Lucky Luke après Goscinny

Généralités sur la BD

Modérateur : Modérateurs

Répondre
En ligne
Avatar du membre
Trichoco
Administrateur
Administrateur
Messages : 4378
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 19:02
Localisation : Reims

Lucky Luke après Goscinny

Message par Trichoco »

Salut à tous,

J'ai découvert le site Marsam récemment. Ils proposent une rubrique "Lucky Luke après Goscinny" qui revient sur la génèse de 10 albums réalisés après le décès du maître.
Beaucoup de scénaristes ont été interviewés par les gens du site et les analyses des albums en question sont vraiment au top (on aimerait presque qu'ils fassent la même pour les albums de Goscinny.

Le site est visible ici.
#TeamFournier #TeamTinlot
Avatar du membre
Pigling-Bland
Administrateur
Administrateur
Messages : 7760
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006 19:00
citation : Prof Pigling
Localisation : 29000 Quimper
Contact :

Re: Lucky Luke après Goscinny

Message par Pigling-Bland »

En effet, c'est très documenté et intéressant.
Membre de la team Gil Jourdan
Désolé madame, je ne peins plus que les natures mortes ! Qu'on vous assassine, et c'est chose faite !
Avatar du membre
Gaston Lagaffe
Maître Spiroutiste
Maître Spiroutiste
Messages : 2160
Enregistré le : sam. 8 oct. 2005 14:02
citation : Fan de Fournier
Localisation : Gatineau (Québec)

Re: Lucky Luke après Goscinny

Message par Gaston Lagaffe »

Une série d'excellent article qui m'a donné envie de replonger dans les albums post-Goscinny pour la première fois depuis longtemps. Alors j'ai commencé à les re-emprunter quoique je les lis un peu dans le désordre. Je précise que je ne vais pas lire les deux adaptations de film et les 3 autres albums d'histoires courtes qui m'ont toujours semblé sans intérêt sauf une de La Balade des Dalton par Morris (celui oû Jolly Jumper s'est fait kidnappé) qui si je me souviens bien date de l'époque Risque-tout et a été redessiné. D'ailleurs j'ai tout les albums de la période Morris-Goscinny sauf celui avec 7 histoires (je trouve ça moyen) et Les Dalton court toujours (le seul album de Goscinny que j'ai lu pour l'instant que je trouve vraiment chiant à lire).

Voici mes avis pour l'instant:

-Le Magot des Daltons: Un excellent album. Il y a des partis qui font pensé à du Goscinny (le quiproquos sur le juge débonnaire), mais on retrouve la 'folie' de Vicq. Je doute que Goscinny aurait pensé à une fausse prison. 4/5

-Le Bandit manchot: Un album pas mal au niveau de l'humour quoique je trouve que c'est parfois un peu trop absurde pour Lucky Luke. On est plus dans du Robin Dubois ou du Léonard par moment. On tout cas on sens la patte de Bob De Groot à son meilleur. Dommage que les deux albums qu'il va faire dans les années 90 sont une catastrophe dans mes souvenirs. 3.5/5

-Sarah Bernhardt: Le premier album du duo Léturgie-Fauche n'est pas leur meilleur. Je trouve l'histoire poussif et j'ai pas trop compris comment Lucky Luke a pu démasqué le traitre (je me souviens pas d'avoir de mouchoirs sauf lorsque Lukcy Luke nous le donne comme preuve)...Un album qu'on lorsqu'il y a rien à faire. 2/5

-Le Daily Star: Le deuxième album du duo était excellent dans mes souvenirs et ça se confirme à la relecture des années plus tard. Probablement le meilleur post-Goscinny avec Le Magot. Le traitement du sujet fait penser à ce qu'aurait fait Goscinny. Le seul truc que je n'ai pas aimé est que le running-gag avec l'épicier 'qui dit....' qui devient long à la fin. Je pense qu'une des qualités de Goscinny est de ne pas pousser trop les runnings-gag. Ainsi dans Ma Dalton le 'gégé' n'est utilisé que trois fois et le gag du inique dans Rué vers l'Oklahoma dure une ou deux pages. 4/5

-L'Amnésie des Dalton: Le début de la période post-Dargaud qui voit une vraie baisse de qualité dans le dessin de Morris. C'est normal que rendu à certain âge son dessin devient plus épuré, cela arrive à pratiquement tous les dessinateurs (Lambil par exemple), mais là où ça fait mal est qu'il va abuser de la photocopie et que cela se sens. Ajoutons en plus qu'il veut absolument sortir un Lucky Luke par an (alors que Tabary et Uderzo ont fini par ralentir la cadence de leur propre série). Donc voilà le scénario se laisse lire, il y a quelques bonnes trouvailles (le procès est amusant), mais globalement on dirait La guérison des Daltons en moins marrant. À noter le retour de Ma Dalton qui va inaugurer le retour de pleins de personnages dans les Lucky Luke des années 90. 2.5/5

-Chasse aux fantômes: Je me souvenais peu de l'album et je fus agréablement surpris. Le scénario est vraiment prenant et l'humour fonctionne bien. Malheureusement, les dernières pages lorsqu'on apprend la solution du mystère m'ont moins convaincu. Il faut dire qu'il reste peu de planches pour que Lucky Luke vainc les méchants et tout est expédie. La série d'article mention que la fin a été changé, j'aurais bien aimé voir ce qu'était la fin initiale. 3.5/5

-Les Dalton à la noce: Depuis que je suis petit je comprends pas trop le coup du 'shérif qui a arrêté les Dalton' parce qu'autant que je le saches, il y a que Lucky Luke qui a arrêté les Dalton ! Bon la continuité n'est pas le fort de la série, mais quand même ! En plus, le scénario est ennuyeux. Le début de la fin pour le duo Fauche-Léturgie ? La seule chose que j'ai c'est le croque-mort qui s'est recyclé dans les mariages. C'est une trouvaille digne de Goscinny je trouve et cela donne d'excellent gags. J'aurais aimé que cela soit dans un meilleur album. 2/5

-Le Pont sur le Mississipi: Deuxième album de suite du même duo qui me convainc pas trop. C'est pas moins pire que le précédant, mais c'est pas non plus glorieux. Je dirais pas que c'est mauvais, c'est juste routinier. Lucky Luke fait son job de héros, les méchants font leurs job de méchants qui essaient de saboter le pont...Il y a quelques gags qui font sourire....Bref ça sens l'album de plus que tu lit que tu oublies facilement....Ah oui et la représentation de Saint-Louis par Morris (mentionner dans les articles) fait effectivement pitié, on dirait un village avec 20 maisons. 2.5/5

Donc voilà mes impression pour le moment. Je peux ajouter celle d'autres albums si cela intéresse quelqu'un.

On tout cas c'est triste de voir la dégradation du dessin de Morris, qui est pour moi le meilleur dessinateur des classique Dupuis après Franquin. On tape plus sur Uderzo, mais je trouve que Morris est celui a été le plus loin de l'auto-destruction, en tout cas cela se sens lorsqu'on lit cette superbe série d'articles.
Vive Gil Jourdan !
Répondre

Retourner vers « La Bande Dessinée en général »