2 juil. 2019 18:30, modifié 2 fois.
Mesdamas et les chevalieros: Pardonnez-muá mon francés !

Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 7012
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
A remercié : 2 fois
A été remercié : 46 fois

Re: Notre panthéon BD en hommage graphique

Message par Pigling-Bland » dim. 7 avr. 2019 22:43

haha excellent hommage
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !

Avatar du membre
madelin
Spiroutiste Dégourdi
Spiroutiste Dégourdi
Messages : 46
Enregistré le : sam. 17 nov. 2018 13:38
Localisation : Rochechouart
A remercié : 1 fois
Contact :

Re: Notre panthéon BD en hommage graphique

Message par madelin » mer. 17 avr. 2019 08:37

Oui, marrant !

Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 7012
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
A remercié : 2 fois
A été remercié : 46 fois

Re: Notre panthéon BD en hommage graphique

Message par Pigling-Bland » ven. 10 mai 2019 09:28

Marc Dacier était reporter au journal l'Eclair. Il arborait des soucils à la Pompidou, une mèche rebelle à mi-chemin entre la houpette de Tintin et les cheveux ébouriffés de Spirou et, en toute saison, un bonnet de laine avachi de couleur verte avec un pompon blanc, probablement tricoté par sa maman ou sa grand-mère.
Pour autant, il était le héros d'une série épatante scénarisée par Jean-Michel Charlier et dessinée par Eddy Paape.

Après avoir connu 6 albums dans les années 60, la série continua dans le beau journal de Spirou sans avoir le droit à cette "récompense" puisqu'à cette époque, c'était ainsi, on pouvait publier une série pendant des années sans avoir d'albums si Monsieur Dupuis en avait décidé ainsi et même si la série fonctionnait comme il faut au référendum et, pourquoi pas, mieux que d'autres qui, elles, avaient droit à la consécration albumifère...
Lambil, avec son Sandy, Degotte avec son Flagada, et Eddy Paape avec Marc Dacier, en surent quelque chose... Il y eu en tout treize aventures de ce héros avant que, lassé d'être déconsidéré (à tort) par le patron, Paape accepte la proposition de Greg de passer à la concurrence avec un nouveau héros, Luc Orient.

Les 6 albums initiaux finirent malgré tout par être réédités au début des années 80 parallèlement à la publication (enfin) des 7 albums manquants, ce qui donna une curieuse numérotation ne respectant pas l'ordre de parution (La main noire, n° 5 de la nouvelle collection étant en fait le 7e dans l'ordre de parution idem pour "L'abominable homme des Andes" et "L'empire du soleil", respectivement numérotés 6 et 7 au lieu de 8 et 9 ; reléguant ainsi les albums originellement 5 et 6 à la 8e et 9e position). Aujourd'hui je pense qu'on aurait éventuellement réédité les albums dans le désordre mais sans changer leur numérotation...
C'état une très belle série (les trois premiers sont liés), avec quelques ficelles à la Charlier bien sûr, mais très belle quand même. Si vous en croisez au fil d'une braderie ou d'un vide-grenier n'hésitez pas !

Image
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !

Avatar du membre
Franco B Helge
Spirouvore
Spirouvore
Messages : 422
Enregistré le : sam. 23 sept. 2017 02:01
Localisation : Florida, Argentina
A remercié : 21 fois
A été remercié : 6 fois

Re: Notre panthéon BD en hommage graphique

Message par Franco B Helge » dim. 12 mai 2019 01:38

Bon hommage, Prof!
Dessin représentatif, pour quiconque était considéré vaguement par l'éditeur ... :violon:
Mesdamas et les chevalieros: Pardonnez-muá mon francés !

Avatar du membre
Franco B Helge
Spirouvore
Spirouvore
Messages : 422
Enregistré le : sam. 23 sept. 2017 02:01
Localisation : Florida, Argentina
A remercié : 21 fois
A été remercié : 6 fois

Re: Notre panthéon BD en hommage graphique

Message par Franco B Helge » dim. 23 juin 2019 00:49

Comment allez-vous, ami/es inedispiroutistes ...?
J'apporte ici un autre hommage chaleureux à deux chers personnages du journal:

J'ai rencontré Boule et Bill bien avant de savoir qu'ils étaient des personnages du magazine belge Spirou.

Ici en Argentine, quand j'étais enfant, au début des années 70, le magazine pour enfants Billiken (une publication presque centenaire fondée en novembre 1919 !!) a publié la BD de Jean Roba sous le titre de Dany y Pompón.
Dany était le prénom du garçon - peut-être pour le trouver semblable à Daniel el travieso (Dennis the menace, Denis la malice, de l'humoriste Hank Ketcham), et Pompón était le cocker - peut-être à cause de l'aspect pompon de sa queue courte et moelleuse -.

Pendant des années, c’est avec ces prénoms que j’ai identifié ces personnages, qui vivaient des gags de famille très drôles. Plus tard, avec l'arrivée de Spirou Ardilla dans le pays (années 79/80), j'ai découvert de nouveaux BDs sur les créatures de Roba, mais maintenant sous le titre de Bill y Bolita. Dans ce cas, les prénoms des personnages sont apparus inversés, puisque Bill était l'enfant, et Bolita -quelque chose comme Petite balle / Pastille- (il est plus associé au prénom d'un animal domestique qu'à celui d'un enfant) était le prénom du cocker.

Image

Plus tard, j'ai appris l'existence d'autres versions des prénoms, telles que celles parues dans les magazines Strong ou Zipi y Zape (toutes deux espagnoles, avec du matériel humoristique local et une production franco-belge). Dans Strong, ils apparaissent sous les prénoms de Quique y Lucio (respectivement garçon et cocker) et dans Zipi y Zape, sous le nom de Bill y Bolín (où le cocker conserve son prénom original).

La version la plus récente de la BD, celle du dessinateur Verron - "main droite" fidèle du maître Roba - est très réussie et respectueuse, pleine d'expression et de grâce.
Modifié en dernier par Franco B Helge le mer. 4 déc. 2019 21:21, modifié 2 fois.
Mesdamas et les chevalieros: Pardonnez-muá mon francés !

Répondre

Retourner vers « Créations graphiques »